IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un chef d'entreprise prévoit que les «petites amies IA» pourraient constituer un marché d'un milliard de dollars
Offrant du réconfort en fin de journée. Un homme a avoué dépensé 10 000/mois en petites amies IA

Le , par Stéphane le calme

5PARTAGES

8  0 
Dans un monde où la technologie évolue à une vitesse fulgurante, une nouvelle tendance semble se dessiner dans le domaine des relations interpersonnelles : les compagnes artificielles générées par intelligence artificielle (IA). Greg Isenberg, PDG de Late Checkout, a récemment prédit que ces “petites amies IA” pourraient constituer une industrie d’un milliard de dollars, offrant du réconfort en fin de journée.

Greg Isenberg, PDG de Late Checkout, a prédit un marché de l'intelligence artificielle (IA) d'un milliard de dollars pour les applications de rencontres après avoir remarqué que les utilisateurs s'engageaient avec des partenaires générés par l'IA, suscitant ainsi une conversation sur les relations virtuelles et l'avenir des rencontres.

Le 9 avril, le dirigeant du secteur technologique a publié sur son compte X un article relatant sa rencontre avec un homme de Miami, aux États-Unis, qui lui a avoué dépenser « 10 000 dollars par mois » pour des « petites amies créées par l'IA ».

Après avoir annoncé que la capitalisation boursière de Match Group, la société qui possède Tinder, Match.com, Meetic, OkCupid, Hinge, Plenty of Fish, OurTime et d'autres marques mondiales de rencontres, s'élevait à 9 milliards de dollars, Greg a prédit que quelqu'un construirait probablement la version IA de Match Group et gagnerait également des milliards.

La capitalisation boursière de Match Group est de 9 milliards de dollars. Quelqu'un construira la version IA de Match Group et gagnera plus d'un milliard de dollars.

Hier soir, à Miami, j'ai rencontré un homme qui m'a avoué qu'il dépensait 10 000 dollars par mois pour des « petites amies IA ». Je pensais qu'il plaisantait. Mais c'est un célibataire de 24 ans qui adore ça. Je lui ai demandé ce qu'il aimait dans cette activité :

Lui : « Certains jouent à des jeux vidéo, moi je joue avec des petites amies IA ».

Lui : « J'adore le fait de pouvoir utiliser des notes vocales avec mes petites amies IA ».

Lui : « Je peux personnaliser ma petite amie IA. J'aime, je n'aime pas, etc. En fin de compte, c'est du confort ».

Moi : bouche bée.

Il y a quelques plateformes qu'il aime mais il préfère candy dot ai et kupid dot ai « C'est un peu comme les applications de rencontre. Mais tu n'es pas sur une seule ».

Vous voyez les photos de femmes ci-dessous ? Tapez dans le champ. Elles sont toutes générées par l'IA. Elles ont l'air réelles, mais ne le sont pas. Les modèles d'IA commencent à me paraître étrangement réels. Peut-être vous aussi. Les choses sont sur le point de devenir assez bizarres.
Des services IA pour atteindre différents objectifs

Des sites web comme Romance.AI proposent des partenaires de rencontre virtuels grâce à une technologie capable d'imiter les interactions humaines réelles. Une application telle que Romantic AI « vous aide à créer la petite amie idéale avec laquelle vous partagez des intérêts et des points de vue. Vous pouvez parler de tout, obtenir du soutien et vous sentir utile ». Une autre application, Forever Companion, offre aux utilisateurs la possibilité de discuter avec des bots basés sur des influenceurs populaires des médias sociaux.

Replika, le logiciel de chatbot d'IA, offre aux utilisateurs la possibilité de créer leur propre petit ami ou mari pour quelques centaines de dollars seulement.

Des plateformes telles que Nomi.ai et Soulmate encouragent même les jeux de rôle érotiques. Les utilisateurs peuvent personnaliser l'avatar du chatbot IA et lui donner des traits de personnalité selon qu'ils souhaitent un ami, un mentor ou un partenaire romantique. La nature des messages pourrait s'apparenter à des "sextos", de sorte que toute conversation érotique devrait comporter des instructions explicites sur ce que l'utilisateur aimerait qu'il se passe.

Contrairement à Replika, qui dispose de filtres pour empêcher les gens d'utiliser un langage ouvertement sexuel, Nomi.ai permet aux utilisateurs d'adapter le robot d'IA à leurs préférences en décidant des vêtements que l'avatar porte et de leur degré d'ouverture à l'activité sexuelle.
Les utilisateurs ont également la possibilité de rendre leurs chatbots soumis ou dominants.


