Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les dépenses mondiales en IA devraient doubler en quatre ans et atteindre 110 milliards de dollars en 2024
Selon des estimations d'IDC

Le , par Stéphane le calme

95PARTAGES

5  0 
Les dépenses mondiales en intelligence artificielle devraient doubler au cours des quatre prochaines années, passant de 50,1 milliards de dollars en 2020 à plus de 110 milliards de dollars en 2024. Selon le baromètre IDC, les dépenses sur les systèmes IA vont s'accélérer au cours des prochaines années à mesure que les organisations déploieront l'intelligence artificielle dans le cadre de leurs efforts de transformation numérique et resteront compétitives dans l'économie numérique. Le taux de croissance annuel composé (TCAC) pour la période 2019-2024 sera de 20,1 %.

« Les entreprises adopteront l'IA - non seulement parce qu'elles le peuvent, mais parce qu'elles le doivent », a déclaré Ritu Jyoti, vice-président du programme Intelligence artificielle chez IDC. « L'IA est la technologie qui aidera les entreprises à être agiles, innovantes et à évoluer. Les entreprises qui deviendront " alimentées par l'IA" auront la capacité de synthétiser des informations (en utilisant l'IA pour convertir les données en informations puis en connaissances), la capacité d’apprendre (en utilisant l'IA pour comprendre les relations entre les connaissances et appliquer l'apprentissage aux problèmes de l'entreprise), et la capacité de fournir des informations à grande échelle (en utilisant l'IA pour soutenir les décisions et l'automatisation). »

Deux des principaux moteurs de l'adoption de l'IA offrent une meilleure expérience client et aident les employés à s'améliorer dans leur travail. Cela se reflète dans les principaux cas d'utilisation de l'IA, qui incluent les agents de service client automatisés, la recommandation et l'automatisation des processus de vente, l'intelligence et la prévention automatisées des menaces et l'automatisation IT. Ensemble, ces quatre cas d'utilisation représenteront près d'un tiers de toutes les dépenses d'IA cette année. Certains des cas d'utilisation à la croissance la plus rapide sont les ressources humaines automatisées, l'automatisation IT et la recherche et la découverte pharmaceutiques.


Les deux secteurs qui dépenseront le plus en solutions d'IA tout au long des prévisions sont la vente au détail et la banque. Le secteur de la vente au détail concentrera en grande partie ses investissements dans l'IA sur l'amélioration de l'expérience client via des chatbots et des moteurs de recommandation, tandis que les services bancaires incluront des dépenses en analyse et en enquête de fraude, ainsi que des conseillers en programmes et des systèmes de recommandation. La fabrication discrète, la fabrication de procédés et la santé complèteront les 5 principales industries pour les dépenses en IA en 2020. Les industries qui connaîtront la croissance la plus rapide des dépenses en IA au cours des prévisions 2020-2024 sont les médias, le gouvernement fédéral / central et les services professionnels.

« Le COVID-19 a provoqué un ralentissement des investissements dans l'IA dans le secteur des transports ainsi que dans le secteur des services personnels et aux consommateurs, qui comprend les entreprises de loisirs et d'hôtellerie. Ces industries seront prudentes avec leurs investissements dans l'IA en 2020, car elles se concentreront sur la maîtrise des coûts. et la génération de revenus plutôt que l'innovation ou les expériences numériques », a déclaré Andrea Minonne, analyste de recherche senior, Customer Insights & Analysis. « D'un autre côté, l'IA a joué un rôle en aidant les sociétés à faire face aux perturbations à grande échelle causées par les quarantaines et les lockdown. Certains gouvernements européens se sont associés à des start-ups d'IA pour déployer des solutions d'IA afin de surveiller les résultats de leurs règles de distanciation sociale et évaluer si le public respectait les règles. De plus, les hôpitaux de toute l'Europe utilisent l'IA pour accélérer le diagnostic et les tests de COVID-19, pour fournir des consultations à distance automatisées et pour optimiser la capacité des hôpitaux ».

Stacey Soohoo, responsable de la recherche, Customer Insights & Analysis indique « qu’à court terme, la pandémie a provoqué des perturbations de la chaîne d'approvisionnement et des fermetures de magasins, avec un impact continu qui devrait persister jusqu'en 2021 et au cours des dernières années. Pour les secteurs les plus touchés, cela a entraîné des retards dans les déploiements d'IA. Ailleurs, les entreprises ont vu une lueur d'espoir dans la situation actuelle : une opportunité de devenir plus résiliente et agile à long terme. L'intelligence artificielle reste une technologie clé sur la voie de la reprise pour de nombreuses entreprises et l'adoption de l'intelligence artificielle en aidera beaucoup à reconstruire ou à améliorer les futures sources de revenus et opérations ».

Les logiciels et les services représenteront chacun un peu plus d'un tiers de toutes les dépenses d'IA cette année, le matériel fournissant le reste. La plus grande part des dépenses en logiciels ira aux applications d'IA (14,1 milliards de dollars), tandis que la plus grande catégorie de dépenses en services sera les services informatiques (14,5 milliards de dollars). Les serveurs (11,2 milliards de dollars) domineront les dépenses en matériel. Les logiciels connaîtront la croissance la plus rapide des dépenses au cours de la période de prévision avec un TCAC sur cinq ans de 22,5 %.

Sur une base géographique, les États-Unis fourniront plus de la moitié de toutes les dépenses en IA tout au long des prévisions, menées par les secteurs de la vente au détail et de la banque. L'Europe de l'Ouest sera la deuxième plus grande région géographique, menée par la banque, la vente au détail et la fabrication discrète. La Chine sera la troisième plus grande région pour les dépenses en IA, avec les gouvernements étatiques / locaux, les banques et les services professionnels comme principales industries. La plus forte croissance des dépenses au cours de la prévision quinquennale sera au Japon (TCAC de 32,1 %) et en Amérique latine (TCAC de 25,1 %).

Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de ces analyses ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !