IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de la moitié des Européens souhaitent remplacer les législateurs par une IA
D'après une étude

Le , par Nancy Rey

34PARTAGES

20  0 
Des chercheurs du Center for the Governance of Change de l'IE University, une université espagnole, ont demandé à 2 769 personnes de 11 pays du monde entier ce qu'elles penseraient de la réduction du nombre de parlementaires nationaux dans leur pays et de l'attribution de ces sièges à une IA qui aurait accès à leurs données. Les résultats, publiés jeudi dernier, montrent que malgré les limites claires et évidentes de l'IA, 51 % des Européens se disent favorables à une telle mesure. En dehors de l'Europe, quelque 75 % des personnes interrogées en Chine soutiennent l'idée de remplacer les parlementaires par l'IA, tandis que 60 % des répondants américains s'y opposent.


L'étude a été menée pour évaluer les opinions sur l'utilisation de l'IA dans la gouvernance. L'enquête demandait aux personnes interrogées ce qu'elles pensaient de la réduction du nombre de députés ou de législateurs dans leurs pays respectifs et de l'attribution de ces sièges à une IA qui aurait accès à toutes leurs données. Bien que les résultats de l'étude varient selon les pays et les régions, le consensus général montre que la plupart des gens préféreraient que l'IA soit le législateur plutôt que le politicien. Les résultats, publiés jeudi 27 mai 2021, montrent que malgré les limites claires et évidentes de l'IA, 51 % des Européens se disent favorables à une telle évolution. Voici la répartition des résultats en faveur de l'IA par pays :
  • 66 % des personnes en Espagne ;
  • 59 % des personnes en Italie ;
  • 56 % des personnes en Estonie ;
  • 31 % des personnes interrogées au Royaume-Uni ;
  • 44% des personnes aux Pays-Bas ;
  • 46 % des personnes interrogées en Allemagne.


Oscar Jonsson, directeur académique du Center for the Governance of Change de l’IE Universty et l'un des principaux chercheurs de l’étude, a déclaré qu'il y a eu « un déclin de plusieurs décennies de la croyance dans la démocratie comme forme de gouvernance. Les raisons sont probablement liées à la polarisation politique accrue, aux bulles de filtres et à l'éclatement de l'information. Tout le monde a l'impression que la politique se dégrade et que les politiciens sont évidemment blâmés. Je pense donc que le rapport reflète l'état d'esprit général ». Il a ajouté que les résultats ne sont pas si surprenants « étant donné le nombre de personnes qui connaissent leur député, le nombre de personnes qui ont une relation avec leur député (et) le nombre de personnes qui savent ce que fait leur député ».


L'étude révèle donc que l'idée est particulièrement populaire en Espagne, où 66 % des personnes interrogées y sont favorables. Ailleurs, 59 % des personnes interrogées en Italie y sont favorables et 56 % en Estonie. Tous les pays ne sont pas favorables à l'idée de confier le contrôle aux machines, qui peuvent être piratées ou agir d'une manière que les humains ne souhaitent pas. Au Royaume-Uni, 69 % des personnes interrogées étaient contre cette idée, tandis que 56 % étaient contre aux Pays-Bas et 54 % en Allemagne.

En dehors de l'Europe, quelque 75 % des personnes interrogées en Chine soutiennent l'idée de remplacer les parlementaires par l'IA, tandis que 60 % des Américains s'y opposent.

Les opinions varient aussi considérablement selon les générations, les jeunes étant nettement plus ouverts à cette idée. Plus de 60 % des Européens âgés de 25 à 34 ans et 56 % de ceux âgés de 34 à 44 ans sont favorables à l'idée, tandis qu'une majorité de personnes interrogées âgées de plus de 55 ans ne la considèrent pas comme une bonne idée.

Les deux principales conclusions de cette étude sont les suivantes :
  • 72 % des Européens veulent voter aux élections via leur smartphone ;
  • les citoyens sont également favorables à la réduction du nombre de parlementaires nationaux et à l'attribution de ces sièges à un algorithme.


Source : IE University

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ?
Remplaceriez-vous votre député par une intelligence artificielle ?
Pensez-vous que l'IA aurait fait un meilleur travail que les politiciens que vous avez actuellement dans votre pays ?

Voir aussi :

L'homme vs. l'ordinateur : une machine peut-elle faire votre métier ? Dans quelles tâches un PC peut-il remplacer l'humain ?

