IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Rwanda devient le premier pays d'Afrique à lancer un centre dédié à la recherche et au développement en intelligence artificielle
Au sein de son Centre pour la 4e révolution industrielle

Le , par Patrick Ruiz

46PARTAGES

13  0 
Le Rwanda devient le premier pays d’Afrique à lancer un centre dédié à la recherche et au développement en intelligence artificielle. L’initiative s’inscrit dans celle plus grande du lancement de son Centre pour la 4e révolution industrielle. L’objectif : façonner la trajectoire de la transformation numérique du Rwanda par une gouvernance technologique progressive, agile et centrée sur l'humain, afin de répondre aux défis les plus pressants pour nous en tant que pays et pour le bénéfice plus large de l'Afrique. Le pays se distingue en sus sur le continent avec ses smartphones fabriqués sur son sol : les maraphone.

« Avec l'avènement de la quatrième révolution industrielle et les innovations rapides observées pendant la pandémie de Covid-19, il est de plus en plus urgent de développer les capacités numériques et technologiques afin de construire des systèmes plus résistants pour une société plus saine et une économie plus durable", a déclaré Paula Ingabire, ministre rwandaise des technologies de l'information et de la communication et de l'innovation lors du lancement le 31 mars dernier.

Le Centre pour la 4e révolution industrielle s’appuiera sur des partenariats avec des tiers disséminés dans le monde pour concevoir et piloter de nouvelles approches de la gouvernance technologique qui favorisent l'innovation d'une manière inclusive et responsable. Parmi les projets sur lesquels le Centre travaille déjà, on retrouve la politique du pays en matière d'intelligence artificielle et les lois sur la protection des données personnelles et de la vie privée.



Le Rwanda a procédé au lancement du premier smartphone fabriqué en entier en Afrique au cours du quatrième trimestre de l’année 2019. C’est une initiative du groupe rwandais Mara, une entreprise panafricaine ayant son siège à Dubaï et qui a pour but de contribuer à faire du Rwanda un centre technologique régional. C’est donc dans cette optique que le groupe a ouvert à Kigali, la capitale du Rwanda, une usine de fabrication de smartphones. Contrairement aux autres pays africains comme l'Égypte , l'Algérie et l'Afrique du Sud, qui possèdent des usines de montage et importent les composants, l’usine du groupe Mara fabrique entièrement les téléphones, des cartes mères jusqu'aux emballages.

L'usine qui a été inaugurée par le président rwandais Paul Kagame, a déjà lancé 2 smartphones sur le marché. Les téléphones, appelés Mara X avec 16 Go d’espace de stockage et Mara Z avec un espace de stockage de 32 Go, sont donc les premiers smartphones 100 % africains. Ils coûtent respectivement 120250 francs rwandais (130 dollars) et 175750 francs rwandais (190 dollars). Les deux fonctionnent sur le système d'exploitation Android de Google et incluent des fonctionnalités telles que l'appareil photo haute performance, ainsi que le mode d'activation vocale.


Ashish Thakkar, le PDG du groupe Mara a fait savoir que l’usine avait coûté 50 millions de dollars et pouvait fabriquer 10000 téléphones par jour. D'après lui, cela répondra donc à un besoin généralisé et créera des opportunités. Thakkar a également souligné l'engagement de sa société à soutenir le développement au Rwanda, notant que 90 % des 200 employés de l'usine sont des Rwandais et que 60 % sont des femmes.

Sources : C4IR, weforum

Et vous ?

Quel rôle pensez-vous que l'Afrique puisse jouer dans la redistribution des forces mondiales en matière de technologie dans les années à venir ? Quelle pourrait être sa place dans les 10, 20, 30, 40 ans à venir ?

Voir aussi :

La demande mondiale de nouveaux smartphones serait en chute libre Huawei pourrait en profiter pour devenir le numéro 2 du marché devant Apple
Huawei occupe près du quart du marché des smartphones dans la zone EMEA Et réduit l'écart avec Samsung au quatrième trimestre 2018
Q1 2019: le marché des smartphones dans la zone EMEA reste stable, mais s'effondre au Moyen-Orient, Selon l'IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !