IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind, estime que l'impact le plus important de l'IA est sous-estimé : « elle privera les élites de leur pouvoir »,
Mais cette déclaration est controversée

Le , par Mathis Lucas

52PARTAGES

6  0 
Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind, a écrit dans un article d'opinion vendredi que le potentiel de l'IA et la portée des transformations qu'elle induira dans la société sont nettement sous-estimés. Suleyman prétend que contrairement à de nombreux récits, ce sont les personnes qui dépendent de capitaux, d'expertise, d'autorité et d'architectures de sécurité bien établis qui ont le plus à perdre avec l'essor de l'IA : « nous sommes sur le point d'assister à la plus grande redistribution de pouvoir de l'histoire ». Selon Suleyman, l'IA reproduira à peu de chose près le même schéma que l'humanité a observé avec la découverte du feu, l'invention de la roue et la maîtrise de l'électricité.

La plupart des prévisions faites sur l'IA jusqu'à présent prétendent qu'elle va détruire des dizaines de millions d'emplois et accroître les inégalités sociales en suscitant une baisse des salaires de l'ordre de 50 à 70 %. L'IA pourrait mettre fin aux carrières de millions de personnes, notamment celles des journalistes, des courtiers de Wall Street, des vendeurs et de certains professionnels informatiques. Les entreprises disposant de la puissance de calcul nécessaire ou capables d'investir d'importantes sommes d'argent pour développer l'IA continueront à s'enrichir et à enrichir leurs cadres supérieurs, creusant ainsi davantage l'écart entre les plus pauvres et les plus riches.

Cependant, Mustafa Suleyman a une autre théorie. Le cofondateur de DeepMind pense que l'IA aura un impact sur tout le monde, y compris les plus riches et les plus pauvres. Il a ajouté que l'IA procède en ce moment à la plus grande redistribution de pouvoir de l'histoire de l'humanité. Il a écrit : « les technologies les plus puissantes de l'ère précédente étaient généralement réservées à une petite élite riche en capitaux ou aux gouvernements nationaux. La construction d'une usine à vapeur, d'un porte-avions ou d'une centrale nucléaire était une entreprise coûteuse, difficile et immense. Avec les technologies de pointe de notre époque, ce n'est plus le cas ».


Selon Suleyman, la dernière grande vague technologique - les ordinateurs et l'Internet - concernant la diffusion de l'information. Cependant, cette nouvelle vague, qui est entraînée par l'IA, est entièrement consacrée à l'action. Et elle est à la portée de tous. « Nous sommes confrontés à un changement radical de ce qu'il est possible de faire pour les individus, et ce à un rythme jusqu'ici impensable. L'IA devient plus puissante et radicalement moins chère chaque mois. Ce qui était impossible sur le plan informatique ou aurait coûté des dizaines de millions de dollars il y a quelques années est aujourd'hui très répandu », explique le cofondateur de DeepMind.

« Qu'elles soient commerciales, religieuses, culturelles ou militaires, démocratiques ou autoritaires, toutes les motivations possibles et imaginables peuvent être considérablement améliorées par l'accès à un pouvoir moins coûteux. Ces outils seront à la disposition de tous, des milliardaires aux vendeurs de rue, des enfants en Inde aux retraités de Beverly Hills, une prolifération non seulement de la technologie, mais aussi des capacités elles-mêmes », a-t-il ajouté. Cependant, beaucoup ne partagent pas son point de vue. Les critiques affirment que tout comme les technologies précédentes, l'IA finira par être contrôlée par un petit groupe d'élite.

« Si l'histoire nous enseigne quelque chose, ceux qui ont les moyens financiers de mettre un pied dans la porte ou dans la technologie de base deviendront ou seront intégrés aux élites. Ceux qui ont profité de l'ancien monde ont toujours le plus à perdre lorsque des perturbations surviennent, et pourtant, d'une manière ou d'une autre, ils ont toujours réussi à se consolider dans le passé. Je n'ai pas l'espoir que l'IA nous débarrasse des milliardaires », peut-on lire dans les commentaires. En fait, la question la plus récurrente est celle de savoir si les richesses générées par l'IA seront réparties équitablement. Mais beaucoup répondent par la négative.

