IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'IA va amorcer la plus grande transformation de l'histoire de l'éducation pour Sal Khan : des cours personnalisés de haute qualité dispensés gratuitement
«un privilège qui était réservé aux riches»

Le , par Stéphane le calme

46PARTAGES

14  0 
Sal Khan, le fondateur et PDG de Khan Academy, pense que l’intelligence artificielle pourrait déclencher la plus grande transformation positive que l’éducation ait jamais connue. Il partage les opportunités qu’il voit pour les élèves et les enseignants de collaborer avec des outils d’IA (notamment le potentiel d’un tuteur personnel IA pour chaque élève et d’un assistant pédagogique IA pour chaque enseignant) et présente quelques nouvelles fonctionnalités passionnantes pour leur chatbot éducatif, Khanmigo.

Qu’est-ce que Khan Academy ?

Khan Academy est une organisation à but non lucratif qui a pour mission d’offrir une éducation gratuite et de qualité, pour tout le monde, partout. Elle propose des cours en ligne sur divers sujets, allant des mathématiques à l’art en passant par la programmation, l’économie, la physique, la chimie, la biologie, la médecine, la finance, l’histoire et plus encore. Elle utilise une méthode pédagogique basée sur la maîtrise des concepts et des compétences, qui permet aux élèves d’apprendre à leur propre rythme et selon leurs besoins. Elle propose des exercices interactifs, des vidéos explicatives et des tests adaptatifs.

Elle utilise également des outils d’intelligence artificielle pour personnaliser l’apprentissage et offrir un feedback immédiat et positif aux élèves. Elle compte plus de 120 millions d’utilisateurs dans 190 pays et 46 langues.


Qu’est-ce que Khanmigo ?

Khanmigo est un chatbot éducatif basé sur l’intelligence artificielle qui aide les élèves à apprendre à leur propre rythme et selon leurs besoins. Il utilise le langage naturel pour dialoguer avec les élèves, leur poser des questions, leur donner des indices, leur fournir des explications et les encourager. Il peut également s’adapter au niveau de compétence, aux intérêts et aux objectifs de chaque élève, et lui proposer des contenus personnalisés et pertinents. Il peut également détecter les émotions et le niveau de confiance des élèves, et ajuster son ton et son style en conséquence.

Khanmigo vise à imiter l’expérience d’un tuteur individuel pour les élèves, en leur offrant un soutien adapté, en stimulant leur pensée critique et en leur suggérant des ressources pertinentes. Il vise également à servir d’assistant pour les enseignants, en les aidant à gérer leur classe, à préparer leurs cours, à évaluer leurs élèves et à se former.

Khanmigo est actuellement en phase de test avec un nombre limité d’utilisateurs qui se sont inscrits sur la liste d’attente de Khan Academy. Il n’est pas encore disponible pour le public. Il est accessible depuis le coin inférieur droit de n’importe quelle page de contenu de Khan Academy, sauf pour les activités suivantes : les quiz, les tests unitaires, les défis de cours et les défis de maîtrise

Quels sont les avantages de Khanmigo ?

Khanmigo offre plusieurs avantages aux élèves et aux enseignants :
  • Il permet aux élèves d’apprendre à leur propre rythme, sans pression ni jugement.
  • Il renforce la motivation et l’engagement des élèves en leur offrant un feedback immédiat et positif.
  • Il favorise la maîtrise des concepts et des compétences en proposant des exercices adaptés au niveau de chaque élève.
  • Il stimule la curiosité et la créativité des élèves en leur suggérant des sujets connexes ou approfondis.
  • Il soutient les enseignants en leur fournissant des données sur les progrès et les difficultés de leurs élèves.
  • Il complète les enseignants en leur permettant de se concentrer sur les aspects humains et sociaux de l’éducation.

Quels sont les défis rencontrés par Khanmigo ?
Khanmigo n’est pas sans défis :
  • Il doit être capable de comprendre le langage naturel dans toute sa diversité et sa complexité.
  • Il doit être capable de générer du langage naturel qui soit clair, cohérent et pertinent.
  • Il doit être capable de gérer les ambiguïtés, les erreurs et les imprévus qui peuvent survenir dans une conversation.
  • Il doit être capable de respecter les normes éthiques, culturelles et pédagogiques qui s’appliquent à l’éducation.
  • Il doit être capable de s’améliorer continuellement grâce aux retours des utilisateurs et aux avancées technologiques.


La vision ambitieuse de Sal Khan pour l'avenir de l'éducation

Sal Khan a une vision ambitieuse pour l’avenir de l’éducation : il imagine un monde où chaque élève aurait accès à un super tuteur IA personnalisé qui l’accompagnerait tout au long de son parcours éducatif, lui offrant une expérience d’apprentissage optimale. Il imagine également un monde où chaque enseignant aurait accès à un assistant pédagogique IA qui l’aiderait à gérer sa classe, à préparer ses cours, à évaluer ses élèves et à se former. Il espère ainsi contribuer à démocratiser l’éducation et à libérer le potentiel de chaque individu. Il pense que l’intelligence artificielle peut être un outil puissant pour réaliser cette vision, à condition qu’elle soit utilisée de manière responsable et équitable.

Une pensée qui fait un peu écho à celle de Bill Gates

Le co-fondateur de Microsoft, Bill Gates, a prédit que les chatbots IA pourraient apprendre aux enfants à lire d'ici 18 mois : « Je pense que l'IA a le potentiel de faire une grande différence dans l'éducation », a estimé Gates. « L'un des domaines dans lesquels je suis le plus enthousiasmé par l'IA est l'éducation de la petite enfance. Je pense que les chatbots IA pourraient être vraiment utiles pour apprendre aux enfants à lire ». Gates a souligné que de nombreux enfants ont du mal à apprendre à lire et que cela peut avoir un impact durable sur leurs performances scolaires. Il a déclaré que les chatbots IA pourraient être utilisés pour fournir des instructions personnalisées aux enfants en difficulté, et que cela pourrait les aider à rattraper leurs pairs.

« Au début, nous serons très étonnés de voir à quel point cela aide à la lecture - être un assistant de recherche en lecture - et vous donner des commentaires sur l'écriture », a déclaré Gates.

Historiquement, l'enseignement des compétences en écriture s'est avéré être une tâche incroyablement difficile pour un ordinateur, a noté Gates. Lorsque les enseignants donnent leur avis sur les essais, ils recherchent des caractéristiques telles que la structure narrative et la clarté de la prose. Il s'agit là d'un « exercice hautement cognitif » qui est « difficile » à reproduire dans le code pour les développeurs, selon Gates.

Cependant, la capacité des chatbots IA à reconnaître et à recréer des changements de langage de type humain changent cette dynamique, selon les partisans.

Conclusion

L’intelligence artificielle est en train de révolutionner le domaine de l’éducation, en offrant de nouvelles possibilités d’apprentissage et d’enseignement. Khan Academy et son chatbot éducatif Khanmigo sont des exemples concrets de cette révolution, qui vise à rendre l’éducation plus accessible, plus personnalisée et plus efficace. Sal Khan, le fondateur et PDG de Khan Academy, a une vision ambitieuse pour l’avenir de l’éducation, où chaque élève et chaque enseignant bénéficierait du soutien d’un super tuteur IA ou d’un assistant pédagogique IA. Il invite les élèves, les enseignants, les parents, les chercheurs et les décideurs à se joindre à lui pour faire de cette vision une réalité.

Toutefois, cette vision n’est pas sans susciter des questions et des critiques sur les limites et les enjeux de l’intelligence artificielle dans l’éducation. Il est donc nécessaire d’adopter une approche critique et réflexive face à ces outils, et de veiller à ce qu’ils soient conçus et utilisés dans le respect des principes éthiques et pédagogiques qui fondent l’éducation.

Sources : conférence TED (vidéo dans le texte), Khan Academy

Et vous ?

L’intelligence artificielle peut-elle vraiment remplacer ou compléter le rôle d’un tuteur ou d’un enseignant humain ? N’y a-t-il pas des aspects de l’éducation qui nécessitent une relation humaine, une empathie, une intuition, une créativité, une éthique, qui ne peuvent pas être reproduits ou simulés par une machine ?
L’intelligence artificielle peut-elle garantir une éducation de qualité pour tous ? N’y a-t-il pas des risques d’exclusion, de discrimination, de manipulation, de surveillance, de dépendance, qui peuvent affecter les utilisateurs de ces outils ? Comment assurer la transparence, la fiabilité, la sécurité, la diversité, l’inclusion, la justice, de ces outils ?
L’intelligence artificielle peut-elle s’adapter à tous les contextes et à toutes les cultures éducatives ? N’y a-t-il pas des différences, des spécificités, des besoins, des valeurs, qui varient selon les pays, les régions, les établissements, les disciplines, les niveaux, les élèves, les enseignants ? Comment respecter la pluralité et la singularité de ces contextes et de ces cultures ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de binarygirl
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/05/2023 à 15:34
<radotage on>

Depuis les 20 et quelques dernières années que Internet fait partie de notre réalité quotidienne, on ne peut pas dire que les gens sont devenus plus intelligents ou plus éclairés, c'est le contraire, ils sont zombifiés. Donc l'AI devrait aller dans le même sens. Car Internet rend con, vraiment con. Idiocracy est déjà une réalité.

