IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jack Dorsey estime que la prolifération de faux contenus au cours des 5 à 10 prochaines années nous fera perdre le sens de la réalité
Et nous donnera l'impression de vivre dans une simulation

Le , par Jade Emy

0PARTAGES

7  0 
Jack Dorsey estime que la prolifération de faux contenus au cours des 5 à 10 prochaines années nous fera perdre le sens de la réalité. Il estime qu'il faut commencer à changer d'état d'esprit pour vérifier les choses.

Jack Patrick Dorsey est un entrepreneur Internet, philanthrope et programmeur américain, cofondateur et ancien PDG de Twitter, Inc. de 2015 à 2021, ainsi que cofondateur, principal dirigeant et président de Block, Inc. qui est le développeur de la plateforme de services financiers Square. Il estime qu'il faut commencer à changer d'état d'esprit. Avec la prolifération de faux contenus au cours des 5 à 10 prochaines années, on aurait l'impression d'être dans une simulation.

En effet, l'IA générative a le potentiel de changer complètement la vie ainsi que de créer des montagnes de faux contenus. Selon une étude de NewsGuard, 100 % des fausses narrations en Mars 2023 étaient générées par ChatGPT. Au cours des mois suivants, la situation ne s'est pas améliorée. En Août 2023, ChatGPT générait 98 % des fausses narrations.

Ainsi, la combinaison de chatbots IA défectueux et de plateformes de médias sociaux capables de les diffuser à un public large entraînerait un environnement en ligne rempli de faux contenus. De plus, le manque d'esprit critique pourrait rendre cette situation incontrôlable.

Dans ce sens, Jack Dorsey déclare :

Ne faites pas confiance, vérifiez. Donc, même ce discours, tout ce que j'ai dit, ne me faites pas confiance. Vous devez en faire l'expérience vous-même et apprendre par vous-même. Et cela va être très important à l'aube des cinq ou dix prochaines années, car avec la façon dont les images sont créées, les deepfakes, les vidéos, vous ne pourrez pas, vous ne saurez littéralement pas ce qui est vrai et ce qui est faux. Il sera presque impossible de le savoir. On aura l'impression d'être dans une simulation parce que tout semblera fabriqué. Tout aura l'air produit.

Il est donc très important que vous changiez d'état d'esprit ou que vous tentiez de changer d'état d'esprit pour vérifier les choses dont vous pensez avoir besoin par votre expérience, par votre intuition. Parce que tous ces appareils dans vos sacs, dans vos poches, se déchargent de l'image du neurone que je vous ai envoyée, et parce que toutes ces choses sont sur votre téléphone maintenant, vous ne construisez plus ces connexions dans votre cerveau.
Et vous ?

Pensez-vous que ces propos sont crédibles ou pertinentes ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

72 % des consommateurs s'inquiètent quotidiennement d'être trompés par des "deepfakes" et les gens surestiment également leur capacité à repérer les "deepfakes", selon un rapport de Jumio

"Vous ne pouvez pas croire toutes les vidéos que vous voyez", selon Brad Smith, vice-président de Microsoft : il explique comment lutter contre le contenu abusif de l'IA et les deepfakes malveillants

La pensée critique serait plus efficace que la censure pour lutter contre la désinformation, selon une étude d'experts de l'université de l'État du Michigan

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de RenarddeFeu
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 2:41
Ça fait bien longtemps qu'on ne pense plus selon ce que la raison nous dicte, mais selon ce qu'on a envie de penser, et ce bien avant l'IA générative de faux contenus

Un exemple : le crédit social en Chine. Dans 30 ans, nos gamins se regarderont en se demandant comment on a pu gober des conneries pareilles. Sauf qu'on a été conditionné à détester la Chine à cause des tensions géopolitiques actuelles, ce qui a annihilé notre esprit critique.
0  0 
Avatar de Fluxgraveon
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/06/2024 à 10:27
Ça fait bien longtemps qu'on ne pense plus selon ce que la raison nous dicte
Ce qui me donne à penser que la raison apparaît très "malléable".

Il estime qu'il faut commencer à changer d'état d'esprit pour vérifier les choses.
L'esprit est "perdu" en fait (ça se voit au quotidien), aussi c'est un peu la folie ici, là ou encore un peu partout en fait. Plus simplement, ne s'agit-il pas de le retrouver (en nous-mêmes et c'est aussi l'affaire de chacun d'y regarder) ?
Il me vient à l'esprit, en fait, que la pensée (synergie de notre sensorium), dès l'origine, est médiatrice de celui-ci et que sapiens s'est un peu paumé à ce niveau-là.

Belle déclaration. Cela dit, submergés par les datas (et bien d'autres choses), comment fait-on ? Le courant est très fort, peut-être trop ...
Comment s'y prend-on sans les ressources, dont lui et quelques autres, n'est-ce pas, disposent ?
Parce qu'ils sont à bord d'un paquebot de luxe et regardent la plupart des gens se débattre dans une mer démontée.
0  0