IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Sam Altman : « je me fiche de savoir si nous dépensons 50 milliards de dollars par an, nous construisons l'AGI et cela en vaudra la peine »,
Ce montant dépasse largement le PIB de certains pays

Le , par Mathis Lucas

24PARTAGES

3  0 
Sam Altman, PDG d'OpenAI, affirme qu'il ne se soucie pas du tout des sommes colossales dépensées par son entreprise pour développer des modèles d'IA plus avancés. Il a expliqué que le but est de construire l'intelligence artificielle générale (AGI) et que la fin justifie les moyens. Par conséquent, l'homme d'affaires affirme qu'il se fiche de savoir si la construction de l'AGI va saigner jusqu'à 50 milliards de dollars par an. Il a également déclaré que GPT-4 est la technologie la plus stupide que le monde aura à utiliser. Ce qui laisse suggérer que GPT-5 ne ressemblera en rien aux modèles d'IA précédents d'OpenAI et devrait être une évolution majeure de l'IA générative.

« Que nous brûlions 500 millions de d dollars, 5 milliards de dollars ou 50 milliards de dollars par an, cela m'est égal. Je m'en fiche vraiment tant que nous pouvons rester sur une trajectoire où nous créons finalement beaucoup plus de valeur pour la société que cela et tant que nous pouvons trouver un moyen de payer les factures. Nous sommes en train de créer l'AGI, et cela va coûter cher, mais cela en vaut vraiment la peine », a déclaré Altman lors d'une récente apparition dans l'émission Stanford eCorner. Cela montre à quel point Altman est prêt à brûler des milliards en courant après une technologie encore hypothétique.

L'AGI est considérée comme l'objectif final de la recherche sur l'IA, le Saint Graal pour les entreprises d'IA. Il s'agit d'une IA dite "forte" qui devrait être capable de penser au même titre que les humains et de s'attaquer n'importe quelle tâche. L'industrie s'attend à ce que l'AGI soit capable d'effectuer ou d'apprendre pratiquement n'importe quelle tâche cognitive propre aux humains ou autres animaux. Mais bien que l'IA se soit considérablement développée à ce jour, ses capacités restent extrêmement limitées et elle est encore loin d'atteindre l'AGI. Mais encore, il n'existe aucune définition concrète ni consensuelle de l'AGI.


Ce qui en fait une technologie hypothétique à laquelle chaque personne ou chaque entreprise propose sa propre définition. Malgré cela, l'AGI est l'objet de toutes les convoitises depuis quelques années et attire des dizaines de milliards d'investissements. Microsoft a d'abord injecté un premier milliard dans OpenAI en 2019 dans le cadre d'un partenariat "ambigu" et a considérablement augmenté sa mise l'année dernière. Le montant du nouvel investissement de Microsoft n'est pas révélé, mais certaines sources ont rapporté que la firme de Redmond a plus que décuplé sa mise initiale, renforçant ainsi son partenariat avec OpenAI.

Les propos d'Altman ont suscité des réactions mitigées, certains critiques défendant l'idée et d'autres affirmant que l'AGI va saigner des dizaines de milliards et qu'en fin de compte, cette quête n'amènera nulle part. D'autres ne comprennent tout simplement pas pourquoi les investisseurs seraient prêts à dépenser de telles sommes d'argent dans la course à l'AGI alors que l'humanité est confrontée à des défis plus urgents. « Ce n'est pas son propre argent, alors il n'a aucune raison de s'en soucier. Par contre, il doit s'inquiéter des problèmes de consommation d'énergie élevée de l'IA et de la pollution qui en découle », note un critique.

