IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft rend son assistant Copilot beaucoup moins utile sur les nouveaux PC Copilot+ pilotés par l'IA,
La touche Copilot dédiée ne fait rien d'autre que lancer une version PWA du chatbot

Le , par Mathis Lucas

8PARTAGES

4  0 
Microsoft vient de lancer sa gamme de nouveaux PC Copilot+ et les premiers testeurs se disent très déçus par le résultat. Les rapports indiquent que l'intégration de Copilot n'est pas à la hauteur du battage médiatique qui a précédé le lancement. Les PC Copilot+ sont tous équipés de la touche Copilot dédiée sur le clavier, mais la seule fonction de cette touche est de lancer une version PWA de Copilot. L'application Web ne s'intègrerait même plus à Windows comme le faisait l'ancienne expérience Copilot depuis l'année dernière, de sorte que vous ne pouvez plus utiliser Copilot pour contrôler les paramètres de Windows 11 ou l'avoir ancré dans une barre latérale.

Microsoft a lancé récemment ses premiers produits Copilot+, une nouvelle catégorie de PC Windows spécialement conçus pour l'IA. Lors de ce lancement, Microsoft a présenté sa nouvelle vision du PC, intégrant l'IA au niveau du système d'exploitation tout en encourageant les développeurs à créer des applications pour cette nouvelle plateforme. Si, de l'extérieur, la plateforme ne semble pas s'éloigner des versions précédentes de Windows, elle apporte néanmoins quelques changements sous le capot, tant au niveau du matériel que du logiciel. Mais l'expérience ne semble pas aussi convaincante que Microsoft l'avait présentée.


Les nouveaux PC Copilot+ sont tous équipés de la nouvelle touche Copilot dédiée sur le clavier. Annoncée en janvier dernier, cette nouvelle touche permet d’ouvrir facilement Copilot, l’assistant d'IA de Microsoft. Il s'agit du premier grand changement apporté aux claviers PC depuis 30 ans, mais la seule fonction de cette touche est de lancer une version PWA (Progressive Web App) de Copilot. En d'autres termes, les dernières mises à jour déployées par Microsoft ont réduit l'expérience Copilot sous Windows à une simple application Web. Dans la communauté, les critiques se disent déçus et considèrent cela comme une régression.

Citation Envoyé par Critique

Cela montre vraiment que Microsoft ne se tient pas à un niveau élevé. Ils font tout ce bruit autour des PC pilotés par l'IA et d'une nouvelle touche Copilot, pour ne livrer que... pas grand-chose. Où sont les adultes dans la salle qui ont le courage de dire "ayons une histoire cohérente et faisons-le de la bonne manière" ? Je soupçonne qu'ils pensent que leurs clients sont stupides.
Les critiques se demandent en effet si les ingénieurs de Microsoft n'ont pas choisi de construire "une application native". Mais encore, l'application Web ne s'intègre même plus à Windows comme le faisait l'ancienne expérience Copilot depuis l'année dernière, de sorte que vous ne pouvez plus utiliser Copilot pour contrôler les paramètres de Windows 11 ou l'avoir ancré dans une barre latérale. Il s'agit littéralement d'une PWA. Microsoft a même supprimé le raccourci clavier vers Copilot sur ces nouveaux PC Copilot+, de sorte que la combinaison "WINKEY + C" ne fait plus rien. La touche semble finalement "inutile".

Certains utilisateurs espéraient que Microsoft ferait évoluer la touche Copilot vers quelque chose qui pourrait être utilisé comme la touche Windows, en combinaison avec d'autres touches pour lancer des raccourcis vers des applications ou même des fonctionnalités de Windows alimentées par l'IA. Ce qui la rendrait bien plus utile que le simple lancement d'une PWA. Microsoft n'a pas expliqué pourquoi Copilot est passé d'une expérience plus intégrée dans Windows à une simple application Web qui ne peut plus contrôler les paramètres de Windows. Microsoft s'est contenté de dire qu'il apportera d'autres modifications à l'outil.

« Nous faisons également évoluer l'expérience Copilot sur Windows en tant qu'application qui sera épinglée à la barre des tâches. Cela permet aux utilisateurs de bénéficier des avantages d'une application traditionnelle, y compris la possibilité de redimensionner, de déplacer et d'accrocher la fenêtre (des commentaires que nous avons entendus de la part des utilisateurs tout au long de la prévisualisation de Copilot dans Windows) », explique l'équipe Windows Insider dans un récent billet de blogue. Microsoft ajoute aussi que "ces changements lui permettront de développer et d'optimiser de manière plus agile" l'expérience Copilot.

Toutefois, cette explication ne convainc pas les utilisateurs. « Je ne peux m'empêcher d'y voir autre chose que l'équipe qui travaille dessus ne sait pas comment coder des applications natives sur notre système d'exploitation », peut-on lire dans les commentaires en réponse à cette déclaration. Un autre a ajouté :

Citation Envoyé par Critique

À en juger par les applications Windows modernes, cela semble vrai, car la plupart d'entre elles (ClipChamp, Weather, News, etc.) ne sont que des applications Web avec un wrapper Edge similaire aux applications Electron. Je comprendrais s'il s'agissait d'applications multiplateformes, mais ce n'est pas le cas.

C'est dingue qu'ils n'aient pas pris la peine d'écrire des applications Windows natives en .NET/C# pour quelque chose qui est manifestement destiné à être exclusif à Windows. La communauté écrit de bien meilleures applications Windows (Sumatra, Notepad++, etc.) que Microsoft ne le fait en interne.

