Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Tout développement avancé de l'IA doit être réglementé, d'après Elon Musk qui n'exclut pas Tesla de son viseur
Et laisse filtrer des inquiétudes quant au futur de l'humanité si ce n'est pas fait

Le , par Patrick Ruiz

24PARTAGES

7  0 
Elon Musk réagissait à une revue de profil de l’entreprise OpenAI qui montre comment l’entreprise qui a été fondée en 2015 pour sauver l’humanité d’un futur où l’intelligence artificielle pourrait la dominer a fini par céder au lobbying…

En effet, OpenAI cofondée par Elon Musk l’a été dans le but de poursuivre la recherche ouverte en matière d’intelligence artificielle avancée en veillant à ce qu’elle soit menée dans l’intérêt de la société, plutôt que de laisser la filière sous le contrôle de groupes ou de personnes qui orienteraient les développements dans le but premier de se faire de l’argent. Depuis, l’entreprise dont on sait qu’elle est lancée sur des travaux d’intelligence artificielle générale n’est plus à but non lucratif, tisse des partenariats de nature à fermer ses travaux et soulève des inquiétudes quant à l’utilisation future de ces produits développés dans l’ombre. « De mon point de vue, OpenAI doit être plus ouvert. Toutes les organisations qui développent des IA avancées doivent être régulées », a donc lancé Elon Musk.


L’humanité a-t-elle des raisons de craindre l’intelligence artificielle ?

Le premier motif d’inquiétude lorsqu’on aborde la question de l’intelligence artificielle (liée à celle de l’automatisation) est celui de l’emploi qu’il soit qualifié ou non. Si tout le monde s’accorde sur le fait que l'IA et l'automatisation vont supprimer de nombreux emplois, la discorde se situe au niveau de l’impact sur le niveau général de l’emploi. En d’autres termes, le nombre d’emplois créés dans les autres secteurs pourrait-il compenser les pertes d’emploi dans les secteurs victimes de l’automatisation ? Réponse de Sam Altman (cofondateur d’OpenAI) à la question lors du New Work Summit du New York Times à mi-parcours de l’année précédente  : l'intelligence artificielle remplacera probablement la plupart des emplois actuels, mais elle devrait ouvrir la voie à des emplois plus personnalisés et à une augmentation massive de « l'abondance matérielle » qui pourrait augmenter le PIB mondial de 50 % par an pendant quelques décennies.

Grosso modo, la vision d’Atlman s’aligne sur une IA de type super assistant de l’humain qui lui permettra de mieux prendre en compte les besoins individuels, mais également professionnels. Seulement, celle sur laquelle les craintes d’Elon Musk portent est une IA capable d’intelligence transverse ; celle sur laquelle OpenAI est lancé (et promet au public dans quelques décennies) et que Musk a qualifiée de risque fondamental pour la civilisation humaine. C’est pour préparer l’humanité à ce « funeste » futur qu’il travaille sur un projet qui vise à faire fusionner un cerveau humain et un ordinateur, ce, pour permettre aux humains de rivaliser avec l’intelligence artificielle.

Les travaux en cours au sein de Neuralink seraient basés sur ceux du professeur Charles Lieber de l’université de Harvard. D’après des révélations de ce dernier, ces ordinateurs à implanter au cerveau seraient des espèces de maillage 2D poreux que l’on insère dans un être vivant par injection. Par la suite, la structure tissulaire du cerveau recouvre les pores rendant ainsi l’ensemble cerveau-ordinateur homogène. L’une des difficultés à laquelle le chercheur reconnaît faire face c’est la nécessité de rendre l’implant moins intrusif pour éviter des réactions du système immunitaire, le but ultime étant, d’après lui d’avoir un implant qui étant parfaitement intégré à la structure tissulaire du cerveau, communique parfaitement avec ses neurones.

