IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Udio : l'IA de génération de musique qui suscite l'engouement avec sa promesse de révolutionner la création musicale,
Mais ces outils d'IA sont perçus comme une menace par l'industrie musicale

Le , par Mathis Lucas

6PARTAGES

6  0 
La génération de musique est l'une des dernières frontières franchies par l'IA générative. L'IA peut maintenant produire de la musique de qualité radiophonique proche de la réalité à partir d'une simple invite textuelle et de nombreux outils de ce type sont déjà disponibles sur le marché. Le nouveau générateur de musique Udio synthétise de la musique réaliste à la demande. Ces outils d'IA arrivent avec la promesse de révolutionner la création musicale et de la rendre plus accessible. S'ils suscitent l'intérêt du grand public, ces outils sont perçus comme une menace existentielle par les artistes musicaux qui craignent que l'IA leur arrache leurs moyens de subsistance.

L'avènement de l'IA générative a ouvert la voie à de nouveaux cas d'utilisation de la technologie dans les domaines artistiques comme la musique, le cinéma et d'autres formes d'art. Lorsqu'elle est mise en œuvre, l'IA peut avoir un impact sur tous les aspects du processus de la création musicale, y compris la génération de musique, la mastérisation audio et la diffusion de musique en continu. Les logiciels tels que Suno, AIVA, Soundfull et Udio offrent aux musiciens amateurs un moyen innovant d'améliorer leur processus créatif. Et certains outils sont en mesure de produire des œuvres dans le style de différents compositeurs.

[tweet]<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">here's an exclusive new udio AI music generation &#129761;<br><br>source: anon. anon is always the source. <a href="https://t.co/AaB47DKIhi">pic.twitter.com/AaB47DKIhi</a></p>&mdash; &#671;&#7431;&#610;&#618;&#7451; (@legit_rumors) <a href="https://twitter.com/legit_rumors/status/1777059367788982389?ref_src=twsrc%5Etfw">April 7, 2024</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>[/tweet]

Udio est le dernier outil d'IA de génération de musique à faire son apparition sur le marché. Il sort de la clandestinité avec fracas en dévoilant une capacité étonnante à capturer l'émotion dans les voix synthétiques. Il est le fruit du travail d'anciens ingénieurs de Google DeepMind. Avec quelques données humaines clés, Udio peut créer des fac-similés de musique produite par l'homme dans des genres tels que la country, le quatuor de barbiers, la pop allemande, la musique classique, le hard rock, le hip-hop, les airs de spectacle et bien d'autres encore. L'accès à la plateforme est actuellement gratuit pendant une période bêta.

Les créateurs d'Udio (David Ding, Conor Durkan, Charlie Nash, Yaroslav Ganin et Andrew Sanchez) affirment que l'entreprise avait été inspirée par le désir de faciliter la création et le partage de musique. L'équipe a annoncé que les prochaines mises à jour de son générateur de musique incluront des outils plus orientés vers les musiciens, notamment la possibilité d'ajouter des voix de référence, des options de création plus granulaires et l'importation aisée de pistes externe. Pour l'instant, leur objectif est de constituer une bibliothèque de morceaux étonnants inspirés par des gens n'ayant pas ou peu de compétences musicales.

Par ailleurs, l'équipe envisage à l'avenir de prendre en charge davantage de langue, de séparer les stems des pistes individuelles et, éventuellement, de spécifier le chanteur, mais pour l'instant, elle se concentre sur la création d'une communauté autour d'Udio. Selon certains analystes, Udio pourrait être utilisé comme alternative à l'envoi d'un GIF. Ou permettre aux gens de s'exprimer sous la forme d'une chanson à un être cher ou de partager une émotion. Vous pourriez envoyer un morceau de 30 secondes sur l'anniversaire d'un être cher au lieu d'envoyer une carte. Selon l'équipe, Udio offre de nombreux cas d'utilisation.


Une poignée de morceaux ont été divulgués avant le grand lancement sur X et d'autres plateformes, ce qui a donné lieu à des spéculations sur la qualité de ce nouvel outil d'IA. Udio a la même capacité que Suno à créer un morceau complet à partir d'une invite textuelle, ce qui est impressionnant. « La capacité à capturer non seulement l'émotion d'une chanson, mais aussi à générer du bizarre et de l'inattendu, tout en maintenant la fidélité et la cohésion musicales, est stupéfiante », affirme un critique qui a essayé Udio. Toutefois, tous les testeurs ne partagent pas cet avis. D'autres dénoncent cette forme automatisation de l'art :



J'ai écouté plusieurs chansons disponibles dans la bibliothèque. Je dois être honnête, c'est vraiment déprimant. Je reste largement optimiste et je pense que la musique s'en sortira à long terme, d'une manière ou d'une autre. Cependant, pourquoi faire ça ? Pourquoi automatiser l'art ? L'automatisation n'est-elle pas censée nous faciliter la vie ? J'ai l'impression que ces nouveaux outils n'arrivent que pour rendre la vie moins satisfaisante.

Par ailleurs, le fait que presque tous les exemples que j'ai écoutés sont des chansons parodiques/romanes m'interpelle beaucoup. S'agit-il simplement du fruit le plus facile à cueillir ou cela en dit-il long sur l'utilisation finale de ce type d'outil ? Peut-être que sans l'aspect comique, la valeur de ce contenu diminue considérablement.

Udio a suscité un grand engouement auprès des musiciens amateurs. Cependant, tout comme Suno avant lui, le nouveau générateur de musique suscite crainte et angoisse auprès de nombreux acteurs de l'industrie musicale. Ils dénoncent l'utilisation de l'IA dans la création musicale, une approche qui, selon eux, porte atteinte aux droits des artistes humains. Selon eux, ces outils d'IA représentent une menace existentielle pour leur art. Plus de 200 artistes musicaux de renommée mondiale ont récemment signé une lettre ouverte de l'Alliance des droits des artistes dans laquelle ils appellent à mettre fin à cette pratique.

[tweet]<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">Introducing Udio, an app for music creation and sharing that allows you to generate amazing music in your favorite styles with intuitive and powerful text-prompting.<br><br>1/11 <a href="https://t.co/al5uYAsU5k">pic.twitter.com/al5uYAsU5k</a></p>&mdash; udio (@udiomusic) <a href="https://twitter.com/udiomusic/status/1778045322654003448?ref_src=twsrc%5Etfw">April 10, 2024</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>[/tweet]

Après avoir créé un compte Udio, tout le monde peut créer une piste en entrant un texte qui peut inclure des paroles, une histoire et des étiquettes de genre musical. Udio s'attaque ensuite à la tâche en deux étapes. Tout d'abord, il utilise un grand modèle de langage (LLM) similaire à ChatGPT pour générer des paroles (si nécessaire) sur la base de l'invite fournie. Ensuite, il synthétise la musique à l'aide d'une méthode qu'Udio ne divulgue pas, mais d'après certains analystes, il s'agit probablement d'un modèle de diffusion, similaire au modèle Stable Audio de Stability AI, le développeur du générateur d'image Stable Diffusion.

Bien que l'équipe d'Udio n'ait pas révélé les détails spécifiques de son modèle ou de ses données d'entraînement (qui sont probablement remplies de matériel protégé par le droit d'auteur), elle a confié à Tom's Guide que le système comportait des mesures intégrées pour identifier et bloquer les pistes qui ressemblent de trop près au travail d'artistes spécifiques, garantissant ainsi que la musique générée reste originale. Malgré la menace existentielle perçue par certains artistes musicaux, l'équipe d'Udio et certains des artistes avec lesquels elle a travaillé ont souligné le potentiel d'Udio en tant qu'outil d'aide à l'écriture de chansons.

La plateforme a déjà attiré les investissements et l'attention d'une partie de la communauté musicale, dont Will.i.am et Common. « C'est une toute nouvelle Renaissance et Udio est l'outil de la créativité de cette époque. Avec Udio, vous pouvez faire naître des chansons grâce à l'IA et à votre imagination », a déclaré will.i.am. Selon les annonces de l'équipe, Udio devrait rester gratuit pendant sa phase de test bêta, les utilisateurs pouvant créer jusqu'à 1 200 chansons par mois, si le système fonctionne. Udio est également soutenu par UnitedMasters de Steve Stoute, Mike Krieger, cofondateur et directeur technique d'Instagram.

Sources : Udio, communiqué de presse

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des générateurs de musique comme Suno et Udio ?
Ces nouveaux outils d'IA ont-ils la capacité de révolutionner la création musicale ?
Quelles sont les préoccupations que posent ces systèmes d'IA de génération de musique ?
Quels impacts pourraient-ils avoir sur l'industrie musicale ? Constituent-ils une menace existentielle ?

Voir aussi

Quand l'IA copie l'art : des artistes ont intenté une action en justice contre Midjourney et Stability AI pour violation de droit d'auteur, le procès pourrait changer la donne à l'ère de l'IA

IA et musique : des artistes de renom parmi des centaines d'autres mettent en garde contre le remplacement des musiciens par l'IA, et une menace existentielle pour leurs moyens de subsistance

Une voix féminine générée par un système d'IA interprète avec un air triste le texte de la licence MIT, l'IA peut désormais produire de la musique de qualité radiophonique proche de la réalité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de _toma_
Membre averti https://www.developpez.com
Le 12/04/2024 à 2:30
le système comporte des mesures intégrées pour identifier et bloquer les pistes qui ressemblent de trop près au travail d'artistes spécifiques, garantissant ainsi que la musique générée reste originale.
Parce que les petits artistes, en plus de pas être des stars et de pas avoir fait fortune, ils sont pas originaux. Ils seront flattés du compliment j'imagine ;-).

