IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

OpenAI acquiert la startup Multi qui propose un outil de partage d'écran et de collaboration pour les équipes de génie logiciel sous macOS,
Exacerbant les craintes liées à une profonde intégration de ChatGPT

Le , par Mathis Lucas

0PARTAGES

4  0 
OpenAI semble en pleine phase de fusion et d'acquisition. Le laboratoire d'IA de San Francisco rachète la startup Multi quelques jours seulement après avoir annoncé l'acquisition de l'entreprise de base de données Rockset. Multi, auparavant Remotion, est une plateforme de partage d'écran et de collaboration conçue spécialement pour les équipes de génie logiciel. Elle offre des fonctionnalités comme le partage de curseurs et le partage d'écran simultané avec jusqu'à 10 personnes. L'acquisition a suscité de nombreuses spéculations sur la manière dont les fonctionnalités de Multi pourraient être intégrées aux systèmes d'IA d'OpenAI.

Des sources proches d'OpenAI rapportent que l'opération est techniquement une acquisition et que la plupart des membres de l'équipe de Multi, environ cinq personnes, rejoindront OpenAI à la suite de la conclusion de la transaction. Alexander Embiricos, PDG de Multi et l'un de ses cofondateurs, a déclaré que Multi fermerait ses portes après le 24 juillet. Dans un message publié sur le blogue de Multi, il s'est adressé aux utilisateurs : « nous sommes très heureux d'annoncer que Multi rejoint OpenAI. Merci à tous ceux qui ont utilisé Multi. Ce fut un privilège de construire avec vous, et nous avons beaucoup appris de vous ».


Embiricos et les autres cofondateurs de Multi ont entrepris de construire une plateforme basée sur logiciel propriétaire de visioconférence Zoom. La plateforme offre des fonctionnalités telles que la possibilité de collaborer sur des partages d'écran avec jusqu'à 10 personnes en même temps, des raccourcis personnalisables et des liens profonds automatiques pour le code, les conceptions et les documents. La plateforme comprend également un ensemble d'outils d'IA. Elle peut résumer automatiquement une réunion. Selon Embiricos, avec Multi, l'équipe ambitionne de rendre les PC "intrinsèquement multijoueurs". Il explique :

Citation Envoyé par Alexander Embiricos

Et si les ordinateurs de bureau étaient intrinsèquement multijoueurs ? Et si le système d'exploitation mettait les gens sur un pied d'égalité avec les applications ? Telles sont les questions que nous avons explorées en créant Multi et, avant cela, Remotion.

Récemment, nous nous sommes de plus en plus interrogés sur la manière dont nous devrions travailler avec les ordinateurs. Non pas sur ou avec des ordinateurs, mais véritablement avec des ordinateurs. Avec l'IA. Nous pensons qu'il s'agit de l'une des questions les plus importantes de notre époque en matière de produits.

C'est pourquoi nous sommes ravis d'annoncer que Multi rejoint OpenAI !

Malheureusement, cela signifie que nous mettons fin à Multi. Nous avons fermé les inscriptions de nouvelles équipes, et les équipes actuellement actives pourront utiliser l'application jusqu'au 24 juillet 2024, après quoi nous supprimerons toutes les données des utilisateurs.

Si vous avez besoin d'aide ou de temps pour trouver une solution de remplacement, envoyez un courriel à "alexander@multi.app". Nous serons ravis de vous proposer des alternatives en fonction de ce que vous aimiez exactement chez Multi, et nous pouvons également accorder des prolongations au cas par cas.
Il s'agit là d'un positionnement audacieux, en particulier en ce qui concerne le fait de rendre les PC "intrinsèquement multijoueurs". Dans la communauté, l'annonce a suscité des spéculations sur la manière dont les fonctionnalités de la plateforme de Multi pourraient être intégrées dans les systèmes d'IA d'OpenAI, notamment ChatGPT, à l'avenir. Les utilisateurs de X spéculent sur le fait qu'OpenAI utilisera les capacités de la plateforme de Multi pour permettre à ses modèles d'IA, notamment GPT-4o, de prendre "le contrôle" de l'ordinateur d'un utilisateur et d'effectuer des actions en son nom sur la base d'un texte ou d'une voix.


Ainsi, vous pourriez dire quelque chose comme "ChatGPT, crée une feuille de calcul de mes dernières heures et envoie-la à mon directeur" et il essaierait de le faire. Un utilisateur, un développeur, a émis l'hypothèse que la fonctionnalité de collaboration et de gestion à distance pourrait être intégrée à l'application de bureau ChatGPT, qui a été annoncée pour Mac au début de l'année. Cela permettrait à ChatGPT de dessiner sur votre écran ou de modifier le code en votre nom. Bien sûr, il ne s'agit que de spéculations et ni OpenAI ni Multi n'ont laissé transparaître les détails de la fusion-acquisition, notamment le montant.

Toutefois, selon les analystes, il est probable qu'OpenAI cherche à utiliser l'acquisition comme un moyen d'améliorer et d'ajouter des fonctionnalités à ses plans d'abonnement ChatGPT for Team et Enterprise, car ceux-ci sont déjà plus axés sur la fourniture de technologie pour les équipes afin d'aider tous les individus qui en font partie à mieux travailler ensemble. Certains utilisateurs ont été enthousiasmés par ces idées d'amélioration, mais d'autres ont naturellement exprimé des inquiétudes quant à la sécurité et à la protection de la vie privée liées au fait de laisser un système d'IA sujet aux erreurs prendre le contrôle de votre PC.

