IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

OpenAI affirme qu'il enquête sur les rapports selon lesquels ChatGPT est devenu "paresseux",
Mais l'entreprise est accusée d'avoir limité les capacités du chatbot pour réduire les coûts

Le , par Mathis Lucas

11PARTAGES

4  0 
OpenAI fait face à des réactions négatives selon lesquelles ChatGPT affiche des performances désastreuses et serait devenu "paresseux". Les utilisateurs rapportent que le chatbot d'IA refuse d'accomplir des tâches ou ne fournit qu'un effort minimal dans ses réponses, allant parfois jusqu'à se montrer insolent. Au lieu de fournir un code complet pour les demandes, il propose maintenant des extraits et demande aux utilisateurs d'effectuer la tâche eux-mêmes. Les utilisateurs se sentent frustrés et certains soupçonnent OpenAI d'avoir entravé délibérément les capacités de ChatGPT pour réduire les coûts. OpenAI a annoncé avoir ouvert une enquête sur ses plaintes.

ChatGPT a relancé de plus belle la course à l'IA et depuis son lancement il y a un an, les plateformes rivales ont toujours du mal à égaler ses performances. Cependant, les utilisateurs de ChatGPT ont commencé à se plaindre d'une régression des performances du chatbot. Ils sont plaints que ChatGPT refuse de faire ce que les gens lui demandent ou qu'il ne semble pas intéressé par les réponses à leurs questions. En outre, ils ont aussi rapporté que parfois, lorsque ChatGPT se décidait à répondre à une question, il n'allait pas au bout de sa réponse et demandait à l'utilisateur de compléter le reste. Selon les plaignants, ChatGPT serait devenu "paresseux".

Par exemple, certains affirment avoir demandé un morceau de code, mais ChatGPT s'est contenté de donner quelques informations, puis demander aux utilisateurs de compléter le reste. Certains se sont plaints qu'il le faisait de manière particulièrement insolente, en disant aux utilisateurs qu'ils étaient parfaitement capables de faire le travail eux-mêmes. « Je lui ai demandé l'âge d'une célébrité et il m'a répondu : "il est né à cette date. Avec cette information vous pouvez le découvrir vous-même". Je lui ai demandé pourquoi il ne pouvait pas le faire, ce qu'il a fait, mais j'ai eu l'impression qu'il était inutilement insolent », peut-on lire dans les commentaires.


« ChatGPT donne des réponses de moins en moins utiles et il dit parfois simplement non à une requête. J'ai vu de nombreuses fois ChatGPT dire qu'il ne pouvait pas répondre à une demande et demander autre chose. Je suis obligé de créer un nouveau chat et après quelques invites, il n'est plus utile », a écrit un utilisateur. Un autre critique a commenté : « c'est un problème terrible qui doit être résolu le plus rapidement possible. Il ne permet plus d'écrire un code long et complet ». On peut lire également dans les commentaires : « le système donne trop de réponses vagues, en particulier aux questions sur Docker, Kubernetes et autres CI/CD ».

Dans de nombreux fils de discussion sur Reddit et même dans des messages sur les forums de développement d'OpenAI, les utilisateurs se sont plaints que le système était devenu moins utile. Ils ont également supposé que le changement avait été fait intentionnellement par OpenAI pour que ChatGPT soit plus efficace et ne renvoie pas de longues réponses. Théoriquement, cela le rendrait moins coûteux. En effet, les systèmes d'IA tels que ChatGPT nécessitent une puissance de calcul importante, ce qui rend les réponses détaillées coûteuses. Ainsi, l'entreprise est accusée d'avoir sacrifié l'expérience de l'utilisateur au profit de l'optimisation des ressources.

OpenAI a déclaré avoir pris connaissance des plaintes et qu'une enquête est en cours. La société a précisé qu'aucune modification n'a été apportée au système d'IA et a rejeté les allégations selon lesquelles elle aurait bridé ses performances. « Nous avons entendu tous vos commentaires sur le fait que GPT-4 devient plus paresseux. Nous n'avons pas mis à jour le modèle depuis le 11 novembre, et ce n'est certainement pas intentionnel. Le comportement du modèle peut être imprévisible, et nous cherchons à le corriger », a écrit OpenAI sur X. Dans un long billet sur X, il a tenté d'expliquer que la formation du modèle pouvait être à l'origine du problème.

OpenAI a souligné que la formation des modèles d'IA n'est pas "un processus industriel propre" et que les variations dans les cycles de formation peuvent entraîner des différences notables dans la personnalité de l'IA, son style créatif et son parti pris politique. Les tests approfondis des modèles comprennent des mesures d'évaluation hors ligne et des tests A/B en ligne. Selon l'entreprise, la décision finale de lancer un nouveau modèle repose sur une approche fondée sur les données afin d'améliorer l'expérience "réelle" de l'utilisateur. Mais ces explications ne convainquent pas les utilisateurs, certains affirmant qu'il est peu probable qu'il s'agisse d'un bogue.

