Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

OpenAI lance une API multitâche destinée à ses modèles d'IA basés sur du texte,
Qu'il va commencer à commercialiser

Le , par Stan Adkens

21PARTAGES

3  0 
OpenAI a publié jeudi une API pour accéder aux nouveaux modèles d'intelligence artificielle développés par l’organisation. La particularité de la nouvelle API, selon l’organisation, est que contrairement à la plupart des systèmes d'IA qui sont conçus pour un seul cas d'utilisation, cette API fournit une interface à usage général, permettant aux utilisateurs de l'essayer sur pratiquement n'importe quelle tâche linguistique pourvu qu’elle soit en anglais. Elle peut être appliquée, avec seulement quelques données d’exemples, sur la recherche sémantique, le résumé, l’analyse des sentiments, la génération de contenu, la traduction, et plus encore, d’après une l’annonce d’OpenAI.

OpenAI est une organisation à but non lucratif qui a été cofondée en 2015 par Elon Musk, le PDG de Tesla Motors et de SpaceX, et Sam Altman, président de l’incubateur Y Combinator. Elon Musk a ensuite quitté la direction de l’organisation. OpenAI a pour vision de développer une intelligence artificielle générale sûre qui pourra profiter à toute l’humanité. Si vous avez toujours voulu essayer la fameuse boîte à outils d'apprentissage machine d'OpenAI, c'est devenu beaucoup plus facile. La nouvelle API de la société permet aux développeurs d'appeler ses outils d'IA sur « pratiquement n'importe quelle tâche en langue anglaise ».


Selon l’organisation, vous pouvez "programmer" l’API en lui montrant quelques exemples de ce que vous aimeriez qu'elle fasse. Elle vous permet également d'affiner les performances sur des tâches spécifiques en se formant sur un ensemble de données (petit ou grand) d'exemples que vous fournissez, ou en apprenant à partir des commentaires humains fournis par les utilisateurs. En présence de toute invite de texte, l'API renvoie un texte complétion, en essayant de correspondre au modèle que vous lui avez donné.

« Nous avons conçu l'API pour qu'elle soit à la fois simple à utiliser pour tout le monde, mais aussi suffisamment souple pour rendre les équipes d'apprentissage machine plus productives. En fait, beaucoup de nos équipes utilisent maintenant l'API afin de pouvoir se concentrer sur la recherche en apprentissage machine plutôt que sur les problèmes de systèmes distribués. Aujourd'hui, l'API fait fonctionner des modèles avec des pondérations de la famille GPT-3 avec de nombreuses améliorations de vitesse et de rendement », lit-on dans l’article de blog publié jeudi.

Que fait l’API d’OpenAI ?

Si vous avez une tâche qui nécessite de comprendre des mots en anglais, OpenAI veut vous aider à l'automatiser. Les différentes capacités de la famille GPT-3 de modèles de compréhension du langage naturel sont mises à la disposition des développeurs qui peuvent accéder à la bêta privée. Dans le cadre de la recherche sémantique, l'API permet de rechercher des documents en se basant sur la signification en langage naturel des requêtes plutôt que sur la correspondance par mot-clé. Par exemple, vous pourriez compter sur sa capacité à parcourir beaucoup de texte à la fois pour répondre à une question sur un article ou trouver une partie pertinente.

L'API peut permettre également des discussions rapides, complexes et cohérentes en langage naturel, dans le cadre du chat. Avec une brève invite, l'API génère des dialogues couvrant un large éventail de sujets, allant des voyages dans l'espace à l'histoire, d’après la société. En exploitant les capacités de recherche et de chat, l'API génère un dialogue naturel pour donner rapidement aux clients des informations pertinentes, ce qui pourrait être utile aux services clientèle. Grâce à la compréhension sémantique des textes, l'API peut offrir une gamme d'outils d'analyse et de productivité pour mieux servir les clients.

Jusqu'à présent, OpenAI dit être associée à une douzaine de sociétés pour tester l'API avant de la proposer à plus grande échelle. L’une des sociétés est Quizlet, une plateforme d'apprentissage qui fournit des outils d'étude pour aider les gens à pratiquer et à maîtriser ce qu'ils apprennent. Combinant les sciences cognitives et l'apprentissage automatique, Quizlet guide les étudiants à travers des activités d'étude adaptative pour qu'ils atteignent avec confiance leurs objectifs d'apprentissage.

L'une des utilisations les plus courantes de Quizlet est d'apprendre du vocabulaire plus rapidement. Pour permettre une compréhension plus approfondie que la mémorisation par cœur, Quizlet s'appuie sur les puissantes capacités de génération de texte d'OpenAI pour générer automatiquement des exemples de la façon dont chaque mot de vocabulaire peut être utilisé dans une phrase, lit-ont dans l’article d’OpenAI. Selon l’organisation, « en combinant l’API d'OpenAI avec son travail d'apprentissage automatique, Quizlet pourra développer des phrases d'exemples pour les personnes qui étudient le vocabulaire et les langues, comme le fait un tuteur, afin d'aider les étudiants à intégrer leurs connaissances de manière ludique et à se tester de manière plus complète ».


La technologie de génération de texte d'OpenAI devient commerciale

L’outil de génération de texte d'OpenAI a été très applaudi lors de la publication l’année dernière du générateur de texte GPT-2. Au départ en février, OpenAI a limité la divulgation du GPT-2 pour des raisons, telles que la génération massive de fausses nouvelles ou de spam à des fins malveillantes. L’organisation a ensuite publié l'intégralité du code en novembre et déclaré qu'il n'avait « aucune preuve substantielle d'utilisation abusive ».

Le projet a été largement considéré comme une avancée majeure. Les utilisateurs peuvent saisir chaque invite de texte du GPT-2 - plusieurs lignes d'une chanson, une brève histoire et même un article scientifique - et le logiciel continuera à écrire, dans une certaine mesure en faisant correspondre le style et le contenu. Cette année, OpenAI a annoncé une version plus avancée et 100 fois plus grande du système, appelée GPT-3, qui est maintenant devenue son premier produit commercial.

Alors que le laboratoire a été fondé en 2015 en tant que société à but non lucratif, en mars 2019, la société a annoncé la création d’une division, cette fois-ci à but lucratif, dénommé OpenAI LP pour générer des profits afin de pouvoir financer ses recherches. Les responsables du laboratoire ont déclaré qu'il était nécessaire d'attirer les investissements, dont 1 milliard de dollars de Microsoft, nécessaires au financement de ses travaux ambitieux. Cependant, certains chercheurs en IA ont critiqué cette décision et ont déclaré qu'elle affaiblit les affirmations du laboratoire selon lesquelles « le bénéfice de l'humanité est une IA sophistiquée ».

Le lancement jeudi du premier produit commercial d'OpenAI complète la métamorphose, et plusieurs vont maintenant observer attentivement comment cette nouvelle ligne de travail change leurs priorités de recherche. Toutefois, dans son article de blog, OpenAI dit que les nouvelles mesures prises dans le domaine des affaires ont uniquement pour but de donner à l’organisation les moyens pour mener à bien les recherches avancées profitables à l’humanité.

« En fin de compte, ce qui nous importe le plus est de faire en sorte que l'intelligence générale artificielle profite à tous. Nous considérons le développement de produits commerciaux comme l'un des moyens de nous assurer que nous disposons de suffisamment de fonds pour réussir », lit-on.

OpenAI dit également qu’une API commerciale lui permettra de travailler en étroite collaboration avec des partenaires pour voir quels sont les défis à relever lorsque les systèmes d'IA sont utilisés dans le monde réel. « Cela nous aidera à orienter nos efforts pour comprendre comment se fera le déploiement des futurs systèmes d'IA et ce que nous devons faire pour nous assurer qu'ils sont sûrs et bénéfiques pour tous », a ajouté la société.

OpenAI veut également avoir le contrôle des utilisateurs de son outil, ce qui permettra de réduire les risques d'abus tout en permettant de mieux comprendre les implications et les limites de l'API. « Nous mettrons fin à l'accès à l'API pour les cas d'utilisation qui causent un préjudice physique ou mental aux personnes, y compris mais sans s'y limiter, le harcèlement, la tromperie intentionnelle, la radicalisation, l'astroturfing ou le spam ; à mesure que nous acquerrons plus d'expérience dans l'exploitation pratique de l'API, nous espérons élargir et affiner ces catégories », c’est la réponse d’OpenAI à la question de savoir ce que fera la société en cas d'utilisation abusive de l'API.

Le lancement de l’API basée sur le GPT-3 a suscité l’enthousiasme parmi les commentateurs qui y voient la démocratisation de la technologie. « Proposer le plus grand modèle jamais formé (avec des résultats proches de ceux de Turing pour certaines tâches) est une démocratisation de la technologie qui, autrement, aurait été réservée aux organisations bien financées », a écrit l’un d’entre eux. Cependant, d’autres craignent que les sociétés utilisent l’outil de façon abusive. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : OpenAI

Et vous ?

Que pensez-vous de la nouvelle API d’OpenAI ?
L’API d’OpenAI est payante et à la disposition des grandes et petites entreprises. Quel commentaire en faites-vous ?
Que pensez-vous des craintes d’utilisations abusives de l’outil exprimées par certains ?

Lire aussi

OpenAI a publié l'IA de génération de texte qu'il disait trop dangereuse pour être divulguée, mais le modèle n'est pas encore parfait
L'IA de génération de texte d'Elon Musk trop dangereuse pour être rendue publique, selon ses créateurs
OpenAI crée OpenAI LP en tant qu'hybride d'une société à but lucratif et non lucratif, pour générer de profits et se financer
Microsoft vient de construire un supercalculateur de classe mondiale exclusivement pour OpenAI, afin de former de très grands modèles d'intelligence artificielle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !