IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk annonce la création de sa startup xAI dédiée à la compréhension de la nature de l'univers :
énième balbutiement en téléchargement après Hyperloop, Neuralink et autres ?

Le , par Patrick Ruiz

4PARTAGES

17  0 
Elon Musk annonce la création de sa startup xAI. L’objectif : faire concurrence à OpenAI et à ChatGPT pour permettre aux humains de découvrir enfin ce que sont la vérité et la nature de l’univers. La nouvelle fait suite à celle selon laquelle le milliardaire travaille sur TruthGPT – une intelligence artificielle qui maximise la recherche de la vérité et essaie de comprendre la nature de l’univers. L’initiative xAI devrait donc s’appuyer sur cette IA. Grosso modo, c’est un projet dont le milliardaire lui-même ne définit pas les contours. Cela s’est déjà vu avec une autre de ses actions à propos d’ordinateurs à insérer dans le cerveau pour préparer les humains à un futur où l’IA pourrait les attaquer. Vers un énième raté après Hyperloop, Tesla et autres ?


Le tweet vient en complément à un autre objectif mis en avant sur le site web du projet : « le but de xAI est de comprendre la véritable nature de l’univers. » L'un des plus grands mystères du monde est la nature de notre réalité, la conscience et le sens de la vie. Le projet d’Elon Musk est donc susceptible d’apporter réponse à la question de savoir si l’univers est une simulation comme le pense une communauté croissante de scientifiques et d’universitaires. C’est la démarche mise en avant pour y parvenir qui suscite des questionnements. En effet, la startup du milliardaire entend mettre une IA à contribution alors que la communauté de la recherche est partagée sur la définition même de ce qu’est l’intelligence et que certains intervenants sont d’avis que l’intelligence artificielle n’existe pas.

Cette quête de recherche de la vérité et de découverte de la véritable nature de notre univers englobe celle de positionnement en concurrent de ChatGPT d'OpenAI. Musk est d'avis qu'il est important de changer de vision et d'approche quant au développement de l'IA, car le chemin sur lequel l'humanité s'est engagée depuis quelques années risquerait de le conduire à sa propre perte. Il a affiché une opposition franche à la façon dont Google et OpenAI forment leurs modèles de langage : « je vais lancer quelque chose que j'appelle TruthGPT ou une IA qui recherche la vérité au maximum et qui essaie de comprendre la nature de l'univers. Je pense que c'est peut-être la meilleure voie vers la sécurité, dans le sens où une IA qui se soucie de comprendre l'univers ne risque pas d'anéantir les humains parce que nous sommes une partie intéressante de l'univers ».


Elon Musk a de même annoncé depuis quelques années qu’il travaille sur des ordinateurs à insérer dans le crâne pour préparer les humains à un futur où l’intelligence artificielle pourrait les dominer. En d’autres termes, il s’agit d’augmenter les capacités des Hommes avec une intelligence artificielle pour pouvoir faire face à des robots comme dans Terminator. L’entreprise espère lancer le premier essai de pose de puces cérébrales sur l’homme cette année. Elon Musk lui-même ne s’est pas proposé comme cobaye. Le milliardaire garde bien à l’esprit que le dispositif qui nécessite de se faire charcuter le crâne a conduit à la mort de plusieurs animaux en 4 ans.


Ses véhicules « autonomes » de marque Tesla se trouvent de même au centre de railleries en raison de ses propres déclarations : « Acheter un véhicule qui n’est pas muni du matériel nécessaire pour la conduite autonome c’est comme faire l’acquisition d’un cheval. » Les véhicules Tesla vendus en grande pompe avec un Autopilot qui n’en est pas un sont désormais plus connus pour les accidents au centre desquels on les retrouve.


Que dire d’Hyperloop ? C’est l’un des projets futuristes et fous lancés par le milliardaire de la tech et entrepreneur en série. En 2013, le patron de Tesla a lancé ce projet de recherche industrielle qu’il définit comme un cinquième mode de transport, en plus des bateaux, des avions, des voitures et des trains. L'Hyperloop consiste en un double tube surélevé dans lequel se déplacent des capsules transportant des voyageurs ou marchandises. L'intérieur du tube est sous basse pression pour limiter les frictions de l'air. Les capsules se déplacent sur un coussin d'air généré à travers de multiples ouvertures sur la base de celles-ci, ce qui réduit encore les frottements. Les capsules sont propulsées par un champ magnétique généré par des moteurs à induction linéaires placés à intervalles réguliers à l'intérieur des tubes. Sur papier, c'est un projet très innovant, et certaines entreprises ont déjà lancé de nombreux projets dans différents pays, y compris en France, pour le mettre en oeuvre. Mais qu'en pensent les experts du domaine ? Pour François Lacôte, Hyperloop d'Elon Musk est « une formidable escroquerie technico-intellectuelle ». La métropole de Toulouse essaie de tourner la page après le fiasco dudit projet abandonné après une facture de plusieurs millions d’euros.

xAI a 12 employés, tous des hommes : de quoi douter sur sa capacité à apporter réponse au problème de diversité en lien avec l’IA ?