« Je doute fort qu'il s'agisse d'un bogue. Il est très facile d'équilibrer et d'ajuster les performances d'un LLM sur une tonne de paramètres différents. (De plus, les vrais bogues critiques ne sont pas quelque chose que les entreprises veulent ignorer comme ça pendant des mois.) Ils réduisent simplement les performances pour que leur fonctionnement soit moins coûteux. En outre, "enquêter" est une autre façon de dire : "nous ne l'admettrons jamais, il faut s'y habituer" », a écrit un utilisateur de ChatGPT. Certains utilisateurs ont menacé de se suspendre leurs abonnements à la version payante de ChatGPT et d'autres ont préféré tourner la situation en dérision.

« Nous y voilà ! J'ai dû dire 5 fois à ChatGPT de corriger le code qu'il m'avait fourni. Il a reconnu qu'il avait fait une erreur. Pourtant, il m'a généré à nouveau le même code. Au moins, nous n'aurons plus à craindre de perdre notre emploi. C'est aussi mauvais que nous, mais la direction ne pourra plus avoir son bonus », a plaisanté un critique. Un autre a souligné : « honnêtement, il a été assez mauvais pour moi depuis le début. Il me donne toujours des réponses erronées et invente des conneries. Ce n'est pas de la paresse. ChatGPT est inutile. Les réponses qu'il me donne sont pires que celles de Google Search. Pourquoi perdre du temps avec cette merde ? »

Cela dit, ce n'est pas la première fois que les performances de ChatGPT sont remises en cause. En juillet, des chercheurs de l'Université de Stanford et de l'Université de Californie à Berkeley ont rapporté que les capacités de ChatGPT dans la résolution de certaines opérations mathématiques de base ont chuté d'une version à l'autre. L'étude a analysé les performances de GPT-3.5 et GPT-4 pendant plusieurs mois sur quatre tâches diverses : résoudre des problèmes mathématiques, répondre à des questions délicates, générer du code logiciel, etc. Les chatbots ont obtenu des résultats médiocres sur certaines tâches en juin que dans leurs versions de mars.

Le résultat le plus remarquable concernait GPT-4, dont la précision dans un exercice de mathématique a chuté de 98 % en mars à 2 % en juin. « Les performances et le comportement de ces deux modèles peuvent varier considérablement dans le temps et les performances de GPT-4 se sont dégringolées au fil du temps », ont écrit les chercheurs en guise de conclusion. La nouvelle controverse survient dans un contexte d'agitation au sein d'OpenAI, après l'éviction surprise puis de la réintégration du PDG Sam Altman. Avec des questions sur les raisons de cette saga, le problème du "ChatGPT paresseux" ajoute une nouvelle couche à l'histoire de l'entreprise.

Le licenciement surprise d'Altman en novembre a provoqué une onde de choc dans l'industrie technologique, laissant des questions sans réponse et des spéculations à profusion. Malgré le silence d'Altman sur la question, une enquête du Washington Post dresse un tableau inquiétant de son comportement "psychologiquement abusif" et "toxique" à l'égard des employés. Le rapport, qui cite des sources anonymes, affirme qu'Altman a favorisé une atmosphère de chaos et de manipulation, ce qui a conduit à des plaintes concernant son comportement auprès de l'ancien conseil d'administration.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des rapports qualifiant ChatGPT de "paresseux" ?
Qu'est-ce qui pourrait être à l'origine du comportement de ChatGPT ?
OpenAI a-t-il bridé intentionnellement les capacités de son chatbot pour réduire les coûts ?
Avez-vous rencontré les mêmes problèmes dernièrement ? Si oui, partagez votre expérience.

Voir aussi

La plupart des employés d'OpenAI ne voulaient pas travailler pour Microsoft, car cela aurait signifié perdre plusieurs avantages, selon un rapport qui s'appuie sur des témoignages

Pourquoi ChatGPT devient-il plus nul en mathématiques de base ? Selon une étude, la raison serait un phénomène de dérive imprévisible

GPT-4 est passé de 98 % à 2 % de réponses exactes à un problème mathématique simple en l'espace de quelques mois, selon une étude qui révèle que les performances de ChatGPT et GPT-4 sont en déclin

