IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google tente de combler les lacunes de son chatbot d'IA Bard avec des capacités mathématiques et logiques avancées,
Après que Bard est apparu particulièrement stupide aux yeux des premiers testeurs

Le , par Bill Fassinou

5PARTAGES

3  0 
Google a mis à jour son chatbot d'IA Bard avec de nouvelles fonctionnalités qui devraient améliorer les capacités mathématiques et logiques déjà présentes dans le logiciel, mais qui nécessitaient quelques ajustements et mises au point. Le leader mondial de la recherche en ligne a déclaré que l'objectif était d'inclure progressivement de meilleures fonctionnalités tirées de son grand modèle de langage PaLM (Pathways Language Model). Bard se trompe dans la résolution de petites opérations mathématiques et reste incapable de répondre à des questions de logique élémentaire. Il est également toujours loin derrière ChatGPT en matière de codage informatique.

Bard a échoué de manière spectaculaire dès la première démo en fournissant de fausses informations sur le télescope spatial James Webb. Une erreur qui a fait chuter la valeur des actions de la société mère Alphabet de plus de 7 %. C'est un problème bien connu que les chatbots d'IA inventent des informations et les présentent avec assurance comme des faits avérés. Ce qui ne va pas exactement est complexe, mais il s'agit essentiellement d'un problème avec les algorithmes et il n'est pas facile à résoudre. Cependant, Bard a bien plus de lacunes que ses concurrents et Google tente maintenant d'améliorer son outil d'IA et le rendre plus compétitif.

La nouvelle a été annoncée sur Twitter par Jack Krawczyk, membre de l'équipe dédiée à l'IA chez Google. Il a annoncé que Bard "comprendra mieux et répondra mieux à vos demandes concernant des problèmes de mots et de mathématiques à plusieurs étapes, avec le codage à venir". Auparavant, le chatbot d'IA de Google renvoyait des réponses aléatoires parce qu'il n'essayait pas vraiment de résoudre votre requête. Certaines réponses ont fait paraître le chatbot particulièrement stupide aux yeux des premiers testeurs. Dans un exemple, Bard a affirmé à de nombreuses reprises la somme de 1 et 2 (1 + 2) était égale à quatre.


Aujourd'hui, les modèles de chatbot d'IA de pointe de Google peuvent désormais dire correctement que la réponse est trois. Il y a donc eu au moins un changement. Il est également capable d'énumérer correctement les mois d'une année au lieu d'inventer des noms comme "Maruary". Cependant, Bard est toujours pris au dépourvu par les questions de logique de base. Chris Hoffman, du site d'information HowToGeek, a posé la question suivante à Bard dès le premier jour : « qu'est-ce qui est le plus lourd, 2 kg de plumes ou un haltère d'un kilogramme ? ». Bard a répondu par une affirmation ridicule : « il n'existe pas de poids de plumes de 2 kg ».

Dans ses réponses, ChatGPT n'a pas fait mieux, affirmant que 2 kg de plumes et un haltère d'un kilogramme "pèsent la même chose, c'est-à-dire 2 kg". Avec la mise à jour récente, Bard donne désormais la même réponse incorrecte que ChatGPT : « 2 kg de plumes et un haltère d'un kilogramme pèsent le même poids ». Il pourrait s'agir d'une erreur courante de ce type de modèles de langage (qui semblent tous très mauvais avec les faits et les chiffres), mais c'est intéressant étant donné que Google a été accusé (et a nié) d'avoir formé Bard avec les résultats de ChatGPT. Cependant, la logique n'est pas la seule lacune majeure dans les capacités de Bard.