Microsoft n'a pas de vision produit cohérente pour le système d'exploitation et semble laisser divers groupes ajouter des trucs de mauvaise qualité au système d'exploitation, en se basant sur des luttes de pouvoir internes que leurs managers remportent dans l'entreprise, je suppose.

Il est ironique que des trucs de mauvaise qualité comme ceux-là et les publicités soient livrés par défaut avec le système d'exploitation, mais que les utilitaires et autres logiciels vraiment utiles et d'une haute qualité qu'ils écrivent, comme PowerToys, ne le soient pas.

Ils ont perdu le fil de leur audience principale après Windows 7 et les implémentations bâclées de l'IA comme Copilot+ et Recall ne les ramèneront pas. Au contraire, elles convaincront les gens de passer à Linux dès que possible.
Un autre internaute ajoute : « je ne retiens pas mon souffle et je pense que ceux qui auraient pu faire de ce projet une réalité ont été évincés des équipes concernées ou de l'organisation dans son ensemble au moment de la sortie de Windows 11 ; il suffit de voir comment ils ont tué la superbe variante UWP de OneNote. Sauver la situation serait un miracle improbable ». Mais certains pensent que Microsoft a peut-être bien fait de limiter l'intégration de Copilot au système d'exploitation. Ils se demandent ce qui pourrait mal tourner en permettant à une IA de modifier les paramètres importants du système d'exploitation.

« Microsoft ne fournit aucune explication, mais on ne peut qu'imaginer ce qui aurait pu mal tourner en donnant à un administrateur LLM l'accès au système d'exploitation d'un ordinateur et en modifiant les paramètres par ce biais », a écrit un critique. Et un autre a répondu : « c'est mon plus gros problème avec l'intégration de l'assistant Copilot dans Microsoft Edge. C'est utile et c'est cool de pouvoir utiliser Copilot en un clic, mais bon sang, je ne veux pas qu'il ait la possibilité de modifier les paramètres de mon navigateur. La seule fois où il a modifié mes paramètres, c'est lorsqu'il a mal interprété ce que je lui demandais ».

En attendant, la nouvelle touche Copilot remplacera la touche de menu (touche d'application) sur les claviers des nouveaux PC Copilot+, et Microsoft a également épinglé l'application Copilot à la barre des tâches, de sorte que vous n'avez même pas besoin d'utiliser la touche dédiée de toute façon.

Source : Microsoft

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des rapports sur l'expérience Copilot sur les nouveaux PC Copilot+ ?
Pourquoi Microsoft a-t-il limité l'expérience Copilot à une version PWA sur les PC Copilot+ ?
Microsoft a-t-il fait ce choix pour garantir la sécurité et la vie privée des utilisateurs des PC Copilot+ ?
Pourquoi la touche Copilot a-t-elle été ajoutée si elle ne sert finalement qu'à lancer une version PWA de l'assistant ?

Voir aussi

Microsoft ajoute une nouvelle touche aux claviers de PC pour la première fois depuis 1994 : la touche Copilot. Elle permettra d'ouvrir facilement l'assistant d'IA générative de Microsoft

Historique des activités : Windows traquait déjà tout ce que vous faites via ce paramètre discret avant le lancement de la fonction Recall sur les nouveaux PC Copilot+, voici comment le désactiver

Microsoft annonce le report de la disponibilité générale de la fonction Recall pour Windows 11 après les réactions négatives en lien avec la sécurité, et les appels au passage à Linux jugé moins intrusif

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 08/07/2024 à 10:22
Citation Envoyé par xarkam Voir le message
Ha un article sur windows et la VRP linux est de sortie

Et sinon, cela vas encore durer longtemps la promotion linux dans les articles windows ou ca se passe comment ?
C'est le seul truc qui te choque quand un chercheur en sécurité te dit que la plus grosse faille de sécurité de la décennie dans Windows est mise là exprès, et que Microsoft s'entête à vouloir la garder contre l'avis de ses propres chercheurs ???
4  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/07/2024 à 16:06
Citation Envoyé par xarkam Voir le message
Ha un article sur windows et la VRP linux est de sortie

Et sinon, cela vas encore durer longtemps la promotion linux dans les articles windows ou ca se passe comment ?
Tiens un employé de Microsoft Belgique!

Au lieu de défendre maladroitement ton employeur, fais passer un message à ta hiérarchie: "Arrêtez de prendre les clients pour des cons!"
3  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2024 à 11:34
Microsoft a réussi en un seul mot à plomber son projet; Parler de "Copilot" résume en un mot une situation que les utilisateurs ne veulent pas: Avoir un ordinateur dont ils n'ont pas le contrôle!!!

Même les gogos qui ont accepté sans brocher d'être espionné, de voir leur activité tracée par Microsoft atteignent leur limite de tolérance, la limite de l'acceptable: Etre espionné passe encore, "je n'ai rien à cacher" selon l'argument souvent entendu mais payer pour un ordinateur qui ne fait plus ce qu'on lui demande ou voir son ordinateur prendre des initiatives, cela dépasse l'entendement même des plus fervents supporters de Microsoft
1  0 
Avatar de xarkam
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/07/2024 à 8:43
Ha un article sur windows et la VRP linux est de sortie

Et sinon, cela vas encore durer longtemps la promotion linux dans les articles windows ou ca se passe comment ?
1  6