Au rang des applications possibles figure la possibilité de stimuler le réseau de neurones vieillissant, ce qui aurait, d’après les chercheurs, comme effet de booster les facultés cognitives de personnes âgées. Le dispositif pourrait également être utilisé pour trouver une solution aux problèmes des handicapés moteurs. L’on entrevoit aussi la possibilité de prendre le contrôle d’un véhicule à distance à l’aide de ce dispositif. On s’attend dans tous les cas à avoir des applications utiles puisque les chercheurs disent « travailler pour le bien de l’humanité » en tentant d’adjoindre ce qui devrait finir par être une intelligence artificielle au cerveau humain pour faire face à l’IA…

L’intelligence artificielle attise bien des convoitises et pas que des grands groupes industriels. Le politique aussi est dans la mouvance et compte bien s’emparer non pas d’une part, mais de tout le gâteau. En effet, les dirigeants du monde y voient un important instrument de pouvoir comme en témoigne une déclaration de Poutine de 2017 : « l’intelligence artificielle est le futur, pas seulement pour la Russie, mais pour toute l’humanité. Avec elle, arrivent d’énormes opportunités, mais également des menaces qu’il est difficile de prédire. Celui qui réussira à s’imposer comme leader dans cette sphère sera le maître du monde. »


Entre les emplois pour lesquels on anticipe sur ceci qu’ils disparaîtront avec la montée en puissance de l’intelligence artificielle, les incongruités liées à l'intégration de cette technologie à notre quotidien et les regards avec convoitise des grands groupes industriels et du politique, il semble effectivement que les Hommes aient des soucis à se faire...

Source : Twitter

Et vous ?

L’idée d’Elon Musk de voir les développements de l’IA orientés au bénéfice de l’humanité ne relève-t-elle pas de l’utopie ?
L’intelligence artificielle constitue-t-elle réellement une menace pour l’humanité ?

Voir aussi :

L'IA pourrait supplanter 40% des emplois du monde dans 15 ans, l'humanité arrivera-t-elle à surmonter ce bouleversement technologique ?
Une étude révèle que l'automatisation pourrait détruire plus de 2 millions d'emplois en France, mais va-t-elle en créer beaucoup plus ?
Une banque suédoise ayant opté pour l'automatisation poussée réalise des bénéfices record, le secteur bancaire prochain eldorado de l'automatisation ?
Une augmentation du Smic favorise l'automatisation et le chômage dans les métiers automatisables, d'après une étude aux États-Unis
L'automatisation supprime-t-elle l'emploi ? Eric Schimdt ne le pense pas, le PCA de Google croit qu'elle va créer beaucoup plus de nouveaux emplois

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de forthx
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/02/2020 à 14:24
mon humble avis :

L’idée d’Elon Musk de voir les développements de l’IA orientés au bénéfice de l’humanité ne relève-t-elle pas de l’utopie ?
Oui et non, ça va dépendre des fond alloué pour aller dans ce sens vs ceux qui poussent dans l'autre sens ... en fait non du coup

L’intelligence artificielle constitue-t-elle réellement une menace pour l’humanité ?
La c'est un peut tôt pour le dire. lorsqu'un "robot/AI" sera capable de corriger toutes mes fautes d’orthographe, je me reposerais la question.
Pour le moment l' "AI" fait ce qu'on lui demande la menace c'est ce que l'on en fait ... (i.e. c'est nous humains)
Cela dit, ca ne nous dispense pas de rester vigilent sur le sujet.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/02/2020 à 14:54
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
En d’autres termes, le nombre d’emplois créés dans les autres secteurs pourrait-il compenser les pertes d’emploi dans les secteurs victimes de l’automatisation ? Réponse de Sam Altman (cofondateur d’OpenAI) à la question lors du New Work Summit du New York Times à mi-parcours de l’année précédente : l'intelligence artificielle remplacera probablement la plupart des emplois actuels, mais elle devrait ouvrir la voie à des emplois plus personnalisés et à une augmentation massive de « l'abondance matérielle » qui pourrait augmenter le PIB mondial de 50 % par an pendant quelques décennies.
Ça y est je suis énervé
Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'emplois plus personnalisés ?
Une augmentation massive de l'abondance matérielle n'est pas souhaitable, les ressources sont limitées et même si on pouvait recycler à 100%, on polluerait beaucoup trop en fabriquant des produits.
"Augmenter le PIB mondial de 50 % par an pendant quelques décennies" le gars ne peut pas sérieusement croire ça...
Pendant qu'on y est, on a qu'a dire qu'on sera 7 milliards a avoir chacun sa Tesla...

