IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un robotaxi Cruise prend du béton frais pour une route normale et s'enlise dans la matière visqueuse
Les régulateurs demandent à Cruise de réduire « immédiatement » sa flotte de robotaxi de 50%

Le , par Stéphane le calme

17PARTAGES

17  0 
Un véhicule autonome de la société Cruise s’est retrouvé coincé dans du béton frais sur un chantier de construction à San Francisco mardi dernier, a rapporté le San Francisco Gate. Le véhicule, qui n’avait pas de passagers à bord, a apparemment confondu le béton avec une route normale et a enfoncé ses roues avant dans la matière visqueuse. « Il croit que c’est une route et ce n’est pas le cas parce qu’il n’a pas de cerveau et qu’il ne peut pas distinguer que c’est du béton fraîchement coulé », a déclaré Paul Harvey, un habitant du quartier qui a pris des photos de l’incident.

Les véhicules sans conducteur promettent un avenir avec moins de congestion et de pollution, moins d'accidents résultant d'erreurs humaines et une meilleure mobilité pour les personnes handicapées, affirment les partisans. Mais de temps en temps, l'une de ces voitures rencontre des problèmes d'une manière qui jette un peu de doute sur cette vision audacieuse.

La scène s'est déroulée mardi à San Francisco : une voiture sans conducteur a pénétré d'une manière ou d'une autre dans un projet de pavage de la ville et s'est retrouvée coincée dans du béton humide.

Paul Harvey, 74 ans, un entrepreneur à la retraite qui vit dans le quartier Western Addition de la ville, a pris une photo de la voiture avec des capteurs montés sur le toit, légèrement inclinés vers l'avant, ses roues avant embourbées dans le béton fraîchement coulé.

Sur le chantier, la situation était pourtant indiquée par des cônes de construction et des ouvriers munis de drapeaux à chaque extrémité du bloc, a indiqué Rachel Gordon, une porte-parole du département des travaux publics de San Francisco, au New York Times. Elle a ajouté que Cruise devrait payer pour la réfection de la portion de route endommagée. Un porte-parole de Cruise a déclaré à SFGATE que le personnel avait retiré le véhicule du béton. « J’ai trouvé ça drôle », a confié Harvey au Times. « J’étais plutôt content parce que ça illustrait à quel point tout ça me semble effrayant et bizarre ».


La Commission des services publics de Californie venait d'accorder une autorisation à Waymo et Cruise

Cet incident survient quelques jours après que la Commission des services publics de Californie a autorisé les entreprises de véhicules autonomes Cruise, détenue par General Motors, et Waymo, détenue par Google, à proposer des courses sans chauffeur payantes à San Francisco à toute heure du jour. Cela représente une expansion majeure des activités de Cruise dans la ville. Auparavant, Cruise ne pouvait proposer des courses sans chauffeur payantes que de 22 heures à 6 heures du matin, ou à toute heure du jour avec un conducteur de sécurité présent.

Avant cette situation, Cruise offrait un service de taxi dans un tiers de la ville tandis que Waymo offrait des trajets gratuits aux passagers.

La décision de la Commission a suscité des inquiétudes quant aux impacts que les robotaxis sans chauffeur pourraient avoir sur la sécurité publique, comme le blocage de l’accès aux services d’urgence. Gordon a déclaré au Times que certains véhicules Cruise avaient roulé sur des tuyaux d’incendie ou s’étaient « arrêtés au milieu de la route ». Elle a dit que la ville était disposée à travailler avec les entreprises, mais « nous pensons qu'il y a encore énormément de travail à faire ».

Un porte-parole de Cruise, Drew Pusateri, a confirmé que l'un des véhicules sans conducteur de la société était « entré dans une zone de construction et s'était arrêté dans du béton humide ». Pusateri a déclaré que l'entreprise avait « récupéré » le véhicule, bien qu'il ne soit pas clair s'il était capable de sortir du béton ou s'il devait être retiré. Il a déclaré que la société était en contact avec des responsables de la ville au sujet de l'incident.