Suleyman a déclaré : « ces outils [d'IA] seront à la disposition de tout le monde, des milliardaires aux vendeurs de rue, des enfants en Inde aux retraités de Beverly Hills ». Mais son argumentaire est considéré comme un contenu marketing destiné à rallier davantage de personnes à l'IA. Selon les critiques, les outils d'IA les plus sophistiqués seront détenus par les grandes multinationales. Le développement d'un seul système d'IA nécessite des dizaines de millions de dollars et il est très peu probable que les entreprises décident de partager gratuitement leurs IA avec tout le monde. C'est déjà le cas avec les grands modèles de langages actuels.

Par exemple, OpenAI a refusé de lever le voile sur GPT-4, son modèle de langage le plus évolué. « Bonne chance pour mettre la main sur ces versions. Celles-ci seront entre les mains de multinationales comme Google ou Microsoft, d'énormes conglomérats pharmaceutiques ou de gouvernements. En d'autres termes, les mêmes élites qu'auparavant continueront de tirer les ficelles. Les petits systèmes coûteront des centaines de millions de dollars pour devenir pratiques. Ils seront alors extrêmement rentables, mais ce ne sont pas des choses que les gens ordinaires pourront faire ou auxquelles ils auront accès », peut-on lire dans les commentaires.

Suleyman souligne : « cette vague va fondamentalement remodeler et réorganiser la société et ce sont ceux qui ont le plus à perdre, qui dépendent d'un capital, d'une expertise, d'une autorité et d'architectures de sécurité établis, qui sont précisément les plus exposés ». Selon lui, il est temps de faire face aux conséquences de cette évolution de qui peut faire quoi, quand et comment, de comprendre ce qu'elle signifie et de commencer à planifier la manière dont on peut la contrôler et la contenir dans l'intérêt de tous. Malgré le rejet du battage médiatique par plusieurs experts éminents de l'IA, il affirme qu'il s'agit de la grande révolution de tous les temps.

« L'histoire peut être un guide utile. Cependant, avec l'IA, la biologie synthétique et le reste, nous pouvons être sûrs d'une chose : nous sommes face à un phénomène véritablement sans précédent », a déclaré Suleyman. Par ailleurs, dans une interview accordée au Financial Times vendredi, il a souligné que les États-Unis devraient autoriser la vente des puces d'IA de Nvidia uniquement aux acheteurs qui acceptent d'utiliser la technologie de manière éthique. Mais la définition de l'IA éthique divise la communauté de l'IA. La question de l'IA éthique est largement débattue et il n'existe actuellement aucun consensus dans l'industrie.

« Les États-Unis devraient appliquer des normes mondiales minimales pour l'utilisation de l'IA, et les entreprises devraient au moins accepter de respecter l'engagement pris par les principales entreprises d'IA auprès de la Maison Blanche. Ils devraient exiger que tout consommateur de puces Nvidia signe au moins les engagements volontaires, et plus probablement plus que cela », a déclaré Suleyman. Ces ses propos sont hautement controversés et considérés comme un appel à la prise de sanctions contre des concurrents afin de les empêcher d'avoir accès aux matériels informatiques dernier cri nécessaires pour développer leurs systèmes d'IA.

En effet, les puces d'IA de Nvidia, notamment la puce H100, sont les puces les plus convoitées par les entreprises et les startups d'IA. Bien que Nvidia ait affirmé qu'il tire assez d'argent de la vente de ses puces, il a ajouté qu'il a du mal à faire face à la demande. Ainsi, les critiques pensent que Suleyman tente d'écarter les rivaux de la course en faisant cet appel, alors qu'il n'existe encore aucun consensus sur ce qu'est une IA éthique. Rappelons que Mustafa Suleyman est également le directeur général d'Inflection AI, une startup d'IA soutenue par Microsoft et qui a levé 1,3 milliard de dollars en juin auprès de Nvidia et d'autres entreprises.

