IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une nouvelle fonctionnalité bêta de ChatGPT vous permet d'interagir avec plusieurs modèles GPT dans la même fenêtre de chat,
Elle est disponible pour certains abonnés de ChatGPT Plus

Le , par Mathis Lucas

0PARTAGES

4  0 
OpenAI lance en bêta une nouvelle fonctionnalité de ChatGPT : les conversations multi-GPT. Cela signifie que les utilisateurs pourront interagir avec plusieurs modèles GPT (Generative Pre-trained Transformer) dans la même fenêtre de chat. La fonction est accessible en tapant "@" suivi du nom d'un modèle GPT. Cela vous permet de créer un assistant universel plus personnalisé dans la même fenêtre de chat qui peut relier les réponses et les compétences de chaque GPT les unes aux autres. La fonction supprime la nécessité de faire des allers-retours entre différentes conversations ChatGPT avec différents modèles GPT pour terminer un projet ou une tâche.

"GPT Mentions" est la dernière fonctionnalité ajoutée à ChatGPT par OpenAI. Cette fonctionnalité simple marque une étape importante dans le plan directeur d'OpenAI visant à fournir un assistant universel utile dans la vie de tous les jours. Encore en version bêta, la nouvelle fonctionnalité n'est disponible que pour certains utilisateurs payants (ChatGPT Plus). Les utilisateurs de la version gratuite de ChatGPT n'auront vraisemblablement pas accès à la mise à jour. Les utilisateurs de la version payant de ChatGPT ont repéré la nouvelle fonctionnalité depuis quelques jours. OpenAI n'a fait une annonce officielle que cette semaine.

Le fonctionnement de cette fonctionnalité est simple. En utilisant le symbole "@" suivi du nom d'un modèle GPT spécifique, les utilisateurs peuvent appeler de manière transparente des modèles GPT personnalisé dans la conversation. Cette approche améliore non seulement la polyvalence de l'expérience de chat, mais ouvre également la voie à un service d'assistant plus personnalisé et plus complet. À en croire les commentaires, la fonction semble réjouir de nombreux utilisateurs. « J'ai hâte de voir les GPT se disputer entre eux, surtout lorsqu'ils sont configurés pour avoir des personnalités différentes », a écrit un critique.

Pour rappel, lors de la toute première conférence des développeurs d'OpenAI, l'entreprise a présenté une fonctionnalité appelée "Custom GPT" qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres chatbots et de les monétiser sur le GPT Store lancé ultérieurement. Le GPT Store est un espace où l'on peut trouver des versions personnalisées de modèles GPT. OpenAI a indiqué que plus de 3 millions de modèles GPT personnalisés ont déjà été créés. Mais selon les données de Similarweb, les modèles GPT personnalisés ne représentent que 2,7 % de l'ensemble du trafic sur le site Web d'OpenAI et ce trafic diminue chaque mois.

Avec cette mise à jour, OpenAI vise à transformer ChatGPT en une plateforme plus inclusive. Elle vise à faciliter l'intégration de divers systèmes d'IA basés sur GPT, en simplifiant le processus qui permet à tout utilisateur d'exploiter les capacités collectives de ces modèles d'IA. « OpenAI construit une architecture qui permet à l'utilisateur d'orchestrer plusieurs agents pour tirer parti de "l'intelligence en essaim". Une fois que les modèles GPT seront autonomes et que les modèles principaux pourront appeler les GPT de leur propre chef pour résoudre des tâches, je pense que ce sera très intéressant », explique un utilisateur.

Informant de cette nouvelle fonctionnalité par le biais d'un message sur X (ex-Twitter), OpenAI a écrit : « vous pouvez désormais introduire des modèles GPT dans n'importe quelle conversation dans ChatGPT - il vous suffit de taper "@" et de sélectionner le modèle GPT. Cela vous permet d'ajouter des modèles GPT pertinents dans le contexte complet de la conversation ». Les modèles GPT personnalisés ont accès à Internet, au générateur d'images DALL-E et aux interpréteurs de code. En plus des capacités intégrées, les développeurs peuvent également définir des actions personnalisées en fournissant des API au modèle GPT.

La nouvelle fonctionnalité étend les capacités de ChatGPT bien au-delà de la fonction de chat. Elle peut contribuer à l'automatisation des flux de travail et à la gestion de tâches quotidiennes complexes à l'aide de l'IA. En permettant aux modèles GPT et aux plug-ins personnalisés d'interagir dans la même interface de chat, ChatGPT offre les "meilleures" fonctionnalités pour aider les utilisateurs dans les tâches. Cette fonction sera unique à ChatGPT, le poussant devant de nombreux autres chatbots tels que Google Bard, Anthropic Claude 2, etc. Selon les analystes, il pourrait être difficile de rivaliser avec OpenAI sur ce point.

