IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DeepMind déclare que son intelligence artificielle dénommée AlphaCode est aussi bonne qu'un « programmeur humain moyen » :
Les travailleurs de la filière ont-ils du souci à se faire ?

Le , par Patrick Ruiz

63PARTAGES

9  0 
Les progrès de la robotique et de l’IA mettent chaque jour un peu plus en danger certains postes de responsabilités réservés aux hommes dans les entreprises. Selon Forrester Research, l’automatisation pourrait supprimer 12 millions d’mplois en Europe dans les 20 prochaines années. Il est en général fait mention d’emplois dans des secteurs comme l’industrie manufacturière, le commerce, la finance, les assurances, etc. Quid du domaine informatique avec des métiers comme celui du développement d’applications ? DeepMind déclare que son intelligence artificielle dénommée AlphaCode est déjà aussi bonne qu’un programmeur humain moyen bien qu’étant encore au stade de l’enfance.

AlphaCode a fait l'objet de tests sur des défis organisés par Codeforces, une plateforme de codage compétitive qui publie des problèmes à une fréquence hebdomadaire et établit des classements pour les codeurs, à l'instar du système de classement Elo utilisé aux échecs. Ces défis nécessitent une connaissance approfondie des algorithmes et des concepts théoriques de l'informatique. Ce sont des puzzles très spécialisés qui combinent logique, mathématiques et expertise en matière de codage.

Dans un exemple de défi auquel AlphaCode a été soumis, on demande aux concurrents de trouver un moyen de convertir une chaîne de lettres s et t aléatoires et répétées en une autre chaîne des mêmes lettres en utilisant la touche retour arrière. AlphaCode procède à la lecture du problème et propose le code source d’une solution à ce dernier.


Dix de ces défis ont été soumis à AlphaCode dans le même format que celui utilisé par les humains. AlphaCode a ensuite généré un plus grand nombre de réponses possibles et les a triées en exécutant le code et en vérifiant le résultat, comme le ferait un concurrent humain. AlphaCode a été testé sur 10 des défis déjà relevés par 5000 utilisateurs sur le site Codeforces. En moyenne, l'intelligence artificielle se classe dans le top 54,3 % des réponses. DeepMind note que les compétences actuelles d'AlphaCode ne sont applicables que dans le domaine de la programmation compétitive, mais que ses capacités ouvrent la voie à la création de futurs outils qui rendront la programmation plus accessible et un jour entièrement automatisée.

De nombreuses autres entreprises travaillent sur des applications similaires. Par exemple, Microsoft et le laboratoire d'IA OpenAI ont adapté le programme de génération de langage GPT-3 de ce dernier pour en faire un programme d'autocomplétion qui termine les chaînes de code. Comme GPT-3, AlphaCode est également basé sur une architecture d'IA connue sous le nom de transformateur, qui est particulièrement apte à analyser un texte séquentiel, qu'il s'agisse de langage naturel ou de code. Pour l'utilisateur final, ces systèmes fonctionnent exactement comme la fonction Smart Compose de Gmail, en suggérant des moyens de terminer ce que vous êtes en train d'écrire.

De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années dans le développement de telles intelligences artificielles, mais ces systèmes sont loin d'être prêts à remplacer le travail des programmeurs humains. Le code qu'ils produisent est souvent bogué, et comme les systèmes sont généralement entraînés sur des bibliothèques de code public, ils reproduisent parfois du matériel protégé par des droits d'auteur.

Dans une étude portant sur Copilot développé par GitHub, les chercheurs ont découvert qu'environ 40 % de ses résultats contenaient des failles de sécurité. Des analystes de la sécurité ont même suggéré que des acteurs malveillants pourraient intentionnellement écrire et partager en ligne du code comportant des portes dérobées cachées, qui pourrait ensuite être utilisé pour former intelligences artificielles qui inséreraient ces erreurs dans de futurs programmes.

Source : deepmind

Et vous ?

Que pensez-vous des avancées en matière d’intelligences artificielles destinées à remplacer les développeurs informatique ?
Voyez-vous AlphaCode et cie. comme autre chose que des outils de travail dans le futur ?
Quels pans du métier de développeur informatique pensez-vous être des forteresses imprenables par l'intelligence artificielle ?

Voir aussi :

L'automatisation des tâches ou l'automatisation des emplois ? les robots vont-ils bientôt commencer à mettre l'homme au chômage ?

Un développeur est licencié après avoir automatisé ses tâches de programmation pendant six ans, il découvre qu'il ne sait plus écrire un bon programme

Une entreprise chinoise remplace 90 % des employés d'une usine par des robots, et voit sa production augmenter de 250 %

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de setni
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 10:03
Je vais reprendre un tweet en Anglais que je n'arrive pas à retrouver:

Le pré-requis pour qu'une IA remplace un développeur, est que le client exprime clairement son besoin ... On est safe
11  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 10:52
Je vais reprendre un tweet en Anglais que je n'arrive pas à retrouver:
https://twitter.com/budescode/status...063426?lang=fr
4  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 9:51
Ce sont des puzzles très spécialisés qui combinent logique, mathématiques et expertise en matière de codage
Si y'a bien quelque chose que ne nécessite pas la programmation compétitive c'est de l'expertise en codage. C'est globalement toujours les même problèmes présentés différemment. Il faut être capable de choisir le bon algo et l'implémenter rapidement et ca se résume bien souvent aux fonctions de base disponible dans n'importe quel langage.

