IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Corée du Sud va tester la reconnaissance faciale par l'IA pour surveiller les cas de COVID-19
Une mesure qualifiée de "néo-totalitaire" par les défenseurs des droits de l'homme

Le , par Sandra Coret

168PARTAGES

12  0 
La Corée du Sud va bientôt mettre en œuvre un projet pilote visant à utiliser l'intelligence artificielle, la reconnaissance faciale et des milliers de caméras de télévision en circuit fermé pour suivre les déplacements des personnes infectées par le coronavirus, malgré les craintes d'atteinte à la vie privée.

Le projet financé par l'État à Bucheon, l'une des villes les plus densément peuplées du pays, située à la périphérie de Séoul, devrait être opérationnel en janvier, a déclaré un responsable de la ville.

Le système utilise des algorithmes d'intelligence artificielle et une technologie de reconnaissance faciale pour analyser les images recueillies par plus de 10 820 caméras de télévision en circuit fermé et suivre les déplacements d'une personne infectée, les personnes avec lesquelles elle a eu des contacts étroits et le port éventuel d'un masque, selon un plan d'affaires de 110 pages soumis par la ville au ministère des Sciences et des TIC (technologies de l'information et des communications) et communiqué par un législateur parlementaire critique du projet.

Les gouvernements du monde entier se sont tournés vers les nouvelles technologies et ont étendu leurs pouvoirs juridiques pour tenter d'endiguer la vague d'infections au COVID-19. La Chine, la Russie, l'Inde, la Pologne et le Japon, ainsi que plusieurs États américains, font partie des gouvernements qui ont mis en place ou au moins expérimenté des systèmes de reconnaissance faciale pour suivre les patients atteints du COVID-19, selon un rapport publié en mars par la Columbia Law School de New York.

Le responsable de Bucheon a déclaré que le système devrait réduire la pression sur les équipes de recherche surchargées dans une ville de plus de 800 000 habitants, et aider à utiliser les équipes de manière plus efficace et plus précise.

La Corée du Sud dispose déjà d'un système de recherche de contacts agressif et de haute technologie qui recueille des données sur les cartes de crédit, des données de localisation des téléphones portables et des images de télévision en circuit fermé, entre autres informations personnelles.

Toutefois, ce système repose toujours sur un grand nombre d'enquêteurs épidémiologiques, qui doivent souvent travailler 24 heures sur 24 pour rechercher et contacter frénétiquement les cas potentiels de coronavirus.

Dans le cadre de sa candidature à un financement national pour le projet pilote de fin 2020, le maire de Bucheon, Jang Deog-cheon, a fait valoir qu'un tel système rendrait le traçage plus rapide.

"Il faut parfois des heures pour analyser une seule séquence de vidéosurveillance. L'utilisation de la technologie de reconnaissance visuelle permettra cette analyse en un instant", a-t-il déclaré sur Twitter.

Le système est également conçu pour pallier le fait que les équipes de recherche doivent s'appuyer sur le témoignage des patients atteints de la maladie COVID-19, qui ne sont pas toujours honnêtes sur leurs activités et leurs allées et venues, selon le plan.


Le ministère des Sciences et des Technologies de l'information et de la communication a déclaré qu'il n'avait pas l'intention d'étendre le projet au rang national. Il a précisé que l'objectif du système était de numériser une partie du travail manuel que les personnes chargées du suivi des contacts doivent actuellement effectuer.

Le système de Bucheon peut suivre simultanément jusqu'à dix personnes en cinq à dix minutes, réduisant ainsi le temps consacré au travail manuel qui prend environ une demi-heure à une heure pour retrouver une personne, selon le plan.

Les plans pilotes prévoient qu'une équipe d'une dizaine d'employés d'un centre de santé publique utilise le système de reconnaissance alimenté par l'IA, a précisé le responsable.

Bucheon a reçu 1,6 milliard de wons (1,36 million de dollars) du ministère des Sciences et des Technologies de l'information et de la communication et a injecté 500 millions de wons du budget de la ville dans le projet de construction du système, a indiqué le responsable de Bucheon.

"Big Brother"

Bien que les méthodes invasives de suivi et de localisation existantes aient reçu un large soutien de la part du public, les défenseurs des droits de l'homme et certains législateurs sud-coréens ont exprimé leurs inquiétudes quant au fait que le gouvernement conservera et exploitera ces données bien au-delà des besoins de la pandémie.

"Le projet du gouvernement de devenir un Big Brother sous le prétexte du COVID est une idée néo-totalitaire", a déclaré Park Dae-chul, un législateur du principal parti d'opposition, le People Power Party.

"Il est absolument inadmissible de surveiller et de contrôler le public par le biais de la vidéosurveillance en utilisant l'argent des contribuables et sans le consentement de la population", a déclaré Park.

Le fonctionnaire de Bucheon a déclaré qu'il n'y avait pas de problème de confidentialité, car le système place une mosaïque sur les visages de toute personne qui n'est pas un sujet.

"Il n'y a pas de problème de confidentialité ici, car le système trace le patient confirmé sur la base de la loi sur le contrôle et la prévention des maladies infectieuses", a déclaré le fonctionnaire. "Les traceurs de contact s'en tiennent à cette règle, il n'y a donc aucun risque de fuite de données ou d'atteinte à la vie privée."

Les règles stipulent que les patients doivent donner leur consentement pour que le suivi par reconnaissance faciale soit utilisé, mais même s'ils ne donnent pas leur consentement, le système peut toujours les suivre en utilisant leur silhouette et leurs vêtements, a précisé le fonctionnaire.

