Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une IA réussit à un test scientifique fait pour des élèves de la classe de 4e, avec un score de plus de 90 % de réponses correctes
Comme le rapporte le New York Times

Le , par Jonathan

40PARTAGES

11  0 
Il n'est presque plus possible actuellement de parler de technologie de pointe sans penser à l'intelligence artificielle, cette technologie qui s'insinue de plus en plus dans notre quotidien. Presque tous les gouvernements ont compris l’importance de se doter du système d’IA le plus sophistiqué possible et n’hésitent pas à financer les recherches dans ce domaine à coup de centaines de millions. Jusqu’à présent, les progrès dans ce domaine n’ont pas encore permis de créer des IA capables de tenir des conversations et c’est une limite qui peut être constatée au niveau des assistants virtuels présents dans de nombreux appareils mobiles et appareils intelligents pour la maison. Mais il semble que nous ne soyons plus si loin d'atteindre cet objectif au regard des avancées qui sont faites ces derniers temps.

Selon Le New York Times, l’Institut Allen pour l’Intelligence Artificielle, un laboratoire de premier plan à Seattle, a récemment dévoilé un nouveau système nommé Aristo, qui aurait réalisé une très grande avancée dans le domaine de l’intelligence artificielle. En effet, ce système a été en mesure de réussir avec un score de plus de 90 %, un test scientifique de la classe de 4e. Cela représente une avancée majeure surtout quand on sait qu'il y a quatre ans, 700 informaticiens ont essayé sans succès d'inventer un système capable de réussir un tel examen. À l'époque, la note la plus élevée était un score de 60 % de réponses correctes. Le test en question est un examen standard écrit pour les élèves de New York.

Une des questions tirée du test


Aristo a été construit uniquement pour des tests à choix multiples et donc ce test ne contenait que ce type de questions. Il était dépourvu de questions comprenant des images et des diagrammes, car répondre à de telles questions aurait nécessité des compétences supplémentaires qui allient la compréhension du langage et la logique à une vision dite informatisée. Aristo a été soumis au total à 2 tests : celui de la classe de 4e qu’il a réussi avec un score de plus de 90 % de réponses correctes, et celui de la classe de Terminale pour lequel il a obtenu plus de 80 % de réponses correctes.

Les chercheurs de l’Institut Allen ont construit Aristo sur une technologie différente développée par Google, appelée Bert. Bert a été conçue pour scanner des milliers d'entrées Wikipedia sur des livres et des articles écrits par des humains, et à l'instar d'autres algorithmes d'apprentissage automatique, elle est capable de s'améliorer. Bien que le système ait été conçu spécifiquement pour passer des tests, les chercheurs affirment qu'il pourrait avoir des implications pratiques dans les moteurs de recherche et autres systèmes impliquant le traitement de requêtes d'utilisateurs, telles que des bases de données d'enregistrement dans les hôpitaux.

Pendant que certains trouvent ces résultats très prometteurs pour l’avenir de l’IA, d’autres pensent plutôt qu’ils ne représentent pas grand-chose, parce que selon eux, le fait d’avoir supprimé du test toutes les questions visuelles, diminue de ce fait la qualité du test et les implications que pourraient apporter ces résultats.

Source : New York Times

Et vous ?

Que pensez-vous de ce test ?
Peut-on se fier à ces résultats pour y voir une véritable avancée technologique ?

Voir aussi :

La France bannit les IA de prédiction des comportements des juges Les technologies de justice prédictive sont-elles une menace pour la société ?
« On peut voir l'humanité comme une sorte de chargeur d'amorçage biologique pour l'intelligence artificielle » D'après Elon Musk
« L'intelligence artificielle n'existe pas et la voiture autonome n'existera jamais », Selon un expert en IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de frfancha
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/09/2019 à 13:24
Questions à choix multiples uniquement, sans diagrammes ni images.