Les États-Unis ont déjà mis en place des restrictions sur les exportations de puces d'IA sophistiquées de Nvidia et d'Advanced Micro Devices vers la Chine et d'autres pays du Moyen-Orient. En juillet, des entreprises d'IA, dont OpenAI, Alphabet, la société mère de Google, et Meta, se sont engagées volontairement auprès de la Maison-Blanche à mettre en œuvre des mesures afin d'aider à rendre la technologie plus sûre. Mais cet engagement n'est pas contraignant et les entreprises peuvent toujours développer n'importe quel type d'IA, y compris pour les cas d'utilisation militaires.

Source : Mustafa Suleyman

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des déclarations de Mustafa Suleyman ?
Pensez-vous également que l'IA va redistribuer les pouvoirs comme il le prétend ?
Que pensez-vous de l'appel lancé par Suleyman aux États-Unis pour qu'ils n'autorisent la vente des puces d'IA de Nvidia uniquement aux acheteurs qui acceptent d'utiliser la technologie de manière éthique ?

Voir aussi

Des experts préviennent que l'IA va détruire des emplois et accroître les inégalités de richesse, les économistes estiment que les avancées pourraient créer une nouvelle vague de milliardaires

Mustafa Suleyman, cofondateur de DeepMind et d'Inflection AI, prédit que l'intelligence artificielle va tout envahir et constitue même une menace pour la structure de l'État-nation

La Maison Blanche lance un plan pour promouvoir l'IA éthique et demande l'aide des hackers pour détecter les failles des chatbots d'IA, elle prendra également l'avis des PDG des entreprises d'IA

« L'IA du Pentagone est plus éthique que celle de ses adversaires en raison du fait que les États-Unis sont une "société judéo-chrétienne" », affirme un général de l'armée de l'air américaine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 06/09/2023 à 8:33
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Il y a peu d'ai entendu une de ces élite dire, que l'élite était l'élite parce que ce que nous trouvons inexplicable est une évidence pour eux. Que nous sommes aveugles et qu'ils sont clairvoyants. La réalité est que le monde virtuel (finance) sur lequel ils sont clairvoyant repose sur un monde physique duquels ils semblent être devenu aveugle, tant que la corrélation marche ils restent une élite mais le jour où elle se déchirera les plus déconnectés d'entre eux risquent de chuter de haut et finir fou.
l'élite est l'élite grâce à l'héritage de papa.

si tu nait dans une bonne famille, tu vas pouvoir bénéficier d'une bonne école privé, d'une bonne université privée ou papa te fera profiter de son réseau pour une fois terminer tes études être à un bon poste chez ton pote fils du pdg de total (ou autre boite du cac40)

une fois mort, papa te cèdera ces 5 apparts à paris et ces épargnes bien investie car comme il a fait de bonnes écoles il a appris a avoir une bonne gestion financière (chose que l'école publique n'apprends pas, meme le livret A le truc basique de chez basique n'y est pas enseigné)
5 appart ou plus, en France 3.5% de la population détient 50% du parc locatif.

partir de rien et devenir millionnaire ca a du arriver a 2-3 personnes mais au global ca reste un bon gros mythe pour faire rêver les gueux.

exemple tout con d'un manque d'éducation des gueux: en ce moment beaucoup croit que quand inflation ralentie = les prix baissent, ca aide bien Bruno Lemaire et le reste de l'élite que les Français soit au global des ignorants débile.
Plus t'es stupide plus tu es soumis a l'élite, tu leurs fait confiance car toi tu sais pas faire. Et tu te poses pas les bonnes questions aussi, ca aide bien à la stabilité politique.

L'élite sait prendre soin de l'élite, on te donnera toujours des postes bien payé bidons, Agnes Buzins est conseillère maître à la Cour des comptes, jean castex Président-directeur général de la Régie autonome des transports parisiens, pap ndiaye nommé ambassadeur auprès du Conseil de l'Europe...
suffit de regarder, tous on des noms de postes à rallonge bien bidons
6  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/09/2023 à 12:03
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Que pensez-vous des déclarations de Mustafa Suleyman ?
C'est l'andouille qui raconte tout et n'importe quoi sur les IA pour vendre les services de sa propre boîte, comme par exemple que "L'IA privera les élites de leur pouvoir".

