Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bill Gates : "si je fondais une entreprise aujourd'hui, elle utiliserait l'IA pour apprendre à lire à des ordinateurs",
Assure le milliardaire

Le , par Stéphane le calme

125PARTAGES

8  0 
Si Bill Gates devait quitter l’Université de Harvard aujourd’hui et créer une nouvelle entreprise, cette dernière serait focalisée sur l’intelligence artificielle, a-t-il déclaré lundi lors d’un entretien.

Une perspective qui montre que le co-fondateur de Microsoft n’a pas perdu de son intérêt pour l’industrie de la technologie dans laquelle sa société opère depuis 44 ans.

« Compte tenu de mes antécédents, je créerais une société d'intelligence artificielle dont le but serait d'apprendre aux ordinateurs à lire, afin qu'ils puissent assimiler et comprendre toutes les connaissances écrites du monde. C'est un domaine dans lequel l’intelligence artificielle n'a pas encore progressé, et ce sera assez profond quand nous atteindrons cet objectif », a déclaré Gates à David Rubinstein lors d'un événement du Economic Club of Washington organisé dans la capitale nationale, lundi.


Une entreprise qui montre son intérêt pour l’intelligence artificielle

Bill Gates a investi dans Luminous, une start-up développant du silicium pour l'IA. Microsoft lui-même incorpore l'intelligence artificielle à ses propres logiciels, tout en offrant aux entreprises le moyen de tirer parti de l'IA dans leurs produits.

Les exemples d’illustration ne manquent pas. Récemment, Microsoft s’est servi de l’IA pour mettre à jour les ordinateurs compatibles à la mise à jour Windows 10 mai 2019 qui tournaient sur des versions antérieures à la mise à jour Windows 10 avril 2018. Du côté des utilisateurs, Microsoft a annoncé ses nouvelles solutions Microsoft Azure Sentinel et Microsoft Threat Experts basées sur le cloud, conçues pour permettre aux professionnels de la sécurité de réagir plus rapidement et de fournir des réponses adéquates lors de cyberattaques.

Microsoft Azure Sentinel a été développée en réponse à la diminution de la capacité des outils SIEM (Security Information and Event Management) habituels à répondre aux demandes des défenseurs, au volume de données entrant lors d'événements malveillants ou à l'agilité des cyberadversaires.

Azure Sentinel s’appuie sur l’apprentissage automatique. Il s’agit d’une machine vouée à la gestion de la sécurité des informations et des événements liés à la sécurité (mot de passe incorrect, tentative infructueuse d’élever des privilèges, exécutable inhabituel bloqué par un antivirus, etc.) qui fait la distinction entre les événements importants qui méritent réellement une enquête et les événements banals qui peuvent probablement être ignorés.


Sentinel peut utiliser plusieurs sources de données. Il existe des sources Microsoft évidentes - Azure Active Directory, les journaux des événements Windows, etc. - ainsi que des intégrations avec des pare-feu tiers, des systèmes de détection d'intrusion, des logiciels anti programmes malveillants pour les points finaux, etc.

Encourager les études en IA

En dehors de cela, Microsoft manifeste également son intérêt à l’IA en encourageant les études dans ce domaine.L’année dernière, Microsoft dévoilait son plan IA en France qui reposait sur trois piliers principaux : l’innovation IA, l’impact IA et les compétences IA. Une école entièrement dédiée à l’intelligence artificielle avait alors été inaugurée sur le campus Microsoft d’Issy-les-Moulineaux. L’entreprise avait expliqué que 85 % des métiers qui seront exercés en 2030 n’ont pas encore vu le jour et que l’IA tout particulièrement était en train de changer les contours de ces futurs métiers. L’entreprise voulait donc apporter sa contribution à l’industrie en permettant aux entreprises de combler ce manque et de se doter du talent de techniciens de l’IA.


En septembre 2018, cette volonté s’est réitérée et renforcée par l’entreprise de Bill Gates : Microsoft vient d’annoncer un programme d’extension du plan IA en France. « Partenaire de l’écosystème français depuis plus de trente ans, nous souhaitons jouer un rôle moteur dans le développement de l'IA en France pour le plus grand bénéfice des entreprises et des citoyens. C’est tout le sens de notre Plan IA avec l’accélération en cette rentrée de son volet compétences », souligne Carlo Purassanta, le président de la branche française de Microsoft.

Apporter le développement IA au plus grand nombre

Microsoft a annoncé l’acquisition de Lobe, une société qui facilite l’utilisation d’une IA et dotée d’une interface visuelle simple permettant aux utilisateurs de créer facilement des applications intelligentes capables de comprendre les gestes de la main, d’écouter de la musique, d’écrire, etc.

Basée à San Francisco, Lobe travaillait à rendre l'apprentissage en profondeur simple, compréhensible et accessible à tous, dans le but de mettre le développement de l'IA entre les mains des non-ingénieurs et des non-experts.


Comme vous pouvez le lire sur la page d’accueil du blog de l’entreprise : « Lobe est un outil visuel facile à utiliser qui vous permet de créer des modèles d'apprentissage approfondi personnalisés, de les former rapidement et de les envoyer directement dans votre application sans écrire de code. Commencez par faire glisser dans un dossier d'exemples de formation à partir de votre bureau. Lobe vous crée automatiquement un modèle d'apprentissage en profondeur personnalisé et commence la formation. Lorsque vous avez terminé, vous pouvez exporter un modèle formé et l'expédier directement dans votre application ».

