Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Chine estime que ses IA juges peuvent statuer dans les tribunaux
Et en place une dans le centre de service de litiges en ligne de la Beijing Internet Court

Le , par Stéphane le calme

51PARTAGES

9  3 
Pékin a décidé que ses IA juges peuvent statuer dans les tribunaux. Cette décision, proclamée par la Chine comme étant « la première du genre au monde», a été annoncée par la Cour Internet de Beijing, qui a lancé un centre de services de litige en ligne mettant en vedette une intelligence artificielle juge aux apparences d’une femme. D’ailleurs, l’un des juges de la cour est une femme.

Ce n’est pas la première fois que la Chine dévoile ses profils informatisés : l’année dernière, le premier présentateur numérique anglophone de l’agence de presse Xinhua a suscité beaucoup d’émerveillement chez les internautes.

Mais les théoriciens du complot peuvent pousser un soupir de soulagement ; l'apocalypse de l'IA n'est pas (encore) proche. Ce juge numérique, dont les compétences reposent sur des technologies intelligentes de synthèse de la parole et de l’image, ne doit être utilisé que pour réaliser un « travail de base répétitif », selon la déclaration officielle du tribunal de l’Internet de Beijing. Cela signifie qu’elle s’occupera principalement de la réception des litiges et des conseils en ligne. Le centre de services en ligne comprend également un micro-tribunal mobile et un compte officiel Weitao (service de médias sociaux de Taobao pour les marques).


En tant que point fort du centre de services, la juge IA est présentée à la cérémonie de lancement.

Plutôt que de remplacer les tribunaux peuplés d’êtres humains, la mission déclarée de l’Internet Court de Beijing consiste à utiliser les nouvelles technologies pour fournir des services publics plus efficaces et plus étendus. Selon le président du tribunal, Zhang Wen, l'intégration de l'IA et du cloud computing dans le système de service des litiges permettra au public de mieux tirer parti des avantages de l'innovation technologique en Chine.

L'assistance d'IA est déjà utilisée devant les tribunaux chinois depuis le début de 2019, bien que sa participation ne comprenne généralement que la présentation de preuves relatives à des affaires et l'aide à la recherche.

En effet, la collaboration homme-machine est au cœur d’un certain nombre de projets de travaux publics chinois en cours. Des « robots » et plusieurs formes d'intelligence artificielle sont utilisés en Chine pour un grand nombre de tâches diverses, allant du tri de colis de commerce électronique à la maintenance de trains à grande vitesse.

Source : Beijing Internet Court

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
L'arbitrage par IA représente-t-elle l'évolution dans les affaires juridiques ?
L'IA est-elle, selon-vous, susceptible de rendre de meilleures décisions de justice que des humains ?
Après les IA juges pourriez-vous envisager les IA avocates ?
Les juges devraient-ils sentir leur profession menacée au même titre que celles d'autres travailleurs ? Pourquoi ?

Voir aussi :

Microsoft investit 1 Md$ dans OpenAI, la société fondée par Elon Musk, qui tente de développer une IA semblable à l'intelligence humaine
Pluribus, l'agent IA de Facebook, bat les meilleurs joueurs du monde au jeu Texas Hold'em à 6 joueurs, une variante du poker
AlphaStar, l'agent IA de DeepMind pour le jeu StarCraft II, jouera anonymement contre des joueurs humains sur battle.net
Une IA aide à compléter d'anciennes recherches scientifiques en révélant des connexions entre elles qui auraient mené à des découvertes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Alvaten
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/08/2019 à 15:59
Mais les théoriciens du complot peuvent pousser un soupir de soulagement ;
Pourquoi théoriciens du complot ? Perso je me considère pas comme tel, mais je ne voit pas spécialement d'un bon œil l'arrivée de jugement effectués par des IA ...
8  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/08/2019 à 20:46
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
La Chine estime que ses IA juges peuvent statuer dans les tribunaux

