IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le ChatBot IA ChatGPT consomme plus d'énergie et d'eau qu'une recherche traditionnelle sur Internet
D'après une étude de l'Université de Californie

Le , par Sandra Coret

1PARTAGES

6  0 
Trois clics pour écrire une pièce de théâtre ou créer un site web : les systèmes d'intelligence artificielle (IA) peuvent sembler magiques, mais leurs fonctions ne sont pas neutres pour l'environnement. Ils sont de grands consommateurs d'eau et d'électricité.

L'IA ne boit pas d'eau, mais les centres de données, où sont formés les systèmes d'intelligence artificielle, en utilisent beaucoup pour refroidir leurs serveurs. Il ne s'agit là que d'une partie du puzzle en ce qui concerne la consommation d'eau numérique.

Les systèmes d'intelligence artificielle tels que ChatGPT et Bard consomment bien plus d'eau et d'énergie qu'une recherche Internet classique. Selon une étude publiée par l'université de Californie à Riverside, une conversation avec ChatGPT consomme environ 50 cl d'eau, soit l'équivalent d'une petite bouteille en plastique. Avec près de 1,5 milliard d'utilisateurs par mois, l'addition est vite faite.

Fluctuation des émissions de CO2

Les centres de données, indispensables à l'apprentissage de l'IA, représentent près de 1 % de la consommation mondiale d'énergie. Ce chiffre est appelé à augmenter au cours des prochaines années.

Mais ces centres émettent des quantités variables de CO2 selon que leur pays de base produit son électricité à partir de charbon ou de gaz, par exemple, ou à partir d'énergies renouvelables. Dans un article financé par Microsoft et l'Allen Institute for Artificial Intelligence, des chercheurs ont montré qu'en modifiant le lieu d'entraînement d'une IA, il était possible de réduire de 75 % les émissions de CO2 de l'opération.

Les entreprises numériques parlent aussi beaucoup de "suivre le soleil", c'est-à-dire de changer les lieux d'entraînement de l'IA tout au long de la journée afin de pouvoir utiliser l'énergie solaire en continu. L'optimisation des lieux d'entraînement de l'IA pourrait être un moyen important de limiter son impact sur l'environnement.

Plus concrètement, une IA comme Bloom, un équivalent entièrement open-source de ChatGPT développé dans le cadre du projet de recherche BigScience, a généré l'équivalent de 25 tonnes de CO2 lors de son entraînement. Et ce, malgré le fait que la majeure partie de l'énergie utilisée provenait de l'énergie nucléaire, et était donc exempte de carbone. Pour GPT-3, qui utilise ChatGPT, l'empreinte carbone estimée est 20 fois plus élevée, soit l'équivalent d'environ 300 allers-retours Paris-New York en avion.


L'IA au service de la planète

Malgré leur impact environnemental, l'IA a un rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. Elle peut par exemple aider les météorologues à prévoir les événements climatiques extrêmes ou optimiser les processus industriels pour réduire les émissions de CO2.

Le défi particulier auquel sont confrontés les développeurs aujourd'hui est celui de la transparence. La plupart des modèles d'IA accessibles au public ne révèlent pas où ils ont été formés, ni le coût en carbone de leur utilisation.

Lorsque les utilisateurs disposent de ces informations, ils peuvent faire leurs propres choix en connaissance de cause. Par exemple, avant de bombarder ChatGPT de questions élémentaires, on peut se contenter d'effectuer une simple recherche dans le navigateur, ce qui est moins gourmand en énergie.

Sources : Euronews, Université de Californie Riverside

Et vous ?

Pensez-vous que l'étude de l''université de Californie soit crédible ou pertinente ?
Pensez-vous qu'il faut utiliser des outils d'IA comme ChatGPT, ou alors les boycotter, ou encore les interdire ?

Voir aussi :

Les besoins énergétiques futurs des outils d'intelligence artificielle pourraient dépasser la consommation d'énergie des petits pays, selon une étude d'Alex de Vries.

Le PDG d'un éditeur de logiciels affirme que l'utilisation de ChatGPT permet de réduire le temps nécessaire à la réalisation des tâches de codage, d'environ 9 semaines à quelques jours seulement

Une recherche avec Bard de Google et ChatGPT de Microsoft coûte probablement 10 fois plus qu'une recherche par mot-clé, ce qui pourrait représenter « plusieurs milliards de dollars de surcoûts »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/03/2024 à 11:38
moi je dis que c'est la sphère de dyson qui solutionner nos problèmes énergétique.

l'europe connait une grave crise énergétique, certains pays commence déja à interdire de recharger la voiture électrique
suisse
wallonie

on a besoin de solution immédiate pas de solution hypothétique dans 50ans au mieux.
l'énergie c'est la base si on veux créer de la richesse et pas continuer à enfoncer l'occident dans le tier monde.
donc pragmatiquement, je préconise plus rationnellement ce que font l'inde et la chine, a court terme (5-10ans) des centrale au gaz et au charbon et a moyen terme (15-20ans) des centrales nucléaire.
On abandonne l'ukraine au russe en échange de gaz pas cher, on refait un nord stream 3, on le protège des saboteurs ukrainiens et usa (faudrait pas que ça pète comme le 2), on revient aux voiture thermiques.

