IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

ChatGPT avec la capacité « de voir, entendre et parler » est désormais disponible pour tous les utilisateurs à titre gratuit :
Quel impact sur la vie privée et la sécurité des utilisateurs ?

Le , par Patrick Ruiz

1PARTAGES

6  0 
OpenAI a déployé une nouvelle version de ChatGPT qui permet aux utilisateurs de solliciter l’intelligence artificielle non seulement en tapant des phrases dans une zone de texte, mais aussi en parlant à haute voix ou en téléchargeant une photo. Les nouvelles fonctionnalités permettront au chatbot viral d'avoir des conversations vocales avec les utilisateurs et d'interagir avec des images. En cela, le chatbot se rapproche des assistants d'intelligence artificielle (IA) populaires tels que Siri d'Apple et donc soulève des craintes avec la vie privée et la sécurité. Cette version est désormais disponible pour tous les utilisateurs à titre gratuit.

La fonctionnalité peut être utilisée pour une variété d'applications quotidiennes : de la recherche de ce qu'il y a pour le dîner en prenant des photos du réfrigérateur et du garde-manger, à la recherche de la raison pour laquelle le gril ne démarre pas. L'entreprise précise en sus que les utilisateurs peuvent utiliser l'écran tactile de leur appareil pour entourer les parties de l'image sur lesquelles ils souhaitent que ChatGPT se concentre.

La partie chat vocal fonctionne comme suit : l’utilisateur appie sur un bouton et prononce sa question, ChatGPT la convertit en texte et l’envoie au grand modèle linguistique, reçoit une réponse en retour, la convertit à nouveau en parole et prononce la réponse à voix haute. Être basé sur un LLM est une espèce de mouvance qu’OpenAI introduit ainsi dans la sphère des assistants vocaux au sein de laquelle on constate un arrimage des autres entreprises à la nouvelle donne.


ChatGPT devient alors un assistant vocal qui soulève des craintes en lien avec la vie privée et la sécurité comme cela s’est vu avec Siri d’Apple et autres Google Assistant

Comme la plupart des dispositifs de l'Internet des objets (IdO), les assistants vocaux soulèvent une foule d'inquiétudes quant à la confidentialité des données et à la vie privée. Ainsi, les nouvelles fonctionnalités de ChatGPT ne sont pas sans rappeler les plaintes accusant Siri, Alexa et Google Assistant d'enregistrer les conversations privées des utilisateurs sans leur accord.

Les entreprises technologiques encouragent depuis longtemps l'installation de dispositifs d'écoute dans les foyers et les poches, afin de convaincre les consommateurs de s'en remettre à leurs assistants vocaux pour tous les petits besoins qui se présentent. Mais certains s'inquiètent de plus en plus du fait que ces dispositifs enregistrent même lorsqu'ils ne sont pas censés le faire ; et ils portent leurs craintes devant les tribunaux. Par le passé, il y a eu de nombreux incidents de violation de données liés à ces enceintes connectées, mais les entreprises concernées n'ont pas été inquiétées pour autant.


En janvier 2020, l’information selon laquelle l'application Ring d'Amazon partage de nombreuses informations personnelles à l'insu des utilisateurs a fait surface ; elle a été surprise en train de fournir des informations à Facebook, ce, que les utilisateurs aient un compte ou non. En juillet 2019, Google a reconnu qu'il partage avec des tiers les conversations entre ses enceintes connectées et les utilisateurs afin d'améliorer l'intelligence artificielle qui les anime. Ces actions n’ont pas manqué de conduire à des actions en justice, mais Google, Amazon et Apple ont chaque fois fait pression pour que les poursuites soient abandonnées.

Source : OpenAI

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

L'app Ring d'Amazon partage de nombreuses infos personnelles à l'insu des utilisateurs. Elle a été surprise en train de donner des informations à Facebook, que les utilisateurs aient un compte ou non

Des tiers écoutent ce que vous dites à Google Home au motif de ce qu'il faut améliorer l'IA, d'après Google

RGPD : une enquête montre comment des applications populaires comme Tinder ou Grindr envoient des données hautement personnelles à des milliers de partenaires publicitaires

Amazon confirme que les enregistrements vocaux des clients d'Alexa sont conservés pour toujours tant qu'ils ne les suppriment pas manuellement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !