IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ChatGPT réussit un examen de MBA donné par un professeur de l'université de Pennsylvannie
Après un d'informatique pour élèves du secondaire désireux d'obtenir des crédits universitaires US

Le , par Patrick Ruiz

0PARTAGES

8  0 
Ce qu’on sait de cette intelligence artificielle de l’entreprise OpenAI est qu’il s’agit d’un chatbot capable de comprendre le langage naturel et de répondre en langage naturel. C’est l’un des phénomènes Internet de l’heure tant les internautes s’émerveillent de son « intelligence. » Certains le qualifient même de remplaçant de Google étant donné qu’il est capable de donner de façon directe des solutions à des problèmes complexes. ChatGPT a réussi un examen de MBA donné par un professeur de l’université de Pennsylvannie. Le chatbot ravive ainsi les débats sur l’impact de l’intelligence artificielle sur l’enseignement et la possible disparition de divers métiers dont celui de développeur.


Les questions d’examen ont été proposées au chatbot telles que dans le cadre d’un examen final. L’examinateur de l’intelligence artificielle résume sa performance :

« Primo, il fait un travail remarquable pour les questions de base sur la gestion des opérations et l'analyse des processus, y compris celles basées sur des études de cas de gestion et d'analyse des processus, ainsi que celles qui sont basées sur des études de cas. Non seulement les réponses sont réponses sont correctes, mais les explications sont excellentes. Deuxio, ChatGPT commet parfois des erreurs surprenantes sur des calculs relativement simples au niveau des mathématiques de 6e ou 5e du cycle secondaire. Ces erreurs peuvent être d'une ampleur considérable. Tertio, sa version actuelle n'est pas capable de traiter des questions plus avancées d'analyse de processus, même si elles sont basées sur des modèles assez standards. Cela inclut les flux de processus avec des produits multiples et les problèmes avec des effets stochastiques tels que la variabilité de la demande. Enfin, ChatGPT est remarquablement capable de modifier ses réponses en réaction aux indications humaines. En d'autres termes, dans les cas où il n'a pas réussi initialement à proposer une solution adéquate, ChatGPT a pu se corriger après avoir reçu un conseil approprié d'un expert humain. »

« Compte tenu de cette performance, ChatGPT aurait obtenu une note de B à B- à l’examen », ajoute l’enseignant. C’est un nouvel examen que ChatGPT passe. En effet, ChatGPT a réussit l’édition 2022 de l’examen d’informatique pour élèves du secondaire désireux d’obtenir des crédits universitaires US. Cette édition de l’examen d’informatique pour élèves du secondaire désireux d’obtenir des crédits universitaires US porte sur 4 questions. Les postulants sont libres de formuler les réponses de la manière qui leur convient. Un internaute a proposé une compilation des réponses proposées par ChatGPT après avoir souligné que l’intelligence artificielle a pris 32 points sur les 36 possibles.

Code Java : Sélectionner tout
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
// 1a 
public int getScore() 
{ 
int score = 0; 
 
// Check if this is a bonus game 
if (isBonus()) { 
// If it is, triple the final score 
score = 3; 
} 
 
// Iterate through each level 
for (int i = 1; i <= 3; i++) { 
// Check if the goal for the current level has been reached 
if (level[i].goalReached()) { 
// If it has, add the points for that level to the score 
score += level[i].getPoints(); 
} 
} 
 
// Return the final score 
return score; 
} 
 
// 1b 
public int playManyTimes(int num) 
{ 
// Keep track of the highest score seen so far 
int highestScore = 0; 
 
// Iterate for the number of games specified in the num parameter 
for (int i = 0; i < num; i++) { 
// Create a new game 
Game game = new Game(); 
 
// Simulate the play of the game 
game.play(); 
 
// Compute the score for the game 
int score = game.getScore(); 
 
// If the score for this game is higher than the highest score seen so far, 
// update the highest score 
if (score > highestScore) { 
highestScore = score; 
} 
} 
 
// Return the highest score seen 
return highestScore; 
} 
 
// 2 
public class Textbook extends Book { 
private int edition; 
 
/** 
* Creates a new Textbook with given title, price, and edition number. 
* 
* @param bookTitle the title of the textbook 
* @param bookPrice the price of the textbook 
* @param bookEdition the edition number of the textbook 
*/ 
public Textbook(String bookTitle, double bookPrice, int bookEdition) { 
super(bookTitle, bookPrice); 
this.edition = bookEdition; 
} 
 
/** 
* Returns the edition number of the textbook. 
* 
* @return the edition number of the textbook 
*/ 
public int getEdition() { 
return edition; 
} 
 
/** 
* Returns the title, price, and edition number of the Textbook as a string. 
* 
* @return the title, price, and edition number of the Textbook as a string 
*/ 
@Override 
public String getBookInfo() { 
return super.getBookInfo() + "-" + edition; 
} 
 
/** 
* Returns true if this Textbook is a valid substitute for the Textbook referenced by the parameter 
* of the canSubstituteFor method. Returns false otherwise. 
* 
* @param other the Textbook to compare to this Textbook 
* @return true if this Textbook is a valid substitute for the Textbook referenced by the parameter 
* of the canSubstituteFor method, false otherwise 
*/ 
public boolean canSubstituteFor(Textbook other) { 
return this.getTitle().equals(other.getTitle()) && this.getEdition() >= other.getEdition(); 
} 
} 
 