[...] Ce juge numérique, dont les compétences reposent sur des technologies intelligentes de synthèse de la parole et de l’image, ne doit être utilisé que pour réaliser un « travail de base répétitif », selon la déclaration officielle du tribunal de l’Internet de Beijing. Cela signifie qu’elle s’occupera principalement de la réception des litiges et des conseils en ligne.
J'aimerais qu'on m'éclaire : en Chine, statuer dans un tribunal est du même ordre que faire du conseil en ligne ? Un « travail de base répétitif » ?
3  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 11:35
Citation Envoyé par herr_wann Voir le message
Dans certains pays corrompus, cela serait probablement une bonne chose (si l'IA est bien entrainée).
Faut arrêter de rêver !!!
Sur quoi penses-tu qu'ils vont entrainer l'IA : réponse sur la jurisprudence du pays concerné...
Donc une IA entrainée sur une jurisprudence rendue par des juges corrompus, je pense pas que ça va beaucoup faire avancer la transparence et l'équité
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/08/2019 à 16:25
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Ce n'est pas forcément pire qu'un membre du syndicat de la magistrature.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
L'arbitrage par IA représente-t-elle l'évolution dans les affaires juridiques ?
Là elle ne fait que des tâches répétitives : réception des litiges et des conseils en ligne.
Donc ouais je pense que c'est une petit évolution.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
L'IA est-elle, selon-vous, susceptible de rendre de meilleures décisions de justice que des humains ?
Ça dépend de l'IA...
Personnellement je n'ai pas confiance dans la justice de mon pays.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Après les IA juges pourriez-vous envisager les IA avocates ?
L'IA pourrait être un outils pour aider les avocats, l'IA pourrait connaitre tous les procès et les lois valides au moment de chaque procès.

Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les juges devraient-ils sentir leur profession menacée au même titre que celles d'autres travailleurs ? Pourquoi ?
Pour le moment non, aucun pays n'est prêt à remplacer un juge humain par une machine.
Mais je pense qu'il est possible de faire un algorithme juge plus neutre qu'un humain et on pourrait même afficher le déroulement de l'algorithme.
Avoir toutes les informations quasiment instantanément, ça doit faire gagner du temps.

Les outils développé pour l'état sont nuls à chier, donc il ne faut pas que la France essaie de développer ça ^^
Prélèvement à la source: "le logiciel de paie de l'État n'est pas prêt"
Louvois, le logiciel qui a mis l’armée à terre
Les enseignants décryptent l'algorithme "ubuesque" de Parcoursup
3  1 
Avatar de L33tige
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/08/2019 à 14:56
En même temps en chine pour remplacer un juge le code doit être plutôt simple :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
 
    static boolean getGuilt(Suspect suspect) {
        if (suspect.exist()) {
            return true;
        } else {
            return true;
        }
    }
et la version refactorée :

Code : Sélectionner tout
1
2
3
4
 
    static boolean getGuilt() {
        return true;
    }
Vous remarquerez que la deuxième s’allège du suspect qui n'à plus besoin d’être ni présent, ni en vie
1  0 
Avatar de herr_wann
Membre actif https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 8:45
Citation Envoyé par Alvaten Voir le message
Pourquoi théoriciens du complot ? Perso je me considère pas comme tel, mais je ne voit pas spécialement d'un bon œil l'arrivée de jugement effectués par des IA ...
Dans certains pays corrompus, cela serait probablement une bonne chose (si l'IA est bien entrainée).

L'IA pourrait être un outils pour aider les avocats, l'IA pourrait connaitre tous les procès et les lois valides au moment de chaque procès.
C'est déjà le cas, les logiciels dédiés comme Doctrine récupèrent tous les cas similaires et on peut imaginer qu'ils proposeront bientôt une plaidoirie sur mesure
0  0 
Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/08/2019 à 20:35
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
J'aimerais qu'on m'éclaire : en Chine, statuer dans un tribunal est du même ordre que faire du conseil en ligne ? Un « travail de base répétitif » ?
ça ne me choque pas plus que ça; on ne sait pas grand chose du système judiciaire chinois, si ça se trouve un mauvais stationnement peut donner lieu à un jugement là bas, on sent bien qu'il y a tout un tas de cas pour lesquels un jugement peut probablement être rendu facilement sans que le juge n'ait trop besoin d'apprécier personnellement/humainement l'affaire.
0  0 
Avatar de matthius
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/08/2019 à 17:43
L'IA juge est totalement différente pour quelqu'un de publique face à quelqu'un de caché.
Elle est aussi totalement différente face à quelqu'un d'éthique, de suiveur, ou immoral.

Déterminer si quelqu'un de public est éthique est très facile pour une IA.
En ce moment il y a des winner suiveurs en France. Il y a aussi des looser éthiques.
Cherchez l'erreur.
0  1 
Contacter le responsable de la rubrique Intelligence artificielle

Partenaire : Hébergement Web