IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un exemple d'espèce moins intelligente contrôlant une espèce plus intelligente est celui des chiens qui alignent les humains à leurs besoins, donc le contrôle par l'IA induit que nous pourrions être les chiens

Le , par Anthony

1PARTAGES

4  0 
Dans une récente interview, Scott Aaronson, un informaticien théoricien, explore le concept d'une situation potentielle où les humains pourraient se retrouver analogues à des chiens par rapport à l'IA. En établissant un parallèle avec la manière dont une espèce moins intelligente adapte une espèce plus intelligente à ses besoins, M. Aaronson envisage un scénario optimiste dans lequel l'IA ne se contente pas uniquement de répondre à nos besoins, mais nous fait également participer à des tâches ou des défis qui nous maintiendraient engagés.

Scott Aaronson est un informaticien théoricien américain et titulaire de la Schlumberger Centennial Chair of Computer Science à l'université du Texas à Austin. Ses principaux domaines de recherche sont la théorie de la complexité informatique et l'informatique quantique.

L'intelligence artificielle (IA), dans son sens le plus large, est l'intelligence dont font preuve les machines, en particulier les systèmes informatiques. Il s'agit d'un domaine de recherche en informatique qui développe et étudie des méthodes et des logiciels permettant aux machines de percevoir leur environnement et d'utiliser l'apprentissage et l'intelligence pour prendre des mesures qui maximisent leurs chances d'atteindre des objectifs définis. Ces machines peuvent être appelées "IA".

Lors d'une allocution à la conférence South by Southwest qui s'est tenue à Austin, au Texas, le patron de Tesla et de Space X, Elon Musk, a réitéré ses avertissements concernant les dangers de l'intelligence artificielle. Il a notamment déclaré que l'intelligence artificielle est plus dangereuse que les ogives nucléaires et qu'il devrait exister un organisme de réglementation supervisant le développement de cette technologie.

« Je ne suis pas normalement un partisan de la réglementation et de la surveillance - je pense qu’on devrait généralement pécher par excès de minimisation de ces choses-là, mais il s’agit d’une situation où le public court un très grave danger », a prévenu Musk.

Lors d'une interview, Scott Aaronson a également partagé son point de vue sur le sujet :

Nous n'avons pas beaucoup d'exemples d'espèces ou de classes d'entités moins intelligentes contrôlant une espèce plus intelligente ou lui faisant exécuter ses ordres. Quelqu'un a dit qu'un exemple possible serait celui des chiens. Les chiens semblent avoir aligné les humains sur les intérêts des chiens.

On pourrait donc imaginer que dans le cas le plus optimiste, celui où les choses se passent bien, c'est nous qui pourrions être les chiens. Et peut-être que l'IA répondra à tous nos besoins et que, comme pour jouer à la balle, elle pourra même nous donner des problèmes à résoudre avec le bon niveau de difficulté, et nous pourrons ramener les réponses fièrement entre nos dents.



Source : Scott Aaronson

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Trouvez-vous le point de vue de M. Aaronson crédible ou pertinent ?

Voir aussi :

Pour Elon Musk l'IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire, alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d'espoir et dangereuse

« L'IA est susceptible d'être la cause d'une catastrophe de niveau nucléaire », d'après des chercheurs qui relancent le débat sur les dangers et les avantages de l'intelligence artificielle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de ijk-ref
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 26/06/2024 à 1:25
L'exemple du chien est quand même très con et complètement faux.

Un humain prend un chien pour ces besoin d'humain à lui et par pour les besoins du chien

besoin de compagnie, besoin de protéger, besoin de protection, etc...

Un humain qui n'a aucun besoin qu'un chien pourrait combler ne prendra pas de chien même si ce dernier aurait des besoins qu'un humain pourrait combler
2  0 
Avatar de Jules34
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/06/2024 à 11:57
explore le concept d'une situation potentielle où les humains pourraient se retrouver analogues à des chiens par rapport à l'IA
Quand un gouvernement de traitre arrive à faire passer la pilule de l'inflation, du COVID, de la dette, du rachat de l'électricité avec la hausse des prix qu'on connait, bientôt d'une guerre ouverte probable avec la Russie et qu'en plus le grand manitou dissous l'assemblée au moment le plus opportun pour lui on peut raisonnablement penser que l'humain a pas attendu l'IA pour prendre ses congénères pour de vulgaires chiens.
1  1 
Avatar de CoderInTheDark
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/06/2024 à 16:03
A la base les humains ont domestiqué le loup pour garder les troupeaux, les aider à la chasse, pour la guerre aussi, se défendre...
ET ils se sont habitué à leur présence, et comme leur utilité première à diminuer, ils sont devenus des animaux de compagnie, un remède contre le stresse...
N'empeche qu'un gros chien de garde bien grognon c'est dissuasif.
Les chiens d'assistance sont le prolongement de cette logique d'asservissement par l'humain.

Au passage ce n'est pas parce que je suis yvoitrien que je dois avoir obligatoirement un chien.
Trop de boulot
C'est trop petit chez moi, et je n'ai pas de jardin(je suis à Paris).
Et je n'en ai pas vraiment besoin, quand ils ne bossent pas les chiens guide dépriment.

Et les chats ?
A la base ils ont été domestiqué pour chasser les rongeurs qui s'attaquaient aux réserves de céréales.
ET maintenant l'évolution a fait ils roupillent toute la journée sur le lit ou le canapé.
ET qu'ils ne chassent plus grand chose, ou ne le mange pas.
0  0