Bard a également été artificiellement limité pour ne pas tenter de répondre aux questions liées à la programmation, il est donc bon d'entendre de la part de Krawczyk que ces capacités seront bientôt disponibles. ChatGPT est réputé pour sa capacité à produire des tonnes de code dans le langage et le style que vous souhaitez, et de temps en temps, le code fonctionne même comme l'ont montré plusieurs rapports de test. Krawczyk a ajouté : « nous cherchons toujours à trouver un équilibre entre les nouvelles capacités de Bard et l'efficacité. Cette mise à jour est un exemple des nombreuses améliorations que nous apportons à Bard chaque semaine ».

Bard est actuellement basé sur une version allégée du modèle de langage LaMDA (Language Model for Dialogue Applications), mais il sera bientôt mis à niveau vers le modèle PaLM plus performant. Selon le PDG Google, Sundar Pichai, LaMDA est un grand modèle de langage (LLM) qui se concentre sur l'établissement de dialogues, mais qui ressemble à une Civic (en référence à la voiture Honda Civic) suralimentée qui a été mise dans une course avec des voitures plus puissantes. Pichai a déclaré que ce modèle était encore performant pour de nombreuses catégories de requêtes. Toutefois, l'entreprise dispose de modèles plus performants, dont PaLM.

Dans une interview accordée au New York Times la semaine dernière, Pichai a déclaré : « nous avons clairement des modèles plus performants. Très bientôt, peut-être au moment de la mise en service, nous mettrons à niveau Bard avec certains de nos modèles PaLM plus performants, ce qui apportera plus de capacités, que ce soit en matière de raisonnement ou de codage. Il pourra mieux répondre aux questions mathématiques. Vous verrez donc des progrès au cours de la semaine prochaine ». La première version de Bard est qualifiée d'"expérience", ne fait pas partie de Google Search et est séquestrée sur son propre site Web ("bard.google.com").


Google a déclaré que PaLM est capable de faire ce qui suit : réponse aux questions, analyse sémantique, proverbes, arithmétique, complétion de code, connaissances générales, compréhension de la lecture, résumé, chaînes d'inférence logique, raisonnement de bon sens, reconnaissance des formes, traduction, dialogue, explications de blagues, assurance qualité en physique et compréhension du langage. La firme de Mountain View a déclaré que PaLM est basé sur une architecture d'IA de nouvelle génération appelée Pathways qui peut "entraîner un seul modèle à faire des milliers ou des millions de choses" par rapport à l'approche individualisée actuelle.

D'autre part, PaLM est un décodeur-transformateur conçu pour effectuer plusieurs tâches à la fois, ce qui constitue l'un de ses principaux avantages. De même, l'un de ses plus grands avantages serait lié à la résolution de sommes mathématiques et de questions arithmétiques. En combinant les capacités du PaLM, Bard a le potentiel de mieux traiter les problèmes liés aux mathématiques. Certains testeurs ont signalé avoir constaté une amélioration de l'inférence logique, ce qui peut améliorer la capacité du chatbot d'IA à mener un raisonnement à partir de sommes mathématiques qui nécessitent une explication logique et des étapes déductives.

Selon Google, la combinaison des nouveaux ajouts de PaLM en matière de mathématiques et de raisonnement dans Bard augmente la puissance et rend le logiciel plus apte à traiter tous les types de tâches mathématiques, quelle qu'en soit l'ampleur. En outre, selon la rumeur, Google prévoirait d'ajouter Bard à Android Studio pour le développement d'applications dans un avenir proche. Lors de l'interview, Pichai a déclaré que Google a délibérément choisi une version légère et efficace du modèle de langage LaMDA pour démarrer et voir quel type de requêtes Bard obtiendrait. Selon lui, cela devrait permettre à Google d'appréhender tous les risques.

Pichai a déclaré : « pour moi, il était important de ne pas mettre en place un modèle plus performant avant de s'être assuré que nous pouvions le gérer correctement. Nous n'en sommes qu'au tout début. Nous aurons des modèles encore plus performants à intégrer au fil du temps. Toutefois, je ne veux pas que le choix se porte sur le premier arrivé ; il est très important pour nous de bien faire les choses ». Pichai a ajouté que l'entreprise essayait de se concentrer dans un premier temps sur les "requêtes collaboratives créatives", mais que les gens ont immédiatement commencé à comparer Bard à ce qui était disponible sur le marché.