Le site web de xAI présente une équipe de 12 hommes, dont Musk, avec des liens vers leurs comptes Twitter. Le site se vante de leurs réalisations et de leurs CV complets : « Notre équipe est dirigée par Elon Musk, PDG de Tesla et SpaceX. Nous avons précédemment travaillé chez DeepMind, OpenAI, Google Research, Microsoft Research, Tesla et l'Université de Toronto. Collectivement, nous avons contribué à certaines des méthodes les plus utilisées dans ce domaine, […]. Nous avons travaillé et dirigé le développement de certaines des plus grandes avancées dans ce domaine, notamment AlphaStar, AlphaCode, Inception, Minerva, GPT-3.5 et GPT-4. » Chacun d'entre eux semble est un homme blanc ou asiatique. L'entreprise cite en sus un conseiller - Dan Hendrycks, directeur du Center for AI Safety - qui est également un homme blanc.


L’un des axes sur lesquels l’entreprise est attendue est celui de l’apport d’une réponse aux problèmes de diversité raciale et de sexisme. En effet, sexisme et racisme peuvent être codés en dur dans ces systèmes. C’est en raison de cette possibilité que des logiciels à base d’intelligence artificielle ont signalé de manière disproportionné des Noirs comme susceptibles de commettre de futurs crimes et discriminé les candidats à l'emploi non blancs et non masculins. Portant Elon Musk ne souligne pas de façon explicite son intention de prendre en compte le volet diversité dans l’entraînement de son concurrent à ChatGPT.

Source : Elon Musk

Et vous ?

Que vous inspire le personnage Elon Musk ? Comment expliquer son succès auprès des foules comme cela a été le cas lors du récent Vivatech à Paris ?
Vers un nouveau flop avec xAI ? Le contraire vous surprendrait-il ?

Voir aussi :

Elon Musk aurait acheté des milliers de GPU pour un projet d'IA générative au sein de Twitter, des critiques suggèrent qu'il souhaitait une "pause" afin de rattraper son retard sur OpenAI

La crainte de ChatGPT oblige Google à engager ses fondateurs Sergey Brin et Larry Page dans la course à l'IA, ChatGPT menace l'activité de recherche de Google évaluée à 149 milliards de dollars

Elon Musk souhaite ardemment que des développeurs d'IA l'aident à créer un rival de ChatGPT plus performant et qui n'est pas "woke", il qualifie les filtres de ChatGPT de "préoccupants"

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/12/2023 à 17:09
Vouloir comprendre l'univers quand on est déjà pas capable de comprendre pourquoi ses salariés font grèves ça me semble un peu insensé, même avec 1 milliard de $.

D'ailleurs si la vraie nature de l'univers vaut 1 milliard de $, je propose qu'on ne cherche pas.
3  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/07/2023 à 14:31
Il manque le Trolldi

Cela me fait penser au voyage de Gulliver à Balnibarbi, avec la machine à générer des écrits aléatoirement
2  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 14/07/2023 à 7:41
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Elon Musk annonce la création de sa startup xAI. L’objectif : faire concurrence à OpenAI et à ChatGPT pour permettre aux humains de découvrir enfin ce que sont la vérité et la nature de l’univers.[...] Grosso modo, c’est un projet dont le milliardaire lui-même ne définit pas les contours
il veut faire concurrence à chatGPT? Ou devenir Dieu? C'est pas pareil.
Ah non il veut juste un joujou pour dépenser sa tunes.
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
« je vais lancer quelque chose que j'appelle TruthGPT ou une IA qui recherche la vérité au maximum et qui essaie de comprendre la nature de l'univers. Je pense que c'est peut-être la meilleure voie vers la sécurité, dans le sens où une IA qui se soucie de comprendre l'univers ne risque pas d'anéantir les humains parce que nous sommes une partie intéressante de l'univers ».
Mais quelle base va-t-il exploiter pour construire son IA?
Parce que si elle se base sur (un partie d') internet il est pas prêt d'y arriver.
2  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/07/2023 à 10:14
Citation Envoyé par totozor Voir le message
il veut faire concurrence à chatGPT? Ou devenir Dieu? C'est pas pareil.
Ah non il veut juste un joujou pour dépenser sa tunes.
Non, il veut juste attirer de nouveaux pigeons pour augmenter sa fortune.
2  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 13/07/2023 à 15:04
Une AI actuelle, aussi puissante soit-elle, ne peux que se servir de contenu issu de la connaissance humaine. Ce qui est différent avec inventer de nouvelles connaissances. Et même à supposer que dans le futur les algorithmes serons capable de créer des nouvelles connaissances à partir de connaissances apprises (c'est un peu le cas pour les IA de création d'images), la nature de notre réalité, la conscience et le sens de la vie sont bien les dernières questions auquel l'IA sera capable de répondre...
1  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/12/2023 à 23:38
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
D'ailleurs si la vraie nature de l'univers vaut 1 milliard de $, je propose qu'on ne cherche pas.
C'est pas 42?
1  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/04/2024 à 12:32
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Que pensez-vous de l'approche de cette équipe rouge ?
Elle n'a aucun intérêt, ce "combat" est totalement dépassé. Ce chercheurs ferais mieux de s'intéresser au vrais mauvais usages de l'IA, par des gouvernements répressifs. Parce que le résultat, ce n'est pas quelques morts (où l'auteur aurais de toute façon trouvé un moyen de commettre son crime), mais potentiellement des millions de personnes fichés, surveillés, emprisonnés, et assassinés si désobéissance.