Altman a fait savoir que lorsqu'il a commencé à travailler avec OpenAI, il n'avait pas réalisé qu'ils auraient besoin d'autant d'argent pour le calcul. « Nous ne savions pas que nous allions avoir cette belle activité », a-t-il déclaré, ajoutant que l'objectif de départ était simplement de faire avancer la recherche sur l'IA. Les critiques n'ont pas manqué de lui faire remarquer que le montant de 50 milliards de dollars surpasse largement le PIB de certains pays. Plus tôt cette année, il a été rapporté qu'Altman cherchait des investisseurs pour lever jusqu'à 7 000 milliards de dollars pour remodeler le business des puces destinées à l'IA.

Cependant, le PDG de Nvidia, Jensen Huang, pense que "ce rêve est complètement loufoque". Il estime que cet argent permettrait d'acheter toutes les entreprises importantes de fabrication de puces, mais que le développement de l'IA ne se limite pas à accumuler de la puissance de calcul. Il pense que le développement de l'IA ne coûterait pas autant que l'argent qu'Altman cherche à réunir. Pour mettre ce chiffre en perspective, cela représente près de 14 fois le revenu total de l'ensemble du marché des semiconducteurs l'année dernière. Mais il convient de noter qu'il s'agit d'une rumeur et qu'Altman ne l'a pas encore commenté.

Interrogé sur ChatGPT, Altman a répondu que c'était embarrassant. « GPT-4 est le modèle le plus stupide que chacun d'entre vous aura à utiliser », a-t-il ajouté, précisant qu'il est important de livrer tôt et souvent et que l'entreprise croit au déploiement itératif. Plus précisément, il pense qu'il existe des risques dans le fait de livrer une technologie en cours de développement, mais que cela est nécessaire pour convaincre le grand public de son utilité. « Si nous construisons l'AGI au sous-sol, le monde marchera avec les yeux béatement bandés », a-t-il ajouté, précisant que cela ne ferait pas d'OpenAI un bon voisin. Altman a expliqué :

Citation Envoyé par Sam Altman

Je pense donc qu'il est important, compte tenu de ce que nous croyons qu'il va se passer, d'exprimer notre point de vue sur ce que nous croyons qu'il va se passer. Mais plus que cela, la façon de procéder est de mettre le produit entre les mains des gens et de laisser la société "coévoluer" avec la technologie. Laissons la société nous dire ce qu'elle attend collectivement et individuellement de la technologie. Comment la produire de manière à ce qu'elle soit utile...

Là où le modèle fonctionne très bien, où il ne fonctionne pas très bien. Donner à nos dirigeants et à nos institutions le temps de réagir. Donner aux gens le temps de comprendre comment l'intégrer dans leur vie, d'apprendre à utiliser l'outil. Je suis sûr que certains d'entre vous trichent sur leurs devoirs avec cet outil, mais certains d'entre vous font probablement des choses très étonnantes et merveilleuses avec lui aussi.

Et au fur et à mesure des générations, je pense que cela va s'étendre et cela signifie que nous expédions des produits imparfaits, mais nous avons une boucle de rétroaction très serrée et nous apprenons et nous nous améliorons. Cela craint un peu de livrer un produit dont on est gêné, mais c'est bien mieux que l'autre solution.

Et dans ce cas en particulier, où je pense que nous devons vraiment à la société un déploiement itératif, une chose que nous avons apprise est que l'IA et la surprise ne vont pas bien ensemble. Les gens ne veulent pas être surpris. Les gens veulent un déploiement progressif et la possibilité d'influencer ces systèmes. C'est ainsi que nous allons procéder...

