IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ChatGPT débarque sur Android comme application autonome, quelques mois après son arrivée sur iOS.
Elle n'est disponible dans quelques pays pour le moment, parmi lesquels la France

Le , par Stéphane le calme

25PARTAGES

5  0 
OpenAI, la start-up en vogue de l'IA soutenue par Microsoft, a lancé mardi la version Android de son application ChatGPT. Quelques jours après avoir mis en place une page de précommande sur Google Play, OpenAI a basculé le commutateur et a publié ChatGPT pour Android. L'application est désormais disponible dans quelques pays. Dans un premier temps, elle a été disponible aux États-Unis, en Inde, au Bangladesh et au Brésil.

Dans la foulée, OpenAI a annoncé une disponibilité en Argentine, au Canada, en France, en Allemagne, en Indonésie, en Irlande, au Japon, au Mexique, au Nigeria, aux Philippines, au Royaume-Uni et en Corée du Sud ! Si vous vivez dans un pays qui ne fait pas partie de cette liste, vous pouvez toujours vous diriger vers Google Play et précommander l'application, car OpenAI prévoit de publier l'application dans plus de pays très bientôt. Il y aura d'autres pays au cours de la semaine prochaine. Et si vous avez un iPhone, vous utilisez peut-être déjà l'application officielle ChatGPT, car elle est disponible sur iOS depuis un certain temps. La sortie d'Android est toujours une étape importante pour OpenAI, car il y a plus d'utilisateurs d'Android que d'utilisateurs d'iOS dans le monde.

Le déploiement de l'application fait suite aux débuts de l'application iOS en mai, qui marquait la première fois qu'elle était disponible en dehors du site Web d'OpenAI.

En France, elle existe sur iOs depuis le 25 mai. Depuis, de nombreuses fausses applications avaient vu le jour sur les différents magasins d'applications, dans l'espoir de faire souscrire aux utilisateurs des frais d'abonnements cachés et abusifs. Certaines peuvent également contenir des logiciels malveillants à haut risque pour la protection des données personnelles.

L’application ChatGPT offre les mêmes fonctionnalités que la version web, mais avec quelques avantages supplémentaires. Les utilisateurs peuvent envoyer des entrées vocales grâce au modèle de reconnaissance vocale Whisper d’OpenAI, qui offre une grande fiabilité. Ils peuvent également synchroniser leur historique de conversation entre leurs appareils. Ceux qui paient 20 dollars par mois pour s’abonner à ChatGPT Plus bénéficient en plus de l’accès aux capacités de GPT-4, la version la plus récente et la plus puissante du modèle de langage d’OpenAI.

ChatGPT sur Android propose une autre fonctionnalité : une personnalisation avancée de l’interface. Les utilisateurs peuvent ainsi ajuster les paramètres de l’application pour répondre à leurs besoins et préférences spécifiques. De plus, l’application est généralement plus réactive aux actions de l’utilisateur, grâce à son installation locale sur l’appareil.


Bien sûr, ChatGPT a les mêmes problèmes sur mobile que sur le Web. Ceux-ci incluent la tendance du bot à fabriquer des informations et les craintes en matière de confidentialité. OpenAI n'a que récemment donné aux utilisateurs la possibilité de rendre les conversations privées, et l'écran d'accueil de l'application avertit toujours les utilisateurs de ne pas partager « d'informations sensibles » sur l'application.

La nouvelle survient alors que la course aux armements contre l'IA s'intensifie parmi les leaders des chatbots tels que OpenAI, Microsoft, Google et Anthropic. Afin d'encourager les consommateurs à adopter l'IA générative dans leurs routines quotidiennes, les géants de la technologie se précipitent pour lancer non seulement de nouvelles applications de chatbot, mais également de nouvelles fonctionnalités, telles que la recherche visuelle.

Plus tôt cette année, l'investissement accru de Microsoft dans OpenAI - 10 milliards de dollars supplémentaires - en a fait le plus gros investissement dans l'IA de l'année, et en avril, la startup aurait conclu une vente d'actions de 300 millions de dollars à une valorisation comprise entre 27 et 29 milliards de dollars, avec des investissements des entreprises telles que Sequoia Capital et Andreessen Horowitz.

Source : OpenAI

Et vous ?

Quelles sont les fonctionnalités de ChatGPT que vous aimeriez essayer ou utiliser ?
Quels sont les avantages et les inconvénients de converser avec une intelligence artificielle comme ChatGPT ?
Quels sont les sujets ou les domaines que vous voudriez discuter ou apprendre avec ChatGPT ?
Quelles sont vos attentes ou vos craintes concernant l’évolution de l’intelligence artificielle et son impact sur la société ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 31/01/2024 à 8:42
Une fois que l'on a compris que ChatGPT n'est qu'un agent conversationnel on peut le trouver super.
Dans le détail ça ne vaut pas plus qu'une discussion de lundi matin à la machine à café basée sur le fait qu'il faut absolument dire un truc et où le plus bavard, ici chatGPT, va absolument avoir un anecdote et répondre un truc quel que soit le sujet.
J'ai testé, longuement, et reçu des réponses régulièrement débiles.
Aujourd'hui je ne l'utilise que sur des sujets que je connais très bien pour voir ce qu'il me répond, notamment dans le cadre d'enseignements que je donne pour voir ce que mes étudiants vont avoir comme informations en passant par lui. Ce qu'il raconte est au mieux très vague, au pire profondément faux, souvent parce que révélant des mauvaises pratiques.
Cette médiocrité de l'information est à mon sens le plus négatif, sans doute basée sur le volume de données qu'il va chercher copieusement "enrichies" par des forums, blogs ou autres écrits par des non spécialistes.
Le fait qu'il fouine partout et utilise des données personnelles ou viole les droits des auteurs est un autre problème majeur mais personnellement je le le mettrait en 2, après celui de donner des informations fausses ou médiocres qui tirent vers le bas celui qui pose la question.
8  0 
Avatar de L33tige
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 13:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça ne sert à rien que trop d'étudiants apprennent à se servir de l'IA, puisqu'avec l'IA il faudra moins d'humains pour réaliser autant de travail.
Au bout d'un moment ceux qui bossent dans l'IA ne trouveront plus de boulot.

Si ça se trouve le bon plan c'est de partir totalement à l'opposé.
L'avenir c'est peut-être l'artisanat sans machine, entièrement fait à la main.
On ne sait pas, il y aura peut-être des riches près à mettre beaucoup d'argent dans des produits humains.

C'est clair que beaucoup de gens vont perdre leur boulot à cause de l'IA.
Et ils vont galérer à se reconvertir.

Ce n'est pas dans la conception des IA ou dans la maintenance des robots qu'il y aura beaucoup de boulot.
Parce qu'il y a besoin de peu d'humains pour faire beaucoup.
Je me pose quand même la question, toute cette augmentation de productivité, qui va pouvoir en acheter les fruits, si on se retrouve avec des gens sans travail, qui va acheter ce que produit l'IA ?
6  0 
Avatar de smobydick
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/02/2024 à 7:57
Il y a tellement d'experts qui disent tout et son contraire qu'il y en aura bien un qui finira par avoir raison.
6  0 
Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 12/09/2023 à 11:09
Bonjour
Je vois de mon côté les limites du
Publish or Perish
.
La recherche veut publier tout et n'importe quoi. Tant qu'on a un papier soumis, ça fait rentrer de l'argent pour le labo.
Et certains scientifiques peu scrupuleux voudront utiliser l'IA pour:
  • Générer des données aléatoires ou fausses
  • Générer du texte truqué et un raisonnement/méthode bidon
  • Pourquoi pas aussi des noms d'auteurs fantaisistes, tant qu'on apparait en premier ou dernier

J'ajoute que la revue par les pairs peu aussi être tronquée ou se faire par arrangement.
Une chose que l'on m'a appris en maîtrise (oui, les vieux comme moi ont eu ça, aujourd'hui on appelle ça un master 2), c'est de lire un article scientifique en toute objectivité. Décortiquer un article et y déceler des failles, c'est tout un art.
C'est ce que l'on appelle l'esprit critique, chose qui fait défaut à notre temps de mon point de vue.

@++
4  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/10/2023 à 15:44
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Partagez-vous le point de vue de Millidge selon lequel le terme de confabulation est plus approprié que celui d’hallucination pour décrire le phénomène de fausses informations, mais plausibles par les LLM ?
Non. Ces daubes sortent des résultats qui n'existent pas, un point c'est tout.

Il bosse dans le domaine alors il essaye de juste de nous vendre sa tambouille en adoucissant le fait que ces IA sont juste imparfaites.
5  1 
Avatar de L33tige
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 06/12/2023 à 12:11
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est ce qu'il va se passer.

Il est probable que dans le futur 1 humain + 1 IA, réalisent plus de travail que 5 humains.
Il y aura besoin de moins d'humains pour réaliser la même quantité de travail.
L'IA fera gagner beaucoup de temps.
Oui mais dans quel but ? Produire plus ? Consommer plus ? Avec quelles ressources ? Comment des humains qui vont perdre leur emploi vont pouvoir acheter ce qui est vendu ? Dans un monde de plus en plus toxique pour les humains, quel progrès y a-t-il à chercher.

Je vais créer un équivalent au label bio pour l'IA, certifié humains de bout en bout.

Comme d'habitude, on va gagner en productivité, mais on en verra pas la couleur, ça va juste augmenter la charge de travail, et diminuer l'expertise, donc les salaires, et augmenter la réplicabilité des gens. Que du bonus pour les employeurs.
4  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/01/2024 à 10:28
Je pense que tout cela est très grave, et que la société responsable de la mise à disposition d'un outil tel que ChatGPT doit être considérée comme responsable des dires de son outil.

SI ChatGPT met en cause une personne physique à tort, c'est que l'outil n'est pas bon, et doit être corrigé. Les torts causés doivent être attribués à son propriétaire.

Ça calmerait peut-être un peu les gourous fous d'IA, à nous sortir des soi-disant Intelligences Artificielles comme LA solution d'avenir !
5  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 08/08/2023 à 20:36
[cinisme]

Le petit personnel se rebelle maintenant ? Dans quel monde on est. Déjà qu'il sont payés...

[/cinisme]

Encore heureux qu'ils réagissent. Malheureusement, je pense qu'ils ont peu de chance d'obtenir quelque chose, c'est ce qui a probablement motivé le choix du Kenya.
3  0 
Avatar de Nym4x
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/08/2023 à 8:07
Passer le test de codage de google ne vaut rien car il est bien connu et l’ia a été entraînée dessus... Développer demande de la logique afin de trouver une solution à un problème spécifique pas de pisser du code pour faire du crud où il existe déjà des générateurs de code d’ailleurs. Et moi au niveau des tests de chat gpt cela n’est pas concluant:
- exemple 1: je lui donne une suite de nombre suivant une logique et lui demande de me donner les termes suivants. Échec total et même en lui donnant la logique, chatgpt à du s’y reprendre à 3 fois
Code : Sélectionner tout
1
2
3
Moi: (1,2,3),(3,4,7),(5,6,11) qu’elle est la suite logique?
ChatGPT: La suite semble suivre un modèle où chaque terme est la somme des deux termes précédents. En suivant ce modèle, la prochaine valeur serait 6 + 11 = 17. Donc, la suite logique serait : 1, 2, 3, 3, 4, 7, 5, 6, 11, 17.
- exemple 2: trouver l’intrus avec une liste d’animaux() incluant un seul animal non mammifère. Idem échec de chatgpt.

Code : Sélectionner tout
1
2
3
Moi: Quel est l’intrus: chat, vache, dauphin, baleine, truite
ChatGPT: L'intrus dans la liste est "chat". Les autres animaux mentionnés sont tous des mammifères marins, tandis que le chat est un mammifère terrestre.
Par contre chatgpt apprend et les jours suivants il donnait les bonnes réponses…
Moralité : en utilisant et corrigeant les réponses de chatgpt vous travaillez gratuitement pour openai et transférez vos connaissances voir celle de votre entreprise à openai
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/09/2023 à 9:12
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
il existe une probabilité non nuls que des ia comme chatgpt remplace une partie (pas la totalités, mais au moins facile 30%) des devs, des comptables, des rh, des profs, des chef de projet, des pdg, des commerciaux bref tous les métiers de bureaux....
Quand je lis ceci, ça me fait penser à toutes les prédictions que j'ai entendu pendant ma carrière (c'est l'apanage des vieux).

J'ai débuter en informatique en 1986, à cette époque un de mes profs nous avait expliquer que les comptables étaient un métier qui allait être remplacé par les ordinateurs dans les années à venir. Bon, il me semble qu'il y ait toujours des comptables...
Et, puis, après, ce fut le célèbre : "avec l'informatique on va vers le zéro papier"... Quand je vois les montagnes de papier que l'on utilise encore aujourd'hui, je rigole.
Ensuite on a prédit : Linux, c'est la fin de Windows ! Bon, ben, encore raté.
etc, etc, etc.

Bref, il y a toujours des gens pour faire des prédictions sur l'avenir dès qu'une technologie apparait, mais, ces prédictions ne valent que ce qu'elles sont, des prédictions sans réels fondements, juste sur un sentiment, une impression et plus souvent encore, un engouement pour la nouveauté.

Aujourd'hui, c'est l'IA qui va remplacer : les comptables (tiens, encore eux), les développeurs, les banquiers, les avocats, les chauffeurs de taxi, les routiers, ... mais aussi les profs, et pourquoi pas les élèves ?
Pour moi, l'IA est juste un logiciel de brassage de données à grande échelle. Le I de IA est galvaudé. Il n'y a aucune intelligence derrière tout ça, mais surtout, il y a beaucoup de connerie devant cette appellation.
Je dirais simplement : Wait & See.
3  0