Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La plupart des startups prometteuses utilisant l'IA se basent aux États-Unis
Elles sont surtout dans le domaine des sciences de la vie et les industries informatiques, selon une étude

Le , par Victor Alisson

40PARTAGES

5  0 
65 % des 100 premières startups les plus prometteuses utilisant l’intelligence artificielle (IA) sont des entreprises basées aux États-Unis. Cela ressort d’une étude réalisée par CB Insights en s’appuyant sur les données relatives à 5000 startups dans le monde. Certes, certaines de ces entreprises ont un double siège social ailleurs, dont en Chine ; mais, Deepashri Varadharajan, l’analyste de CB Insights ayant dirigé cette étude a affirmé que « le pourcentage élevé d’entreprises basées aux États-Unis reflète la domination historique du pays dans la recherche sur l’IA ».

Quelques noms de ces startups émergent alors, dont la valeur peut aller au-delà d’un milliard de dollars : Butterfly Network qui s’appuie sur des diagnostics assistés par l’IA dans la fabrication d’appareils à ultrasons, Faire Wholesale Inc. qui assiste les détaillants à identifier les produits qui se vendent le mieux, et DataRobot qui aident les entreprises dans le développement de leurs propres applications utilisant l’IA. Certaines de ces startups prometteuses collaborent désormais avec de grandes entreprises leaders dans l’utilisation de l’IA, à l'instar de l’entreprise de surveillance du climat ClimaCell Inc. qui a noué un partenariat avec Alphabet Inc. de Google.


La plupart de ces startups se focalisent dans trois secteurs d’activité, à savoir : les soins de santé (dans l’amélioration de l’imagerie et la surveillance de la santé), la vente au détail, et les transports. En tout cas, ces entreprises cherchent à répondre à un besoin dans des secteurs spécifiques ou à résoudre des problèmes, des contraintes et des obstacles particuliers en utilisant principalement l’IA. L’analyste de CB Insights donne également une perspective pour certaines tendances futures de la dynamique sectorielle de l’IA : on pourrait s’attendre à voir plus de startups dans les domaines de l’efficacité énergétique, l’amélioration de l’informatique quantique, et des deepfakes dans les prochaines années.

Il faut tout de même dire que la part des États-Unis, en termes de flux financiers dans les startups utilisant l’IA, diminue substantiellement : cela passe de 71 % à 39 % de 2014 à 2019. Cela montre que d’autres pays commencent à investir massivement dans les technologies. Mais, il faut aussi remarquer qu’une importante part de ces investissements se déplacent du secteur industriel vers le secteur tertiaire.

Tout cela peut venir expliquer, même en partie, pourquoi les salaires des ingénieurs en informatique travaillant dans l’IA paraissent particulièrement élevés aux États-Unis, ces dernières années. On rappelle ainsi que le métier d’ingénieur en vision par ordinateur (classé meilleur métier en 2019), par exemple, avec un salaire moyen de base de plus de 158 000 dollars, est en forte croissance dans ce pays, soit à une augmentation annuelle des offres d’emploi (relatives à ce métier) de l’ordre de 116 %.

De même, la déclaration d’impôt de l’organisation à but non lucratif OpenAI en septembre 2019 a permis de constater que les chercheurs en IA dans la Sillicon Valley peuvent gagner jusqu’à plus d’un million de dollars par an. En fait, étant donné le développement rapide de l’usage de l’IA dans l’industrie américaine, les professionnels maîtrisant ce domaine sont particulièrement recherchés par les entreprises basées aux États-Unis, d’autant plus que l’on peut prévoir l’émergence de nombreuses autres startups utilisant l’IA dans ce pays dans la prochaine décennie.

On rappelle désormais que 75 % des employés français travaillant dans le numérique désirent s'expatrier aux États-Unis. Parmi les raisons évoquées figure le désir de voir évoluer leurs carrières. Le développement de ces startups américaines utilisant l'IA pourrait alors favoriser davantage cette tendance dans l'avenir, étant entendu que la majorité de ces employés voulant migrer aux États-Unis sont particulièrement attirés par les grandes entreprises et les startups basées dans ce pays.

Source : CB Insights

Et vous ?

Avez-vous dû migrer aux États-Unis pour trouver un bon job en IA ou en avez-vous trouvé dans votre pays d'origine ?
Pensez-vous que les États-Unis constituent (et resteront) le meilleur bassin d’emploi pour les professionnels de l’IA ?

Voir aussi :

Vos compétences en IA sont moins précieuses que vous le pensez, selon un ex-Googler, estimant que c'est une mauvaise idée de lancer une startup en IA

Trump signe un décret exécutif pour stimuler les investissements américains dans l'IA

Le gouvernement américain limite les exportations de logiciels d'intelligence artificielle, afin de garder les technologies sensibles hors des mains de puissances rivales comme la Chine

L'« Ingénieur en Machine Learning » classé meilleur métier aux États-Unis en 2019, grâce à une croissance des offres de 344 % entre 2015 et 2018

40 % des « startups en IA » en Europe n'utilisent pas d'intelligence artificielle - L'IA est-il un argument pour attirer les investisseurs ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de darklinux
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 06/03/2020 à 13:30
Pensez-vous que les États-Unis constituent (et resteront) le meilleur bassin d’emploi pour les professionnels de l’IA ?

Non , c 'est encore une fois tout l ' enjeu du programme Nvidia Inception https://www.nvidia.com/fr-fr/deep-learning-ai/startups/ , qui à l ' intelligence de pousser les start ups la ou elles sont en développant l ' usage du machine / deep learning dans les domaines autre et surtout , la ou elles sont , pas mal en Europe et plein en France .
1  0 
Avatar de jc_granit
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 09/03/2020 à 12:14
La plupart des startups prometteuses utilisant l’IA se basent aux États-Unis
Cela ne se limite pas à l'IA.

Pour une startup être aux USA est la meilleure manière d'espérer réussir!
1  0