IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jensen Huang, PDG de Nvidia : « Dans environ 10 ans, les capacités de calcul des systèmes d'IA seront un million de fois supérieures à ce qu'elles sont aujourd'hui... » 

Le , par Anthony

8PARTAGES

9  0 
Le PDG du titan de la fabrication de puces Nvidia a occupé le devant de la scène lors du 2024 SIEPR Economic Summit pour parler de l'ascension fulgurante de son entreprise et de ce que l'avenir réserve à l'IA et à l'homme.

S'adressant à un public debout lors du sommet économique 2024 de la SIEPR, M. Huang a prédit que dans cinq ans à peine, l'IA sera capable de passer tous les tests auxquels un être humain est soumis - non seulement les examens du barreau qu'elle peut passer aujourd'hui, mais aussi des examens médicaux hautement spécialisés.

Dans une dizaine d'années, les capacités de calcul des systèmes d'IA seront un million de fois supérieures à ce qu'elles sont aujourd'hui. Les systèmes générant synthétiquement des données auront une plus grande capacité à apprendre, à déduire et à imaginer en permanence.

Au lieu de répondre instantanément à des questions, les futurs systèmes d'IA auront également la capacité de réfléchir de manière critique à des problèmes sur de plus longues périodes.

« À l'avenir, la manière dont vous interagirez avec l'IA sera très différente de ce qui peut être fait aujourd'hui avec ChatGPT et d'autres modèles d'IA », a déclaré M. Huang lors d'une séance de questions-réponses animée par John Shoven, membre émérite du SIEPR et professeur émérite d'économie Charles R. Schwab à la School of Humanities and Sciences de Stanford.

Mais cela signifie-t-il que la technologie de l'IA sera capable d'imiter l'esprit humain ? Huang a déclaré qu'il n'en était pas sûr. Il faut un consensus sur ce que signifie l'affirmation selon laquelle l'IA a atteint l'intelligence humaine.

Pour disposer d'une véritable intelligence artificielle générale,« il faut savoir quelle est la définition du succès », a-t-il déclaré.

Après avoir cofondé Nvidia il y a plus de 30 ans, M. Huang se retrouve aujourd'hui au centre de l'univers technologique. Son entreprise, dont la valeur boursière a atteint 2 000 milliards de dollars le mois dernier (après avoir atteint 1 000 milliards de dollars au mois de juin précédent), a connu une ascension fulgurante grâce à ses puces à semi-conducteurs sophistiquées et extrêmement coûteuses et à sa part de marché estimée à plus de 80 % dans le domaine des puces d'intelligence artificielle.

« Nous vendons la première puce d'un quart de million de dollars au monde », a déclaré M. Huang, en référence au puissant système de traitement graphique de Nvidia, qui pèse 70 livres, se compose de 35 000 pièces et a la capacité de calcul d'un centre de données.

Points forts de l'intervention de Jensen Huang, fondateur et PDG de Nvidia, à l'Institut de recherche sur les politiques économiques de Stanford (SIEPR)

On y apprend notamment pourquoi Nvidia a dominé l'IA générative après le lancement de ChatGPT par OpenAI, pourquoi il n'y a toujours pas de concurrence sérieuse, l'histoire de la veste en cuir de Jensen Huang, et bien d'autres choses encore :


Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Trouvez-vous les prédictions de M. Huang crédibles ou pertinentes ?

Voir aussi :

Le PDG de Nvidia, Jensen Huang, affirme qu'une percée de l'IA appelée AGI aura lieu d'ici cinq ans, avec des machines "assez compétitives" par rapport à l'homme dans tous les domaines

Le PDG de Nvidia, Jensen Huang, a déclaré que l'industrie pourrait atteindre une forme d'AGI d'ici à cinq ans, mais précise que ce calendrier dépend de la définition que l'on donne à la technologie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 20:08
dans quelques années ils vont devoir reembocher massivement des dev pour combler tous les trou de securité de cette ia de merde
7  0 
Avatar de CHAF007
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 06/05/2024 à 14:37
Hâte d'être dans cinq ans pour réaliser que tout ça n'est que du flan. Mais malheureusement notre mémoire est bien courte. On ne devait pas déjà "rouler" en voitures volantes, avoir des robots à la maison et partir en vacances sur Mars ?