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
C’est pour préparer l’humanité à ce « funeste » futur qu’il travaille sur un projet qui vise à faire fusionner un cerveau humain et un ordinateur, ce, pour permettre aux humains de rivaliser avec l’intelligence artificielle.
Les joueurs d'échec travaillent en collaboration avec des IA et ils n'ont pas eu besoin de fusionner leur cerveau avec un ordinateur...
Les meilleurs joueurs du monde on des préparateurs qui utilisent des algorithmes pour faire des analyses.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Au rang des applications possibles figure la possibilité de stimuler le réseau de neurones vieillissant, ce qui aurait, d’après les chercheurs, comme effet de booster les facultés cognitives de personnes âgées.
L’espérance de vie va diminuer donc ce n'est pas un problème... (mais peut-être que ça pourrait aider des gens qui souffrent de certaines maladies)

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Le dispositif pourrait également être utilisé pour trouver une solution aux problèmes des handicapés moteurs.
Ça c'est très cool, mais ça ne concerna que les riches, alors que dans plein de pays pauvres des gens ont perdu des membres.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
L’on entrevoit aussi la possibilité de prendre le contrôle d’un véhicule à distance à l’aide de ce dispositif.
Ça pollue déjà trop quand il y a 1 personne par voiture, alors 0...
Tout le monde aime K.I.T.T (Knight Industries Two Thousand) il n'y a pas de problème, mais cette technologie ne sera jamais répandue.
Les écologistes disent qu'il faut privilégier les transports en commun, sinon ça produit des bouchons sur les routes et c'est chiant.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
On s’attend dans tous les cas à avoir des applications utiles puisque les chercheurs disent « travailler pour le bien de l’humanité » en tentant d’adjoindre ce qui devrait finir par être une intelligence artificielle au cerveau humain pour faire face à l’IA…
Bien-sure qu'ils pensent agir pour le bien, mais ils ignorent les conséquences réelles.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
L’idée d’Elon Musk de voir les développements de l’IA orientés au bénéfice de l’humanité ne relève-t-elle pas de l’utopie ?
Oui.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
L’intelligence artificielle constitue-t-elle réellement une menace pour l’humanité ?
Je ne sais pas, on verra bien.
Il y a d'autres problèmes qui vont arriver avant que les IA dépassent les humains, donc on a le temps de voir venir.

Citation Envoyé par forthx Voir le message
lorsqu'un "robot/AI" sera capable de corriger toutes mes fautes d’orthographe, je me reposerais la question.
Je vois régulièrement une pub pour un outil qui semble efficace :

https://www.grammarly.com/
C'est un add-on qu'on peut ajouter à Chrome. Ça semble vraiment efficace pour aider à écrire correctement. (peut-être que se sont juste les pubs qui sont bien faite)
Comment un outil gratuit peut avoir autant d'argent à investir dans la publicité ? Ça vend probablement toutes nos infos personnelles, mais quand même.
Je ne comprend pas pourquoi je vois autant cette pub sur YouTube, je n'écris pas anglais.
1  0 
Avatar de Acheumeuneu
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/02/2020 à 19:28
Sarah Connor ?
0  0 
Avatar de forthx
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/02/2020 à 14:46
Citation Envoyé par Ryu2000
Je vois régulièrement une pub pour un outil qui semble efficace
En version "gratuite" il récupère beaucoup d'info...
J'ai testé, quelques jours, ca marche un peut pour l'anglais. Pour le reste, c'est pas probant.

Bref, terminator c'est pas encore la, ou il est analphabète
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2020 à 19:55
Citation Envoyé par forthx Voir le message
En version "gratuite" il récupère beaucoup d'info...
Ah il y a une version payante ! Tout va bien alors.
Gratuit c'est louche (c'est comme avec les sites sans pub, je me demande toujours d'où vient l'argent, voir des bannières de pub ça me rassure toujours).

Citation Envoyé par forthx Voir le message
Bref, terminator c'est pas encore la, ou il est analphabète
En parlant de ça, en principe la majorité des personnes qui font de la recherche dans le domaine de l'IA devrait être composé des gros nerds fan d'Isaac Asimov. Donc ces informaticiens devraient essayer d’implémenter les règles de la robotique.
Mais en fait ça ne fonctionne pas car ceux qui prennent les décisions n'en ont rien à foutre de l'éthique, de la sécurité, etc.

Ça rappelle un peu le combat Zuckerberg / Tesla, y'en a un qui s'inquiète des conséquences et un autre qui n'en a rien à foutre.
Mark Zuckerberg pense que les prédictions d'Elon Musk sur l'IA sont irresponsables
0  0