IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Pennsylvanie légalise la circulation des robots de livraison autonomes
Et leur donne le statut de piétons

Le , par Nancy Rey

74PARTAGES

8  0 
Le mois dernier, la Pennsylvanie a légalisé la circulation des robots de livraison autonomes, qui peuvent peser jusqu'à 250 kg environ sans cargaison et qui parcourent généralement les trottoirs pour livrer des marchandises dans les environnements urbains et les banlieues. Le projet de loi, approuvé, fixe les règles de fonctionnement de ces dispositifs autonomes qui sont déjà autorisés dans onze autres États à fournir des services de livraison le jour même ou des livraisons interentreprises du point de vente à l'acheteur.

Le Senate Bill 1199 a été adopté principalement par les républicains. Les démocrates s'y opposent, qualifiant la loi de "tueuse d'emplois", qui présente un risque pour la sécurité des enfants et des piétons, les républicains l'ont présenté comme une technologie émergente que l'État devrait adopter. Les projets de loi réglementant les robots de livraison autonomes ont été largement poussés par des sociétés de livraison comme Amazon et FedEx. L'opposition est venue en grande partie des défenseurs des piétons et de la liberté d'accès, ainsi que des syndicats comme les Teamsters.


La Pennsylvanie se joint à plusieurs autres États pour autoriser les robots de livraison autonomes, aussi appelés "Personal Delivery Devices" (PDD). La plupart des lois, y compris celle de la Pennsylvanie, les classent désormais légalement comme des piétons, tant que les PDD cèdent le passage aux piétons et cyclistes humains réels. Mais la nouvelle loi de la Pennsylvanie est sans doute l'une des moins restrictives de tous les États en dehors de la Floride, qui est l'un des États les moins favorables aux droits des piétons aux États-Unis d’Amérique. La loi 1199 du Sénat de Pennsylvanie permet au PDD de peser jusqu'à 250 kg. À titre de comparaison, l'État de Washington a une limite de poids de 55 kg environ. La limite de vitesse du Senate Bill 1199, sur le trottoir, est de 19,32 km/h. Seule la Floride est plus rapide, où les municipalités ne peuvent imposer une limite de vitesse que de 25km/h.

Eric Boerer, du groupe de défense des piétons et cyclistes de Pittsburgh, affirme que 19,32 km/h est une vitesse rapide pour se déplacer sur le trottoir, étant donné que la vitesse moyenne de marche des piétons est d'environ 5 ou 6 km/h. « Ils vont se retrouver sur des trottoirs où la vitesse est de 25 km/h. C'est extrêmement rapide. Et dans une ville comme Pittsburgh, nous avons des trottoirs étroits. Certains d'entre eux peuvent avoir la taille d'un réfrigérateur. Comment allons-nous contourner cela ? », déclare Boerer au sujet des PDD.

Lorsqu'ils ne sont pas sur les trottoirs ou les zones piétonnes, les PDD peuvent se déplacer sur les routes ou les trottoirs à une vitesse de 40 km/h. Boerer craint que ces robots de livraison autonomes ne se déplacent à ces vitesses sur les pistes cyclables, car la vitesse de 40 km/h est supérieure à celle généralement pratiquée par les cyclistes.

Boerer ajoute que le Senate Bill 1199 n'a pas de mécanisme permettant aux municipalités locales de rédiger des règlements locaux concernant les PDD. Il ajoute que cela peut ajouter une tout autre série de problèmes. « C'est tellement dommage qu'il n'y ait pas de participation des municipalités locales », dit Boerer.

En réponse à cette préoccupation, la directrice du département de la mobilité de Pittsburgh, Karina Ricks, déclare que « compte tenu de la préemption locale générale de la loi, nous nous efforçons néanmoins d'affirmer un certain niveau de contrôle local ».

Pittsburgh a eu un premier aperçu des PDD lorsqu'un programme pilote de l'université de Pittsburgh a fait appel à des robots autonomes Starship pour livrer des repas aux personnes sur le campus. Le projet pilote Starship a eu plusieurs soucis, dont les plaintes d'une étudiante et d'une personne en fauteuil roulant. La personne en fauteuil roulant affirmait qu'un PDD l'avait coincée dans la rue parce qu'elle était arrêtée à un endroit où le trottoir était coupé ; ce qui est le seul endroit où une personne en fauteuil roulant peut accéder au trottoir. L’engin a mis son pilote en pause, puis a repris sa route.

Avec la réglementation des DDP dans la législation de l'État, il est probable que Pittsburgh et d'autres villes de Pennsylvanie en voient l'utilisation augmenter. Surtout que ces dispositifs de livraison personnelle permettent une livraison sans contact, ce qui est devenu une préoccupation majeure en raison de la pandémie de coronavirus, a déclaré Kerry Benninghoff, leader de la majorité à la Chambre des Représentants du comté de R-Centre. Il a ajouté que cela représente une opportunité de tirer profit de la technologie et de créer des emplois.

« Ces PDD sont conçus pour créer de nouveaux emplois, de nouveaux emplois de haute technologie (experts en machines de haute technologie, développeurs de logiciels, opérateurs à distance). Nous devons soutenir tous les types de croissance de notre économie que nous pouvons si nous voulons ramener la Pennsylvanie et faire de nous un État compétitif parmi les autres États de la nation », a-t-il déclaré.

Source : Senate Bill 1199, Pennsylvania Real-Time News

Et vous ?

Que pensez-vous de l'idée de faire appel à des robots serveurs dans le contexte de la pandémie Covid-19 ?
Aimeriez-vous vous faire livrer par un robot ? Quels avantages et quels inconvénients y trouvez-vous ?
Des initiatives comme celle-ci représentent-elles une menace pour cette industrie(les livreurs, les chauffeurs) ou est-elle bienvenue ? Si oui, dans quelle mesure ?
Selon vous la pandémie de Covid-19 pourrait-elle multiplier les initiatives de ce type ? Vers la course à l'automatisation ?

Voir aussi :

Un restaurant aux Pays-Bas fait appel à des robots serveurs comme moyen pour réduire les contacts interhumains et faire respecter la distance sociale

Un nouveau robot à hamburger amélioré grâce à un logiciel d'apprentissage automatique débarque sur le marché. ROAR peut cuire 19 aliments différents et ses ventes explosent suite au COVID-19

Amazon construit un robot itinérant couvert d'ampoules UV qui pourrait tuer le covid-19 dans les supermarchés et les entrepôts

Covid-19 : Spot le robot rappelle aux visiteurs de parcs à Singapour de respecter les mesures de distanciation et enregistre une nouvelle utilisation après celle de la série « la guerre des mondes »

Les robots peuvent surpasser l'homme en performance, mais peuvent-ils ressentir le toucher ? Des scientifiques développent une peau robotisée qui va aider les machines à acquérir le sens du toucher

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/12/2020 à 11:10
Au début de la pandémie de Coronavirus, le taux de chômage de la Pennsylvanie (Pennsylvania's unemployment rate) s'élevait à 13.1% en mai.

Alors que les USA se prennent actuellement une 3ème vague de coronavirus, que bien évidemment cela n'a pas la moindre conséquence négative sur l'économie et les entreprises, l'usage de robot pour faire les petits boulots des livreurs va très certainement améliorer la situation sociale des habitants.
1  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/01/2021 à 16:20
N'est-ce pas en Philadelphie que le globe-trotter Hitcbot a connu sa fin prématurée ?
0  0