L'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA) a déclaré que l'utilisation de cette technologie était légale tant qu'elle était utilisée dans le cadre de la loi sur le contrôle et la prévention des maladies.

Les projets de balayage par reconnaissance faciale assistée par ordinateur interviennent alors que le pays expérimente d'autres utilisations de cette technologie controversée, qu'il s'agisse de détecter les mauvais traitements infligés aux enfants dans les crèches ou d'assurer la protection de la police.

Source : Un fonctionnaire de la ville de Bucheon

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet ?
A votre avis, cela va-t-il porter atteinte à la vie privée des citoyens ?
Si un projet similaire devait s'appliquer en France, quelle serait votre réaction ?

Voir aussi :

« Les mesures de surveillance high-tech contre l'épidémie de Covid-19 survivront au virus et pourront devenir permanentes », prévient Snowden à propos de méthodes comme le traçage de smartphones

Reconnaissance faciale : la société NEC affirme que son nouveau système permet d'identifier les personnes portant des masques, avec une précision supérieure à 99,9 %

Chine : une ville déploie la reconnaissance faciale pour lutter contre le Covid-19, elle permettra de surveiller les mouvements et l'état de santé des gens dans les lieux publics

Le port d'un masque n'empêchera plus la reconnaissance faciale, le coronavirus ayant incité les sociétés à développer des solutions pour les personnes dont le visage est partiellement couvert

COVID-19 : le gouvernement d'Australie utilise un logiciel de géolocalisation et d'IA pour suivre les personnes placées en quarantaine

Des chercheurs en IA déjouent des logiciels de reconnaissance faciale de pointe en utilisant du maquillage appliqué numériquement et physiquement, afin de tester les limites de cette technologie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 13:42
Citation Envoyé par Sandra Coret Voir le message
Les règles stipulent que les patients doivent donner leur consentement pour que le suivi par reconnaissance faciale soit utilisé, mais même s'ils ne donnent pas leur consentement, le système peut toujours les suivre en utilisant leur silhouette et leurs vêtements, a précisé le fonctionnaire.
Il existe une façon plus économique pour géolocaliser des gens qui le consentent, il suffit de leur demander de porter un bracelet GPS.

Cette histoire de reconnaissance faciale semble motivé par autre chose, quand il n'y aura plus d'épidémie le système sera utilisé pour autre chose.
6  2 
Avatar de Cpt Anderson
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 14:46
On parle bien de la Corée du Sud ? pas son voisin de nord...

Y'en a un qui doit bien se marrer, n'est ce pas Kim Jong-un ?

3  0 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 15:09
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il existe une façon plus économique pour géolocaliser des gens qui le consentent, il suffit de leur demander de porter un bracelet GPS.

Cette histoire de reconnaissance faciale semble motivé par autre chose, quand il n'y aura plus d'épidémie le système sera utilisé pour autre chose.
Oui ou avec le téléphone... Enfin comme disait un de mes profs et la bible : "ce que l'homme peut, il finira par le faire..."

Ce genre de techno + le contexte du COVID = le pitch parfait des films de science fiction des années 80. Un bon son au synthé, un plan sur la grande ville, "2022, les forces démocratiques mondiales sont à bout de souffle, après 20 ans de crise économique quasi ininterrompue, les géants de la Technologie, à la tête d'entreprise plus forte que les états, veulent affirmer leurs pouvoirs sur le peuple, voici l'histoire des résistants du COVID-19", et la BIM, Chuck Norris à moto sur une grande route, bandeau rouge attaché à ses cheveux qui vole au vent, et sans masque.
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 15:20
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Oui ou avec le téléphone...
Ouais d'ailleurs à Singapour il y avait un système qui vérifiait que les infectés étaient bien confinés.
Les gens devaient appuyer sur un bouton pour montrer qu'ils étaient bien physiquement proche de leur téléphone.

Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Chuck Norris
Il a joué dans des films de science fiction ? (ce type de dystopie ça tombe bien dans Science Fiction ?)
Moi perso je préfère les films de Schwarzenegger, le gars était dans Running Man, Total Recall, Terminator 2, etc.
Il y a aussi Kurt Russell, parce qu'il est dans New York 1997 et Los Angeles 2013.
2  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 15:56
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Oui ou avec le téléphone... Enfin comme disait un de mes profs et la bible : "ce que l'homme peut, il finira par le faire..."

Et c'est bien malheureux. Les armes et la surveillance de masse sont des champs d'application de l'IA qui devraient être évités. A côté on trouve des projets de détection des cancers. Je me demande si le jeu en vaut la chandelle au final : vivre plus longtemps avec une bonne grosse baisse des libertés.
Du coup, dans la section progrès à venir, je ne suis plus tout à fait aussi pressé de voir l'avènement de l'ordinateur quantique.
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 15:35
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Je pensais au mec de Braveheart mais je retrouve plus son nom.
Ça doit être Mel Gibson, le pote de Jodie Foster.
1  0 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 15:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Il a joué dans des films de science fiction ? (ce type de dystopie ça tombe bien dans Science Fiction ?)
Moi perso je préfère les films de Schwarzenegger, le gars était dans Running Man, Total Recall, Terminator 2, etc.
Il y a aussi Kurt Russell, parce qu'il est dans New York 1997 et Los Angeles 2013.
Je sais pas si il a fait des films de science fiction, mais oui Schwarzi collerait bien au rôle aussi ! Je pensais au mec de Braveheart mais je retrouve plus son nom.
0  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/12/2021 à 18:18
Tout ça pour une grosse méchante grippe...
Quelle bande de fous furieux !
2  2