IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comment vous préparez-vous à la probabilité d'un effondrement économique causé par l'AGI ?
Certains suggèrent l'achat d'actions technologiques et d'autres pensent que cela n'arrivera pas

Le , par Mathis Lucas

3PARTAGES

9  0 
À quoi ressemblerait le monde de l'intelligence artificielle générale (AGI) ? Beaucoup prédisent que l'AGI pourrait causer un effondrement économique lorsqu'elle arrivera. Bien que la suppression et le déplacement des emplois aient commencé avec l'automatisation et l'IA, de nombreux experts et économistes pensent que l'AGI accentuera ce phénomène et provoquera un effondrement économique dû à un chômage de masse. La question est de savoir comment vous vous préparez à une telle éventualité ou les actions à entreprendre dès maintenant afin d'atténuer le choc. Certains pensent à la création de nouveaux types d'emplois et d'autres à la reconversion dans l'artisanat.

La course à l'IA s'intensifie de jour en jour et chaque acteur veut être le premier à décrocher le Saint Graal : l'AGI. Mais alors que certaines personnes travaillent avec enthousiasme et frénésie pour atteindre leur but ultime, l'AGI suscite la peur et le scepticisme chez d'autres personnes. Selon ces dernières, l'AGI serait préjudiciable à l'humanité et constituerait même une menace existentielle en raison d'un certain nombre de changements inédits qui pourraient en découler. En fait, les conséquences économiques de l'AGI découlent de ses propriétés fondamentalement nouvelles par rapport aux cerveaux humains qui dirigent actuellement le monde (l'économie).

Lorsque ces "cerveaux numériques" deviendront suffisamment intelligents pour exécuter un large éventail de fonctions économiques, ils apporteront probablement des changements radicaux, créant une grande richesse, mais évinçant également les humains d'un nombre croissant de types d'emplois. À ce propos, Bill Gates pense qu'il s'agit d'un processus inévitable qui rendra les humains plus efficaces et leur permettra d'avoir plus de temps libre. Mais que feront-ils de ce temps libre ? Quelles seront les nouvelles occupations des personnes auxquelles l'IA aura arraché leurs emplois ? Selon certains experts, l'on assistera à une baisse de leur pouvoir d'achat.


Dans la communauté, certains s'alarment et prédisent un avenir dystopique pour l'économie mondiale, tandis que d'autres ont un avis plus modéré sur la question. Un critique, qui craint un potentiel effondrement économique causé par l'AGI, affirme : « lorsque l'AGI apparaîtra, il est fort probable qu'elle provoquera un effondrement économique dû à un chômage de masse. Si ce n'est pas le cas, tant mieux, sinon il vaut mieux s'y préparer. Face à une telle éventualité, je pense acheter une maison, faire un jardin et avoir quelques poules. Cela me semble être un bon début ». D'autres proposent en outre de se concentrer sur le travail de l'esprit, l'artisanat, etc.

Selon ces derniers, les gens devraient commencer par se tourner vers des emplois qui font beaucoup plus appel à des compétences humaines pour être à l'abri d'un choc potentiel. Les compétences non techniques sont indispensables à tout travailleur dans l'espace de travail. Elles comprennent le travail en équipe, le souci du détail, la pensée critique et créative, la communication efficace et les compétences interpersonnelles, pour n'en citer que quelques-unes. Ces compétences non techniques sont demandées dans tous les secteurs. D'après ces critiques, l'IA ne serait pas en mesure de copier ces compétences et donc ne pourrait pas remplacer ces emplois.

« Les compétences non techniques sont étrangères à l'IA. Elle ne peut pas développer ces compétences. Le développement de ces compétences nécessite un niveau élevé de raisonnement et d'intelligence émotionnelle », affirme un critique. D'autres personnes pensent qu'il faudrait commencer par acquérir des actions des sociétés qui développent l'IA ainsi qu'un certain nombre d'actifs pouvant vous permettre de traverser une crise financière ou un effondrement économique. « Vous devez acheter des actifs qui vous rapportent de l'argent. Achetez-en le plus possible. Ne le vendez pas, quelle que soit l'évolution du marché boursier », conseille un internaute.

« Nous vivons dans un monde capitaliste. Il est géré au profit des capitalistes. Si vous n'avez pas de capital, vous êtes foutu. L'IA et encore moins l'AGI ne vous feront pas de cadeau. Apprenez des compétences que l'AGI ne pourra pas copier et proposer de nouveaux types de services à l'abri de l'automatisation. Si vous n'êtes pas en mesure de le faire, ce qui vous reste à faire est d'amasser des actifs. Investissez dans l'immobilier par exemple, les gens auront toujours besoin de se loger. La restauration est également une possibilité. Je pense que les robots n'ont aucune chance de réussir dans les fast-foods et l'AGI ne fera pas mieux non plus », note un critique.

En août dernier, Gary Gensler, directeur de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, a déclaré qu'une crise financière causée par l'IA est "presque inévitable" au cours de la prochaine décennie si l'on ne réglemente pas davantage cette technologie qui progresse très rapidement. « C'est franchement un défi difficile à relever. C'est une question de stabilité financière difficile à traiter parce que la plupart de nos réglementations concernent des institutions individuelles, des banques individuelles, des fonds du marché monétaire individuels, des courtiers individuels ; c'est tout simplement dans la nature de ce que nous faisons », a-t-il déclaré.

Un autre a commenté : « si vous avez les moyens, achetez des actions des entreprises technologiques. Personnellement, j'ai acheté une maison et des poules l'année dernière. Mon prêt hypothécaire représente la moitié de mes revenus et si je perdais mon emploi, je serais saisi en un mois. Je n'ai même pas assez de fonds propres pour vendre. Alors, essayez à vos risques et périls. Il y a toujours l'aide sociale. Toutefois, il n'y a aucune garantie. Est-ce qu'il sera toujours possible de subvenir aux besoins de la population ? Si l'AGI venait à causer un effondrement économique à l'avenir, le véritable problème à surmonter est la circulation de l'argent ».

D'autres internautes se montrent encore plus sceptiques sur l'avenir : « vous pensez à la manière de survivre aux difficultés économiques qui pourrait causer de l'AGI, mais les patrons pensent à la manière de se débarrasser de vous. La question n'est pas de savoir si je dois posséder une maison et une ferme, mais comment survivre à un génocide mondial. Peu importe, il est déjà trop tard pour la plupart d'entre nous ». En revanche, d'autres critiques se montrent plus mesurées sur le sujet et certains pensent même qu'il est peu probable que l'AGI cause un effondrement économique lorsqu'elle arrivera. Selon eux, l'AGI pourrait résoudre les difficultés actuelles.

« Si l'AGI tient réellement ses promesses, l'on devrait éviter tout effondrement économique. Mais si cela arrivait, tout effondrement économique devrait être de courte durée jusqu'à ce que la société puisse être restructurée. L'AGI devrait trouver comment le faire. Le danger serait d'atteindre une AGI suffisamment performante pour provoquer un chômage de masse, mais pas assez intelligente ou humaine pour obtenir l'adhésion de la société à la réforme de notre système politique. Dans ce cas, nous serions livrés à nous-mêmes pour nous débattre avec le désordre que nous avons créé. L'humanité pourrait traverser des crises inédites », note un critique.

« Dans les deux cas, ma stratégie consiste à mener une vie saine et à essayer d'apprécier le monde tel qu'il est aujourd'hui. Si l'économie s'effondre et que le système de santé se détériore, je ne veux pas me retrouver à devoir consulter un médecin ou à devoir faire face à un problème médical. À part cela, il n'y a pas grand-chose à faire. Vous pourriez devenir un "préposé à la prévention" et passer tout votre temps et toutes vos ressources à préparer la fin du monde, mais ce n'est pas une façon amusante de passer votre vie, et ce n'est certainement pas bon pour votre santé mentale. Autant vivre au mieux et profiter de la vie. Vous n'en avez qu'une seule ».

