Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft voudrait participer à la sauvegarde du patrimoine culturel mondial grâce à l'IA
Et annonce cet objectif dans son projet « AI for Good »

Le , par Stéphane le calme

36PARTAGES

12  0 
Microsoft a annoncé son plan « AI for Good » (l’intelligence artificielle au service du bien), un engagement de 125 millions de dollars sur cinq ans d’utiliser l’intelligence artificielle pour relever certains des plus grands défis de la société.

La technologie favorise la mondialisation au profit de certains, mais elle entraîne également la destruction de cultures, telle que la perte généralisée de langues alors que le monde s’achemine vers une poignée de langues dominantes. Et alors que beaucoup craignent que l'intelligence artificielle ne soit la fin de l'histoire de l’humanité telle que nous la connaissons, Microsoft souhaite utiliser cette technologie pour enregistrer et protéger l'histoire culturelle, menacée par la mondialisation.

Fort de ce constat, Microsoft a décidé de l’inclure dans son projet. Par la voix de Brad Smith, responsable des affaires juridiques de Microsoft, l’éditeur a annoncé une branche dans ce plan qui vise spécifiquement à protéger le patrimoine culturel, rejoignant les autres initiatives d'IA de l’entreprise axées sur l'environnement, les questions humanitaires et l'accessibilité.

« Il est difficile d’ignorer les angoisses et même la polarisation que l’on rencontre dans tant de régions du monde. Les forces de la mondialisation redéfinissent nos communautés de manière tangible. De plus en plus de personnes expriment des préoccupations concernant leur place dans la société, leur identité culturelle et leur patrimoine. Nous le voyons non seulement aux États-Unis, mais également en Europe, en Asie et ailleurs.

« La technologie a joué un rôle important dans l’accélération de la mondialisation. Bien que notre métier soit de faire progresser la technologie, nous pensons également que la technologie doit respecter et même contribuer à protéger les valeurs intemporelles du monde. C’est cette conviction qui nous a amenés à annoncer aujourd’hui un nouveau et quatrième pilier au portefeuille de Microsoft pour l’IA pour de bonnes intentions: notre engagement de 125 millions de dollars sur cinq ans d’utiliser l’intelligence artificielle pour relever certains des plus grands défis de la société. Ce nouveau pilier mettra l'accent sur l'IA pour le patrimoine culturel.


Photo prise dans la baie du Mont Saint Michel

« Les menaces modernes au patrimoine culturel sont illustrées de manière dramatique par l'avenir des langues, l'expression verbale de la culture. Selon l’UNESCO, un tiers des langues du monde comptent moins de 1 000 locuteurs et toutes les deux semaines, une langue meurt avec son dernier locuteur. On prévoit qu'entre 50 et 90% des langues en danger disparaîtront d'ici le siècle prochain. Lorsque le monde perd une langue, nous perdons tous un élément important de l'histoire humaine et une communauté perd sa capacité à se connecter et à communiquer avec son passé »

Le programme relatif au patrimoine culturel de Microsoft utilisera l'intelligence artificielle pour collaborer avec les organisations à but non lucratif, les universités et les gouvernements afin de contribuer à la préservation des langues, des lieux et des artefacts culturels.

Il va s’appuyer sur les travaux récents que Microsoft a menés en utilisant divers aspects de l’IA dans chacun de ces domaines, tels que:

Travaillez à New York, où Microsoft a collaboré avec le Metropolitan Museum of Art et le MIT pour explorer les moyens par lesquels l’IA peut rendre la vaste collection de The Met accessible, découvrable et utile aux 3,9 milliards de personnes connectées à Internet dans le monde.
Travaillez à Paris au Musée des Plans-Reliefs, où Microsoft s’est associé à deux sociétés françaises, HoloForge Interactive et Iconem, pour créer une expérience muséale entièrement nouvelle, mêlant réalité et intelligence artificielle, qui rend hommage au mont-Saint-Michel, icône au large de la côte normande.
Et dans le sud-ouest du Mexique, où Microsoft s’est engagé « dans le cadre de nos efforts constants pour préserver les langues du monde entier afin de capturer et de traduire le Yucatec Maya et le Querétaro Otomi en utilisant l’IA pour les rendre plus accessibles au monde entier ».

« Ces projets nous ont donné confiance dans le fait que nous pouvons utiliser l’intelligence artificielle à des fins novatrices, afin d’aider les communautés à élargir leur accès à la culture et à explorer de nouvelles perspectives et connexions grâce à des expériences partagées. Nous avons compris que ce travail méritait plus qu’une poignée de projets. C’est la raison pour laquelle nous rassemblons ces efforts dans un programme plus complet qui explorera et poursuivra de nouvelles opportunités avec des institutions du monde entier ».

Un projet qui réunit déjà plusieurs branches

Actions humanitaires (AI for humanitary action)

Des crises humanitaires persistantes causées par des catastrophes naturelles ou d'origine humaine, l'oppression et d'autres urgences ont affecté notre monde. Tandis que les organisations de secours mondiales se démènent pour réagir à ces événements, leur travail est par définition souvent réactif et difficile à déployer. Microsoft pense que la technologie, telle que l'intelligence artificielle combinée à la technologie cloud, peut changer la donne, sauver plus de vies, alléger les souffrances et restaurer la dignité humaine en modifiant la manière dont les organisations de secours de première ligne anticipent, prédisent et ciblent mieux les efforts de réponse.