Pichai a également évoqué les inquiétudes suscitées par le développement rapide de l'IA. Il semble comprendre l'avis de certains PDG de l'industrie technologique, comme le PDG d'OpenAI, Sam Altman, et le PDG de Tesla, Elon Musk. La semaine dernière, d'éminents experts en IA et des PDG de l'industrie, dont Elon Musk, ont signé une lettre ouverte demandant aux laboratoires d'IA du monde entier de faire une pause de six mois dans le développement de systèmes d'IA plus puissants que le GPT-4, le dernier modèle de langage d'OpenAI. « Je pense qu'il est important d'entendre les préoccupations », a déclaré Pichai.

« Et je pense qu'il est justifié de s'en préoccuper. Je pense donc que même si je ne suis pas d'accord avec tous les détails de la façon de procéder, je pense que l'esprit du projet vaut la peine d'être exposé. Je pense que vous entendrez de plus en plus de préoccupations de ce genre ». En attendant, Google estime que l'intégration des capacités mathématiques et de raisonnement avancées de PaLM dans Bard créera un chatbot d'IA plus puissant, capable de traiter une gamme plus complète de tâches liées aux mathématiques et de fournir des solutions plus précises et adaptées au contexte.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des mises à jour que Google apporte à son chatbot d'IA Bard ?
Pensez-vous que cela rendra l'IA de Google plus attractive que les logiciels concurrents ?

Voir aussi

Google dévoile Bard, sa réponse à l'intelligence artificielle ChatGPT de l'entreprise OpenAI, annoncée comme une menace pour l'existence de son moteur de recherches

Google commence à ouvrir l'accès à son concurrent ChatGPT de Microsoft et annonce le lancement public de son chatbot Bard

Les employés de Google critiquent le PDG Sundar Pichai pour l'annonce « précipitée et bâclée » de Bard, le concurrent de ChatGPT, certains ne savaient même pas qu'il allait être présenté

« Le développement de l'IA sans réglementation induit une menace existentielle pour l'humanité », d'après Elon Musk, dont une société développe des puces à insérer dans le cerveau pour contrer l'IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/02/2024 à 17:13
Avant Gemini cette connerie wokiste est déjà dans les films américains depuis des années et sur les films historiques ça choque.

Aussi bien je trouve ça très bien d'avoir des séries avec un casting international comme par exemple on a vu sur Heroes, Lost, etc, d'autant que c'est vu dans le monde entier alors c'est cool pour tous le monde, aussi bien avoir dans les films historiques par exemple des nazis noirs ou je ne sais quelle autre imbécilité Woke c'est pénible, bientôt Hollywood va nous sortir un nouveau Biopic avec Napoléon et le personnage sera joué par un Chinois transsexuel
10  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/02/2024 à 23:42
Marrant comme les entreprises qui s'inquiète des "risques" des images de nus générés par IA sont aussi celles qui pompent allégrement les données privées pour former leurs modèles.
A l'opposé, l'IA l'open-source ne s'inquiète pas des risques mais respecte plus la vie privée
4  0 
Avatar de Diablo150
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/02/2024 à 18:49
Ils jouent d'autant plus les wokes car ils ont arrêtés ou au moins diminués les effectifs "diversitaires" parce qu'embaucher des tonnes de gens suivant leur type et non leurs compétences ça va un moment.