Évidemment que le Monsieur ponce les conférences et sort ses petites phrases pseudo prophétiques à qui veut bien les entendre. D'ailleurs il en devient relativement fatigant. En prenant le problème dans l'autre sens, étant donnée sa position, aurait-il un intérêt à ne pas tout enjoliver de la sorte ? Évidemment que lors de la ruée vers l'or, les vendeurs de pelles promettaient à quiconque qu'il y avait encore des tonnes d'or dans les sous-sols.

Quand on n'a pas grand chose à dire sur le présent, on parle du futur, ça fait vendre. Il passe de plus en plus de fondateur génial, parti de rien, à un être bien antipathique notre monsieur.
6  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 13/05/2024 à 20:54
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Il n'y a qu'à se dire qu'il y a une histoire de polysémie et voilà le débat est clos.
On s'en moque un peu de la sémantique, non ?
Tu as d'un côté ceux qui pensent qu'effectivement ça n'a pas d'importance, et de l'autre ceux qui pensent qu'au contraire c'est un problème fondamental. J'en ai croisé quelques uns du premier bord, moi je suis du second. Je ne comprends pas qu'on puisse établir un consensus (notamment scientifique) si on ne sait pas de quoi on parle, et rechigner à définir revient à laisser chacun y aller de sa propre interprétation, ce qui pour moi ne permet justement pas de conclure puisqu'on n'a pas de base commune. Quand tu en as qui tirent des conclusions en étudiant l'intelligence d'un point de vue performance, d'autre d'un point de vue conscience, d'autres d'un point de vue renseignement (rare mais déjà vu), etc. comment veux-tu comprendre à quoi tu as affaire ? Chacun parlant d'un truc différent sans jamais préciser quoi exactement. Et après d'autres souffrent (ou profitent) de cette ambiguïté sémantique en prenant des hypothèses qui font sens pour une interprétation, mais en tirent ensuite des conclusions qu'ils appliquent à une autre interprétation, ce qui donne des raisonnements fallacieux pas toujours évidents à déceler.
5  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 22:32
IA de merde pas forcément, elle fait ce pour quoi elle a été conçue. Mais l'utilisateur, ici BP, peut en abuser. Et vu le discours tenu, il semble qu'il soit en bonne voie de le faire (l'abus). Donc oui, s'il pousse trop loin il devra réembaucher par la suite. On ne devient pas bon dans ce qu'on fait en lisant juste ce que font les autres, même les meilleurs. La pratique reste indispensable. S'il se contente de faire valider le code aux humains, même s'il garde les meilleurs, ils vont naturellement perdre en qualité (et en motivation pour d'autres raisons). Ce qu'il gagne là il le perdra par ailleurs. Et selon comment le process évolue, il peut y avoir une perte de cohérence qui rendra le code d'autant plus difficile à reprendre quand il faudra y remettre de l'humain dedans.

Maintenant, si ce qu'il dit est vrai et se passe bien, c'est que le code de BP est vraiment du code basique et inintéressant au possible. Auquel cas merci d'épargner aux dévs ce genre d'expérience.
5  0 
Avatar de pebaroiller
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/05/2024 à 9:22
Pourquoi pas, mais pour avoir testé / utlisé copilot & co, le gain n'est pas si énorme, et surtout , on ne peut pas faire confiance à 100% à l'IA. le code généré peut sembler être bon, mais il est souvent "mal pensé", "pas optimisé", voir même peut générer des bugs avec le reste du code existant.
Après, on verra d'ici quelques années si ils arrivent à se passer de nous ou si on contraire, ils auront besoin de personne ultra-qualifiées pour débugger tout ce qui aura été "codé automatiquement" pendant plusieurs années!
5  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 07/05/2024 à 7:28
Citation Envoyé par OuftiBoy Voir le message
Il n'est basé que sur la confiance. Si cette dernière s'écroule, c'est tout qui s'écroule.
Je m'y connais assez mal mais n'est on pas arrivé au moment où ce n'est plus une question de confiance mais de survie, si la machine s'arrête on perd tout donc on fait tout pour qu'elle se maintienne coute que coute?
Comment peut on brasser autant d'argent sur pas grand chose de concret? Certains me reprochent de ne pas m'intéresser à la bourse mais quand on me parle d'une petite boite qui veut monter en force de frappe je comprends quand on parle de millions voir milliards d'euros tout devient instantanément vachement abstrait pour moi et me donne l'impression d'être le petit poisson qui va se faire manger par le gros.
3  0 
Avatar de Artemus24
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/05/2024 à 18:30
Salut Kannagi.

Pour ma part, je ne crois pas qu'une machine aura un jour une conscience, ou alors, il faudra me définir ce qu'est une conscience, vu qu'aujourd'hui, personne ne sait ce que c'est. Je reste persuadé que la conscience est liée au vivant et a priori, une machine n'est pas vivante, sauf si on la combine du vivant. Dans ce cas, je ne sais pas trop comment qualifié cela puisque ce ne sont plus des machines, ni des êtres vivants, mais un entre deux.

Inversement, attribuer des comportements humains à des machines, oui, je crois que dans un avenir pas si loin que ça, nous pourrons le constater. A vrai dire, je ne sais pas trop ce que l'on cherche à faire avec ces machines. Je suis persuadé que l'être humain seul sera vite incapable de progresser par lui-même car limité en intelligence. Pour cela, une machine sera capable d'aller au delà ce que l'homme sera capable de produire par lui-même en intelligence. Mais je pense que croire que l'avenir repose essentiellement sur l'IA est une erreur qui pourrait amener les humains dans une impasse ou si vous préférez être trop dépendant d'eux et de surcroit être incapable de progresser sans eux. Je pense que dans notre société, il y aura une fracture entre les pour et les contre. Cela ne veut pas dire qu'il y aura un rejet de la part de certains, mais une moins grande dépendance envers l'IA, et un chemin disons moins matérialiste.

C'est mon opinion, mais actuellement, je pense qu'il y a une supercherie liée à l'IA. Tout ce que je vois, ce ne sont que des automates, mais pas de l'IA.
3  0 
Avatar de Kannagi
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/05/2024 à 20:54
Oui , c'est possible que l'IA soit utilisé dans de large domaine et qu’elle nous remplace pour des taches cognitif complexe, c'est juste le mot "intelligent" qui me gêne, une calculatrice est plus "intelligent" que n'importe quel humain en terme de calcul et rapidité de celui ci.
Mais c'est probablement pas le mot "intelligent" qui me viendrai à l'esprit pour décrire une calculatrice.
3  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/05/2024 à 7:53
Citation Envoyé par Artemus24 Voir le message
Je suis d'accord avec toi que le mot "intelligent" n'est pas ce que j'aurai utilisé pour décrire ce type de fonctionnement.
C'est comme la signification de MI6 : Military Intelligence, section 6. Je ne vois pas ce qu'il y a d'intelligent dans l'espionnage.
Intelligence en Anglais peut signifier renseignement.
La CIA est la Central Intelligence Agency, et le I signifie bien renseignement.
3  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 06/05/2024 à 19:11
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
En gros il dit "Peu importe combien ça va couter, nous allons atteindre notre objectif et ça va être rentable, notre système va changer le monde".
L'alternative ce serait de dire "Je ne sais pas si nous allons y arriver, on ne sait même pas si c'est possible, donc on va essayer d'y aller mollo sur les dépenses, au cas où nous serions en train de faire de la recherche et du développement pour rien".
Ouais, sauf que s'il dit la seconde phrase, ses investisseurs ne lui donnent pas d'argent. Donc il doit les pipoter le plus possible pour s'enrichir.
2  0