On est donc assez loin de ce que les développeurs rencontrent dans les problèmes de tous les jours. C'est d'ailleurs assez courant de voir de très bons compétiteurs être des développeurs assez moyens car notre métier ne se résume heureusement pas à pisser un algo le plus vite possible.
3  0 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 11:03
DeepMind déclare que son intelligence artificielle dénommée AlphaCode est aussi bonne qu'un « programmeur humain moyen »
ça sent la formule marketing pour le tout venant. Tout ce que je vois c'est un bout de code isolé. J'attends de voir une solution complète, structurée, maintenable et évolutive. Si on avait des environnements de dév où on pourrait se concentrer sur les problèmes et leurs paramètres plutôt que la syntaxe, ce serait déjà pas mal. Ce qui domine, c'est du vim et du notepad avec la souris en plus, et j'exagère à peine...
2  0 
Avatar de totozor
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 12:38
Ces sujets me font rire tellement je les trouve absurdes mais m'énervent parce que je me retrouve avec un chef qui me demande pourquoi les gens avec qui je bossent ne sont pas capables de faire ce qu'une machine sais faire.

Je ne suis pas dev mais je travaille régulièrement avec des dev.
Ma question est simple : qui va développer le code qui permet à l'IA de développer ce qu'on veut?

Exemple simple:
Hier mon chef m'a demandé pourquoi nous n'avions pas 2 semaines d'avance sur un livrable, je cite "C'est quand même pas compliqué, on compte les A, on compte les B et on divise l'un par l'autre".
Après 30 minutes d'explications on ne comptait plus que les A minuscules, que ceux en rouge comptent pour 2, qu'on ne compte pas un A qui suit un autre A sauf si le A précédent est majuscule etc.
Ce qui était relativement évident pour nous mais pas du tout pour le dev qui ne connait pas bien notre métier.
Ces particularités avaient été exprimées dans notre demande initiale.

Pendant le développement le dev m'a posé des questions sur des cas qui lui semblaient étrange.
Les évolutions ont été intégrées dans la demande initiale ou on fait l'objet de demandes de compléments suivant les cas.

Jamais un IA ne saura remplacer ça.

Ceux qui rêvent ou croient en une IA capable d'exécuter leurs idées ont tous une personne dans leur équipe qui fait l'interface avec les dev parce qu "il faut tout leur expliquer aux dev".
Et ton IA il faudra pas lui expliquer?
2  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 20:51
Je ne me fais aucun stress quant au fait que je garderai mon job :
- l'IA doit être capable de fournir les compétences multidisciplinaires qu'un développeur professionnel (et non un pisseur de code) fournit, ou à défaut être composé de plusieurs IA fournissant chaque compétence + d'IA permettant de gérer le tout
- tout cela doit coûter assez peu cher pour que ça intéresse mon employeur
- tout cela doit coûter trop cher pour que je l'utilise moi-même, et ainsi éviter de me rendre encore plus intéressant pour mon employeur

Et quand je parle de coût, je ne parle pas uniquement financier.

Autant dire que les conditions pour que ça arrive sont assez restreintes.
2  0 
Avatar de Chal92
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 9:32
La question que je me pose sur ce type d'approche, c'est comment on passe d'un use case réel (textuel ou même orale, imparfait, avec beaucoup de non dit...) à du code executable...
La vrai vie est souvent loin des défis CodeGaming ou autres...
1  0 
Avatar de Galet
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 11:12
Pour que l'IA choisisse le bon algo et donc exprimer le besoin clairement...il suffira de remplacer aussi le demandeur humain par une IA.
Et tant qu'à faire, pourquoi ne pas, aussi, remplacer l'utilisateur final par une IA ?
On se donne bien du mal à essayer de résoudre des problèmes d'humain...alors que c'est justement lui le problème...ou la solution...
2  1 
Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 12:46
Citation Envoyé par leroivi Voir le message
c'est clair que bien cerner le use case et completer l'énoncé du besoin est primordiale, mais avec une IA et une approche agile, ça ne coûte que peu de temps de se tromper, les itérations pourront être vraiment très rapide et si ce n'est pas clair c'est pas grave on corrige ça à la prochaine itération. En gros, l'effort de dev pourrait être déportée sur les tests.
Je vois bien du staff de chez Boeing après le prochain crash du MAX dire que c'est un problème d'IA et que ce sera corrigé à la prochaine itération.

Non, plus sérieusement, ça ressemble au retour de la mode des "builders" des années 90, avec tout le code dégueulasse que ça a généré.

Écrire du code basique c'est à la portée de n'importe quel singe, donc pourquoi pas une IA?
1  0 
Avatar de ParseCoder
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/02/2022 à 10:19
J'aimerai bien voir cette IA faire une séance de debuggage! Je suis vraiment pas inquiet pour mon job.
0  0