Les implants cérébraux de Google devraient mettre fin au système éducatif tel qu'on le connait aujourd'hui
Prévient un expert en IA

166PARTAGES

11  1 
Nikolas Kairinos, fondateur et PDG de Fountech.ai, estime que les implants cérébraux de GOOGLE devraient mettre fin au système éducatif tel qu’on le connait aujourd’hui, parce que tout le monde sera capable d’apprendre n’importe quoi instantanément. Selon Kairinos, cette technologie pourrait grandement améliorer nos vies et révolutionner la façon dont nous apprenons.

Dans une interview qu’il a accordée au site Daily Star, le chef d’entreprise a expliqué qu’il a travaillé sur une intelligence artificielle (IA) révolutionnaire pour « personnaliser l’éducation » et permettre à « n’importe qui d’apprendre à peu près n’importe quoi, en utilisant l’IA ». Il est persuadé qu’au cours des deux prochaines décennies, l’intellect humain pourra être boosté en un temps record grâce à des implants spéciaux qui vous déchargeront des opérations fastidieuses liées à la mémorisation.


D’après lui, les gens n’auront plus besoin de prendre la peine d’écrire les questions, car les réponses à ces questions leur viendraient « immédiatement et naturellement » à l’esprit. Cela mettrait fin au mode « d’apprentissage perroquet » qu’on retrouve dans les écoles et toute personne âgée de 8 à 80 ans sera capable d’apprendre « à peu près tout » à son rythme grâce à une technologie innovante qui « adapte son style d’enseignement, sa voix, l’heure à laquelle elle vous parle à chaque individu », a-t-il suggéré.

À ce propos, il a déclaré : « Google sera dans votre tête et c’est peu de le dire. Ce sera comme avoir un assistant vraiment intelligent qui pensera presque comme vous ». Kairinos est persuadé qu’en ce qui concerne l’intelligence artificielle dans l’apprentissage, « nous ne faisons que gratter la surface » et « nous ne devrions pas penser que l’apprentissage sur mesure par l’IA est quelque chose que nous ne verrons pas avant des décennies ».

La technologie décrite par Kairinos est attrayante et fait miroiter l’essor d’une énième technologie alimentée par l’IA, un label qui fait actuellement l’objet d’un important tapage médiatique même si le produit ou le service vanté n’a rien à avoir avec l’intelligence artificielle. Certains pensent d’ailleurs que l’engouement suscité autour de ce « label tendance » utilisé à tort et à travers par de nombreux médias et investisseurs donnent une image fausse de ce qu’est réellement l’intelligence artificielle et surtout sur ses réelles capacités à l’heure actuelle.

« L’intelligence artificielle » peut être définie comme la capacité d’un ordinateur ou d’une machine à penser, apprendre et imiter un comportement humain intelligent. Ce terme est très souvent associé à diverses technologies de pointe allant des simples programmes informatiques qui automatisent des tâches jusqu’aux réseaux neuronaux plus complexes, en passant par des algorithmes d’apprentissage automatique, alors que ces dernières n’ont rien à voir avec la véritable intelligence artificielle.

La ruée vers le label « IA » attire un très grand nombre d’entreprises, des startups notamment, dont les activités ne sont pas toujours conformes à ce qu’elles prétendent. Mais cet engouement n’est pas sans risque parce qu’il permet d’abuser les investisseurs en capital-risque qui n’arrivent pas à faire la distinction entre une vraie IA et une technologie qui est vendue comme une IA, mais qui ne l’est pas en réalité.

En Europe par exemple, un rapport d’étude paru cette année a révélé que 40 % des jeunes entreprises européennes classées comme entreprises d’intelligence artificielle n’utilisent pas réellement l’intelligence artificielle. Le rapport a avancé que les startups utilisent l’IA comme un argument pour attirer les investisseurs et tromper la vigilance des consommateurs. L’intelligence artificielle est devenue une expression que les gens utilisent sans limite, juste pour faire le buzz ou par ignorance.

Source : Daily Star

Et vous ?

Peut-on assimiler la technologie annoncée par Kairinos comme une véritable IA ?
Pensez-vous que le label IA est-il actuellement utilisé à tort et à travers sur le marché ?

Voir aussi

L'IA a-t-elle enrichi les investisseurs, trompé les médias et semé la confusion parmi les informaticiens ? Oui, selon Mike Mallazzo
Des milliards de dollars gaspillés dans les startups Hadoop, il en serait de même pour Docker, la blockchain, et l'intelligence artificielle
La blockchain est-elle une technologie sans intérêt ? Une étude stipule que ses cas d'utilisation ont un taux de réussite de 0 %
L'intelligence artificielle menace-t-elle la démocratie dans le monde ? Oui, selon un conseiller principal à la Commission européenne

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/06/2019 à 22:36
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Dans une interview qu’il a accordée au site Daily Star, le chef d’entreprise a expliqué qu’il a travaillé sur une intelligence artificielle (IA) révolutionnaire pour « personnaliser l’éducation » et permettre à « n’importe qui d’apprendre à peu près n’importe quoi, en utilisant l’IA ». Il est persuadé qu’au cours des deux prochaines décennies, l’intellect humain pourra être boosté en un temps record grâce à des implants spéciaux qui vous déchargeront des opérations fastidieuses liées à la mémorisation.