On peut lire aussi : « plusieurs scénarios sont possibles, dont la plupart ne doivent pas vous inquiéter, car soit il y a suffisamment d'abondances pour que les besoins de base soient très accessibles, sans quoi nous sommes tous morts pour des raisons sur lesquelles nous n'avons aucun contrôle. Par conséquent, il s'agit donc d'atténuer les périodes intermédiaires, lorsque le monde s'adapte et que l'IA tarde à apporter des améliorations aux besoins de base. Ou, plus vraisemblablement, lorsque la soif de pouvoir de certaines personnes limite le déploiement des aspects bénéfiques de l'IA, alors que des emplois continuent de disparaître à gauche et à droite ».

Parmi les commentaires les plus modérés, l'on constate que la plupart convergent vers le fait qu'il n'y a pas grand-chose à faire. Selon eux, lorsque le moment arrivera, l'humanité saura s'en sortir. Ils pensent que même si l'AGI provoquait l'effondrement du système actuel, de nouvelles possibilités s'offriraient à l'humanité. « Acheter une maison, faire un jardin et posséder quelques poules est un bon conseil, indépendamment de l'IA. Je ne pense pas que l'effondrement économique soit une fatalité. Les progrès technologiques et l'automatisation ont historiquement entraîné une augmentation du nombre d'emplois, et non une diminution », a écrit un critique.

Il a ajouté : « il y aura des déplacements généralisés, mais d'autres secteurs se développeront (conception et mise en œuvre de l'IA, par exemple). Les gens seront toujours capables de trouver quelque chose à faire qui profite aux autres. Les économies peuvent devenir plus locales, mais elles resteront globalement plus fortes ».

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Pensez-vous que l'industrie atteindra un jour l'AGI ?
Quels pourraient être les impacts de l'AGI sur l'économie mondiale ?
L'AGI est-elle en mesure de causer un effondrement économique ? Pourquoi ?
Comment se préparer à une telle éventualité ? Que pensez-vous des avis ci-dessus ?
Selon vous, pourquoi les gens ont-ils une peur viscérale de l'IA ? Ce sentiment est-il justifié ?

Voir aussi

Bill Gates pense que l'IA qui prend le travail de tout le monde est une bonne chose, c'est un processus inévitable qui rendra les humains plus efficaces et leur permettra d'avoir plus de temps libre

Comment saurons-nous que nous avons atteint une forme d'intelligence générale artificielle ? Pour certains experts en IA, ce sera lorsque la machine aura une cognition de niveau humain

L'intelligence générale artificielle (AGI), qui surpasse l'intelligence humaine dans presque tous les domaines, verrait le jour d'ici 10 ans, a déclaré Masayoshi Son, PDG de SoftBank

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 19:41
Citation Envoyé par Mathis Lucas Voir le message
Que pensez-vous de l'analyse de Dana Blankenhorn sur l'AGI ?
Enfin quelqu'un qui ne fat pas que répéter bêtement ce que les organismes de communication des grands groupes de tech leur servent.
Son analyse est pertinente, et il a raison: il s'agit juste d'un battage médiatique, et pour ma part, je commence à trouver ça vraiment lassant.
9  0 
Avatar de vmagnin
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 21:07
Tout à fait d'accord. Plutôt que de relayer ces news, relayons Pascal (1623-1662) à propos de sa Pascaline :
La machine d'arithmétique fait des effets qui approchent plus de la pensée que tout ce que font les animaux ; mais elle ne fait rien qui puisse faire dire qu'elle a de la volonté, comme les animaux.
(Pensées diverses IV - 6/23)

A relayer ad libitum...
9  0 
Avatar de Seb_de_lille
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/12/2023 à 9:27
Tout a fait d'accord.