La plus grande crainte dans la carrière du développeur est d'être remplacé par un système d'intelligence artificielle, selon une étude internationale

Microsoft licencie des journalistes pour les remplacer par l'IA, la société s'appuyant de plus en plus sur les robots pour sélectionner les contenus présentés sur Microsoft News et MSN

Pendant la pandémie du covid-19, les robots prendront-ils en charge plus d'emplois humains ? Oui, selon un rapport

Les robots prendront les emplois encore plus rapidement, environ 50 millions d'emplois pourraient être automatisés, à cause de la pandémie du covid-19

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Arya Nawel
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 11:26
90% des européens ne savent pas ce qu'est une IA
9  0 
Avatar de covao
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 13:10
Concernant l'étude en elle-même :
Quelle est la méthodologie de recueil des données ? Comment ont été formulées les questions ?

Concernant le sujet de fond :
Qui ont été interrogées ? Quel est leur niveau de connaissance de l'IA ? Les personnes interrogées connaissent-ils les tenants et aboutissants de l'IA ?
9  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 11:27
90% des européens ne savent pas à quoi sert un parlementaire européen non plus, donc en somme ça ne changerait pas grand chose.
8  0 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 15:37
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
90% des européens ne savent pas ce qu'est une IA
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
90% des européens ne savent pas à quoi sert un parlementaire européen non plus,
donc en somme ça ne changerait pas grand chose.
Tu a oublié de dire ...

90% des européens ne savent pas à quoi sert une IA .
7  0 
Avatar de jvallois
Membre averti https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 14:08
Cyberpunck, nous voilà !
5  1 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 23:31
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
[*]72 % des Européens veulent voter aux élections via leur smartphone ;
Quand je lis ça, je me dis que 72% des personnes interrogées ne savent pas ce qu'est une IA, à quel point ce n'est pas intelligent, qui la programme/l'entraîne et surtout que ces personnes ne comprennent rien au paradoxe du vote électronique (et passons sur la traçage à travers leur téléphone!).

Mis à part ça, au vu de leurs performances ces dernières années, je propose de remplacer les parlementaires ainsi que la classe politique en général par des carottes: c'est à peu près le même niveau de compétences, et ça coûte moins cher au kilogramme!
5  1 
Avatar de thamn
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 31/05/2021 à 1:41
Est-ce que quelqu'un est au courant que ce qu'on appel "intelligence artificielle" devrait s'appeler en fait de l'apprentissage statistique, donc probablement aussi proche d'une intelligence qu'une voiture est proche d'un cheval. Proposer n'importe quoi de plus ou moins comestible a un clébard, il le mangera sans grandes hésitations. Je préfère vous laisser faire le lien vous même entre ce constat et le sujet de l'article.
Aussi, considérer que l'avis de 2 769 personnes est représentatif de l'avis de la population européenne (qui était de 446 millions en février 2020) nous indique que comme le bon peuple, les journalistes ne sont probablement pas bien loin non plus de nos amis canins.

J'ai toujours du mal a comprendre comment on peut aussi mal faire un job, accepter de se faire payer pour et réussir a être serein..
5  2 
Avatar de jvallois
Membre averti https://www.developpez.com
Le 31/05/2021 à 9:25
Citation Envoyé par thamn Voir le message
Est-ce que quelqu'un est au courant que ce qu'on appel "intelligence artificielle" devrait s'appeler en fait de l'apprentissage statistique, donc probablement aussi proche d'une intelligence qu'une voiture est proche d'un cheval.
C’est un message que j’espère réussir à faire passer à mes élèves en NSI (Numérique et Science Informatique) et en SNT (Sciences Numériques et Technologie), mais c’est dur !!!
5  2 
Avatar de JPLAROCHE
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 19:23
quel est le bruit que fait une IA:
quel est le bruit que fait le parlmentaire:

IA IA IA IA IA IA

mrdrrrrrrrrrrrr
3  1 
Avatar de miaous
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/05/2021 à 20:52
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
90% des européens ne savent pas ce qu'est une IA
Citation Envoyé par Arya Nawel Voir le message
90% des européens ne savent pas à quoi sert un parlementaire européen non plus, donc en somme ça ne changerait pas grand chose.
Citation Envoyé par denisys Voir le message
Tu a oublié de dire ...

90% des européens ne savent pas à quoi sert une IA .
Vous oubliez 90% des gens ne savent pas comment marche un IA, et ce qui faut mettre en entre pour avoir un résultat.
2  0