Et il pourrait tout à fait y avoir des choses à l'avenir qui changeraient et qui nous feraient penser que le déploiement itératif n'est pas une si bonne stratégie. Mais c'est la meilleure approche que nous ayons actuellement. Et je pense que nous avons beaucoup gagné en faisant cela. Et, vous savez, j'espère que le monde entier a aussi gagné quelque chose.
Altman a également ajouté que GPT-5 sera beaucoup plus intelligent que GPT-4 et que GPT-6 sera plus intelligent que le GPT-5. « Nous sommes loin d'avoir atteint le sommet de cette courbe... et elle va toujours s'améliorer », a-t-il ajouté. Lors du Sommet mondial des gouvernements (WGS) à Dubaï en février, Altman a déclaré que "GPT-5 sera plus intelligent, plus rapide, plus polyvalent et meilleur dans toutes les tâches que GPT-4". Plus récemment, il a assuré que GPT-5 fera un bond en avant en matière de capacité de raisonnement. En attendant, le modèle d'IA Claude 3 d'Anthropic est le nouveau leader du marché.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du montant qu'Altman se dit prêt à brûler par an dans la course à l'AGI ?
Pourquoi l'AGI suscite-t-il autant de convoitises ? Cette technologie sera-t-elle un jour une réalité ?
Pourquoi le secteur de l'IA attire-t-elle aujourd'hui autant d'investissements ?

Voir aussi

L'IA a besoin d'un corps pour passer à l'étape suivante de l'IA générale (AGI), un corps est le seul moyen pour elle d'apprendre le monde par l'interaction, d'après les chercheurs d'Huawei

Le PDG d'OpenAI, Sam Altman, affirme que l'IA de niveau humain est imminente, mais qu'elle ne changera pas le monde autant que nous le pensons et que les craintes autour de l'AGI sont exagérées

Le PDG de Nvidia estime que le rêve de Sam Altman visant à lever 7 000 milliards de dollars pour fabriquer ses propres puces d'IA est très éloigné de la réalité, le projet suscite le scepticisme

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de OuftiBoy
Membre averti https://www.developpez.com
Le 03/05/2024 à 3:59
C'est fou ce qui se passe en se moment. Il y a certainement quelque chose qui se trame dernière tous ça. Faire dépenser l'argent des autres, cela semble le jeu du moment. Mais qui sont les investisseurs derrière tout ceci ? Qui a les moyens d'investir de la sorte ?

Le monde s'éloigne de plus en plus de la réalité. Tous les pays sont endettés jusqu'au cou, mais qui "doit" combien et à "qui", je ne trouve pas l'info. L'économie mondial ressemble de plus en plus à un montage style système de Ponzi. Le capitalisme semble s'emballer dangereusement. Il n'est basé que sur la confiance. Si cette dernière s'écroule, c'est tout qui s'écroule. Et j'ai bien peur que cela finisse par arriver. Perso, je pense que le problème n'est pas de savoir "Si" ça va arriver, mais "Quand" cela va arriver.

Quand tout n'est plus basé que sur de la spéculation, et pas sur du concret, c'est inévitable.

Mais pour rester plus "terre à terre", quelles sont les compétences de ce Monsieur Altman ? Quel crédit donner à ses propos ? Connaît il seulement de quoi il parle ? De ce que j'ai compris, c'est juste un (très bon) vendeur. Mais même le meilleur des vendeurs ne peut pas vendre éternellement ce qui n'existe pas. Il faut avoir un sacré culot (et ego), pour se permettre de dire ce qu'il raconte. ChatGPT 4, c'est moins que rien dit-il, mais ChatGPT 5 ça sera de la balle, mais ce ne sera rien par rapport à ChatGPT 6. On peut aller loin comme ça. Je suis certains que ChatGPT 9672 se meilleur que ChatGPT 9671. Mais est-ce ça sera une AGI ? J'ai bien peur que non. Il faut être fou pour croire un seul instant que cela ne se terminera pas (très) mal.

De quoi parle-t-on ? Qui sait ne fusse que définir ce qu'est sensé être une AGI ? J'en suis incapable, mais si quelqu'un ici peut m'expliquer, je suis preneur. Mais bon, je me lance, avec mes faibles connaissance de petit humain que je suis. Si on veut accorder rien qu'un peu de crédibilité à la chose, il faut admettre qu'une AGI serait capable d'évoluer au moins au niveau d'un être humain. Quand on voit ce que l'humanité a fait, "l'AGI" ne pourra pas faire "mieux", ni "pire". Elle est juste bombardée d'informations existantes (vrai ou fausse), et tente de triturer ces "informations" pour donner réponde à une question. Je ne vois rien ressemblant à "l'intelligence humaine" (qu'on a déjà du mal a définir). L'AGI ne "pensera pas". Et Qu'est-ce que la pensée au fait ? Comment une "idée" vient-elle titiller notre "esprit" ? Pourquoi certains génies comme Einstein ont-ils "pensé" et "développé" leurs "idées/pensée" ?