Microsoft se développe dans la réalité augmentée

Un autre domaine que Microsoft s’emploie à commercialiser est la réalité augmentée, notamment avec son casque HoloLens. Bill Gates, qui consacre environ un sixième de son temps à Microsoft, a mentionné ce type de technologie dans la conversation de lundi.

Rubinstein a déclaré que Melinda Gates, l'épouse de Bill Gates, lui avait dit qu'à un moment donné, Bill Gates devait se rendre dans un magasin pour acheter des meubles pour la nouvelle chambre de sa fille à l'Université de Stanford.

« C'était en fait assez difficile d'assembler certaines de ces choses », a déclaré Gates en guise de réponse. « Je voulais que la réalité augmentée m'aide à comprendre comment assembler les pièces correctement ».

Au-delà de la technologie, Bill Gates s'est dit fasciné par les développements en biologie et en énergie.

Il a dit aimer le temps passé à la Fondation Bill & Melinda Gates, une association à but non lucratif de 1 500 personnes, où il est coprésident et administrateur. Il trouve le problème du changement climatique « super intéressant » et a déclaré qu'il devait rencontrer des scientifiques et se rendre sur le terrain.

« J'aime mon travail », s’est-il exclamé. Et d’affirmer que si les gens avaient des idées qui pourraient faire une différence en santé publique ou améliorer l’éducation de la maternelle, « nous serions super intéressés ».

Source : The Economic Club of Washington

Et vous ?

Que pensez-vous des déclarations de Bill Gates ?

Voir aussi :

Bill Gates estime que sa « plus grande erreur » a été de rater le coche sur le secteur de l'OS mobile au profit d'Android
Bill Gates et d'autres philanthropes créent un fonds d'investissement d'un milliard USD pour financer les entreprises de technologies propres
Pour Elon Musk l'IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire, alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d'espoir et dangereuse
La représentante Alexandria Ocasio-Cortez rejoint Bill Gates dans l'idée de taxer les robots, et propose l'application d'un taux d'imposition de 90 %
Même Bill Gates qui veut offrir tout son argent ne fait qu'en accumuler plus, il est étonnamment difficile de se débarrasser de milliards de dollars

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/06/2019 à 18:15
« si je fondais une entreprise aujourd’hui, elle utiliserait l’IA pour apprendre à lire à des ordinateurs »
Ben mon gars, fonde la cette entreprise!

C'est pas le pognon qui te manque pour démarrer
5  0 
Avatar de JackIsJack
Membre averti https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 8:48
Ils ne savent tellement pas quoi faire comme business avec l'IA que le seul truc qu'ils ont fait : c'est de fournir de l'IA en cloud pour que les autres aient des idées.

Mais si eux n'ont pas d'idée de business...Bon courage.
2  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 12:55
Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
Ils ne savent tellement pas quoi faire comme business avec l'IA que le seul truc qu'ils ont fait : c'est de fournir de l'IA en cloud pour que les autres aient des idées.

Mais si eux n'ont pas d'idée de business...Bon courage.
L'IA, c'est comme l'Internet des objets!

Pour s'en convaincre, il suffit de voir toutes les conneries connectées qui sont actuellement commercialisées!

Dernier exemple en date? Les lunettes connectées pour le conducteur fatigué: Tu conduis? Tu t'endors au volant? Pas grave! Les lunettes détectent que les paupières du conducteur deviennent lourdes et se mettent à clignoter tout en envoyant un message sur le téléphone portable du... passager! Au final, les 2 guignols se seront bien écrasés contre un platane mais... en étant des geeks à la mode.

Et comment on faisait avant l'internet des objets? Ben, le passager donnait un coup de coude dans les côtes du conducteur fatigué qui, étonnamment, évitait le platane
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 13:23
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Ben mon gars, fonde la cette entreprise!
Il a le droit d'avoir la flemme et de ne pas toujours être en train de monter un projet.
C'est Elon Musk qui fait 56 projets en parallèle.

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Les lunettes détectent que les paupières du conducteur deviennent lourdes et se mettent à clignoter
C'est pas nouveau comme technologie :
Toyota doit le faire depuis 2006 :
Driver Monitoring System

===
L'IA peut aider pour plein de tâches.
Par exemple, un algorithme pourrait connaitre toutes les lois et tous les procès d'un pays, ça ferait le meilleur avocat au monde, pour l'instant c'est peut-être illégal.
1  0 
Avatar de MarieKisSlaJoue
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 14:24
Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
Ils ne savent tellement pas quoi faire comme business avec l'IA que le seul truc qu'ils ont fait : c'est de fournir de l'IA en cloud pour que les autres aient des idées.

Mais si eux n'ont pas d'idée de business...Bon courage.
Mec, Ms à mis de l'IA partout dans ses produits déjà, où tu as vu qu'il ne savait pas quoi en faire ?

Mais je suis d'accord, avoir des idées c'est le plus dur.
0  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/06/2019 à 14:57
Pas vraiment, des besoins en IA il y en a presque autant qu'il y a de problèmes, et de l'IA il y en a déjà partout, c'est juste que personne ne s'en rend compte car cela se fait de manière transparente pour l'utilisateur.
0  0