J'ai du mal à comprendre l'intérêt de ce genre d'outil. Si tu sais pas faire de musique, pourquoi te mettre à en générer ?
Je peux comprendre qu'on veuille apprendre à jouer d'un instrument, qu'on prenne plaisir à reproduire des morceaux et pour finalement peut-être un jour arriver à en composer.
Mais Mme Michu, pourquoi est-ce qu'elle aurait besoin de générer de la musique ? Pour l'écouter en boucle ? Pour la partager avec ses amis qui peuvent eux-même en faire autant ?
Non vraiment, je comprends pas.
Pour l'intégrer dans un court métrage, un spectacle ou dans un podcast peut-être. Mais là c'est plus Mme Michu.
3  0 
Avatar de foxzoolm
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/04/2024 à 6:57
quali...
mais perso, je prefere suno.ai
1  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 12/04/2024 à 11:25
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Ces nouveaux outils d'IA ont-ils la capacité de révolutionner la création musicale ?
Non. Ce n'est pas en générant aléatoirement de la musique que l'on pourra y trouver un rapport sensible.
Ces outils d'IA peuvent par contre révolutionner la génération industriel de musique.

Quelles sont les préoccupations que posent ces systèmes d'IA de génération de musique ?
Quels impacts pourraient-ils avoir sur l'industrie musicale ? Constituent-ils une menace existentielle ?
Oui, ils constituent une menace sur une partie du secteur. A peu près comme pour l'IA générative d'images.
Ce genre d'IA n'est utile que dans un système industrialisé, où ça fait longtemps que la création et l'art sont relégués loin derrière. Dans se domaine, on standardise tout, c'est de pire en pire, il y a de moins en moins de place pour la créativité.
On demande à la musique de film de faire un "style musique de film" à la musique "de rue" de faire un "style musique de rue" à la musique d'ambiance de faire un "style musique d'ambiance" ect... (je suis musiciens, j'en sais quelque chose).
Ça semble exactement pareil pour le domaine visuel.
Dan ce contexte, l'IA ne peux que gagner.

Pour faire perdre l'IA, le seul moyen est de sortir du système industriel qui normalise tout.
1  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/05/2024 à 11:06
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Quelle est votre position sur la musique créée par l'IA : êtes-vous en faveur ou opposé ?
L'industrie musicale est-elle prête pour la montée en puissance de la musique générée par l'IA en 2024 ?
Comment l'industrie musicale peut-elle garantir que les droits d'auteur des artistes originaux sont protégés face à la montée en puissance de la musique générée par l'IA ?
L'IA fait de la bonne musique d'ascenseur et parfois, par accident, une bonne musique.
Mais une partie des musiques générées suffisent à l'auditeur moyen.
Je penses que les producteurs sont plus que prêt à se passer de groupes pour les remplacer par des "personnalités" bien plus malléables. Et même 0.1% "d'artistes IA" compenseront la perte que représente les autres.
Mon environnement musical vit une révolution en fusionnant des genres considérés comme incompatibles (merci les artistes asiatiques qui mélangent tout sans complexe), ça génère pas mal de mauvais groupes mais ceux qui ont compris la recette explosent et ils n'ont rien à craindre de l'IA (tant qu'ils ne font pas leurs clips avec).
Depuis que le sample existe les droits d'auteur sont plus ou moins bien respectés donc je ne suis pas sur qu'il faille vraiment s'en tracasser.

Je penses aussi que la facilité des groupes à diffuser leur musique est ce qui protègera le mieux les groupes de l'IA.
L'IA va se nourrir de millions de musiques médiocres pour en créer une qui sera à l'image de ses sources.
Voir à un moment l'IA va s'auto nourrir de ses propres compositions pour devenir une machine à produire des choses que personne ne voudra écouter.
1  0 
Avatar de foxzoolm
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 12/04/2024 à 7:10
Citation Envoyé par _toma_ Voir le message

J'ai du mal à comprendre l'intérêt de ce genre d'outil.
parce que c'est fun;..
comme avec n'import quel jouet...

parce que faut pas deconner...
c'est quand meme un jouet...

je pense que ca pourrais avoir un impact super positif sur la création...
maintenant que la "merde" est a porté de n'import qui...
les artistes vont etre obligés de faire du quali...
2  2 
Avatar de Guesset
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/04/2024 à 19:16
Bonjour,

Les AI ne créent pas, ils régurgitent un apprentissage en le sollicitant au hasard jusqu'à s'approcher de l'objectif assigné. Un peu comme beaucoup de productions (et non créations) actuelles.

Ce qu'on peut espérer est que cela entraîne une production ad nauseam qui finisse par être vue comme un repoussoir, laissant un boulevard aux créateurs... avant que les AI n''intègrent leurs styles.

Les AI sont fondamentalement des conservateurs par construction. Elles s'appuient sur un existant éventuellement biaisé par la base d'apprentissage et les filtres d'acquisition.

Si on leur enseigne à juger des photos noir & blanc et qu'on leur présente des photos couleurs elles seront dans l'impossibilité de porter un jugement sain. Mais, hélas, cela ne les empêchera pas de porter un jugement sur la photo en omettant (filtre/conversion) les composantes colorimétriques.

Tant que l'auto-apprentissage ne sera pas généralisé, ce type de comportement de faiseur restera. L'auto-apprentissage posera d'autres problèmes dont le cadrage de l'acquisition de compétences. Comme des enfants ?

Salutations
0  0