IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« La nouvelle ère de PC à intelligence artificielle de Microsoft sera munie de la touche Copilot sur le clavier », rapporte Intel
De la définition à controverse de Microsoft de la notion de PC IA

Le , par Patrick Ruiz

6PARTAGES

6  0 
Intel vient de partager les exigences de Microsoft à l’intention des OEM dans le cadre de la fabrication des PC dits à intelligence artificielle. L’une des principales est qu’un « PC IA » doit être munie d’une touche Copilot sur le clavier. En d’autres termes, un PC à intelligence artificielle doit, selon le géant technologique, être muni de ladite touche en plus d’un processeur qui intègre une unité de traitement neuronale (NPU), une unité de traitement graphique (GPU) et son assistant Windows Copilot. La définition fait déjà l’objet de controverse autour d’accusations de comportement anticoncurrentiel que des observateurs attribuent à Microsoft.


En effet, la posture de Microsoft va amener les fabricants d'ordinateurs tiers à ajouter un bouton dédié au lancement d’un assistant d’intelligence artificielle à leurs ordinateurs portables. Cela permettra alors à Microsoft de capitaliser sur son partenariat avec OpenAI, le fabricant de ChatGPT, et devenir une passerelle pour les applications de la technologie d'intelligence artificielle générative.

La touche Copilot servira à lancer l'assistant d'IA générative Copilot dans Windows 10 et Windows 11. Le même résultat peut être atteint avec l’existant sans que l’ajout d’une touche dédiée ne soit nécessaire. Sur un PC Windows à jour avec Copilot activé, il suffit d’effectuer la combinaison Windows + C. Pour les PC sans Copilot activé, y compris ceux qui ne sont pas connectés aux comptes Microsoft, la touche Copilot ouvrira Windows Search à la place. Une fois de plus, le même résultat peut être obtenu via la pression sur la touche Windows et une saisie direct dans le menu Démarrer qui active la fonction de recherche.

Une vidéo de démonstration rapide de Microsoft montre la touche Copilot entre le groupe de touches fléchées et le bouton Alt droit, un endroit où de nombreux claviers placent généralement un bouton de menu, une touche Ctrl droite, une autre touche Windows ou quelque chose de similaire. Le positionnement exact et la touche à remplacer peuvent varier en fonction de la taille et de la disposition du clavier.


Il est logique de faire d'une NPU un élément clé de la définition d'un PC à intelligence artificielle. Quant à Copilot sur Windows, le bémol est qu'il n'est actuellement pas disponible sur tous les marchés, et la fonction peut également être désactivée par les professionnels de l'informatique. Enfin, la nouvelle touche Copilot du clavier, ressemble à une répétition de la touche Office que certains claviers de PC ont commencé à inclure il y a quelques années. Dans l'ensemble, cette touche Copilot s’apparente plus un élément de marketing, similaire aux autocollants Intel et autres que l'on continue de trouver sur les nouveaux ordinateurs portables.

Grosso, la définition de Microsoft est à controverse. En effet, il y a eu des PC comme le Surface Laptop Studio 2 ou le Surface Pro X qui avaient un NPU avant même que les PC dits à intelligence artificielle n’existent. Quant à Copilot sur Windows, la fonction ne nécessite pas de NPU, à contrario d'autres fonctions d'intelligence artificielle sur Windows comme Windows Studio Effects dans les applications de vidéoconférence.

Plus tard dans l'année, la version 24H2 de Windows 11 devrait également introduire plusieurs nouvelles fonctionnalités d'IA, dont un « explorateur » qui devrait fonctionner comme une version avancée de Copilot en local. Ledit explorateur sera la fonction phare de 24H2 qui séparera les PC à intelligence artificielle de ceux non équipés du matériel requis. En d'autres termes, cette fonction pourrait nécessiter un NPU pour fonctionner, contrairement au Copilot existant sur Windows.

Source : Intel

Et vous ?

Que pensez-vous de l'introduction de la touche Copilot au clavier des PC ? Partagez-vous les avis selon lesquels elle cache un comportement anticoncurrentiel ?
Que pensez-vous de l’ajout d’une nouvelle touche Copilot aux claviers PC ? Est-ce une bonne idée ou pas ?
Utilisez-vous le Copilot au quotidien ? Si oui, pour quelles tâches ? Si non, pourquoi pas ?
Quels sont les avantages et les inconvénients du Copilot par rapport à d’autres assistants IA, comme Siri, Alexa ou Google Assistant ?
Comment le Copilot a-t-il changé votre façon de travailler, de créer, d’apprendre ou de vous divertir ?
Quelles sont les limites ou les risques du Copilot ? Comment les éviter ou les minimiser ?
Quelles sont les fonctionnalités ou les améliorations que vous aimeriez voir sur le Copilot à l’avenir ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/03/2024 à 15:19
Que pensez-vous de l'introduction de la touche Copilot au clavier des PC ? Partagez vous les avis selon lesquels elle cache un comportement anticoncurrentiel ?
Que pensez-vous de l’ajout d’une nouvelle touche Copilot aux claviers PC ? Est-ce une bonne idée ou pas ?
A mon humble avis c'est effectivement juste du marketing couplé à une action anticoncurrentielle qui se retournera contre eux.

Et puis on sait pas vraiment ce qu'Alexa écoute vraiment chez les gens qui ont fait le choix d'installer un mouchard un assistant chez eux, à qui va profiter le crime avec l'IA ? Est ce que les gens veulent vraiment que leurs questions les plus étranges (j'imagine pas mal de situations cocasse) soient rattachés à un compte nominatif puis revendues au plus offrant ?

Et puis avouons le, le réseau est déjà saturé de bots, je n'ai plus le chiffre en tête mais je suis sur que plus de la moitié de l'énergie dédiée aux internet (oui je généralise comme au PMU) n'est pas dépensée par des humains. Veux t'on vraiment, à t'on vraiment besoin de pouvoir demander à Copilot combien de temps doivent cuire les oeufs ?

Je veux dire les mecs qui vont coder avec l'IA ou qui s'en servent en big data ont clairement pas besoin d'un bouton... C'est pour les gens normaux, vous savez ceux qui savent pas faire ctrl+c ctrl+v...

Bref encore une fois c'est bien prendre les gens pour des pigeons et ça en dit long sur l'industrie, qui surfe sur l'IA à défaut d'avoir de vraie proposition d'innovation sur le hardware sans vraiment savoir ou ils vont à part se dire qu'il faut pas louper le train de l'IA, qu'on annonce déjà comme étant une bulle spéculative sans précédent.

Certains signes d’exubérance sont en train d’apparaître dans le domaine de l’IA. L’un des exemples les plus frappants est peut-être la volonté de Sam Altman, le directeur général d’OpenAI, de lever jusqu’à 7.000 milliards de dollars pour un nouveau projet de puce IA. C’est plus que le budget fédéral des États-Unis et environ 90 fois le PIB du Luxembourg!
4  0 
Avatar de i5evangelist
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/03/2024 à 8:27
Pour ma part, j'ai encore un clavier sans touche Windows, je vais devenir un vrai dinosaure

Sur le fond, d'accord avec Jules, beaucoup de marketing, et puis, remplacer la touche Ctrl droite par Copilot, super idée ^^
1  0