Et puis, je pense que tout le monde sera d'accord pour dire que tous les "cerveaux" humains ne se valent pas. Le mien n'atteint pas la cheville, que dis-je, le bout de l'orteil, de celui des grands chercheurs des siècles passés. S'il n'y a pas deux cerveaux les même en ce bas monde, comment croire qu'une "AGI" serait "unique", "omnisciente", et capable d'avoir réponse à toute question ? Répondre correctement à des questions dont l'humanité a déjà la réponse, je ne vois pas où est le progrès ?

Le propre de l'homme, c'est son "esprit" de découverte, d'exploration, d'expérimentation, de conclusion. Et même dans ce cas, il faut admettre que l'homme ne progresse que par "tâtonnement", une "théorie" ne restant correcte et établie que jusqu'à preuve du contraire.

Si vous avez lu toute ma petite prose, il n'y a pas énormément de possibilités de conclure. Soit tous ces "devins" sont des Einsteins en culotte courte, ou des arnaqueurs "en col blanc".

Je me suis fais mon idée, chacun étant libre de choisir la sienne.

BàV et "Peace & Love"
10  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/05/2024 à 0:45
9  0 
Avatar de phil995511
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/05/2024 à 17:34
On voit bien qu'il ne s'agit pas de son pognon...
6  0 
Avatar de CHAF007
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 06/05/2024 à 14:37
Hâte d'être dans cinq ans pour réaliser que tout ça n'est que du flan. Mais malheureusement notre mémoire est bien courte. On ne devait pas déjà "rouler" en voitures volantes, avoir des robots à la maison et partir en vacances sur Mars ?

Évidemment que le Monsieur ponce les conférences et sort ses petites phrases pseudo prophétiques à qui veut bien les entendre. D'ailleurs il en devient relativement fatigant. En prenant le problème dans l'autre sens, étant donnée sa position, aurait-il un intérêt à ne pas tout enjoliver de la sorte ? Évidemment que lors de la ruée vers l'or, les vendeurs de pelles promettaient à quiconque qu'il y avait encore des tonnes d'or dans les sous-sols.