Des incidents qui se multiplient

Les voitures sans conducteur sont devenues un spectacle courant à San Francisco, un centre technologique où elles sont souvent vues lors d'essais routiers, recueillant des données qui sont utilisées pour améliorer leur technologie autonome. Bien que les voitures sans conducteur n'aient pas été accusées de blessures graves ou d'accidents à San Francisco, elles ont été impliquées dans plusieurs épisodes discordants.

Il y a quelques jours, une dizaine de voitures sans conducteur Cruise ont cessé de fonctionner près d'un festival de musique à North Beach à San Francisco, provoquant un embouteillage, selon le San Francisco Chronicle. Cruise a déclaré dans un communiqué qu'il avait transporté avec succès des milliers de spectateurs ce week-end, mais que « des problèmes de bande passante limitée » rendaient difficile pour les conseillers à distance de la société de manœuvrer plusieurs de ses véhicules dans la circulation.

En janvier, un véhicule de Cruise est entré dans une zone où les pompiers travaillaient et ne s'est pas arrêté jusqu'à ce qu'un pompier commence à « cogner sur son capot et à briser la vitre du véhicule », selon les archives de la ville. En mai, une voiture Waymo sans conducteur a bloqué un véhicule de pompiers alors qu'il reculait dans une station.

Les constructeurs de voitures sans conducteur ont fermement défendu leurs performances en matière de sécurité, en particulier par rapport aux dizaines de milliers de personnes qui meurent chaque année dans des accidents de voiture aux États-Unis.

Se référant à ses véhicules autonomes, Cruise a déclaré dans un communiqué en avril :

Lorsque les véhicules autonomes sans conducteur de Cruise ont commencé à circuler sur les routes publiques en 2021, nous sommes entrés dans l'histoire en tant que première entreprise à effectuer un trajet entièrement sans conducteur à San Francisco. En février 2023, nos véhicules autonomes ont parcouru collectivement un million de kilomètres sans conducteur - une distance équivalente à plus de 40 tours autour de la planète - en quinze mois courts. Nous nous attendons à ce que ce nombre double d'ici la mi-2023 et continue d'évoluer de manière exponentielle à mesure que notre flotte grandit dans les années à venir[...].

Dossier de sécurité de Cruise

Tout au long de notre premier million de kilomètres sans conducteur, nos véhicules autonomes ont été impliqués dans moins de collisions, ont été le principal contributeur à moins de collisions et ont été impliqués dans moins de collisions graves avec un risque significatif de blessure, que les conducteurs humains ne l'étaient dans un environnement de conduite comparable.

Les régulateurs demandent à Cruise de réduire « immédiatement » sa flotte de robotaxi de 50% après l'accident

Le California Department of Motor Vehicles, l'agence qui réglemente les tests et le déploiement des véhicules autonomes dans l'État, a demandé la réduction des opérations de Cruise. L'agence d'État a déclaré qu'elle enquêtait sur les « incidents récents concernant » impliquant des véhicules de Cruise à San Francisco. Elle a demandé à Cruise de réduire sa flotte de 50% et de ne pas avoir plus de 50 véhicules sans conducteur en service pendant la journée et 150 véhicules sans conducteur en service la nuit jusqu'à ce que l'enquête soit terminée.

« La sécurité du public voyageur est la priorité absolue du DMV de Californie », a déclaré le DMV dans un communiqué publié vendredi soir, ajoutant qu'il a le droit, à la suite de l'enquête, de suspendre ou de révoquer les tests ou les permis de déploiement s'il détermine qu'il y a un risque déraisonnable pour la sécurité publique. « L'objectif principal de la réglementation du DMV est le fonctionnement en toute sécurité des véhicules autonomes et la sécurité du public qui partage la route avec ces véhicules ».

Cruise a déclaré qu'il se conformait à la demande. Cruise a également publié un article de blog donnant le point de vue de l'entreprise sur comment et pourquoi l'accident s'est produit.

« Plus d'une centaine de personnes perdent la vie chaque jour sur les routes américaines, et d'innombrables autres sont gravement blessées », a déclaré Cruise dans un communiqué. « Nous pensons qu'il est clair que Cruise a un impact positif sur la sécurité routière globale, et nous sommes impatients de travailler avec le CA DMV pour apporter des améliorations et fournir toutes les données dont ils ont besoin pour renforcer la sécurité et l'efficacité de notre flotte ».

Le procureur de la ville, David Chiu, a déposé jeudi une requête administrative demandant à la Commission des services publics de Californie de suspendre son approbation de l'expansion commerciale de Cruise et Waymo à San Francisco pendant que la ville demande une nouvelle audition de la décision.

Une augmentation des véhicules autonomes à San Francisco « conduirait inévitablement à une augmentation des embouteillages et du nombre d'incidents dangereux », a déclaré le bureau de Chiu dans un communiqué de presse. « Nous avons vu que cette technologie n'est pas encore prête, et les mauvaises performances des véhicules autonomes ont interféré avec les opérations de sauvetage des premiers intervenants », a déclaré Chiu dans un communiqué. « San Francisco subira de graves préjudices de cette expansion sans entraves, qui l'emportent sur les impacts que les entreprises des véhicules autonomes pourraient subir suite à une pause minimale dans le déploiement commercial ».

Conclusion

Les incidents impliquant des véhicules autonomes soulèvent des questions sur la fiabilité et la sécurité de cette technologie émergente. Les partisans des véhicules autonomes affirment qu’ils peuvent réduire les accidents, les émissions et la congestion, tout en offrant un service de transport pratique et abordable. Les opposants craignent que les véhicules autonomes ne soient pas assez matures pour circuler en toute sécurité dans des environnements complexes et imprévisibles, et qu’ils puissent avoir des effets négatifs sur l’emploi.

Sources : SFGates, Cruise, communiqué du procureur de Californie

Et vous ?

Que pensez-vous de l’utilisation des véhicules autonomes à San Francisco ? Êtes-vous pour ou contre ?
Avez-vous déjà utilisé ou envisagez-vous d’utiliser un service de robotaxi sans chauffeur ? Quels sont les avantages et les inconvénients selon vous ?
Comment pensez-vous que les autorités devraient réguler les véhicules autonomes pour garantir la sécurité des usagers de la route ?
Quelles sont les conséquences de l’essor des véhicules autonomes ?
Quelles sont les innovations technologiques qui vous impressionnent ou vous inquiètent le plus dans le domaine des véhicules autonomes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Leruas
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/08/2023 à 14:31
Je pense que ça peut même arriver à des humains, s'il y a aucune signalisation...
8  4 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/08/2023 à 20:49
Citation Envoyé par Leruas Voir le message
Je pense que ça peut même arriver à des humains, s'il y a aucune signalisation...
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Sur le chantier, la situation était pourtant indiquée par des cônes de construction et des ouvriers munis de drapeaux à chaque extrémité du bloc
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/08/2023 à 9:14
Citation Envoyé par Madmac Voir le message
Le genre de truc qui peut-être déplacé par l'importe qui. Au Québec, les ouvrier mettent des barrières en bois.
Les plots se déplacent facilement mais l'ouvrier beaucoup moins.
Et quand il y a un ouvrier à coté du plot on a moins tendance à le déplacer.
Mais avant tout, on ne doit pas adapter le monde à l'incapacité des voitures autonomes mais bien les rendre capables de s'adapter à tout. Quitte à avoir un mode d'urgence quand elle se trouve face à une situation qu'elle ne sait pas gérer pour le mettre de sécurité.