On est très très loin d'un vrai test.
2  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/09/2019 à 23:13
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Pendant que certains trouvent ces résultats très prometteurs pour l’avenir de l’IA, d’autres pensent plutôt qu’ils ne représentent pas grand-chose, parce que selon eux, le fait d’avoir supprimé du test toutes les questions visuelles, diminue de ce fait la qualité du test et les implications que pourraient apporter ces résultats.
Ce qui fait que ce n'est pas grand chose, c'est surtout que ce n'est pas nouveau ! Watson d'IBM faisait déjà mieux en 2011 pour Jeopardy :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Watson..._artificielle)

Là, Google a juste entamé la production de son concurrent à Watson. Reste à voir comment ils atteindront un niveau équivalent. À ce moment là, ce qui sera intéressant sera de voir les différences en termes de technos utilisées, pour voir si au final ils font la même chose ou s'ils utilisent une méthode innovante. Mais d'ici là, aucun intérêt significatif.
1  0 
Avatar de BufferBob
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 05/09/2019 à 16:14
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Une des questions tirée du test

la vraie info c'est que Google Bert fait des miracles (pour peu qu'on ait une machine de guerre, et ça n'est pas vraiment nouveau non plus)

ce qui est compliqué dans cet exercice c'est de comprendre l'intitulé de la question, et par "comprendre" on entend que l'IA doit parvenir à se faire une représentation interne la plus juste du problème, comprendre que l'on cherche un équipement, qu'on veut qu'il maximise quelque chose ("will best"), ce quelque chose doit en "séparer" d'autres, donc comprendre le sens de "séparer" etc. or ça nécessite des connaissances extérieures sur le monde que l'analyse morphosyntaxique ne permet pas, c'est un domaine de recherche prépondérant en traitement du langage à l'heure actuelle.
0  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 06/09/2019 à 9:32
Si c'est cherché des réponses dans une base de données c'est pas vraiment de l'intelligence .

A la rigueur analyser les questions.

On en reparlera quand l'Ia fera une disert.
0  0 
Avatar de Edrixal
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 05/09/2019 à 12:34
Mouai franchement ceux qui l'on coder l'on pas fait au top, seulement 90% et 80% c'est moyen pour une IA.
0  2 
Avatar de phil995511
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 05/09/2019 à 15:18
Deep Blue le soft d'IBM qui a soit disant gagné contre Kasparov était semble-t-il assisté en temps réel par au moins un maître du jeu d'échecs.

L'IA que Microsoft avait mise en ligne en 2016 a commencer à virer raciste à peine a-t-elle été branchée sur le monde extérieur.

En matière de météorologie, l'IA n'apporte pas de meilleures prévisions que ce que nous faisons déjà intellectuellement parlant en nous basant sur les modèles que nous avons mis au point.

Ce concept d'intelligence artificielle est limitée par les programmeurs qui sont derrière. Un programmeur au Qi moyen ne parviendra jamais à créer une IA rivalisant avec de grands scientifiques du type d'Albert Einstein, ce même dans un domaine très concis, et d'autre part une IA ne connais pas l'intuition ni le rêve, qui sont une partie non négligeable de la source d'inspiration dont grands esprits humains bénéficient. Et puis si on imagine un IA bugée voulant mettre au point une nouvelle génération d'IA, on ne serait franchement pas sortis de l'auberge...

Une IA sera de toute manière bugée quoi que l'on fasse pour limiter cela, donc ses résultats ne seront pas à 100% fiables dans bien des cas (sauf des problèmes de logique extrêmement simples). Part ailleurs, les êtres humains ont la capacité de se remettre en question et corriger leurs erreurs ce que l'IA semble totalement incapable de faire, elle restera certaine d'avoir opté pour le meilleur choix possible, ce même si elle se trompe.

De toute manière "l'intelligence artificielle" n'est qu'à ses balbutiements, elle sera peut-être un jour un compagnon offrant une vision complémentaire à celle que peut avoir un être humain, sans pouvoir jamais à mon avis réellement rivaliser avec nous. En ce qui me concerne je ne confierai jamais ma vie à un soft comme l'Auto-Pilot de Tesla...

Très franchement l'IA n'est pas la panacée, juste un concept intéressant pour la recherche scientifique.
0  3