Le battage médiatique autour de l'IA commence vraiment à faire ch... . Ca ressemble à ce qu'on a déjà eu précédemment sur le metavers, les NFT, les blockchains, etc.
Et Developpez.com participe à ce battage puisqu'on ne peut pas passer une journée sans avoir un article au sujet de l'IA. Un peu de recul me semble nécessaire, voir indispensable.
8  0 
Avatar de rsuinux
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 20:02
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Enfin quelqu'un qui ne fat pas que répéter bêtement ce que les organismes de communication des grands groupes de tech leur servent.
Son analyse est pertinente, et il a raison: il s'agit juste d'un battage médiatique, et pour ma part, je commence à trouver ça vraiment lassant.
D'accord avec vous.
Ce qui me gène plus pour regarder a mon niveau, c'est que même mon directeur de DSI semble se faire avoir par ce discours. C'est lamentable. Et ce doit pas être le seul.
7  0 
Avatar de mach1974
Membre averti https://www.developpez.com
Le 10/01/2024 à 9:31
Le deep Learning n'a pas de représentation du Monde. Donc il ne peut pas simuler, pas mettre en place de stratégie pour simuler une experience, en tirer des règles, avoir un moteur de règles internes . Donc c'est de l'hype pour des chercheurs qui ont besoin de Publish or perish .
Il manque le sens commun pour apprécier des situations.
4  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/01/2024 à 10:44
découvrez toutes les prédictions de 2,778 chercheurs
Ce sont des "chercheurs" ou des madames Irma qui lisent votre avenir dans les lignes des mains et dans le marc de café...

Je pense qu'il est nécessaire ici de rappeler une citation du Général De Gaulle: "Des chercheurs qui cherchent, on en trouve... Des chercheurs qui trouvent, on en cherche!"
4  0 
Avatar de _toma_
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/01/2024 à 16:14
Le seul frein temporaire à une transformation rapide de la société à cause des intelligences artificielles sera le conservatisme.
Heu... ou bien quelques soucis d'énergie/matières premières.
4  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 14:53
Pour ma part, je pense surtout que leur IAG n'est qu'un fantasme, ou plus surement un piège à gogos investisseurs.
3  0 
Avatar de Jipété
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/11/2023 à 16:08
Citation Envoyé par GATEN Voir le message
Donc si on arrête tous de prendre l'avion demain, le problème écologique est réglé ?
Tout à fait !
Tu vois, t'as tout compris.
Maintenant, c'est sûr que les inondations dans le Pas-de-Calais il y en aura encore, il faut attendre que les choses rentrent dans l'ordre et qu'on répare tout ce qu'on a cassé, ce qui va quand même demander du temps...
Si on a commencé à tout casser (petit à petit) il y a 200 ans (à la louche), il faudra peut-être 200 ans ou plus pour réparer : il est toujours plus facile et plus rapide de casser que de réparer.

Et désolé, mais il n'y a pas d'autre solution. Ça va être douloureux ? Oui, alors prépare-toi...
2  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 30/11/2023 à 8:02
Citation Envoyé par rsuinux Voir le message
Ce qui me gène plus pour regarder a mon niveau, c'est que même mon directeur de DSI semble se faire avoir par ce discours. C'est lamentable. Et ce doit pas être le seul.
J'ai le même sentiment mais ma réponse est aussi simple : mon DSI n'a aucune légitimité à ce poste, mon directeur de la prod est un ingénieur industriel qui y a fait sa carrière, mon directeur financier a fait carrière dans la finance, mon directeur de la comm' a fait sa carrière dans la comm', mon DRH a fait des RH, mon DSI est un expert industriel qui écoute les grands groupes de la tech pour utiliser les bons buzz words et avoir l'air pertinent...
2  0