J'ai un vrai problème en ce moment avec l'IA et l'autonomie des systèmes de décision : ils sont capable de gérer facilement les situations nominales mais ont de gros problèmes à réagir aux situations exceptionnelles et surtout à les identifier.
J'entends des gens qui disent qu'on va concevoir des systèmes optimisés grace à l'IA mais si les sytèmes ne sont pas optimaux aujourd'hui c'est pour une raison souvent simple : le système est conçu pour gérer certaines situations exceptionnelles et potentiellement critiques. Si l'industrie continue d'évoluer comme elle veut le faire dans 5 ans tout va se mettre à tomber en panne dès le premier imprévu.
On se plaint déjà de la durée de vie de nos machines à laver alors que notre grand mère à la même depuis 20 ans, demain au premier balourd c'est le remplacement assuré..
3  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/08/2023 à 10:39

Encore, encore !
You made my day,
3  1 
Avatar de eddy72
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/08/2023 à 13:18
Devoir payer pour la réfection de la portion de route endommagée,
Le taxi a roulé dans du béton fraîchement coulé,
du béton mou donc !

C'est terrible ça !

Un petit peu opportuniste là dedans non ?
2  1 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/08/2023 à 13:37
Il y a quelques jours, une dizaine de voitures sans conducteur Cruise ont cessé de fonctionner près d'un festival de musique à North Beach à San Francisco, provoquant un embouteillage [...] Cruise a déclaré [...] que « des problèmes de bande passante limitée » rendaient difficile pour les conseillers à distance de la société de manœuvrer plusieurs de ses véhicules dans la circulation.
Ah, c'est donc ça leur astuce. En fait la voiture autonome appelle un conducteur humain pour prendre la main dès que quelque chose ne va pas...
Comme les caisses automatiques où tous les 20s. sur 4 caisses c'est l'opérateur qui intervient, ou Alexa et Siri...

Citation Envoyé par JackIsJack
C'est le genre d'incident typique que l'on rencontre après une mise en production, le truc difficile à prévoir, hyper chiant à créer sur un environnement de test... Bref, c'est fun, c'est la vie et il y aura un correctif, on ne stresse pas...
Faut voir si ça signifie que leur machine fera quelque chose d'imprévisible à chaque fois qu'un cas imprévisible survient. (Et encore, les travaux c'est pas très imprévisible).
J'sais pas, si quelqu'un décide de faire une blague à la looney tunes en "déplaçant les lignes blanches de la route en dehors de la route", est-ce que la voiture les suit comme dans les cartoons ?
1  0 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/08/2023 à 21:00
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Sur le chantier, la situation était pourtant indiquée par des cônes de construction et des ouvriers munis de drapeaux à chaque extrémité du bloc
Le genre de truc qui peut-être déplacé par l'importe qui. Au Québec, les ouvrier mettent des barrières en bois.
1  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/09/2023 à 9:14
Citation Envoyé par shenron666 Voir le message
on en parle de ces centaines de morts ou handicapés annuels causés par l'être humain irresponsable au volant ?
Comment ça, irresponsable ?
C'est quand même lui qui pilote le véhicule en direction de la foule, hein : il est totalement responsable de ses actes, sauf si c'est un débile profond avec un cerveau tout buggé qui n'est pas capable de distinguer un humain d'un platane parce qu'il voulait se suicider ?
1  0 
Avatar de Gluups
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 03/09/2023 à 11:03
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
Comment ça, irresponsable ?
C'est quand même lui qui pilote le véhicule en direction de la foule, hein : il est totalement responsable de ses actes, sauf si c'est un débile profond avec un cerveau tout buggé qui n'est pas capable de distinguer un humain d'un platane parce qu'il voulait se suicider ?
Après, il va quand même arriver un moment où on gagnera en clarté en discutant d'un côté des problèmes de violence, de l'autre des questions de conduite et des difficultés de les automatiser.
1  0