Quand on n'a pas grand chose à dire sur le présent, on parle du futur, ça fait vendre. Il passe de plus en plus de fondateur génial, parti de rien, à un être bien antipathique notre monsieur.
6  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/05/2024 à 20:54
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il n'y a qu'à se dire qu'il y a une histoire de polysémie et voilà le débat est clos.
On s'en moque un peu de la sémantique, non ?
Tu as d'un côté ceux qui pensent qu'effectivement ça n'a pas d'importance, et de l'autre ceux qui pensent qu'au contraire c'est un problème fondamental. J'en ai croisé quelques uns du premier bord, moi je suis du second. Je ne comprends pas qu'on puisse établir un consensus (notamment scientifique) si on ne sait pas de quoi on parle, et rechigner à définir revient à laisser chacun y aller de sa propre interprétation, ce qui pour moi ne permet justement pas de conclure puisqu'on n'a pas de base commune. Quand tu en as qui tirent des conclusions en étudiant l'intelligence d'un point de vue performance, d'autre d'un point de vue conscience, d'autres d'un point de vue renseignement (rare mais déjà vu), etc. comment veux-tu comprendre à quoi tu as affaire ? Chacun parlant d'un truc différent sans jamais préciser quoi exactement. Et après d'autres souffrent (ou profitent) de cette ambiguïté sémantique en prenant des hypothèses qui font sens pour une interprétation, mais en tirent ensuite des conclusions qu'ils appliquent à une autre interprétation, ce qui donne des raisonnements fallacieux pas toujours évidents à déceler.
5  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 06/05/2024 à 7:59
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Sam Altman, PDG d'OpenAI, affirme qu'il ne se soucie pas du tout des sommes colossales dépensées par son entreprise pour développer des modèles d'IA plus avancés.
Cette phrase ne devrait elle pas faire instantanément fuir tout financeur?
Il affirme qu'il est OK pour bruler de l'argent
4  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 7:28
Citation Envoyé par OuftiBoy Voir le message
Il n'est basé que sur la confiance. Si cette dernière s'écroule, c'est tout qui s'écroule.
Je m'y connais assez mal mais n'est on pas arrivé au moment où ce n'est plus une question de confiance mais de survie, si la machine s'arrête on perd tout donc on fait tout pour qu'elle se maintienne coute que coute?
Comment peut on brasser autant d'argent sur pas grand chose de concret? Certains me reprochent de ne pas m'intéresser à la bourse mais quand on me parle d'une petite boite qui veut monter en force de frappe je comprends quand on parle de millions voir milliards d'euros tout devient instantanément vachement abstrait pour moi et me donne l'impression d'être le petit poisson qui va se faire manger par le gros.
3  0 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/05/2024 à 18:30
Salut Kannagi.

Pour ma part, je ne crois pas qu'une machine aura un jour une conscience, ou alors, il faudra me définir ce qu'est une conscience, vu qu'aujourd'hui, personne ne sait ce que c'est. Je reste persuadé que la conscience est liée au vivant et a priori, une machine n'est pas vivante, sauf si on la combine du vivant. Dans ce cas, je ne sais pas trop comment qualifié cela puisque ce ne sont plus des machines, ni des êtres vivants, mais un entre deux.

Inversement, attribuer des comportements humains à des machines, oui, je crois que dans un avenir pas si loin que ça, nous pourrons le constater. A vrai dire, je ne sais pas trop ce que l'on cherche à faire avec ces machines. Je suis persuadé que l'être humain seul sera vite incapable de progresser par lui-même car limité en intelligence. Pour cela, une machine sera capable d'aller au delà ce que l'homme sera capable de produire par lui-même en intelligence. Mais je pense que croire que l'avenir repose essentiellement sur l'IA est une erreur qui pourrait amener les humains dans une impasse ou si vous préférez être trop dépendant d'eux et de surcroit être incapable de progresser sans eux. Je pense que dans notre société, il y aura une fracture entre les pour et les contre. Cela ne veut pas dire qu'il y aura un rejet de la part de certains, mais une moins grande dépendance envers l'IA, et un chemin disons moins matérialiste.

C'est mon opinion, mais actuellement, je pense qu'il y a une supercherie liée à l'IA. Tout ce que je vois, ce ne sont que des automates, mais pas de l'IA.
3  0 
Avatar de Kannagi
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/05/2024 à 20:54
Oui , c'est possible que l'IA soit utilisé dans de large domaine et qu’elle nous remplace pour des taches cognitif complexe, c'est juste le mot "intelligent" qui me gêne, une calculatrice est plus "intelligent" que n'importe quel humain en terme de calcul et rapidité de celui ci.
Mais c'est probablement pas le mot "intelligent" qui me viendrai à l'esprit pour décrire une calculatrice.
3  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/05/2024 à 7:53
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Je suis d'accord avec toi que le mot "intelligent" n'est pas ce que j'aurai utilisé pour décrire ce type de fonctionnement.
C'est comme la signification de MI6 : Military Intelligence, section 6. Je ne vois pas ce qu'il y a d'intelligent dans l'espionnage.
Intelligence en Anglais peut signifier renseignement.
La CIA est la Central Intelligence Agency, et le I signifie bien renseignement.
3  0