IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

DALL-E 3, le dernier modèle de génération d'images d'OpenAI, menace de bouleverser le marché de la bande dessinée,
Les créateurs dénoncent le vol de leurs œuvres visuelles pour entraîner l'IA

Le , par Mathis Lucas

0PARTAGES

5  0 
L'essor des générateurs d'images pourrait bouleverser profondément l'industrie des bandes dessinées. OpenAI a récemment publié DALL-E 3, une mise à jour majeure de son outil d'IA de génération d'image avec des capacités impressionnantes en matière de création et d'assemblage de bande dessinée. Les internautes ont tout de suite inondé la toile de bandes dessinées "pseudo-originales" générées par DALL-E 3, mais cela a suscité la crainte et la colère des professionnels du domaine pour diverses raisons. Les créateurs de bandes dessinées affirment que DALL-E 3 vole et plagie leurs idées et d'autres mettent en garde contre les risques de ces outils d'IA pour l'industrie des bandes dessinées.

Depuis ses origines dans les années 1800, la bande dessinée est une affaire d'artisanat. Un artiste crayonnait ses pages après avoir reçu le scénario d'un scénariste et qui transmettait ensuite son précieux travail à un lettreur qui écrivait les textes dans les phylactères. Les pages étaient ensuite transmises à l'encreur et ainsi de suite jusqu'à la version définitive de l'œuvre qui sera mise en vente auprès des consommateurs. Bien que cette pratique ait quelque peu évolué au fil des ans, le processus est resté généralement le même. Mais avec l'essor des outils d'IA comme DALL-E, le marché des bandes dessinées pour être confronté à de profonds changements.

DALL-E est un modèle d'IA de génération d'œuvres d'art développé par OpenAI et distribué à partir de janvier 2021. (Le nom "DALL-E" est un mot-valise évoquant à la fois le robot de Pixar WALL-E et le peintre Salvador Dalí). Il génère des contenus visuels à partir de textes descriptifs appelés "invites" (ou "prompt" en anglais). DALL-E 3 est la troisième version majeure de cet outil d'IA et OpenAI a déclaré qu'elle rend le générateur d'images meilleur que jamais. Cette version apporte de nombreuses améliorations, notamment une meilleure compréhension du contexte, une intégration transparente avec le chatbot ChatGPT et de nouvelles mesures de sécurité.

Cette version a également permis à DALL-E de faire un bond en avant en matière de capacité à générer des images de type bande dessinée. En d'autres termes, DALL-E 3 permet de créer des bandes dessinées en toute simplicité et peu d'efforts. Selon les témoignages sur les réseaux sociaux, l'outil d'IA d'OpenAI permet de générer plusieurs panneaux, voir un scénario complet, d'une bande dessinée en moins de 5 minutes. Cette prouesse a suscité des sueurs froides chez les créateurs de bandes dessinées, qui craignent de voir la valeur de leur travail chuté sur le marché et de se faire progressivement remplacer par les outils d'IA de génération d'images.

En outre, cette mise à jour a également suscité des critiques acerbes de la part de la communauté et des créateurs de bandes dessinées. Ces derniers se sont indignés contre le fait que DALL-E 3 puisse copier et réutiliser leurs travaux, notamment leurs scénarios et leurs œuvres visuelles. Par exemple, un internaute a partagé en ligne une courte "bande dessinée" de quatre panneaux créée à l'aide de DALL-E 3. On peut distinguer clairement les personnages comme Batman, le Joker et Robin qui sont protégés par le droit d'auteur. Son message a suscité un tollé sur les médias sociaux, certains critiquant l'idée de célébrer une "bande dessinée créée par l'IA".

Le dessinateur Javier Rodriguez a fait remarquer qu'il ne s'agissait pas d'un simple copier-coller d'autres bandes dessinées dans une bande dessinée. Il a dénoncé cet usage de l'IA générative en le qualifiant de vol. Il a déclaré : « il y a quelque temps, on pouvait faire la même chose avec une photocopieuse et des ciseaux. Voler l'art d'autrui semble aujourd'hui plus facile et lucratif pour ceux qui sont à l'origine des modèles génératifs », a-t-il déclaré. De son côté, le dessinateur de bande dessinée Ramon Villalobos n'a pas été tendre avec l'internaute. Villalobos s'est moqué des résultats et a fait remarquer que le scénario de DALL-E 3 n'était pas cohérent.

« C'est du grand n'importe quoi. La Batmobile change de design entre les "panneaux" 1 et 2, le Joker est clairement copié et le style n'est pas cohérent d'un bout à l'autre. Il n'est pas surprenant que les amateurs d'art pensent qu'il s'agit d'une grande réussite, car ce sont de parfaits imbéciles », a déclaré Villalobos. Le dessinateur de bandes dessinées Daniel Kibblesmith s'est aussi moqué des résultats : « bon sang. Ça ressemble exactement à un ordinateur produisant une impression de merde de bande dessinée sur Batman, vous avez réussi ». L'auteure de bandes dessinées Sarah Horrocks a dénoncé l'utilisation du travail de l'artiste Brian Bolland.

« C'est littéralement le Joker de Brian Bolland. L'impudeur de cette "technologie" est épouvantable. Je suppose qu'il n'y a pas de mal à voler. Il suffit d'appeler ça de l'IA », a-t-elle déclaré. Un autre auteur de bandes dessinées souligné que même l'indignation peut être monétairement bénéfique sur les médias sociaux de nos jours. Justine Bateman, l'ancienne actrice qui est devenue une fervente opposante à l'utilisation de l'IA dans les arts, a expliqué que DC Comics devait agir rapidement pour protéger légalement ce type d'utilisation à l'avenir. Selon elle, l'inaction de DC Comics autorise de fait l'utilisation de ces créations pour entraîner les modèles d'IA.

« @wbd @DCOfficial, plus vous attendez pour envoyer des équipes juridiques à @OpenAI et d'autres entreprises d'IA afin d'exiger que les ensembles de formations de l'IA générative contenant votre travail protégé par le droit d'auteur soient supprimés, plus vous rendez votre bibliothèque entière équitable. Peu de gens achèteront un studio dont les bibliothèques de droits d'auteur ne sont pas défendables », a-t-elle écrit. À l'heure actuelle, les dessins d'IA sont impossibles à posséder, et les studios qui utilisent des outils d'IA pour créer des contenus visuels risquent de s'attirer des ennuis juridiques, tout comme s'ils faisaient appel des artistes fantômes.

La Writers Guild of America (WGA), un groupe syndical qui défend les intérêts des scénaristes aux États-Unis, a réussi récemment à obtenir l'assurance selon laquelle les studios n'utiliseraient pas l'IA pour remplacer les scénaristes. Mais certaines sources rapportent que les créateurs de bandes dessinées aux États-Unis ne sont pas légalement autorisés à se syndiquer comme l'a fait à l'origine la WGA. Pour le moment, la grogne monte dans la communauté des créateurs de bandes dessinées et les artistes dénoncent un plagiat et un vol de leurs œuvres. Bien qu'ils aient été pour la plupart écartés par les critiques, certains ont applaudi le "travail" de DALL-E 3.

Selon ces derniers, l'IA générative a le potentiel de révolutionner complètement l'industrie de la bande dessinée. « Elle créera toutes sortes de nouvelles opportunités pour les artistes et les lecteurs. Grâce à l'IA, les bandes dessinées seront créées beaucoup plus rapidement qu'auparavant, avec des personnages et des scénarios plus diversifiés que nous ne l'aurions jamais imaginé. Je veux continuer à créer sans travailler 12 heures par jour. Je suis vieux. Rester éveillé jusqu'à 3 heures du matin ne suffira plus », peut-on lire dans les commentaires. DALL-E 3 a suscité un débat intense sur la toile, notamment dans les cercles des créateurs de bandes dessinées.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des améliorations introduites par DALL-E 3 ?
Quels impacts ces outils d'IA pourraient-ils avoir sur l'industrie des bandes dessinées ?
Que pensez-vous des préoccupations exprimées par les artistes et les auteurs de bandes dessinées ?
Les outils d'IA tels que DALL-E 3 peuvent-ils améliorer le travail des créateurs de bandes dessinées ?

Voir aussi

Stable Diffusion de Stability AI serait le modèle d'IA le plus important de tous les temps, contrairement à GPT-3 et DALL-E 2, il apporte des applications du monde réel ouvertes pour les utilisateur

Meta lance Meta AI et 28 IA ayant des « personnalités » incarnées par des célébrités telles que Snoop Dogg, Kendall Jenner et Paris Hilton afin d'accroître l'interaction des jeunes avec l'IA

OpenAI lance DALL-E 3 ChatGPT, la dernière version de son outil pour la génération d'images à partir de textes, afin d'aider les créateurs et les autres utilisateurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/10/2023 à 20:21
Soyez heureux bon peuple... L'IA va être un excellent outil pour tout niveler vers le bas et le médiocre!

Il ne faudra pas oublier de développer aussi l'IA qui va acheter et lire les BD fabriquées à la chaîne
4  0 
Avatar de Leruas
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/02/2024 à 22:03
Et si on fait une capture d'écran de la photo, ça supprime ou conserve ces métadonnées?
3  0 
Avatar de melka one
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/10/2023 à 17:58
Quel est votre avis sur le sujet ?
on est dans la continuité d'un monde de surconsommation grâce ou a cause de l'automatisation sa en devient absurde.

dans ma jeunesse j’étais lecteur de la revue strange tout était fais de façon semi artisanale et chaque dessinateurs avais son style bien a lui puis il y a eu un tournant dans les années 90 ou l’on sentait un changement dans la façon de concevoir une bd le début de la bd a la chaîne avec un coté linéaire dans le style j'ai pas aimé et du coup j'ai décroché et je pense que j'étais pas le seul vu que c’était l’époque ou pour Marvel ça allais plus. De nos jour la mode c'est le manga on ne peut nier que certaines séries sont de bonne qualité merci le scénariste quand au dessin c'est du manga pratiquement le même style pour tous un style codifié afin de facilité sa mise en oeuvre et quand je vois le nombre de manga c'est a en devenir fous et maintenant qu'il y a L’IA ça vas en devenir absurde 3 4 bonnes séries et le reste.... de la pollution visuel que empêche de voir les bonnes productions.

a suivre les scenarios a base d'IA bien lineaire
2  0