AI for Humanitarian Action collabore avec des organisations à but non lucratif et humanitaires pour soutenir les actions de reconstruction après une catastrophe, porter secours aux enfants, protéger les populations déplacées et promouvoir les droits de l’homme.

AI for Humanitary Action est un programme de 5 ans doté de 40 millions de dollars.

« L’initiative va mobiliser l’IA sur quatre priorités: aider le monde à se relever des catastrophes, répondre aux besoins des enfants, protéger les réfugiés et les personnes déplacées et promouvoir le respect des droits de l’homme ».

Accessibilité (AI for Accessibility)

Microsoft est persuadé que l’intelligence artificielle peut offrir aux personnes handicapées des outils qui favorisent l’indépendance et la productivité, à mesure que les technologies modifient rapidement la façon dont nous vivons, nous apprenons et nous travaillons.


Ici divers projets ont reçu des subventions, comme
  • Seeing AI : une application gratuite qui décrit le monde qui vous entoure. Conçu pour la communauté des malvoyants, ce projet de recherche exploite la puissance de l’intelligence artificielle pour décrire des personnes, des textes et des objets.
  • Helpicto : Equadex s’est associé à Microsoft pour développer une application de pictogramme pour les enfants qui n’arrivent pas à parler. Helpicto utilise la conversion de parole en texte pour générer des phrases et s’appuie sur la reconnaissance vocale pour catégoriser des mots-clés.

L'IA à la rescousse de l'environnement avec AI for Earth

AI for Earth fournit la technologie d’intelligence artificielle et des logiciels de cloud à ceux qui œuvrent à la résolution des problèmes climatiques mondiaux. AI for Earth octroie des subventions pour soutenir des projets qui changent la façon dont les personnes et les organisations surveillent, modélisent et enfin gèrent les écosystèmes.

AI for Good

Source : Microsoft

Et vous ?

Que pensez-vous du projet AI for Good en général et du projet de sauvegarde du patrimoine culturel en particulier ?
Les grandes entreprises du numérique gagneraient-elles à s'en inspirer ?
Quel axe auriez-vous ajouté / retiré ?

Voir aussi :

Intelligence artificielle : Bruno Le Maire précise la stratégie française et où vont aller les 1,5 milliard d'euros promis d'ici 2022
Gen, un langage probabiliste universel dans Julia, il ambitionne de faciliter l'utilisation d'intelligence artificielle pour tous
Salesforce annonce pour 15,7 milliards $ le rachat de Tableau, entreprise leader de la business intelligence et l'analytics
Intelligence artificielle : Microsoft se démarque dans la pertinence technique et la couverture de marché, d'après un rapport d'IPlytics

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/07/2019 à 16:20
Seeing AI : une application gratuite qui décrit le monde qui vous entoure. Conçu pour la communauté des malvoyants, ce projet de recherche exploite la puissance de l’intelligence artificielle pour décrire des personnes, des textes et des objets.
Ca je dis ok, c'est cool pour les malvoyants qui auront du coup une meilleur appréhension de l'environnement qui les entoure, et comme il faut que ce soit en temps réel je comprend l'intérêt de l'IA
[troll]On pourrait aussi leur mettre un casque audio avec des camera sur tous les côtés, connecté à quelqu'un qui serait là pour tout décrire, ça créerait des emplois ![/troll]


Helpicto : Equadex s’est associé à Microsoft pour développer une application de pictogramme pour les enfants qui n’arrivent pas à parler. Helpicto utilise la conversion de parole en texte pour générer des phrases et s’appuie sur la reconnaissance vocale pour catégoriser des mots-clés.
Là je vois moins l'intérêt de l'IA, à part peut-être pour générer la base de pictogramme au départ (mais du coup ça c'est lors du dev de l'application, pour pas qu'une personne se retrouve à devoir faire le lien entre tous les pictogrammes et les phrases (encore que ce n'est vrai que si les phrases sont générées par ordinateur, sinon il faut une personne pour enregistrer toutes les phrases et on peut faire le lien direct sans IA...)), mais une fois que tout est enregistrer, je vois pas ce que l'IA vient faire la-dedans.... C'est comme quand j'appuie sur une touche sur mon clavier, ça écrit le caractère correspondant, et a priori il n'y a pas d'IA derrière.

AI for Earth fournit la technologie d’intelligence artificielle et des logiciels de cloud à ceux qui œuvrent à la résolution des problèmes climatiques mondiaux. AI for Earth octroie des subventions pour soutenir des projets qui changent la façon dont les personnes et les organisations surveillent, modélisent et enfin gèrent les écosystèmes.
C'est bien beau de vouloir soutenir les petites organisations qui font des efforts pour l'écologie, mais je doute que ce soit vraiment elles qui auront un impact réel car ceux qui pollue le plus sont bien plus gros et n'en ont pas forcément grand chose à faire.
1  0