Ses propos n'ont aucun intérêt. Ils sont adressés à ses actionnaires, même si je ne doute pas du fait que l'on va encore nous gaver de propos sur "L'IA".
6  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/09/2023 à 7:53
Nous sommes confrontés à un changement radical de ce qu'il est possible de faire pour les individus, et ce à un rythme jusqu'ici impensable. L'IA devient plus puissante et radicalement moins chère chaque mois
Mais je travaille pour un industriel qui produit des pièces, les machines coutent de millions d'euros. Seule une élite est capable de se lancer dans ce marché. Jean Marc l'usineur sénior a beau avoir toute la conaissance pratique et avoir l'IA la plus développée du monde, il ne peut pas s'acheter un poste d'usinage moderne, il n'est pas capable de concevoir un produit innovant de façon rentable, et s'il en était capable la multinationale aura fait aussi bien, plus vite et moins cher que lui.

Je pense que ce monsieur ne se rend pas compte que la voiture qu'il conduit, les carottes qu'il mange, ou le café qu'il boit n'ont rien de conceptuels, ils sont bel et bien physique et l'IA a un impact limité la dessus. L'IA ne rendra pas les moyens de productions accessible à tous. Donc l'élite est encore bien confortable sur son piedestal.
A quel point faut il être déconnecté du monde pour ne pas intégrer, au moins un tout petit peu, de matérialisme la dessus.
Il y a peu d'ai entendu une de ces élite dire, que l'élite était l'élite parce que ce que nous trouvons inexplicable est une évidence pour eux. Que nous sommes aveugles et qu'ils sont clairvoyants. La réalité est que le monde virtuel (finance) sur lequel ils sont clairvoyant repose sur un monde physique duquels ils semblent être devenu aveugle, tant que la corrélation marche ils restent une élite mais le jour où elle se déchirera les plus déconnectés d'entre eux risquent de chuter de haut et finir fou.
5  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/02/2024 à 8:05
Citation Envoyé par petitours Voir le message
oui apprécier ne rien faire est un beau fantasme sauf que au delà de ça il y a le sens même de la vie qui est sur la balance.
J'observe une transformation intéressante chez mes parents, plus si jeunes retraités.
Les deux étaient très fiers de leur travail et de ce qu'ils "apportaient au monde" (plus ou moins grand suivant le cas).
Ils ne travaillent plus et ils sont encore plus fiers de leur vie, leurs loisirs apportent encore plus au monde d'après eux.
Ils ne travaillent plus mais leur vie a encore plus de sens pour eux (parce qu'ils choisissent ce qu'ils apportent).

Si demain je n'ai plus besoin d'être salarié pour vivre je ne m'arrêterais pas pour autant de travailler, mais je choisirais mes travaux (parce que je me disperserais surement plus qu'aujourd'hui).
Et je pense que ma vie aurait encore plus de sens pour moi.

Et je peux te présenter un paquets de caissiers, de femmes de ménage, d'opérateurs, de transporteurs dont le sens de la vie aujourd'hui est de se buter au travail pour espérer donner une vie digne à leurs enfants.
Je met ma main à couper que ces personnes auraient le sentiment que leur vie a 1000 fois plus de sens s'ils avaient les moyens de choisir leur travail. Et certains feraient le même travail, pas de la même façon, pas pour les mêmes personnes.
4  0 
Avatar de RenarddeFeu
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 13:41
L'IA est surtout une bonne excuse pour licencier sans avouer que l'entreprise connait des difficultés, très vrai actuellement dans la tech américaine.
3  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/02/2024 à 22:45
Perso, j'ai hâte de me faire remplacer. Ca voudrait dire qu'une majorité de gens se serait fait remplacé, et la mise en place d'un revenu de base ne serait alors plus une option mais un besoin sociétal pour éviter la guerre civile.
3  1 
Avatar de unanonyme
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/02/2024 à 9:22
du coup, vous n'êtes pas d'accord pour servir de chair à canon au théâtre d'ombre biden/putin/xi
mais vous dites tout même que c'est le "mieux qui puisse nous arriver"
que les autres aillent se faire trucider pour "resetter" le système.

Intéressant.

Du coup, vous êtes quand même du camp des stanislas ?
Je crois qu'il y a un mot pour nommer ce genre de personnes chez les stanislas.
Je vous laisse y réfléchir.
2  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/09/2023 à 19:21
il essayent de vendre sa boite en mode c'est une technologie vertueuse qui réduire les inégalités et abolir les privilèges...
moi je vois inverse, ceux qui ont du capital vont encore plus en accumuler et obtenir encore plus de pouvoir auprès du reste de la population.

l'ia est un formidable outil de contrôle de masse très efficace et en plus ca pose pas de question et ça fait pas grève.
une ia c'est bien pour a partir de caméra savoir combien et qui ont porté des gilets jaunes envers le président, qui a des dettes et donc doit etre exclu de la société (cas réel en chine qui arrivera bientôt en France), quel salaud de pauvre roule en vignette 5 et doit se prendre une petite amende (cas concret à londre ou les jeunes les ont fracassé de colère), quel salaud de pauvre qui vit dans une passoire thermique, il doit être "exproprié" et vivre dehors dans un carton.

l'ia c'est bien aussi pour glisser les bonnes pensée politique, pour faire barrage au RN et LFI qui sont le camps du mal.

en france il n'y a aucun contre pouvoir tout peux passer avec le 49.3, donc si une lois liberticide doit passer elle passera. Et ne faisons pas du macron bashing, la lois sur l'espionnage de masse est passé sous Hollande comme une lettre à la poste.

Aux USA ils ont l’avantage de tenir a leurs droits (surtout la liberté d'expression bien plus libre que chez nous) et si une mauvaise lois passait, vu que tous le monde à un pistolet mitrailleur automatique le peuple a la possibilité de la retirer par la force (je sais certains vont me donner les mauvais coté de ca avec les fusillades dans les écoles, je dis pas que le système est parfait)

Mais le pouvoir n'est jamais aussi egalitaire que grace a de bon gros flingues, ici que tu soit un ados de 15ans ou bill gates, c'est l'égalité parfaite
5  4 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/09/2023 à 8:10
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
l'élite est l'élite grâce à l'héritage de papa.[...]
Biensur, mon message n'était peut être pas assez explicite sur ce que je penses de cette anecdote.
Je vais être carcatural mais : chaque affirmation est vraie sous conditions que certaines hypothèses soient respectées.
Nous sommes complètement aveugle sur une partie de des affirmations que connaissent les élites.
Une partie des élites se pensent clairvoyants parce qu'ils constatent que les affirmatons sont vraies et sont donc des réalités "absolues". (Mais de mon point de vue ils sont tout autant aveugles que nous parce qu'ils n'ont pas conscience des hypothèses et donc de la fragilité de leur situaiton). Et cette clairvoyance est ce qui leur permet de nous mépriser quand nous leur présentons les angles morts matérialistes de leurs affirmations.
Il existe aussi une autre élite qui saisi l'ensemble de la situation et qui plutôt que s'ennorgeuillir de connaitre la réalité s'evertue à maintenir les hypothèses, parce que c'est bien la dessus que leur monde repose. (Et je ne parle pas d'une élite mondiale qui domine le monde mais d'élites locales - nationales - qui par des interets communs maintiennent tout ça sans même comploter)
Citation Envoyé par petitours Voir le message
Cette "stupidité" sert aussi très bien les adeptes de l'anarchie qui aimeraient bien devenir l'"élite". "stupidité" que je n’appellerais d'ailleurs pas comme ça mais plutôt une envie de savoir sans s'en être donné les moyens et ses conséquences, assez bien résumé par Dunning Kruger avec sa montagne.
Soyons honnetes, nous aimerions tous (plus ou moins directement) devenir l'élite pour moins subir le monde.
Citation Envoyé par petitours Voir le message
Par ces élites vous pensez aux politiques qui seraient tous des pourris[...]
Entre autre, mais je suis revenu du "tous pourris", je penses que sur base de ce que je dit avant, certaines sont bien pourries mais qu'une bonne partie d'entre eux sont "cons" de bonne foi, leurs reflexions sont issues du monde qu'ils percoivent et sont imperméables à nos critiques parce qu'ils sont clairvoyants et nous aveugles.
Oui je penses sicèrement que certains politiques/industriels/financiers/intellectuels prennent des décisions pour nous sauver alors qu'ils dégradent notre vie.

Et je ne leur en veut pas d'être cons.
Je leur en veut d'être trop illusionnés/prétentieux pour nous écouter.
Par le passé j'ai parcourru une bonne partie de la chaine hiérarchique d'un projet et en grimpant je me suis rendu compte que je ne percevais plus de évidences du passé, que mes décisions étaient plus difficiles à prendre parce que pour prendre la meilleure je devais prendre en compte plus de paramètres qu'avant et que je devais consulter des gens pour avoir tous les paramètres. Et j'ai la prétention d'être mieux que nos élites décideuses parce que j'ai préféré me compliquer la vie en prenant tout en compte et prenant des décisions difficiles (mais en connaissance de cause) plutot que de me limiter à "mon monde" et à prendre une décision plus facile qui facilite - ce que je percois de - la vie de tous.
Et oui à l'époque j'ai pu (du) aller voir des gens avant d'officialiser une décision pour leur expliquer que je ne prenais pas le meilleure pour eux, que je le regrettais mais que je n'avais pas trouvé mieux. Et le plus incroyable est que, parfois, ces réunions ont menées à une meilleurs décision que celle prévue.
Citation Envoyé par petitours Voir le message
Il y a des fils et filles à papa qui ne sont pas dans cette idée là, sans doute parce que leurs parents ne leurs ont pas transmis que des capitaux
Je ne crache pas sur tout le monde, autre exemple simple : mon entreprise a décidé de garder tout ses employés et sous traitants pendant le covid, ce qui lui a couté un bras, mais a grandement aidé plus de 1000 personnes et leurs familles.
Et une chose est remarquables avec ces personnes là : la porte de leur bureau est toujours ouverte (littéralement, la porte de mon DG est ouverte et quand elle ne l'est pas on peut y mettre un post-it avec notre nom, il vient nous voir quand il se libère)

Mais je met une pièce sur le fait que Mutafa Suleyman est des claivoyants qui ignorent les hypothèses. Je penses que son raisonnement serait bien différent sinon.
2  1 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 08/09/2023 à 7:46
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
a notre échelle aussi (ingénieur cadre qui gagne 2 fois le smic), nous souffrons du même problème, on cherche a acheter le moins cher nos objets et donc on pousse à l'esclavage en chine et l’exploitation d'enfants dans les mines de lithium au Congo. Et on s'en fou, c'est triste mais ça ne nous empêche pas de bien dormir et de continuer consommer.
c'est la même chose avec l'élite, celle qui détient le capital, elle cherche a maximiser les profits au détriment de nous.
Je suis partiellement d'accord, quel que soit le GSM que j'achète il est issu de l'esclavage et de l'exploitation des enfants. (Il est vrai que je préfère l'oublier au moment où je passe la caisse).
Mais je suis impuissant devant ça. Si je demandais à Samsung de vendre ces téléphones plus cher pour qu'ils soient produits de façon éthique, ils seraient 40% plus cher mais la production ne changerait pas. (On a l'exemple avec l'électricité verte, je paye plus cher mais c'est la même qui arrive chez moi a été produite avec du charbon, seulement mon fournisseur a acheté une partie de sa distribultion à un champs d'éolienne Allemand - les détails sont faux, j'exagère mais c'est l'idée).
Alors oui, biensur si on se mobilisaient tous on aurait de poids pour mettre la pression à Samsung mais des personnes ont décidé d'exploiter des humains pour respecter des indicateurs qui disent que s'ils ne diminuent pas le prix de production ils vendront moins.

Et donc nous nous distinguons des élites, en ce sens que nous sommes consommateurs (et influençons leurs décisions) mais ils décident d'acheter en Chine ou au Congo sachant peut être se qui se cache derrière, ou alors ils sont comme nous et s'en foutent.
Par contre nous faisons aussi partie de cette élite qui décide de prendre un stagiaire plutôt qu'un sous traitant, un sous traitant plutôt qu'un employé parce que ça coute moins cher ou qui s'engage à faire telle activité en 2 semaines alors que ce n'est pas elle qui le fera et que celui qui va devoir s'en occuper sera en retard parce que c'est la Xieme fois qu'elle valide un truc avec un délai sans consulter le gars.
1  0