Le service postal des États-Unis teste des camions à conduite autonome
Pour la distribution du courrier

Le , par Jonathan

27PARTAGES

4  0 
Le service postal américain a commencé mardi un test de deux semaines consistant à transporter du courrier dans trois États du sud-ouest du pays à l'aide de camions autonomes. Le projet de deux semaines est lancé avec la startup californienne nommée TuSimple. Celle-ci a déclaré que ses camions autonomes achemineraient du courrier entre les centres situés à Dallas, au Texas, et à Phoenix, en Arizona pour voir comment la technologie naissante pourrait améliorer les délais et les coûts de livraison.

Le service postal étudie cette idée depuis quelque temps déjà, en sollicitant récemment des offres pour mettre sur la route des camions postaux semi-autonomes qui permettent à un humain de trier le courrier tout en conduisant de manière autonome. D'ailleurs, un de ses porte-paroles a déclaré : « La collaboration avec TuSimple est notre première initiative dans le transport autonome sur de longues distances. Nous menons des recherches et des tests dans le cadre de nos efforts visant à exploiter une future classe de véhicules qui incorporera une nouvelle technologie pour prendre en charge différents types de courrier, améliorer la sécurité, améliorer le service, réduire les émissions et générer des économies opérationnelles ».

TuSimple mettra donc à disposition, sa technologie qui utilise des caméras permettant de détecter les véhicules d'urgence, les piétons et les dangers de la route à plus de 800 mètres de distance. Le service postal américain n'est pas la première entreprise avec laquelle TuSimple partage sa technologie pour des tests. Bien qu’on ne sache pas les noms des entreprises en question, la startup a déjà collaboré avec 12 sociétés différentes lors de ses tests afin de compenser les coûts de développement de sa technologie de conduite autonome.


Au cours de ce test, il y aura dans chaque camion, deux personnes : une sera à la place du conducteur, surveillant la route et prête à prendre en charge les commandes et une autre surveillera l'intelligence artificielle du camion pour qu'elle ne fasse rien d'inattendu. Dans le cadre de ce projet, il est prévu de faire cinq allers-retours, ce qui représente environ 45 heures de conduite. Les camions voyageront sur les principales autoroutes et traverseront l'Arizona, le Nouveau-Mexique et le Texas.

En cas de succès, cela constituerait un succès pour l’industrie de la conduite autonome et une solution possible à la pénurie de conducteurs et aux contraintes réglementaires auxquelles font face les transporteurs de marchandises à travers le pays. Les partisans de la technologie des véhicules autonomes estiment que le camionnage sur longue distance, où les opérateurs disent avoir des difficultés à recruter et à fidéliser les conducteurs, est un marché prometteur pour une utilisation accrue de la technologie.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Etes-vous un partisan de la technologie des véhicules autonomes ?

Voir aussi :

Uber ferme sa division dédiée aux camions autonomes afin de recentrer ses efforts de conduite autonome sur les voitures uniquement
L'armée américaine va déployer des dizaines de camions autonomes l'année prochaine qui seront testés dans des conditions de mission
Et si la police pouvait conduire à distance votre véhicule autonome volé pour le diriger vers le poste le plus proche ? Bientôt ce scénario ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Intelligence artificielle

Partenaire : Hébergement Web