avec tous ca on aura assez d'énergie pour relancer l'industrie et arriver enfin a produire quelques chose dans ce continent.

autrement toute notre industrie va s'effondrer, c'est déjà le cas en Allemagne ou tous ce casse en chine et aux usa.
USA qui s'en sort face à la chine et l'inde grâce au charbons et au gaz, pendant que eux ont un beau +3% de croissance nous on a un beau -1%, mais c'est sur avec plus aucune usine, nos émissions de c02 en Europe ont baissé

edit: je ne soutiens pas Poutine et ça guerre, je regarde juste les intérêts des européens, et on peut pas dire que les sanctions nous ont réussie, les seuls a s'en être bien mis les couilles c'est les usa en nous vendant des armes et du gaz et la chine et l'inde qui profite du gaz et charbon pas cher de la Russie.
On est les plus baisé dans cette histoire.
Quand à la voiture électrique, même chose ça profite plus aux chinois qu'a nous...

Il serait temps de prendre enfin des décisions qui fera profiter l'économie européenne, de penser d’abord à nos entreprises au lieu de leurs mettre des bâtons dans les roues tous le temps.
Que ce soit au boulanger qui a vu sa facture électricité multiplié par 10 ou a Peugeot/Renaud qui ont investie des milliards pour faire des voitures diesel pour faire plaisir au gouvernement, une réussite de nos industriels et qui démontre le talent de nos ingéneiurs car je pense que la france et le champion du monde sur le diesel, et qui sont forcément incapable de résister aux voitures électrique chinoises.

Quand aux centrales nucléaires, champion du monde aussi y'a 40ans, abandonné par les escrologiques pour les éoliennes, les politiques girouettes veulent y revenir c'est bien mais les ingénieurs talentueux sont tous partie en retraite maintenant... et personne n'a pris ces formations car une personne intelligente ne va pas faire carrière dans un domaine qu'on annonce vouloir abandonnée car pas écologique.
Si j'avais 20ans et je devais faire des études, je vais par exemple faire faire des études pour concevoir des moteurs essence/diesel, car vu que c'est un secteur annoncé comme mort.... j'espere que en 2035 l'europe ne nous demandera pas de refaire des voitures thermique, ca serait con ca....
4  0 
Avatar de _toma_
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 17:43
Haaaa, le technologisme : penser qu'on va régler nos problèmes de boulimie technologique avec plus de technologie, qu'est-ce que c'est beau.

Leur IA toute puissante a pas trouvé de solution ?
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/03/2024 à 12:45
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
l'énergie c'est la base si on veux créer de la richesse et pas continuer à enfoncer l'occident dans le tier monde.
Aux USA il y a de l'énergie pas cher, donc les industries peuvent déménager là-bas. Mais c'est vrai que les nations européenne sont dans une situation critique.

C'est dommage que les gouvernements Français successifs ont un peu tué l'énergie nucléaire.
Maintenant il faut la relancer et ça va prendre énormément de temps.
Ils n'ont pas anticipé qu'en 2020 on allait avoir besoin d'énergie.
Bon après la France est un peu moins dans la merde que l'Allemagne, car elle achetait moins d'énergie russe.
Mais d'un autre côté il n'y a pas d'industrie en France.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
a court terme (5-10ans) des centrale au gaz et au charbon
L'UE est contre le charbon.
Et de toute façon ça pollue trop et c'est trop dangereux.
Il y a des types qui disent “Le charbon, la plus sale des sources d’énergies fossiles, est bien plus dangereux pour la santé que ce qu’on pensait jusqu’à présent”, il y a une histoire de particules fines de soufre et d’épurateurs dans les cheminées.
Il parait que dans le monde le consommation de charbon augmente.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
On abandonne l'ukraine au russe en échange de gaz pas cher
La Russie ne veut récupérer que 2 ou 3 villes. Enfin, à la base elle ne demandait pas grand chose, mais il est très probable qu'au final elle récupèrera plus.
Il fallait négocier dès le début.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
on refait un nord stream 3, on le protège des saboteurs ukrainiens et usa (faudrait pas que ça pète comme le 2), on revient aux voiture thermiques.
Il est théoriquement possible de réparer les 2 nord stream.
Et il y a d'autres gazoduc qui permettent d'acheminer du gaz Russe en Europe (Yamal-Europe, Brotherhood, Blue Stream, TurkStream).
Il suffit de demander à la Russie de nous revendre du gaz et c'est repartie.

On n'a pas arrêté les voitures thermiques, normalement en 2035 on ne pourra pas en acheter des neuves, mais il y aura toujours beaucoup de voitures thermiques qui circuleront.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Les seuls a s'en être bien mis les couilles c'est les usa en nous vendant des armes et du gaz et la chine et l'inde qui profite du gaz et charbon pas cher de la Russie.
La Russie s'en sort super bien également.
Elle est devenue plus autonome et elle gagne plus d'argent en exportant moins d'énergie.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
On est les plus baisé dans cette histoire.
C'est clair.
Avant l'Allemagne était la locomotive de l'UE, maintenant c'est mort.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Il serait temps de prendre enfin des décisions qui fera profiter l'économie européenne, de penser d’abord à nos entreprises au lieu de leurs mettre des bâtons dans les roues tous le temps.
Malheureusement l'UE est soumise aux USA.
Donc on n'est pas prêt de se remettre pote avec la Russie.

Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je pense que la france et le champion du monde sur le diesel, et qui sont forcément incapable de résister aux voitures électrique chinoises.
Pour l'instant le pétrole ne coute rien, le baril doit être à 85$.
Mais ce ne sera pas toujours le cas. Donc il est peut-être intelligent de chercher à développer des alternatives, par contre ce ne sera clairement pas des voitures électriques avec des grosses batteries.

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
La fusion nucléaire peut-elle être une solution à court terme aux besoins énergétiques de l'IA ?
Non, parce qu'à court terme il ne peut pas y avoir de réacteur à fusion nucléaire qui produise de l'énergie.

Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Comment l'industrie de l'IA pourrait-elle faire face à ses gigantesques besoins énergétiques dans un avenir proche ?
Elle pourrait peut-être s'installer dans le désert en Algérie.
Au Sahara il doit y avoir moyen de transformer de l'énergie avec des panneaux solaires.
2  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/11/2023 à 13:09
Sergey Edunov, cadre de Meta, affirme que l'IA générative n'a besoin que de deux centrales électriques pour maintenir ses applications en 2024.
La vache... Déjà y'a centrale et centrale... Combien de réacteurs par centrale ?

Le mec qui écrit ça, se rend-il bien compte de quoi il parle, quand il dit ça ?
Deux centrales nucléaires donc, allez, on dit :

  • Bugey, puissance nominale 3 580 MWH,
  • Le Tricastin, puissance nominale 3 660 MWH


Soit 7240 MWH juste pour l'IA générative... (8 réacteurs nucléaires, rien que pour ça sur les 50 environ dont on dispose en France)
Donc ça représente à peu près 12% de toute l'électricité française produite à cette heure ci (56 000 MWH d'après RTE "en temps réel")

Va falloir se poser bientôt se pose la question de :

- Charger sa voiture électrique
- Discuter avec son IA favorite
- Se chauffer et se laver

Ça parle à quelqu'un, la sobriété énergétique, où c'est juste un terme à la mode employé par les Green Bobos Technos de la génération XWYZ+ ?
1  0 
Avatar de unanonyme
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 17:51
solution => évoluer => remplacer humain endormis par machines.
1  0 
Avatar de Fagus
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/02/2024 à 13:25
Bof, l'IA a bon dos.

La réalité, c'est que le charbon ça reste extrêmement bon marché (si la centrale est sur le gisement) et disponible, qu'il reste quelques siècles de charbon à brûler et que malgré toutes les COP et Greta Thunberg, tant qu'il y a de l'argent à se faire et que c'est légal, ça arrange tout le monde* d'avoir de l'énergie abondante et bon marché. (La consommation de charbon et la construction de nouvelles centrales sont en accélération dans le monde, par ex. outre-Rhin , en Chine, en Inde)

Même si nous les Européens on dit que le charbon c'est mal, on est les 1ers à délocaliser et importer les produits moins chers produits à base de charbon, sans contre partie.

*Arrange tout le monde "pour l'instant". Quand à +2° la productivité agricole va chuter, on sera moins contents d'avoir gaspillé nos ressources pour des usages futiles.
1  0 
Avatar de Athaa
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/03/2024 à 14:44
Donc si je comprends bien ce qu’il dit, il faut interdire l’IA ?
Ou du moins la limiter à des cas vitaux (résolutions du réchauffement climatique, recherche sur la fusion).
1  0 
Avatar de marsupial
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 19:40
Le dernier modèle de mistral est aussi performant et moins gourmand en ressources.
0  0 
Avatar de denisys
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 17/01/2024 à 21:08
M. Altman a déclaré qu'il souhaitait que le monde adopte également la fission nucléaire comme source d'énergie.
Greta Thunberg aussi ???
cela dis ...
Je ne comprend pas pourquoi un type avachie ,
dans une banquette en cuire ,
ne tire pas un câble depuis Tchernobyl jusqu'a ces datas centers .
Mais bon...
Big burger peut ce le permette avec seulement :
... personnellement fourni 375 millions de dollars ...
Nota .
je ne suis pas un anti énergie nucléaire .
Mais quand j'entend ou lit que des gentils écologistes veulent plus de central nucléaire .
Pourquoi ne pas utiliser ce qui existe déjà ???
Tchernobyl .
Fukushima.
0  0 
Avatar de mach1974
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/02/2024 à 15:17
Les centrales à charbon peuvent dégager du CO2 avec une membrane peuvent générer du CO et via le process Haber bosh , on peut produire de l'urée pour de l'engrais ou de l'Adblue
https://www.discoverthegreentech.com...%C3%A9pendante.
0  0