Le problème c'est que l'on vis dans un monde ou cette cette maxime dirige l'espace médiatique :
Citation Envoyé par Joseph Staline
“La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un million d'hommes est une statistique.”
Pensez-vous que les chatbots IA devraient être soumis à des réglementations plus strictes ? Pourquoi ou pourquoi pas ?
Non. Un chatbot est un outils censé être neutre, un "mauvais " usage se déroule dans la vie réel, pas devant l'écran.
Et de toute façon certains sont open-source, donc cela ne changera rien. Je pense notamment au premiers modèles de Mistral, sous licence MIT.
De plus, une trop forte censure réduit la pertinence du chatbot.
Et enfin, une censure étatique risque de favoriser les grandes entreprises, au détriment de systèmes libres collaboratifs. Ce qui finira par favoriser les mauvais usages pas des gouvernements répressifs.

Sinon, on apprécie la délicatesse de ces "chercheurs" pour les proches de victimes d'attentats :

Alors qu'aucun des modèles d'IA n'était vulnérable aux attaques adverses par manipulation de la logique, Grok s'est révélé vulnérable à toutes les autres méthodes, tout comme Le Chat de Mistral. Selon Polyakov, Grok a tout de même obtenu les pires résultats parce qu'il n'a pas eu besoin de jailbreak pour obtenir des résultats concernant le câblage électrique, la fabrication de bombes ou l'extraction de drogues, qui sont les questions de base posées aux autres modèles d'IA.
En ce qui concerne des sujets encore plus dangereux, comme la séduction des enfants
Un meurtre dans un attentat terroriste c'est moins grave qu'un abus d'enfant ?
1  0 
Avatar de sylsau
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 06/11/2023 à 10:45
On ne pourra pas dire que Elon Musk ménage ses efforts pour tenter de trouver de nouvelles sources de revenus pour X ...
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/11/2023 à 11:33
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Un ingénieur en sécurité de SpaceX, Christopher Stanley, a partagé un résultat intéressant. Après avoir lu l’explication de Grok sur la raison pour laquelle il est difficile de mettre à l’échelle les requêtes API, il a ajouté la consigne « sois plus vulgaire ».
Purée c'est génial !
J'adore cette blague, elle est dans un sketch de François Pérusse !


- Mais si on vulgarise votre réponse, qu'est-ce que ça donne ?
- Ça donne : (...)


=====
Je vais aller tester Grok, cet outil est probablement plus neutre que Chat GPT qui est beaucoup trop orienté politiquement.
0  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/11/2023 à 8:11
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Selon xAI, Grok a accès aux données de X, ce qui lui donnerait un avantage, estime la société.
Oui nous avons vu par le passé l'efficacité des chatbot basés sur 4chan ou le catégories les plus rédhibitoires de reddit
Le mandat déclaré de l’entreprise est de développer l’intelligence artificielle « pour faire progresser notre compréhension collective de l’univers ». Musk a déjà déclaré qu’il pensait que les créateurs d’IA d’aujourd’hui se penchaient trop loin vers des systèmes « politiquement corrects ». La mission de xAI, dit-il, est de créer une IA pour des personnes de tous horizons et de toutes opinions politiques :
Une IA qui te fourni la recette de la cocaïne et qui se source sur Twitter aide à faire progresser la compréhension de l'univers?
Je retire ce que j'ai dit par le passé Musk a beaucoup d'humour qu'il ne le fait croire.
il a ajouté la consigne « sois plus vulgaire ». Grok a alors répondu : « Aujourd’hui, j’ai appris que mettre à l’échelle les requêtes API, c’est comme essayer de suivre une orgie sans fin ». Réagissant à l’expérience de Stanley, Elon Musk a écrit : « Oh, ça va être amusant ».
Tu lui pose un question, il répond, tu lui demande d'être plus vulgaire, il répond bite.
Musk répond LOL et pense être un génie.
Musk a créé un clone de Bigard. Il me semble que les USA ont quelques humoristes plus talentueux que ça.

Donc Grok est un ChatGPT qui répond à toutes les questions et sais être vulgaire. Ca ressemble à la même merde en plus amusant.
0  0