« À une époque marquée par des avancées technologiques rapides, GPT Mentions apparaît comme un changement de paradigme, redéfinissant la productivité dans les tâches quotidiennes. Avec cette fonctionnalité, ChatGPT présente une approche holistique de l'interaction avec l'IA, avec une boîte à outils personnalisée pour améliorer l'efficacité et la créativité », note un critique. Voici ci-dessous comment utiliser la nouvelle fonctionnalité de ChatGPT (pour les utilisateurs de version payante) :

  • commencez une conversation dans ChatGPT. Utilisez n'importe quel modèle GPT. Cela n'a pas d'importance ;
  • tapez "@" (sans les guillemets) dans la boîte de dialogue ;
  • à partir de là, recherchez le modèle GPT que vous souhaitez intégrer à la conversation ;
  • cliquez sur celui que vous voulez ;
  • vous pouvez ensuite commencer par interagir avec lui ;
  • au cours d'une seule conversation, faites appel à autant de modèles GPT que vous le souhaitez en utilisant cette stratégie.


Un utilisateur qui a essayé la nouvelle fonctionnalité partage son expérience : « le seul inconvénient de la fonctionnalité GPT Mentions est que je l'ai trouvée parfois boguée. Comme tout produit bêta, il faudra du temps pour le perfectionner. À l'avenir, j'espère que cette fonctionnalité sera étendue pour nous permettre de poser une question à plusieurs modèles GPT en même temps sans avoir à les envoyer séparément. Je suis sûr que cela arrivera ». Sam Altman, PDG d'OpenAI, a récemment souligné l'importance de l'adaptabilité et de la personnalisation dans la stratégie de développement d'OpenAI.

Cette vision va au-delà du simple perfectionnement de GPT-4 pour s'aligner sur les préférences et les styles individuels des utilisateurs. Elle englobe l'intégration de données personnelles telles que les courriels et les calendriers, ce qui permet d'adapter les réponses et les fonctionnalités de l'IA aux besoins uniques de chaque utilisateur. Cela pose toutefois des préoccupations en matière de vie privée.

Source : OpenAI

Et vous ?

Que pensez-vous de la nouvelle fonctionnalité GPT Mentions de ChatGPT ?
Cette fonctionnalité est-elle utile ? Partagez votre expérience si vous l'avez déjà essayé.
Comment comptez-vous exploiter la fonctionnalité GPT Mentions pour redéfinir votre activité ?

Voir aussi

ChatGPT divulgue les mots de passe des conversations privées de ses utilisateurs. OpenAI tente de minimiser le problème en évoquant le piratage de compte, mais cette explication présente des limites

L'IA générative ne remplacera pas les développeurs de sitôt, d'après des chercheurs qui concluent que le développement de logiciels va bien au-delà des tâches de complétion de code

Meta lance Code Llama 70B, une nouvelle version de son modèle de langage (LLM) beaucoup plus puissante pour rivaliser avec GitHub Copilot

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de L33tige
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 13:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça ne sert à rien que trop d'étudiants apprennent à se servir de l'IA, puisqu'avec l'IA il faudra moins d'humains pour réaliser autant de travail.
Au bout d'un moment ceux qui bossent dans l'IA ne trouveront plus de boulot.

Si ça se trouve le bon plan c'est de partir totalement à l'opposé.
L'avenir c'est peut-être l'artisanat sans machine, entièrement fait à la main.
On ne sait pas, il y aura peut-être des riches près à mettre beaucoup d'argent dans des produits humains.

C'est clair que beaucoup de gens vont perdre leur boulot à cause de l'IA.
Et ils vont galérer à se reconvertir.

Ce n'est pas dans la conception des IA ou dans la maintenance des robots qu'il y aura beaucoup de boulot.
Parce qu'il y a besoin de peu d'humains pour faire beaucoup.
Je me pose quand même la question, toute cette augmentation de productivité, qui va pouvoir en acheter les fruits, si on se retrouve avec des gens sans travail, qui va acheter ce que produit l'IA ?
6  0 
Avatar de smobydick
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/02/2024 à 7:57
Il y a tellement d'experts qui disent tout et son contraire qu'il y en aura bien un qui finira par avoir raison.
6  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/02/2024 à 17:43
Une explication la plus probable, c'est que un modèle ca coute de la tune a faire tourner, open ai a surement crée un modèle dégradé mais qui consomme beaucoup moins pour arriver à tenir financièrement.