Internet est un outil extraordinaire (la télé aussi d'ailleurs...), mais tout dépend ce qu'on en fait. On peut l'utiliser pour accroître ses connaissances et progresser dans la vie mais dans la pratique, c'est souvent pour regarder des vidéos sans intérêt, perdre son temps dans les réseaux dits "sociaux", s'enfermer dans des chambres d'écho et même sombrer dans des délires conspirationnistes. En bref, procrastiner, ce qui est une tendance normale chez l'être humain.

Les ordinateurs c'est bien, mais l'enseignement ne se résume pas à la simple transmission de connaissances, et d'autre part les algorithmes introduisent des biais cognitifs et il y a quand même un gros déficit d'esprit critique qui s'est installé (à mon avis, depuis l'arrivée d'Internet). Je ne vois pas comment une machine va transmettre ce genre d'aptitude, pourtant tellement indispensable.
L'empathie aussi fait partie des valeurs humaines qui font l'Enseignement avec un grand E.

Les machines ont leur place mais elles ne profiteront pas à tout le monde de la même manière.
10  0 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/05/2023 à 10:35
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
A force de vouloir faire de chiffre pour "avoir un taux de réussite au bac élevé" (ou autre diplôme), l'éducation est au second plan.
On ne veut pas faire des classes de niveau mais ça n'aide personne (les bons s'ennuient, en ont marre de ceux qui perturbent la classe ; les "mauvais" ne progresse pas car ils ne sont pas bien encadrés/suivis)

L'IA ne va pas résoudre les problèmes de fond
6  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 05/05/2023 à 12:10
Au vu des quelques essais et résultats obtenus de ChatGPT, je suis très circonspect sur cette affirmation -> Si c'est pour faire une nouvelle génération de crétins, ça devrait pouvoir marcher, par contre !!!
5  0 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/05/2023 à 9:56
Au bout d'un moment faut se réveiller. C'est comme quand Gabriel Attal, le ministre d'un gouvernement qui n'a fait que rendre les riches plus riches vous dire qu'il va lutter contre la fraude fiscale.

On lit tout pleins de pubs, d'article de propagande qui nous disent que l'IA va remplacer les profs.

Mais les amis des profs y'en a déjà plus et 40% des élèves de sixième savent pas compter lire et écrire en arrivant en sixième.

La seule chose que va faire chat gpt c'est répondre à des questions à lesquelles des gens bien éduqués aurait pu/du répondre par eux même.

Comment des gens qui ne savent pas réfléchir par eux même vont sortir grandit d'une relation avec une machine qui pense pour eux ? Qui va penser pour la machine ? Parce que la on a des gosses qui ont zéro esprit critique, zéro conscience de classe ou conscience sociale et on a une machine programmée pour être "politiquement correcte" et croyez moi c'est pour ôter tout reste de résistance aux enfants, les empêcher de remettre en cause quoi que ce soit, car ce sera "comme ça".

C'est une catastrophe de plus sur la pile des catastrophes.
6  2 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/05/2023 à 13:07
Je suis certain que l'on pourrait utiliser l'IA pour la correction de beaucoup de type d'examen. Et les profs ne vont pas verser des larmes pour cette perte de travail. En général, les élèves font les mêmes erreurs. Et on doit donner même explications à répétition.
2  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/05/2023 à 13:33
la vérité c'est que les gens n'ont plus les moyens d'avoir accès a des services de qualité.

Donc inévitablement chatgpt va remplacer les prof, les médecins, et les avocats.
Ce n'est pas par choix ou car c'est de la meilleur qualité mais juste que c'est soit ca soit rien du tout car pas d'argent pour se payer une école ou un médecin ou des frais d'avocats.
1  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/05/2023 à 14:59
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
la vérité c'est que les gens n'ont plus les moyens d'avoir accès a des services de qualité.
:fixed:
1  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 16:07
Aucune IA à ce jour ne saurai remplacer quelqu'humain que ce soit.
Toutes ont leurs défautsssssss, par décence je ne parlerai pas des qualités.
Toutes sont spécialisées dans un domaine assez étroit (code, langage, calculs, modélisation, composition graphisque...)
Et surtout, aucune n'est exempte de fautes, et dans l'enseignement c'est très dangereux.
1  0 
Avatar de unanonyme
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 17:42
llm censurée ou non censurée ?
0  0