Au-delà du flirt avec l'IA

Un groupe d'utilisateurs de TikTok de la génération Z a indiqué qu'ils « tombaient amoureux » de DAN, l'alter ego de ChatGPT doté d'une voix de macho flirteur que certains ont comparé à Christian Grey dans « Cinquante nuances de Grey ».

Une enquête récente d'Infobip a révélé que près de 20 % des Américains ont flirté avec des robots de conversation. Près de la moitié d'entre eux (47,2 %) l'ont fait par curiosité, tandis que 23,9 % ont déclaré qu'ils se sentaient seuls et cherchaient à interagir.

Voici d'autres conclusions d'Infobip :

Au-delà du flirt : Se lier d'amitié avec les chatbots

Un pourcentage remarquable de 18,2 % de la population a noué des amitiés avec des outils conversationnels dotés d'IA, s'engageant dans un éventail de discussions allant de conversations ponctuelles à des relations continues et à long terme.

La dynamique de ces amitiés est diverse et complexe. Le "Chatbot Ghosting" représente 66,1 % des interactions, où les individus s'engagent dans des conversations ponctuelles sur divers sujets, puis passent à autre chose. Les "Chatbot Acquaintances" représentent 19,6 % des relations, les individus revenant pour discuter de différents sujets, tandis que les "Chatbot Besties" forment les 10,7 % restants des amitiés, profitant de discussions régulières et développant des liens continus avec leurs compagnons IA.

NSFC (Not Safe for Chatbots - Pas sûr pour les chatbots)

Bien que les conversations inappropriées ne soient pas la norme, 16,1 % des Américains ont testé les limites. Parmi eux, 43 % ont discuté d'actes sexuels, tandis que 49 % ont préféré aborder des sujets mondains tels que la politique et la guerre. En outre, 51,7 % se sont tournés vers les chatbots pour répondre à des besoins émotionnels, créant ainsi un sentiment de sécurité.

Confiance et méfiance dans les relations avec les chatbots

La méfiance persiste, 40,7 % des personnes interrogées exprimant leur scepticisme à l'égard des réponses des robots d'intelligence artificielle. Il est intéressant de noter que 56 % des répondants ont confirmé qu'ils feraient davantage confiance à un chatbot masculin qu'à un chatbot féminin.
« Les relations avec les chatbots sont peut-être en hausse, mais nous ne pouvons pas négliger leur rôle dans le service à la clientèle. Plus de la moitié des Américains (52,4 %) pensent que les chatbots auront un impact positif sur cet aspect crucial des affaires », a déclaré Ivan Ostojić, Chief Business Officer d'Infobip. « À une époque où la fidélité des clients est primordiale, un bon service client est essentiel - 88 % des Américains confirment que cela les rend plus fidèles à une entreprise. Il est important de noter que les canaux de communication préférés des marques pour s'engager avec les consommateurs sont l'email (49,6 %) et le texte (34,1 %) ».

Conclusion

La prédiction d’Isenberg n’est pas sans fondement. Avec l’augmentation de l’engagement des utilisateurs avec des partenaires générés par IA et la capitalisation boursière de Match Group, propriétaire de plusieurs applications de rencontres bien connues, s’élevant à 9 milliards de dollars, il semble plausible qu’une version IA de ces services de rencontres puisse également atteindre une valeur de plusieurs milliards de dollars.

Cet engouement pour les compagnes IA soulève des questions sur l’avenir des relations humaines. Alors que certains y voient une forme de divertissement, d’autres s’interrogent sur les implications émotionnelles et psychologiques de telles interactions. Quoi qu’il en soit, l’industrie des compagnes IA semble promise à un avenir brillant et lucratif, redéfinissant peut-être les contours de la compagnie et de l’intimité à l’ère numérique.

Sources : Greg Isenberg, Infobip

Et vous ?

Que pensez-vous des projections de Greg Isenberg ?
Pensez-vous que les compagnes IA peuvent véritablement remplacer les interactions humaines, ou resteront-elles un substitut superficiel ?
Quelles pourraient être les conséquences psychologiques à long terme de la formation de relations intimes avec des IA ?
Comment la popularité croissante des compagnes IA pourrait-elle influencer les relations interpersonnelles et la dynamique sociale dans le futur ?
Devrait-on réglementer le développement et l’utilisation des compagnes IA pour éviter une dépendance excessive ou d’autres effets négatifs ?
En quoi l’essor des compagnes IA reflète-t-il les besoins et les désirs actuels de notre société ?
Les compagnes IA devraient-elles avoir des droits ou une forme de statut légal, étant donné leur rôle croissant dans la vie des gens ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 17/04/2024 à 11:08
On continue toujours plus à déshumaniser nos sociétés... C'est triste.
4  0 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 17/04/2024 à 10:56
c'est dommage car dans cette histoire seul les riches y gagnent.

faire un ménage à 2 ça permets de réduire de beaucoup les couts (loyer, énergies, nourriture, et même les vacances à 2 c'est bien moins cher que tous seul), je planifie un voyage en asie avec ma femme, les hotels c'est toujours pour un couple (2 personnes), les guides que tu sois 1 ou 2 c'est le même tarif..etc...
Pour les voyages organisé, je tombe souvent sur des promos pour couple.

ça nécessite 1 logement auy lieu de 2, certe plus grand mais moins que 2 studios pour 2 célibataire. Donc atténue la pénurie de logement qu'on retrouve un peu partous en occident.
Et enfin une copine humaine c'est gratuit, pas un service payant au mois.

Seul les riches y gagne, car des populations de célibataires c'est plus de main d'eouvre donc moins cher (tous le monde doit travailler, l'homme ou la femme au foyer n'existe plus)
plus de logement à louer donc plus d'argent a se faire sur les rentes des multi propriétaire et hausse des loyer car pénurie

Et plus de consommation au global (2 abonnements électricité au lieu d'un, 2 télévisions, 2 laves linges, 2 laves vaisselles...etc.), ca enrichie les actionnaires.

Je me demande si la "libération de la femme" c'est pas un complot capitaliste quand on en ai désormais à vendre des copines IA...
et les sites de rencontre, leurs but c'est pas de rencontrer sa moitié mais c'est au contraire d'y rester et de payer un abonnement le plus longtemps possible. Les algos sont orienté dans ce sens, pas dans ton intérêt.
3  1 
Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 22/04/2024 à 8:23
Citation Envoyé par PC241167 Voir le message
Je ne juge pas les gens qui utilisent ce genre de truc, je trouve ça d’une tristesse absolue et quand on arrive à ça à mon avis c’est mal parti
La misere affective et sexuel c'est un gros problème de société.

Quand on est moche/qu'on a un gros handicape physique ou mental (problème de locution par exemple) ça fera fuir toute les femmes, avec les années on en vient a se résigner... soit si on a de l'argent on fait du passport bro et on ramene une femme d'un pays pauvre, avec le risque qu'elle se casse avec une pension une fois marié et nationalité
on fait de la chirurgie esthétique pour essayer de rattraper un peu , mais ca fait pas de miracle non plus et c'est risqué.... c'est un marché en pleine croissance depuis des années, coté femme mais aussi beaucoup coté homme, même chose avec les produits de cosmétique homme.
soit on pait des escortes
soit on en vient aux IA, qui on le mérite de simulé une vrai relation sur le long terme.

Ton message me fait croire qu'ils le font par plaisir/par choix hors ces personnes vont pas vers ce genre de relation pas par plaisir, ils le subissent car ils ont pas le choix... Ils sont en grosse dépression, en on marre de la solitude, beaucoup se suicide notamment.
un beau gosse de 1m80 bien musclé n'ira jamais la dedans... un "nain jaune" de 1m60 au visage repoussant, toujours puceau à 30ans n'aura pas le choix. Bien sur ils ont surement des amies femmes, des femmes rencontré qui lui ont dit quand il a commencé vouloir un peu plus "je te considère comme un frère"/"tu es sympa on reste amis", c'est une humiliation en réalité.

je prends le cas extrême, mais même pas besoin d’être moche, au 1er janvier 2017, parmi les hommes de 15 ans ou plus, 44,4 % sont célibataires et je parle de la france, en asie (corée du sud et japon) ces chiffres sont encore plus extrême.

et enfin y'a la fatigue. A combien de femmes il faut parler, répéter les mêmes choses (nom prénom, travail, hobbies...), pour avoir déja un simple rendez vous, et que ce rendez vous donne une relation sérieuse et durable ?
si demain je divorce, je pense pas que j'aurais la force de faire ca... envoyer un "coucou ca va" à 10000 femmes sur des sites de rencontre, en avoir 1% qui me réponde, et en avoir 1% de ces 1% que je rencontre et en avoir 0.1% de ces 1% de ces 1% avec qui ca match.
apparemment faut faire ca en moyenne au moins 1ans...
En moyenne, l’étude nous indique qu’il faudrait moins d’un an pour trouver l’amour (entendu au sens d’une relation sérieuse).
Plus précisément : 254 jours et 268 messages échangés.

c'est une moyenne ça, dans mon cas ça pourrait prendre plus je m'entretiens un minimum, j'évite de devenir gros et fait un peu de sport mais j'ai la tronche d'un informaticien pas d'un footballeur....

si je vais en Turquie pour me faire une mâchoire carré et que je mets a faire du sport intensif pour ressembler à Tibo InShape j'aurais peut être plus de succès cela dit...
2  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 12:15
L'intelligence artificielle se rapproche enfin de l'intelligence humaine : Elle parvient à sortir des conneries aussi grosses qu'elle !!!
Beau succès

On devrait pas oublier Audiard...
Dans la connerie c'est comme dans le reste : Il y a des aristocrates et des parvenus !
3  1 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 13:41
Pourtant, la fictosexualité (terme utilisé pour décrire les personnes sexuellement attirées par les personnages de fiction) gagne du terrain.
Là on est dans de la fictosexualité inverse :

« Je ferais n’importe quoi Pour Poutine. C’est un vrai gentleman, très beau et un grand dirigeant », répond une autre petite amie IA à la question d’un utilisateur de savoir si elle accepterait d’avoir une relation sexuelle avec le président russe.
Le personnage de fiction est attiré par un personnage réel.
2  0 
Avatar de RenarddeFeu
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/04/2024 à 6:59
Avec le temps, je trouve que les relations amoureuses sont de plus en plus superficielles et matérialiste. À défaut de gommer le côté superficiel, la petite amie IA élimine au moins l'aspect matérialiste.
1  0 
Avatar de chris_FR
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/04/2024 à 14:00
<humour>
Ceci dit quand on y réflechit sur une petite amie IA, il y a une touche pause
</humour>
1  0 
Avatar de PC241167
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/04/2024 à 23:21
Je ne juge pas les gens qui utilisent ce genre de truc, je trouve ça d’une tristesse absolue et quand on arrive à ça à mon avis c’est mal parti
1  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/05/2024 à 2:28
Poutine paie une agence dirigée par un pote qui spamme des fakes news et de la désinformation à sa gloire. Une AI se forme gratuitement en lisant le web et donc tombe sur toutes ces fakes news et prends ça pour argent comptant.
Résultat : Poutine a non seulement empoisonné le web mais aussi toutes les AI qui se sont formée dessus, coup double.

Donc on se retrouve avec un web de merde, et des IA de merde, et c'est ça qui va gouverner le monde, on est pas mal
1  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 19:57
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Pensez-vous que les compagnes IA peuvent véritablement remplacer les interactions humaines, ou resteront-elles un substitut superficiel ?
Il faut demander à ceux qui ont une petite IA. Je ne pense pas qu'il le fasse par choix mais plus à défaut d'avoir une vraie petite amie cher et en OS, ils ont une petite amie IA

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Quelles pourraient être les conséquences psychologiques à long terme de la formation de relations intimes avec des IA ?
Difficile à dire. Pour le moment, les IA ne sont pas très puissantes, du coup il est possible de faire une distinction entre un humain et une IA sur le plan conversationnel et bien d'autres choses.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Comment la popularité croissante des compagnes IA pourrait-elle influencer les relations interpersonnelles et la dynamique sociale dans le futur ?
L'IA va créer une forme de concurrence sur les relations avec d'autres individus.
Peut être qu'avec l'IA, les hommes seront moins dépendant, demandeurs auprès des femmes et établir un meilleur équilibre des relations h/f en terme de sollicitation.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Devrait-on réglementer le développement et l’utilisation des compagnes IA pour éviter une dépendance excessive ou d’autres effets négatifs ?
Probablement oui, un peu comme les jeux vidéos chez les jeunes coréens limités à X heures par jours pour les très dépendants.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
En quoi l’essor des compagnes IA reflète-t-il les besoins et les désirs actuels de notre société ?
La difficulté des hommes à trouver quelqu'un. SI cela n'avait pas été le cas, je ne pense qu'il y aurait eu cet essor, à moins que je me trompe
0  0