Fondée à l'origine sous le nom de Remotion en 2019, Multi s'est d'abord concentrée sur la création d'une sorte de plateforme de vidéoconférence et de partage d'écran de PC de bureau de type Zoom pour l'ère de la pandémie de Covid-19. Selon les données de Crunchbase, Multi a levé 13 millions de dollars en espèces auprès de sociétés de capital-risque, dont Greylock et First Round Capital, avant l'annonce de lundi. L'entreprise a lancé son application initiale en octobre 2020 pour macOS comme une alternative de vidéoconférence "plus légère" à Zoom ou Microsoft Teams, tout en apportant plusieurs améliorations à son offre.

L'été dernier, la société s'est rebaptisée Multi dans le cadre d'un recentrage stratégique visant à aider les équipes techniques à construire ensemble, plus rapidement. Auparavant, Remotion se concentrait principalement sur les équipes à distance, montrant ainsi que la société évoluait parallèlement au marché en s'éloignant du travail entièrement à distance. L'application Multi a été repensée pour mettre l'accent sur le partage d'écran des fenêtres d'application sur plusieurs ordinateurs de bureau, ce qui permet aux membres de l'équipe de travailler plus facilement lors des appels (la nouvelle version est basée sur Zoom).

L'offre de Multi permet aux équipes de travailler dans des vues communes et partagées sur leurs ordinateurs de bureau, de dessiner et d'annoter sur les applications qu'ils ont ouvertes sur leurs bureaux, et même de fusionner leurs vues d'application distinctes en une seule vue partagée. Dans un billet de blogue, la société indique aux utilisateurs : « vous avez la possibilité de travailler dans les applications de vos coéquipiers, comme Xcode et Terminal, comme si elles étaient ouvertes sur votre ordinateur ». Jusqu'ici, la mission de Multi consistait à déballer "le travail de son conteneur", qu'il s'agisse d'une application ou d'un site Web.


Il y a quelques mois, Multi a lancé une application iOS bêta et a aussi commencé à ajouter des résumés alimentés par un grand modèle de langage (LLM) pour les sessions de travail partagées et les appels vidéo entre les membres de l'équipe. Cependant, à l'époque, Multi pensait que "les chatbots ne sont pas l'avenir" et avait renvoyé à un article d'Amelia Wattenberger, chercheuse sur Github, qui expliquait que les interfaces actuelles de chat pour les LLM ne fournissaient pas suffisamment de contexte ou d'indices sur la manière dont l'utilisateur devait interagir avec l'IA ni suffisamment d'informations sur ce que faisait l'IA.

Aujourd'hui, toute l'équipe de Multi rejoint le fournisseur de modèles. Une volte-face intéressante, mais peut-être inspirante, si l'équipe Multi est en mesure d'apporter davantage de sa vision à l'équipe ChatGPT. Comme pour le rachat de Rockset, l'acquisition de Multi semble s'inscrire dans la stratégie récente d'OpenAI qui consiste à investir massivement dans les solutions d'entreprise. OpenAI a récemment révélé que l'offre ChatGPT Enterprise comptait près de 600 000 utilisateurs, dont 93 % des entreprises du Fortune 500. Cela signifie que des améliorations substantielles pourraient attirer plus de clients et rapporter plus.

En mai, OpenAI a signé un accord avec PwC pour revendre ses outils à d'autres entreprises. Le mois précédent, l'entreprise a lancé un programme de conseil et d'optimisation de modèles d'IA personnalisés destiné aux entreprises. Les achats des entreprises semblent porter leurs fruits, car selon les estimations, le chiffre d'affaires d'OpenAI devrait dépasser les 3,4 milliards de dollars cette année. Dans la même veine que les autres efforts d'OpenAI en matière de produits destinés aux entreprises, il est possible que l'on ait un jour voir un ChatGPT avancé avec des capacités de vidéoconférence et de collaboration à distance.

Microsoft et Apple se sont attaqués à l'idée d'intégrer des systèmes d'IA plus profondément dans les PC par le biais du système d'exploitation, notamment la fonction Recall dans les PC Copilot+ et Apple Intelligence dans les Mac. Cela explique peut-être pourquoi OpenAI commence à explorer ce domaine de son côté.

Multi pourrait-il aider l'IA à s'affranchir des limites de l'application elle-même pour contrôler votre PC de manière autonome ? Nous ne le saurons probablement pas avant un certain temps, mais il n'est pas exclu que l'acquisition porte sur un élément clé de la technologie qui pourrait permettre à OpenAI d'y parvenir.

Source : Multi

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de l'acquisition de la startup Multi par OpenAI ?
Comment OpenAI peut-il tirer partir des fonctionnalités de la plateforme de Multi ?
Que pensez-vous de l'idée consistant à permettre à une IA de prendre le contrôle de votre PC ?
Quels sont les avantages ? Quels sont les risques en matière de sécurité et de protection de la vie privée ?
Que pensez-vous des préoccupations en matière de sécurité liées à une intégration profonde de ChatGPT sur les appareils Apple ?

Voir aussi

OpenAI acquiert Rockset, une start-up spécialisée dans les bases de données, afin d'améliorer les performances de ChatGPT, dont notamment les temps de réponse du chatbot IA grâce à l'indexation en temps réel

Microsoft et OpenAI travaillent sur un projet de centre de données dont le coût pourrait atteindre 100 milliards $ et qui comprendrait un superordinateur d'intelligence artificielle appelé "Stargate"

Les autorités américaines ont ouvert la voie à des enquêtes antitrust sur Nvidia, Microsoft et OpenAI, trois des plus grands acteurs de l'intelligence artificielle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !