IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Opera annonce être le premier navigateur majeur avec un accès intégré aux modèles d'IA locaux
Cependant les utilisateurs ont peur des spywares depuis le rachat d'Opera par un consortium chinois

Le , par Jade Emy

2PARTAGES

3  0 
Opera a annoncé qu'il ajoutait à son navigateur Opera One une prise en charge expérimentale de 150 variantes LLM (grand modèle de langage) locales issues d'environ 50 familles de modèles dans le flux des développeurs.

En 2016, Opera a été racheté par un groupe d'investissement dirigé par un consortium chinois. Opera est désormais une filiale de Kunlun Tech Co, Ltd, et est contrôlée par le milliardaire chinois Zhou Yahui, actuellement président-directeur général d'Opera.

C'est la première fois que les LLM locaux peuvent être facilement accessibles et gérés à partir d'un grand navigateur grâce à une fonction intégrée. Les modèles d'IA locaux sont un complément au service d'IA en ligne Aria d'Opera. Les modèles locaux d'IA pris en charge sont les suivants :

  • Llama de Meta
  • Vicuna
  • Gemma de Google
  • Mixtral de Mistral AI
  • Et d'autres familles



L'utilisation de grand modèle de langage signifie que les données des utilisateurs sont conservées localement sur leur appareil, ce qui leur permet d'utiliser l'IA générative sans avoir besoin d'envoyer des informations à un serveur. Opera teste ce nouvel ensemble de LLM locaux dans le flux développeur d'Opera One dans le cadre de son nouveau programme AI Feature Drops, qui permet aux premiers utilisateurs de tester les premières versions, souvent expérimentales, de l'ensemble des fonctionnalités d'IA du navigateur.

Les utilisateurs d'Opera One Developer ont désormais la possibilité de sélectionner le modèle avec lequel ils souhaitent traiter leurs données. Pour tester les modèles, ils doivent passer à la version la plus récente d'Opera Developer et suivre plusieurs étapes pour activer la nouvelle fonctionnalité. En choisissant un LLM local, ils le téléchargeront sur leur machine. Le LLM local, qui nécessite généralement 2 à 10 Go d'espace de stockage local par variante, sera alors utilisé à la place d'Aria, l'IA native du navigateur d'Opera, jusqu'à ce que l'utilisateur entame un nouveau chat avec l'IA ou réactive Aria.

"L'introduction des LLM locaux de cette manière permet à Opera de commencer à explorer les moyens de construire des expériences et un savoir-faire dans l'espace de l'IA locale qui émerge rapidement", a déclaré Krystian Kolondra, EVP Browsers and Gaming chez Opera.


Des antécédents en matière d'innovation dans le domaine de l'IA

Début 2023, Opera a présenté Opera One, son navigateur phare centré sur l'IA et basé sur les principes de conception modulaire et une nouvelle architecture de navigateur avec un compositeur multithread qui permet un traitement plus fluide que jamais des éléments UX. Opera One intègre l'IA du navigateur Aria, accessible via la barre latérale du navigateur ou la ligne de commande du navigateur. Aria est également disponible dans Opera GX, centré sur les joueurs, ainsi que dans le navigateur Opera sur iOS et Android.

À propos d'Opera

Opera est un éditeur de logiciels innovant et centré sur l'utilisateur, dont l'objectif est d'offrir la meilleure expérience de navigation possible sur Internet, quel que soit l'appareil utilisé. Des centaines de millions de personnes utilisent les navigateurs web Opera pour leurs fonctionnalités uniques et sécurisées sur leurs téléphones portables et leurs ordinateurs de bureau. Fondée en 1995 et basée à Oslo, en Norvège, Opera est une société publique cotée à la bourse Nasdaq sous le symbole "OPRA".

Source : Annonce d'Opera

Et vous ?

Quel est votre avis sur cette annonce ?

Voir aussi :

Petite histoire sur l'évolution des navigateurs web de 1993 à 2020, de la première guerre remportée par IE, en passant par l'avènement du web mobile

Google Chrome se dote de fonctions d'IA, notamment d'une aide à l'écriture, d'un créateur de thèmes et d'un organisateur d'onglets

Quelle est la meilleure option pour les entreprises : des services d'IA libres ou commerciaux ? Défis et limites d'une approche open source de l'intelligence artificielle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de RenarddeFeu
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 23:38
Le fait d'être actionnaire d'une société n'autorise pas à aller se servir dans ses biens, qu'ils soient matériels ou immatériels. Cela vaut pour les Chinois aussi.

Si Opera Software était basé dans un pays qui n'offre aucune garantie en matière de protection de données, on pourrait légitimement se poser des questions. Mais là, ça n'est pas le cas, la Norvège veille au grain.
1  0