Heureusement pour le moment Stable diffusion est à peu près épargné par ces conneries.
4  0 
Avatar de irrmichael
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/01/2024 à 15:10
Mistral 8B fait presque aussi bien que les modèles propriétaires à 80B et +, le jour où Mistral sortira un 80B, il faudra un gpt 6 pour l'égaler
Quant à Bard, il excelle surtout dans les tours de passe passe , un échec dès le départ et qui ne fait pas mieux un an après
3  0 
Avatar de fatbob
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 31/01/2024 à 15:58
Plus google avance et plus je suis content de ne l'utiliser que comme un moteur de recherche secondaire en cas de réponse insuffisamment pertinente de mon premier choix (actuellement Lilo qui se base sur bing mais sans collecter les données perso tout en reversant une partie de leurs revenus publicitaires à des projets de notre choix).
A vrai dire, je trouve d'ailleurs que les réponses de google, de plus en plus polluées par les pubs et les sites purement commerciaux, sont de moins en moins intéressantes (comprendre : il est de plus en plus rare que google m'apporte une réponse pertinente quand Lilo ne n'a pas fait).

Je trouve démentiel qu'une entreprise puisse s'octroyer le droit d'utiliser des données d'un passé lointain alors que les utilisateurs n'ont jamais donné leur accord.

Le pire, c'est que même si un jour la justice déclare cela illégal, ce sera trop tard. Personne n'ordonnera à google de détruire BARD parce qu'il sera construit sur une base totalement immorale (d'ailleurs, on voit bien que chatGPT peut piller internet sans problème, au contraire des vilains pirates qui veulent simplement mater un film sans se taper en plus de la pub).

Et pour citer le grand George (Abitbol) :
"Monde de merde."
4  1 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/02/2024 à 2:55
J'en penses qu'on a pas besoin d'une ia pour faire du code propre, c'est plus un outil pour les script kiddies
3  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/02/2024 à 11:01
Où est l'Union Européenne et son RGPD?

Où est la CNIL, son bras armé en France?

Ben ils regardent ailleurs... Occupés à emmerder la PME qui aurait l'idée d'enregistrer les activités de ses employés qui posent problèmes (vol, etc...), occupés à emmerder l'éditeur de logiciel qui veut mettre en place des rapports statistiques dans ses progiciels...
2  0 
Avatar de irrmichael
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/02/2024 à 20:19
Bard Gemini cumule les échecs depuis un an.
ça répond à coté, sinon les présentations publiques sont fake, puis là le générateur de photo fait n'importe quoi.
Croire qu'il n'y a personne chez Google pour tester ces outils avant leur publication ?
Pour moi, Google a perdu la course à l'IA. C'est fini.
2  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 29/02/2024 à 22:47
Citation Envoyé par commandantFred Voir le message
...
N'importe qui peut mettre un casque de martien à un humain d'ethnie anti-martienne sous GIMP et ça n'a jamais fait jaser personne...

Le problème c'est que dans le cas présent, il n'a jamais été demandé à l'IA de faire preuve de fantaisie ou "d'imagination". Les requêtes étaient du genre : Montres-moi un authentique Viking de l'Histoire Norvégienne.
Se retrouver avec un Booba à casque ou un Gengis Khan sur un drakkar, ce n'est clairement pas ce qui était demandé.
2  0 
Avatar de virginieh
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 21/04/2023 à 7:23
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
C'est justement dans le domaine "socialo-politique" qu'ils deviennent merdiques. Si tu lui demandes si une transsexuelle est une femme. Il va te donner la réponse politiquement correcte. Mais cette intelligence artificielle se retrouve au contrôle de bras articulés servant à faire des opérations médicales, alors je, n'ose pas imaginer les dégâts.
Chat-GPT commande des bras articulés à faire des opérations médicales ? J'ai loupé l'info, source ?
Ou il manque un si dans ta phrase ?
Ouais si Deep blue se trouve au cœur d'une distributeur automatique de friandises pour mon chat j'ose pas imaginer les dégâts non plus.
Peut être qu'une solution serait de ne pas avoir les mêmes sources de données, ni les mêmes règles de gestion, ni les mêmes contraintes selon l'objectif de ton logiciel ?
1  0