si demain google search utilisait un système comme openai, google serait surement en faillite, les couts sont multiplié par 10 je crois par rapport au algos de recherche classique au dernnier articles que j'avais lu (ca date de plus d'1ans cela dit, les couts ont surrement baissé)
mais même un facteur x2 c'est trop cher, ca signifierais que google devrait mettre 2 fois plus de pub ou augmenter le prix du référencement par 2.
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 9:24
Citation Envoyé par Jade Emy Voir le message
"Pour les éducateurs, l'évolution de l'IA souligne l'importance de doter nos étudiants d'outils innovants qui remodèlent le travail dans divers secteurs", a déclaré Debbie Compeau, doyenne par intérim du Carson College of Business. "Nous avons constitué un groupe de travail sur l'IA générative afin d'intégrer ces avancées dans nos programmes existants et d'explorer la manière dont l'IA peut transformer l'enseignement des affaires. Lorsque nous embrassons le potentiel de l'IA pour créer de la valeur et transformer le travail - tout en répondant aux préoccupations légitimes concernant son utilisation et son impact - nous créons un environnement d'apprentissage qui permet à nos étudiants d'exceller dans un avenir axé sur l'IA."
Ça ne sert à rien que trop d'étudiants apprennent à se servir de l'IA, puisqu'avec l'IA il faudra moins d'humains pour réaliser autant de travail.
Au bout d'un moment ceux qui bossent dans l'IA ne trouveront plus de boulot.

Si ça se trouve le bon plan c'est de partir totalement à l'opposé.
L'avenir c'est peut-être l'artisanat sans machine, entièrement fait à la main.
On ne sait pas, il y aura peut-être des riches près à mettre beaucoup d'argent dans des produits humains.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Dans le domaine de la traduction, nous assistons déjà à la perte massive d'emplois chez Duolingo et dans toutes les grandes entreprises multilingues du monde. Les sociétés d'enseignement ont été les premières à constater les gains de productivité et ont licencié des milliers de personnes. L'idée qu'il n'y a pas eu ou qu'il n'y aura pas de remplacement d'emplois réels est absurde. C'est une belle phrase à lancer lors de conférences pour obtenir des applaudissements chaleureux, mais elle est dangereusement naïve. Les orateurs ont tendance à vouloir être aimés, plutôt que d'affronter l'inconfortable vérité économique selon laquelle les changements techniques majeurs entraînent TOUJOURS des pertes d'emplois », souligne-t-il.
C'est clair que beaucoup de gens vont perdre leur boulot à cause de l'IA.
Et ils vont galérer à se reconvertir.

Ce n'est pas dans la conception des IA ou dans la maintenance des robots qu'il y aura beaucoup de boulot.
Parce qu'il y a besoin de peu d'humains pour faire beaucoup.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 14:53
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
les possédants.
il faut bien comprendre que la classe moyenne disparait.
Je pense aussi que la classe moyenne est en train de disparaitre.
Nous perdons du pouvoir d'achat, nos niveaux de vies se dégradent.

Profitez d'aujourd'hui demain sera pire.

Il est possible que dans un futur proche la population humaine diminue. (espérance de vie qui diminue et les gens deviennent stérile)

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
des smartphones de pauvres à 200 balles et des hdg à +1000€
Il y a des gens au SMIC qui ont un téléphone à 1000€, ils sont complétement taré les types.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
ou des voitures electrique à 50k-70k.
C'est effectivement un truc de riche.
Ça a une autonomie faible et une espérance de vie réduite (ça tiendra pas 30 ans et 300 000 km comme une Diesel).

Les riches peuvent acheter une voiture électrique puisqu'il ont plusieurs grosses voitures thermique à côté.
3  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 15:19
Citation Envoyé par petitours Voir le message
Ils ne sont pas tarés, ils sont tirés vers le bas par des valeurs qui n'ont pas de sens.
Beaucoup de gens dans la misère ont été précipités dans le trou par cette consommation et ce n'est pas des aides ou des revenus universels qui aident ces gens là, très nombreux ; c'est une épaule, une oreille et une parole bienveillante qui les aide à redonner du sens et une dynamique positive.
J'en connais un a été technicien usineur en Suisse, qui a acheté une grosse bagnole, consommait dans tous les sens avec son "gros" salaire puis il a eu une fille malade, a du faire de la route et de la route jusqu'à se planter sur la route, a découvert qu'en suisse il n'avait pas de couverture sociale et s'est retrouvé sans un rond pour se soigner... je passe l'histoire sous un pont ; il est aujourd'hui dans une ressourcerie à valoriser les circuits courts et retaper du matériel destiné à la benne, c'est le sens qu'il a découvert et qui je crois le rend heureux aujourd'hui alors qu'il gagne infiniment moins qu'avant.
Perso je me suis mis à mon compte et je passe beaucoup de temps avec mes gamins + du temps pour des projets énergie citoyen (j'ai arrêté le social, ça me bouffait), je gagne bien 50% de moins que quand j’étais salarié à y a 12ans et je suis bien plus heureux que salarié bien payé et protégé.

