IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'intelligence artificielle Gemini dans Gmail va passer au crible les courriels, fournir des résumés de recherche et envoyer des courriels,
D'après les annonces de la dernière conférence Google I/O

Le , par Patrick Ruiz

6PARTAGES

7  0 
Google lâche son intelligence artificielle Gemini sur des milliards de messages privés. C’est ce qui ressort de la dernière conférence Google I/O dans laquelle le géant technologique annonce l’intégration de cette IA à Google Workspaces. L’objectif : résumer des courriels. Ces possibilités ne viennent néanmoins pas sans revers : les atteintes à la vie privée des utilisateurs et les violations de copyright.

La manœuvre s’inscrit en droite ligne avec de précédentes initiatives de Google en termes de menace contre la vie privée des utilisateurs et de violation de droits d’auteurs. En effet, Google a annoncé à mi-parcours de l’année précédente que son intelligence artificielle Bard s’appuie sur tout ce qui est publié en ligne comme données d’entraînement. L’entreprise s’est donc retrouvée dans le viseur d’une plainte pour pillage de données publiques aux fins d’entraînement de son chatbot Bard. L’accès de l’intelligence artificielle Bard aux applications Gmail, Docs et Drive avait par la suite constitué une occasion supplémentaire de mettre les avantages et les inconvénients de la mise à contribution de cette intelligence artificielle. Avec son intégration à Messages, Google lâche son intelligence artificielle sur des milliards de messages privés. Elle lira et analysera les contenus dans Google Messages en remontant depuis la nuit des temps.

Cette mise à jour pour Google Messages fait partie d'une tendance et l'on peut s'attendre à l'atterrissage de nombreux ajouts de ce type. Chrome vient de faire une annonce sur l'introduction de trois nouvelles versions d'IA utiles qui font leur chemin en version bêta : gestion automatisée des onglets, création de thèmes, fonction Help me write. La fonctionnalité Help me write est disponible à la fois sur le Web et dans les applications, mais il faut rédiger soi-même l'invite de l'e-mail à l'aide du clavier. Sur l'application Gmail pour Android, Google travaille sur une fonctionnalité qui permettra de rédiger des e-mails à l'aide d'invites vocales.

En sus, il y a la nouvelle qu'Android Auto utilisera l'intelligence artificielle pour filtrer intelligemment les informations qui entrent et sortent du système, pendant que le conducteur garde ses mains sur le volant et ses yeux sur la route.

En toile de fond, c’est une bataille Google contre Apple contre Facebook qui se joue. Il y a des éléments d'intégration de Siri dans iMessage, mais ils sont limités à la messagerie elle-même. WhatsApp est positionné de manière plus intéressante au sein de l'écurie Meta. Il est clair que Meta sera en mesure d'apporter quelque chose de ce genre à WhatsApp sans grande difficulté. Meta peut compter sur son propre réseau pour y parvenir. WhatsApp et Facebook Messenger sont tous deux multiplateformes et plus largement adoptés que Google Messages. Cela est susceptible d’apporter un nouvel angle à la monétisation de Meta.

L'intelligence artificielle intégrée à la messagerie conduira à l’application du même modèle économique que celui qui sous-tend la recherche et de nombreux autres services. Les annonceurs paieront pour atteindre les utilisateurs et de ce fait, ces services leur seront offerts sans nécessité de débourser des sous. Les tiers désireux de ne pas être le produit pourront opter pour des offres payantes comme celle de Samsung.

Source : Google

Et vous ?

Quels risques entrevoyez-vous à l’intégration de Gemini à des services tels que Gmail, Docs et Google Messages ?

Voir aussi :

Le chatbot Bard de Google est enfin lancé dans l'UE et prend désormais en charge plus de 40 langues, mais les préoccupations en matière de protection de la vie privée persistent

Des utilisateurs de ChatGPT signalent qu'ils peuvent voir l'historique des conversations d'autres personnes dans la barre latérale, ce qui suscite des préoccupations sur la sécurité de l'outil d'IA

Microsoft ne s'inquiète pas du chatbot Bard de Google qu'elle qualifie d'inférieur à Bing Search

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/05/2024 à 12:43
Il y a bien longtemps que Google ne privilégie plus les intérêts de ses utilisateurs...

Cela s'est arrêté le jour où Google est devenu leader sur le marché du moteur de recherche...

C'est d'ailleurs le principe même de toutes les startup américaines: On commence par offrir des services gratuits ou vendus à perte... Puis lorsque le client est captif, on monte les prix!

Dernier exemple en date... Netflix! Par exemple, en Suisse, Netflix vient d'augmenter ses tarifs pour la 3ème fois en 3 ans!!!
3  0 
Avatar de weed
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/05/2024 à 13:24
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Quels risques entrevoyez-vous à l’intégration de Gemini à des services tels que Gmail, Docs et Google Messages ?
Je pense que l'on est tout d'accord que ce ne sera pas top en terme de vie privée.
Après reste à savoir si les gens sont à dupes que si Google mets en place une fonction de desactivation de l'IA (promis juré, craché, je ne regarde pas dans tes mails, tes parcours en voiture, tes programmes TV préférés, ...), ce n'est qu'un simple affichage comme indicateur.

Du point de vue Google est récolter un maximum d'information d'un maximum de personne (donc peu de fuites d'utilisateurs).
A mon avis, pouur Google, pas trop de risque à proposer ce type de produits pour atteindre leurs objetifs surtout si les média généralistes n'évoquent pas les intérets du coté de Google à proposer ce type de service.
0  0 
Avatar de PierreMF
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 11:04
Suite aux conférences développeurs de Google il y a 2 semaines, et Microsoft la semaine dernière, la différence entre les deux est bien perceptible sur l'IA. Google a fait beaucoup d'annonces surprenantes mais floues, quelques démos de prototypes inaccessibles... A part dans la keynote, Google a finalement très peu parlé d'IA dans les sessions techniques de Google I/O.
Microsoft a présenté des éléments plus concrets pour l'IA dans le cloud ou en local sur le PC, et des sessions techniques.
0  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/05/2024 à 12:02
Oui enfin Microsoft ne fait qu'intégrer la solution d'OpenAI à tous ses logiciels c'est tout
0  0