D’après lui, les gens n’auront plus besoin de prendre la peine d’écrire les questions, car les réponses à ces questions leur viendraient « immédiatement et naturellement » à l’esprit. Cela mettrait fin au mode « d’apprentissage perroquet » qu’on retrouve dans les écoles et toute personne âgée de 8 à 80 ans sera capable d’apprendre « à peu près tout » à son rythme grâce à une technologie innovante qui « adapte son style d’enseignement, sa voix, l’heure à laquelle elle vous parle à chaque individu », a-t-il suggéré.

À ce propos, il a déclaré : « Google sera dans votre tête et c’est peu de le dire. Ce sera comme avoir un assistant vraiment intelligent qui pensera presque comme vous ». Kairinos est persuadé qu’en ce qui concerne l’intelligence artificielle dans l’apprentissage, « nous ne faisons que gratter la surface » et « nous ne devrions pas penser que l’apprentissage sur mesure par l’IA est quelque chose que nous ne verrons pas avant des décennies ».
Au secours !

Mais c'est où la sortie de ce monde débile qui se profile à l'horizon ? Les pires scénarios de SF ramenés au rang de romans à l'eau de rose, j'hallucine.

Laissez-moi descendre, je ne veux pas de ce monde décervelé.
14  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 10:23
Je sais qu'on est vendredi, mais ça serait bien d'éviter d'aller chercher les news dans les bas fond des tabloïds britanniques. J'ai retrouvé l'article d'origine qui ne donne aucune info sourcée juste l'avis d'un pseudo expert dont l'avis semble autant fondé que n'importe quel auteur de science fiction.

Les implants neuronaux sont certes un sujet technologique, philosophique et sociologique avec plein d'implications difficilement imaginables. Mais on n'y est pas encore et lâcher le mot Google au milieu pour faire paniquer est juste idiot vu que ça n'est pas une société qui est leader dans les recherche du domaine.

Ca n'a rien d'une news, c'est juste un article d'un tabloïd qui n'a évidement pas pris la peine d’approfondir le sujet.

Citation Envoyé par Jipété Voir le message
C'est ça que tu as voulu dire ?
C'est plutôt bon signe, alors.
Petit conseil : évite Google pour la traduction directe de mot, WordReference ou Linguee sont bien mieux pour ça. La trad Google est plus ou moins mauvaise car il essaie de donner une réponse unique donc parfois mal adaptée au contexte.

En l’occurrence to leak signifie bien avoir une fuite et fonctionne bien.
11  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/06/2019 à 23:13
Google va pouvoir supprimer le wrong think directement à la source, c'est une grande avancée sociale.

Il y a quelques jours, un rapport provenant de Google a été leaké, on y apprend que Google manipule les résultats des recherches pour correspondre à son idéologie (ML-Fairness).
8  0 
Avatar de DotNET74
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 6:39
Ne vous inquiétez pas…

comme tout ce qu'entreprend Google en dehors de son moteur de recherche (Google OS, Google Chrome Book, Google glass, Google Car etc...) ce projet finira dans la poubelle…

5  1 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 7:25
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Il y a quelques jours, un rapport provenant de Google a été leaké,
C'est ça que tu as voulu dire ?
C'est plutôt bon signe, alors.
4  2 
Avatar de sergio_is_back
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 11:20
Il est persuadé qu’au cours des deux prochaines décennies, l’intellect humain pourra être boosté en un temps record grâce à des implants spéciaux qui vous déchargeront des opérations fastidieuses liées à la mémorisation.
L'assertion "qui vous déchargeront des opérations fastidieuses liées à la mémorisation" prouve qu'une fois de plus les gens ne savent rien de l'intelligence et du cerveau humain...

Apprendre n'est pas comprendre, et encore moins être capable d'extrapoler à partir de ce que l'on a compris...
On peut très bien apprendre un texte, des formules mathématiques, ou n'importe quoi d'autre par cœur et les réciter ou les retranscrire à la virgule près mais ça veut pas dire que l'on en a compris le sens... Ni que l'on sera capable de le mettre en parallèle avec les autres choses que l'on a déjà acquises...

C'est d'ailleurs comme ça que les intégristes qui ne parlent pas l'arabe littéraire (et dont certains savent a peine lire) apprennent à réciter le Coran par cœur

L'apprentissage c'est pas une simple opération de "mémorisation fastidieuse"
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 8:06
Citation Envoyé par Jipété Voir le message
C'est ça que tu as voulu dire ?
Sur le coup, je n'arrivais plus à retrouver l'équivalent français.

Je voulais dire "fuité".
3  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 9:28
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Sur le coup, je n'arrivais plus à retrouver l'équivalent français.

Je voulais dire "fuité".
Merci pour la précision.
Car à notre époque d'inculture généralisée et d'orthographe aléatoire et pifométrique (la preuve dessous), j'ai d'abord pensé à "liké".
Comme quoi, hein, mon combat, perdu d'avance, n'en est pas vain pour autant.

Citation Envoyé par Stellar7 Voir le message
@Jipété: Sauf que là, ce n'est pas seulement que ça coule, mais que ça fait tâche
Surement pas, non.
Par contre, que ça fasse tache sans accent circonflexe, alors là d'accord.
3  4 
Avatar de eldran64
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 9:45
@Jipété fo pa vouar le mal partou on né pa touss andicap d lortograf

(désolé, on est vendredi, je n'ai pas pu me retenir )
3  1 
Avatar de Kulvar
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 28/06/2019 à 12:03
Patch 17
• Libération d'hormones du plaisir à la seule mention du nom Google.
• Libération d'hormones de stress à la mention des concurrents de Google.
3  0 
Contacter le responsable de la rubrique Intelligence artificielle

Partenaire : Hébergement Web