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 31/01/2024 à 8:42
Une fois que l'on a compris que ChatGPT n'est qu'un agent conversationnel on peut le trouver super.
Dans le détail ça ne vaut pas plus qu'une discussion de lundi matin à la machine à café basée sur le fait qu'il faut absolument dire un truc et où le plus bavard, ici chatGPT, va absolument avoir un anecdote et répondre un truc quel que soit le sujet.
J'ai testé, longuement, et reçu des réponses régulièrement débiles.
Aujourd'hui je ne l'utilise que sur des sujets que je connais très bien pour voir ce qu'il me répond, notamment dans le cadre d'enseignements que je donne pour voir ce que mes étudiants vont avoir comme informations en passant par lui. Ce qu'il raconte est au mieux très vague, au pire profondément faux, souvent parce que révélant des mauvaises pratiques.
Cette médiocrité de l'information est à mon sens le plus négatif, sans doute basée sur le volume de données qu'il va chercher copieusement "enrichies" par des forums, blogs ou autres écrits par des non spécialistes.
Le fait qu'il fouine partout et utilise des données personnelles ou viole les droits des auteurs est un autre problème majeur mais personnellement je le le mettrait en 2, après celui de donner des informations fausses ou médiocres qui tirent vers le bas celui qui pose la question.
8  0 
Avatar de L33tige
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 13:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça ne sert à rien que trop d'étudiants apprennent à se servir de l'IA, puisqu'avec l'IA il faudra moins d'humains pour réaliser autant de travail.
Au bout d'un moment ceux qui bossent dans l'IA ne trouveront plus de boulot.

Si ça se trouve le bon plan c'est de partir totalement à l'opposé.
L'avenir c'est peut-être l'artisanat sans machine, entièrement fait à la main.
On ne sait pas, il y aura peut-être des riches près à mettre beaucoup d'argent dans des produits humains.

C'est clair que beaucoup de gens vont perdre leur boulot à cause de l'IA.
Et ils vont galérer à se reconvertir.

Ce n'est pas dans la conception des IA ou dans la maintenance des robots qu'il y aura beaucoup de boulot.
Parce qu'il y a besoin de peu d'humains pour faire beaucoup.
Je me pose quand même la question, toute cette augmentation de productivité, qui va pouvoir en acheter les fruits, si on se retrouve avec des gens sans travail, qui va acheter ce que produit l'IA ?
6  0 
Avatar de smobydick
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/02/2024 à 7:57
Il y a tellement d'experts qui disent tout et son contraire qu'il y en aura bien un qui finira par avoir raison.
6  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/02/2024 à 17:43
Une explication la plus probable, c'est que un modèle ca coute de la tune a faire tourner, open ai a surement crée un modèle dégradé mais qui consomme beaucoup moins pour arriver à tenir financièrement.

si demain google search utilisait un système comme openai, google serait surement en faillite, les couts sont multiplié par 10 je crois par rapport au algos de recherche classique au dernnier articles que j'avais lu (ca date de plus d'1ans cela dit, les couts ont surrement baissé)
mais même un facteur x2 c'est trop cher, ca signifierais que google devrait mettre 2 fois plus de pub ou augmenter le prix du référencement par 2.
6  0 
Avatar de Seb33300
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/06/2024 à 11:35
L’erreur de ChatGPT qui a coûté 10 000 dollars
ChatGPT c'est un outils, le responsable ça reste le développeur...

Sinon, la prochaine fois que je déploie un bug je dirais que c'est la faute de mon clavier...
6  0 
Avatar de seedbarrett
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 08/04/2024 à 17:27
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

« L'IA pourrait remplacer toutes les formes de travail », selon Larry Summers, membre du conseil d'administration d'OpenAI
Et dire qu'il y a des gens qui vont le croire... Pour rappel, on nous avait vendu des voitures volantes et des robots pour faire les corvées à la maison pour l'an 2000, on a eu le 11 septembre. Vivement la fin de cette bulle ridicule et un retour des GPU accessible, parce qu'on sait tous qu'on va devoir travailler encore plus, pour un salaire toujours plus bas. Sauf ceux qui sont biens nés, eux ils vont apprécier
5  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/01/2024 à 10:28
Je pense que tout cela est très grave, et que la société responsable de la mise à disposition d'un outil tel que ChatGPT doit être considérée comme responsable des dires de son outil.

SI ChatGPT met en cause une personne physique à tort, c'est que l'outil n'est pas bon, et doit être corrigé. Les torts causés doivent être attribués à son propriétaire.

Ça calmerait peut-être un peu les gourous fous d'IA, à nous sortir des soi-disant Intelligences Artificielles comme LA solution d'avenir !
5  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 9:24
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message
"Pour les éducateurs, l'évolution de l'IA souligne l'importance de doter nos étudiants d'outils innovants qui remodèlent le travail dans divers secteurs", a déclaré Debbie Compeau, doyenne par intérim du Carson College of Business. "Nous avons constitué un groupe de travail sur l'IA générative afin d'intégrer ces avancées dans nos programmes existants et d'explorer la manière dont l'IA peut transformer l'enseignement des affaires. Lorsque nous embrassons le potentiel de l'IA pour créer de la valeur et transformer le travail - tout en répondant aux préoccupations légitimes concernant son utilisation et son impact - nous créons un environnement d'apprentissage qui permet à nos étudiants d'exceller dans un avenir axé sur l'IA."
Ça ne sert à rien que trop d'étudiants apprennent à se servir de l'IA, puisqu'avec l'IA il faudra moins d'humains pour réaliser autant de travail.
Au bout d'un moment ceux qui bossent dans l'IA ne trouveront plus de boulot.

Si ça se trouve le bon plan c'est de partir totalement à l'opposé.
L'avenir c'est peut-être l'artisanat sans machine, entièrement fait à la main.
On ne sait pas, il y aura peut-être des riches près à mettre beaucoup d'argent dans des produits humains.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Dans le domaine de la traduction, nous assistons déjà à la perte massive d'emplois chez Duolingo et dans toutes les grandes entreprises multilingues du monde. Les sociétés d'enseignement ont été les premières à constater les gains de productivité et ont licencié des milliers de personnes. L'idée qu'il n'y a pas eu ou qu'il n'y aura pas de remplacement d'emplois réels est absurde. C'est une belle phrase à lancer lors de conférences pour obtenir des applaudissements chaleureux, mais elle est dangereusement naïve. Les orateurs ont tendance à vouloir être aimés, plutôt que d'affronter l'inconfortable vérité économique selon laquelle les changements techniques majeurs entraînent TOUJOURS des pertes d'emplois », souligne-t-il.
C'est clair que beaucoup de gens vont perdre leur boulot à cause de l'IA.
Et ils vont galérer à se reconvertir.

Ce n'est pas dans la conception des IA ou dans la maintenance des robots qu'il y aura beaucoup de boulot.
Parce qu'il y a besoin de peu d'humains pour faire beaucoup.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 14:53
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
les possédants.
il faut bien comprendre que la classe moyenne disparait.
Je pense aussi que la classe moyenne est en train de disparaitre.
Nous perdons du pouvoir d'achat, nos niveaux de vies se dégradent.

Profitez d'aujourd'hui demain sera pire.

Il est possible que dans un futur proche la population humaine diminue. (espérance de vie qui diminue et les gens deviennent stérile)

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
des smartphones de pauvres à 200 balles et des hdg à +1000€
Il y a des gens au SMIC qui ont un téléphone à 1000€, ils sont complétement taré les types.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
ou des voitures electrique à 50k-70k.
C'est effectivement un truc de riche.
Ça a une autonomie faible et une espérance de vie réduite (ça tiendra pas 30 ans et 300 000 km comme une Diesel).

Les riches peuvent acheter une voiture électrique puisqu'il ont plusieurs grosses voitures thermique à côté.
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 15:19
Citation Envoyé par petitours Voir le message
Ils ne sont pas tarés, ils sont tirés vers le bas par des valeurs qui n'ont pas de sens.
Beaucoup de gens dans la misère ont été précipités dans le trou par cette consommation et ce n'est pas des aides ou des revenus universels qui aident ces gens là, très nombreux ; c'est une épaule, une oreille et une parole bienveillante qui les aide à redonner du sens et une dynamique positive.
J'en connais un a été technicien usineur en Suisse, qui a acheté une grosse bagnole, consommait dans tous les sens avec son "gros" salaire puis il a eu une fille malade, a du faire de la route et de la route jusqu'à se planter sur la route, a découvert qu'en suisse il n'avait pas de couverture sociale et s'est retrouvé sans un rond pour se soigner... je passe l'histoire sous un pont ; il est aujourd'hui dans une ressourcerie à valoriser les circuits courts et retaper du matériel destiné à la benne, c'est le sens qu'il a découvert et qui je crois le rend heureux aujourd'hui alors qu'il gagne infiniment moins qu'avant.
Perso je me suis mis à mon compte et je passe beaucoup de temps avec mes gamins + du temps pour des projets énergie citoyen (j'ai arrêté le social, ça me bouffait), je gagne bien 50% de moins que quand j’étais salarié à y a 12ans et je suis bien plus heureux que salarié bien payé et protégé.

Le pouvoir d'achat c'est ce qui rend malheureux, à regarder ses pieds et ce que le voisin a. Dans les cas où ça rendrait "heureux" on parle de sortir de la misère pas de bien être.
L'humain sera plus heureux le jour ou Il mettra le verbe "être" au-dessus du verbe "avoir".
3  0