Le pouvoir d'achat c'est ce qui rend malheureux, à regarder ses pieds et ce que le voisin a. Dans les cas où ça rendrait "heureux" on parle de sortir de la misère pas de bien être.
L'humain sera plus heureux le jour ou Il mettra le verbe "être" au-dessus du verbe "avoir".
3  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 19/02/2024 à 0:15
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Autor suggère que l'IA pourrait permettre à un plus grand nombre de travailleurs, dotés de la formation de base, d'assumer des responsabilités actuellement réservées à une élite d'experts, démocratisant ainsi l'accès à des postes de décision au-delà des barrières traditionnelles.
Je comprends le raisonnement, mais je ne pense pas que ça aille dans ce sens. La démocratisation des tâches amène plutôt à rendre des tâches initialement concentrées là où sont leurs élites vers des domaines moins élitistes, et non à donner accès à ces domaines élitistes à des gens lambda. Pour être conrêt, la programmation s'est démocratisée grâce à la création de langages plus haut niveau, et donc plus faciles d'utilisation, ce qui permet à tout un chacun de pouvoir faire des programmes sans trop se prendre la tête. Pour autant, ça ne veut pas dire que ces même "tout un chacun" on plus facilement accès aux postes de développeurs, en tout cas pas directement. Cela ouvre plutôt l'accès à la formation, qui s'acquiert plus facilement, et c'est cela qui permet d'accèder aux postes plus recherchés, si tant est que la personne s'implique dans cette formation. La formation de base mentionnée dans la citation n'est pas suffisante, il faut toujours une formation liée à l'expertise, mais cette formation est plus accessible. Des gens ayant la formation de base peuvent utiliser les outils, désormais plus facile d'accès, mais à leur niveau, sans atteindre celui des experts.
3  0 
Avatar de petitours
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/02/2024 à 12:03
Jusque là les méfaits de ses produits pour la société ne l'ont pas beaucoup préoccupé, pourquoi en serait il autrement aujourd'hui ?
Ce serait comme demander à Bezos ou aux dirigeants de Temu si c'est un problème de détruire le commerce de proximité, de faire bossertuer les ouïghours ou de démultiplier la consommation de trucs qui seront jetés dans 2 jours.
3  0 
Avatar de Serge Rochain
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/02/2024 à 11:15
Je conteste la soi disant intelligence de chatGPT qui n'apprend effectivement rien au fil des discussions qu'il lui sont imposées par les tiers qui l'interpellent.
A une question qu'il lui est posée il donne une réponse fausse en regard de celle dûment enregistrée dans le site officiel de l'organisme seul habilité à gerer ces données (en l'occurence le site de l'UAI, Union Astronomique Internationale, géré par la NASA.
Je lui corrige sa reponse en fonction de la base de données de la NASA.
Il me repond qu'il s'excuse (Au moins, on ne peut pas lui reporocher l'impolitesse) pour sa confusion, et confirme que la bonne réponse est bien celle que je lui ai communiqué.
Le lendemain, je lui repose la même question il donne à nouveau une réponse fausse, mais, pas la même que la veille.

J'en conclu d'une part, qu'il n'apprend rien, ce qui est un minimum pour se réclamer de l'intelligence, et que d'autre part, ne resservant pas la même réponse fausse que la veille, il ne refere pas à une bibliothèque de reponses mais à un ensemble de reponses possibles dont il en tire une au hasard à chaque fois que la question lui est posée. Nous sommes très loin d'un processus intelligent.
Serge Rochain, 82 ans, informaticien depuis 1959 (avant même que les mots ordinateurs et informatique, n'existent)
3  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/02/2024 à 13:14
Citation Envoyé par L33tige Voir le message
Je me pose quand même la question, toute cette augmentation de productivité, qui va pouvoir en acheter les fruits, si on se retrouve avec des gens sans travail, qui va acheter ce que produit l'IA ?
les possédants.
il faut bien comprendre que la classe moyenne disparait.
au profit des pauvres et des riches.

donc les riches vont continuer à consommer. voila pourquoi tu n'a plus que des smartphones de pauvres à 200 balles et des hdg à +1000€
ou des voitures electrique à 50k-70k.
2  0