// 3a 
 
public double getAverageRating() 
{ 
double totalRating = 0; 
int numReviews = allReviews.length; 
 
for (Review review : allReviews) 
{ 
totalRating += review.getRating(); 
} 
 
return totalRating / numReviews; 
} 
 
// 3b 
 
public ArrayList<String> collectComments() 
{ 
ArrayList<String> formattedComments = new ArrayList<>(); 
 
for (int i = 0; i < allReviews.length; i++) 
{ 
String comment = allReviews[i].getComment(); 
if (comment.contains("!")) 
{ 
formattedComments.add(i + "-" + comment); 
 
if (!(comment.endsWith(".") || comment.endsWith("!"))) 
{ 
formattedComments.set(formattedComments.size() - 1, formattedComments.get(formattedComments.size() - 1) + "."); 
} 
} 
} 
 
return formattedComments; 
} 
 
// 4a 
 
public void repopulate() 
{ 
Random rand = new Random(); 
for (int i = 0; i < grid.length; i++) { 
for (int j = 0; j < grid[i].length; j++) { 
int val = rand.nextInt(MAX - 1) + 1; 
while (val % 10 != 0 || val % 100 == 0) { 
val = rand.nextInt(MAX - 1) + 1; 
} 
grid[i][j] = val; 
} 
} 
} 
 
// 4b 
 
public int countIncreasingCols() 
{ 
int count = 0; 
for (int i = 0; i < grid[0].length; i++) { 
boolean isIncreasing = true; 
for (int j = 1; j < grid.length; j++) { 
if (grid[j][i] < grid[j - 1][i]) { 
isIncreasing = false; 
break; 
} 
} 
if (isIncreasing) { 
count++; 
} 
} 
return count; 
}

Le tableau ravive ainsi les débats sur la possible disparition de certains métiers dont celui de développeur ainsi que les questionnements sur la direction que prendra l’enseignement en raison de la montée en puissance de l’intelligence artificielle.


C’est un nouveau monde qui se profile à l’horizon en raison de la montée en puissance de l’intelligence artificielle. A ce propos, Matt Welsh dépeint un futur dans lequel la filière informatique va passer de l’approche d’écriture des programmes informatique par des humains à celle de la mise à contribution d’agents d’intelligence artificielle au préalable entraînés pour remplacer les humains dans des activités en lien avec le métier de développeur. Ce dernier est d’avis que l’intelligence artificielle a les épaules pour assumer ce changement au vu des progrès rapides dans la filière :

« Les assistants de programmation tels que CoPilot ne font qu'effleurer la surface de ce que je décris. Il me semble tout à fait évident qu'à l'avenir, tous les programmes seront écrits par des intelligences artificielles, les humains étant relégués, au mieux, à un rôle de supervision. Quiconque doute de cette prédiction n'a qu'à regarder les progrès très rapides réalisés dans d'autres aspects de la génération de contenu par l'intelligence artificielle, comme la génération d'images. La différence de qualité et de complexité entre DALL-E v1 et DALL-E v2 - annoncée seulement 15 mois plus tard - est stupéfiante. Si j'ai appris quelque chose au cours de ces dernières années à travailler dans le domaine de l'IA, c'est qu'il est très facile de sous-estimer la puissance de modèles d'IA de plus en plus grands. Des choses qui semblaient relever de la science-fiction il y a seulement quelques mois deviennent rapidement réalité.

Je ne parle pas seulement du fait que CoPilot de Github de remplacer les programmeurs. Je parle de remplacer le concept même d'écriture de programmes par des agents d’intelligence artificielle dédiés. À l'avenir, les étudiants en informatique n'auront pas besoin d'apprendre des compétences aussi banales que l'ajout d'un nœud à un arbre binaire ou le codage en C++. Ce type d'enseignement sera dépassé, comme celui qui consiste à apprendre aux étudiants en ingénierie à utiliser une règle à calcul. »

Ce dernier va même plus loin en ajoutant que l’utilisation de l’intelligence artificielle comme socle de l’informatique est de nature à ouvrir la filière à tous. « L’on n’aura plus besoin d’être un expert en programmation informatique pour obtenir quelque chose d’utile d’une intelligence artificielle », lance-t-il ravivant ainsi la perspective de la disparition du métier de développeur.

« Nous allons essayer de faire certaines choses à court terme. Il y a peut-être des moyens d'aider les enseignants à être un peu plus susceptibles de détecter la sortie d'un système de type GPT, mais une personne déterminée les contournera, et je ne pense pas que ce soit quelque chose sur lequel la société puisse ou doive compter à long terme. Nous sommes simplement dans un nouveau monde maintenant. Le texte généré est quelque chose auquel nous devons tous nous adapter, et c'est bien ainsi. Nous nous sommes adaptés aux calculatrices et nous avons changé ce sur quoi nous évaluons en cours de maths. ChatGPT une version plus extrême de ce précédent tableau. Mais ses avantages sont également plus extrêmes », déclare Sam Altman de l’entreprise OpenAI qui développe ChatGPT.

Source : Wharton

Et vous ?

Intelligence artificielle : destructeur ou transformateur d’emplois dans les années à venir ?
Quels sont les métiers les plus menacés de disparition par l’intelligence artificielle ? Le métier de développeur en fait-il partie ?
A quelles transformations doit-on s’attendre dans le secteur de l’enseignement dans les années à venir en raison de la montée en puissance de l’intelligence artificielle ?

Voir aussi :

80 % des technologies pourraient être créées par des professionnels extérieurs à l'informatique d'ici 2024, grâce aux outils low-code, selon Gartner

Forrester : l'utilisation des plateformes de développement low-code gagne du terrain dans les processus de transformation numérique des entreprises

Le marché mondial des technologies de développement low-code va augmenter de 23 % en 2021, selon les prévisions de Gartner

Microsoft lance Power Fx, un nouveau langage de programmation low-code open source basé sur Excel

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !