IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une IA va servir d'avocat à un individu dans un cas devant un tribunal aux USA : une première
Qui soulève des questions sur la possible disparition de ce métier et d'autres comme celui de développeur

Le , par Patrick Ruiz

3PARTAGES

18  0 
Cette intelligence artificielle de l’entreprise DoNotPay fonctionne sur un téléphone, écoute tous les discours dans la salle d’audience et donne des instructions à qui s’en sert grâce à une oreillette. Elle doit servir d’avocat à un individu le mois prochain devant un tribunal aux USA. Le tableau soulève des questions sur la possible disparition dans les années à venir du métier d’avocat et d’autres comme celui de développeur informatique.

« DoNotPay paiera 1 000 000 $ à tout avocat ou personne ayant une affaire à venir devant la Cour suprême des États-Unis pour qu'il porte des AirPods et laisse notre robot avocat plaider l'affaire en répétant exactement ce qu'il dit », indique le CEO de l’entreprise.


L’intelligence artificielle DoNotPay fera sa première sur un cas d’excès de vitesse devant un tribunal américain en février 2023. L’individu qui s’appuiera sur cette IA pour sa défense conteste une contravention pour excès de vitesse. Le CEO de l’entreprise explique que cette solution répond à la lourdeur de la bureaucratie et participe à la réduction des frais d’honoraires. La Chine s’emploie à mettre en place un système de tribunaux intelligents depuis au moins 2016 en intégrant l’intelligence artificielle dans son système judiciaire. L’approche lui aurait permis d’économiser 45 milliards de dollars de frais entre 2019 et 2021.


Le tableau soulève des questions sur la possible disparition du métier d’avocat et d’autres comme celui de développeur. En effet, une startup spécialisée en intelligence artificielle prédit que « s’appuyer sur des humains pour écrire des programmes informatiques sera dépassé à l’avenir » et donc tire la sonnette d’alarme sur la possible disparition du métier de développeur informatique dans les années à venir au profit de l’intelligence artificielle.

Lorsqu’on parle d’intelligence artificielle, deux grands courants de pensée s’affrontent : celui des tiers qui pensent qu’il s’agit d’un outil, ce, sans plus et celui des intervenants qui sont d’avis que ce n’est qu’une question de temps avant qu’elle ne devienne une menace pour les humains.

Le plus grand débat tourne autour de la possibilité de voir les machines rendues au stade où elles sont dotées de « bon sens », capables de réflexion causale, c’est-à-dire de cette capacité à raisonner sur « le pourquoi les choses se produisent. »

Google par exemple est lancé en secret sur le développement de Pitchfork, ou AI Developer Assistance. C’est un outil qui utilise l'apprentissage automatique pour apprendre au code à s'écrire et se réécrire lui-même. Comment ? En apprenant des styles correspondant à des langages de programmation, et en appliquant ces connaissances pour écrire de nouvelles lignes de code.

L’intention initiale derrière ce projet était de créer une plateforme capable de mettre automatiquement à jour la base de code Python chaque fois qu'une nouvelle version était publiée, sans nécessiter l'intervention ou l'embauche d'un grand nombre d'ingénieurs. Cependant, le potentiel du programme s'est avéré beaucoup plus important que prévu.

Désormais, l'intention est de donner vie à un système polyvalent capable de maintenir un standard de qualité dans le code, mais sans dépendre de l'intervention humaine dans les tâches de développement et de mise à jour. Un tel objectif pourrait ne plus relever de la science-fiction lorsqu’on sait que des équipes de recherche en intelligence artificielle promettent déjà l’atteinte du stade d’intelligence artificielle générale dans 5 à 10 ans.

Source : DoNotPay

Et vous ?

Que pensez-vous d'un système de « tribunaux intelligents » ?
Les avancées en matière d’intelligence artificielle donnent-elles lieu à des inquiétudes légitimes quant à l’avenir des informaticiens humains dans la filière ?
Que vous suggère la possibilité que la recherche aboutisse à l’intelligence artificielle générale dans 5 à 10 ans ?
Comment voyez-vous l'intelligence artificielle dans 5 à 10 ans ? Comme un outil ou comme un danger pour votre poste de développeur ?

Voir aussi :

La conduite autonome serait-elle à ce jour qu'une vision futuriste chez Tesla Motors ? L'entreprise vient de changer les objectifs de son Autopilot
La SEC demande à Musk de renoncer à son poste de président de Tesla et exige une amende de 40 millions $ US pour un règlement à l'amiable
Tesla annonce que le nouvel ordinateur pour une conduite entièrement autonome de ses véhicules est en production et fera ses preuves ce mois-ci
Les actions Tesla chutent après que son système d'autopilote est impliqué dans un accident et l'annonce des batteries de ses véhicules prenant feu

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 18:25
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Que pensez-vous d'un système de « tribunaux intelligents » ?
Est-ce que ça corrigera les problèmes de justice à deux vitesses?
5  0 
Avatar de virginieh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 9:44
Citation Envoyé par maxtal Voir le message
Chouette les criminels en col blanc n'auront plus de traitement de faveur
Vu que les IAs reproduisent les biais en les accuentuant, j'avais pas compris ça comme ça.
5  0 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 24/01/2023 à 13:35
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
...
"Le but ultime, selon Browder, est de démocratiser la représentation juridique en la rendant gratuite pour ceux qui ne peuvent pas se le permettre, éliminant dans certains cas le besoin d'avocats coûteux."
Tout homme devrait être défendu gratuitement
Je dirais même plus, défendu gratuitement et de manière équilibrée.
En France il y a les avocats gratuits commis d'office, mais est-ce équilibré si la partie d'en face peut se payer une armée d'avocats d'élite ?

Ens tous cas, c'est mieux qu'aux USA, avec leur système de tribunaux accusatoire (là où en France, le parquet instruit à charge et à décharge, en principe...). Là bas, celui qui a le meilleur avocat a une grosse longueur d'avance ; autant dire qu'il ne faut pas être pauvre. Je ne donne pas cher d'une confrontation bon avocat vs chatGPT
4  0 
Avatar de totozor
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/01/2023 à 8:04
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Que pensez-vous d'un système de « tribunaux intelligents » ?
L'idée d'avoir une procès qui se déroule avec des deux cotés des gens qui ont une oreillette et répètent ce que la même IA leur indique m'amuse pas mal, on est en pleine absurdie.
Et alors j'imagine les jurés, qui ne comprennent pas grand chose, écouter des gens pas convaincus se répondre de façon molle et hésitante. L'enfer mais une bonne base pour la prochaine comédie juridique.

Je ne penses pas que se défendre avec une IA (en dehors des "petites" affaires) soit une bonne idée par contre je n'ai pas beaucoup de doutes que les avocats et juges utilisent ce genre d'outils pour décortiquer les milliers de pages que représentent certains cas.
Et encore une fois mon avis est que l'avocat qui sortira du lot sera celui qui a lu ce que l'IA n'a pas évalué comme pertinent et surprendra tout le monde.

Je penses que l'IA reproduit le comportement moyen et donc optimise la médiocrité (au sens qui ne se distingue pas), il reste donc de la place pour les talents.
3  0 
Avatar de AoCannaille
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/01/2023 à 9:47
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Si maintenant il y a des IA avocats, y aura-t-il aussi des IA criminels ?
Bien sûr, par exempl ChatGPT Qui fourni la liste des services bancaires avec failles de sécurités connues non patchées
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/01/2023 à 15:46
41m21 : graphique : taux de suicide en prison en 2020 en France et d'autres pays d'Europe en 2020. La France a la première place !
Bon, ben, y a quand même un domaine où on est les premiers !
3  0 
Avatar de archqt
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/01/2023 à 22:33
Ils ont peur pour leur business les avocats. Et quand les IAs "médecin" vont arriver on va faire quoi ? ah mais non on va perdre notre gagne pain quitte à perdre des vies ?
2  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/01/2023 à 13:59
Citation Envoyé par Fagus Voir le message
Pour les problèmes de la justice française, je vous conseille le point de vue le la journaliste juriste Olivia Dufour sobrement intitulé LA CLOCHARDISATION DE LA JUSTICE : UN ÉTAT DE DÉLABREMENT INIMAGINABLE –
+1 pour le relai de cet article qui cite une très bonne vidéo :


J'ai failli la relayer sur le fil Les macronneries, c'est pas bientôt fini ? Mais j'ai jeté un coup d'œil au fil présent avant de me décider où la relayer.

Du coup, c'est ici que je vais partager mes notes sur cette vidéo :

• 3m45 : graphique : durée moyenne de jugement en première instance en France et d'autres pays d'Europe, en 2010, en 2016 et en 2019. En France, cette durée a beaucoup augmenté.
• 4m40 : À cause du retardement des divorces, certains couples finissent par se taper dessus et se retrouvent à voir le juge correctionnel avant le juge du divorce.
• 6m34 : Sans surprise, le fait que la justice soit si lente décourage les gens de faire appel à la justice. Par exemple, cela décourage les salariés de saisir les prud'hommes.
• 8m18 : Emmanuel Macron a fait plafonner les indemnisations aux prud'hommes, ce qui n'arrange pas les choses.
• 9m36 : graphique : nombre de juges pour 10 000 habitants en France et d'autres pays d'Europe, en 2010, en 2016 et en 2019. La France est bien en dessous de la moyenne. Olivia Dufour parle alors de l'épuisement professionnel (burnout) des juges.
• 13m32 : graphique : évolution de la part de la justice dans le budget de la France de 1822 à 2023.
• 15m47 : graphique : budget de la justice en pourcentage du PIB en France par rapport aux autres pays européens en 2020. La France est mal classée.
• 18m54 : graphique : dépenses de l'État budgétées pour 2023 pour les intérêts de la dette, la défense, la police, la justice et d'autres choses, et aussi, en parallèle, les pertes de recettes avec la suppression de l'ISF, de l'impôt sur le revenu et de la CVAE. Pourquoi la justice manque-t-elle de moyens ?
• 22m03 : Pour Olivia Dufour, c'est parce que "ça ne rapporte rien électoralement de s'occuper de la justice". La police est plus vendable électoralement que la justice.
• 25m43 : Olivia Dufour dit avoir "le sentiment que la justice s'industrialise juste avant de se numériser". Le temps accordé à un dossier est limité et les plaidoiries sont chronométrées.
• 29m18 : "La justice est en voie de clochardisation." En novembre 2021, des juges ont fini par publier une tribune. Ensuite, des juges ont témoigné de leurs souffrances, dont du harcèlement. Les juges n'ont pas les moyens de faire correctement leur boulot et le vivent mal.
• 32m27 : Chez les avocats, il y a beaucoup d'inégalités. Mais, en règle générale, la situation s'est dégradée aussi.
• 34m05 : graphique : nombre d'avocats pour 100 000 habitant en France et d'autres pays d'Europe, en 2010 et en 2020. En France, il y en a moins que dans la moyenne.
• 34m40 : La discussion se penche sur l'insalubrité des prisons. Les prisons sont surpeuplées. Les rats amènent des maladies. Il y a aussi des puces de lit. Attention que, en prison, il n'y a pas que des gens jugés coupables : il y a aussi des détentions provisoires (détentions préventives).
• 38m19 : graphique : proportion de détention préventive en France et d'autres pays d'Europe en 2021. C'était 27 % en France !
• 39m30 : Il y a des circonstances dans lesquels un prisonnier a normalement le droit de sortir temporairement de la prison pour aller à l'hôpital ou à un enterrement d'un proche (puis être reconduit en prison), mais où cette extraction n'a pas lieu à cause du manque de moyens.
• 41m21 : graphique : taux de suicide en prison en 2020 en France et d'autres pays d'Europe en 2020. La France a la première place !
• 44m27 : La discussion se penche sur les troubles mentaux en prison et d'autres sujets connexes.
• 47m24 : Quelles sont les solutions pour améliorer la justice ? Olivia Dufour insiste sur les moyens.
• 49m31 : Olivia Dufour parle des budgets de fonctionnement. Les tribunaux manquent même de papier pour imprimer les documents.
• 50m40 : Pourquoi les politiciens ne réagissent pas ? Les politiciens reçoivent des revendications en continue et ce sont ceux qui gueulent le plus fort qui ont tendance à se faire entendre.
• 56m48 : La discussion se penche sur l'impact des médias sur la justice. Il y a un juste milieu à trouver, mais les médias ont fini par prendre trop de pouvoir.
• 1h00m52 : La présomption d'innocence s'effondre à cause des médias, surtout en politique.
• 1h03m11 : Pourquoi la présomption d'innocence est-elle importante ? Olivia Dufour donne un exemple de fausse accusation de viol et critique, dans le mouvement #MeToo, les dérives qui veulent pulvériser la présomption d'innocence. Olivia Dufour défend l'état de droit, dans lequel on préfère un coupable dehors qu'un innocent en prison.
• 1h17m42 : La discussion se penche sur la déshumanisation de la justice. Par manque de moyens, on va probablement introduire de l'IA dans l'aide à la décision, même si on sait que ça ne marche pas. La jurisprudence doit prendre en compte les changements culturels.
• 1h22m41 : Olivia Dufour critique l'utilisation des visioconférences. Au bout d'un moment, elle donne un exemple de mésaventures de la justice en visio avec un décalage de son qu'un juge pas très doué n'avait pas compris. Ensuite, elle donne un autre exemple où la personne jugée n'était pas la bonne.

Seul le passage entre 1h17m42 et 1h22m41 est vraiment centré sur l'IA, mais le reste de la vidéo est intéressant. Le manque de moyens de la justice s'inscrit dans une politique de destruction progressive de la France.
2  0 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 14:41
Salut à tous.

Une intelligence artificielle ne sait pas s'auto-répliquer, ni être autonome.
Il est nécessaire d'avoir des développeurs pour effectuer les réglages.

Inversement, le métier d'avocat risque de disparaitre à cause de la charge à résoudre lors d'un litige dans le temps.
Une intelligence artificielle aura la capacité de pouvoir traiter plusieurs cas, à l'inverse d'un humain.
Et en plus, l'intelligence artificielle sera gratuite, à l'inverse de l'avocat.

Si l'intelligence artificielle supprime des métiers, on se demande à quoi va bien servir les humains.

Cordialement.
Artemus24.
@+
1  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/01/2023 à 15:37
Il existe déjà des outils d'aide à la décision utilisés par des cabinets d'avocat sans que ce soit de l'IA. Ils permettent même de profiler le juge en charge de telle ou telle affaire. La France a d'ailleurs interdit cette pratique.

Lorsque juge d'instruction et avocat seront remplacés par une IA, les jugements se feront à l'amiable comme aux Etats-Unis pour les accords d'amende sans procès.

Si l'intelligence artificielle supprime des métiers, on se demande à quoi va bien servir les humains.
Rollerball
1  0