IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft quitte le conseil d'administration d'OpenAI alors que l'examen antitrust des pactes d'IA s'intensifie
Cette participation a été obtenue après le chaos causé par l'éviction brutale de Sam Altman

Le , par Anthony

6PARTAGES

5  0 
Microsoft a renoncé à son siège au conseil d'administration d'OpenAI, estimant que sa participation n'est plus nécessaire car le fabricant de ChatGPT a amélioré sa gouvernance depuis le chaos qui régnait dans la salle du conseil l'année dernière.

Microsoft Corporation est une multinationale américaine et une entreprise technologique dont le siège se trouve à Redmond, dans l'État de Washington. Ses produits logiciels les plus connus sont la gamme de systèmes d'exploitation Windows, la suite d'applications de productivité Microsoft 365, la plateforme de cloud computing Azure et le navigateur web Edge. Ses produits matériels phares sont les consoles de jeux vidéo Xbox et la gamme d'ordinateurs personnels à écran tactile Microsoft Surface. Microsoft a été classée n° 14 dans le classement Fortune 500 2022 des plus grandes entreprises américaines en fonction de leur chiffre d'affaires total, et elle a été le plus grand fabricant de logiciels au monde en termes de chiffre d'affaires en 2022, selon Forbes Global 2000. Elle est considérée comme l'une des cinq grandes entreprises américaines de technologies de l'information, aux côtés d'Alphabet (société mère de Google), d'Amazon, d'Apple et de Meta (société mère de Facebook).

OpenAI est une organisation américaine de recherche en intelligence artificielle (IA) fondée en décembre 2015 et dont le siège se trouve à San Francisco. Sa mission est de développer une intelligence artificielle générale "sûre et bénéfique", qu'elle définit comme "des systèmes hautement autonomes qui surpassent les humains dans la plupart des tâches économiquement utiles". En tant qu'organisation de premier plan dans l'essor actuel de l'IA, OpenAI a développé plusieurs grands modèles de langage, des modèles avancés de génération d'images et, précédemment, des modèles en code source libre. Son lancement de ChatGPT a été considéré comme le catalyseur d'un intérêt généralisé pour l'IA.


Dans une lettre datée du mardi 9 juillet, Microsoft a confirmé qu'elle démissionnait, "avec effet immédiat", de son rôle d'observateur au sein du conseil d'administration de l'entreprise d'intelligence artificielle.

« Nous apprécions le soutien apporté par la direction et le conseil d'administration d'OpenAI lorsque nous avons pris cette décision », indique la lettre.

Ce départ surprise intervient dans un contexte d'intensification de l'examen par les autorités de réglementation antitrust du puissant partenariat en matière d'intelligence artificielle. Microsoft aurait investi 13 milliards de dollars dans OpenAI.

Les régulateurs de l'Union européenne ont déclaré le mois dernier qu'ils jetteraient un regard neuf sur le partenariat en vertu des règles antitrust de l'Union des 27, tandis que la Federal Trade Commission des États-Unis et l'organisme britannique de surveillance de la concurrence ont également examiné le pacte.

Microsoft a pris le siège du conseil d'administration à la suite d'une lutte de pouvoir au cours de laquelle le PDG d'OpenAI, Sam Altman, a été licencié, puis rapidement réintégré, tandis que les membres du conseil d'administration à l'origine de l'éviction ont été évincés.

« Au cours des huit derniers mois, nous avons constaté des progrès significatifs de la part du nouveau conseil d'administration et nous sommes confiants dans la direction de l'entreprise », a déclaré Microsoft dans sa lettre. « Compte tenu de tout cela, nous ne pensons plus que notre rôle limité d'observateur soit nécessaire. »

Avec le départ de Microsoft, OpenAI ne disposera plus de sièges d'observateurs au sein de son conseil d'administration.

« Nous sommes reconnaissants à Microsoft d'avoir exprimé sa confiance dans le conseil d'administration et dans la direction de l'entreprise, et nous nous réjouissons de poursuivre notre partenariat fructueux », a déclaré OpenAI dans un communiqué.

Il n'est pas difficile de conclure que la décision de Microsoft de se débarrasser du siège au conseil d'administration a été fortement influencée par la surveillance croissante des grandes entreprises technologiques et de leurs liens avec les startups d'IA, a déclaré Alex Haffner, partenaire en matière de concurrence au cabinet d'avocats britannique Fladgate.

« Il est clair que les régulateurs se concentrent sur le réseau complexe d'interrelations que les grandes entreprises technologiques ont créé avec les fournisseurs d'IA, d'où la nécessité pour Microsoft et d'autres d'examiner attentivement la manière dont ils structurent ces arrangements à l'avenir », a-t-il déclaré.

OpenAI a déclaré qu'elle adopterait une nouvelle approche pour « informer et engager des partenaires stratégiques clés » tels que Microsoft et Apple et des investisseurs tels que Thrive Capital et Khosla Ventures, avec des réunions régulières pour informer les parties prenantes des progrès réalisés et assurer une collaboration plus forte en matière de sûreté et de sécurité.

Et vous ?

Quelle lecture faites-vous de cette situation ?
Trouvez-vous la décision de Microsoft crédible ou pertinente ?

Voir aussi :

OpenAI licencie le co-fondateur et PDG Sam Altman, l'accusant d'avoir menti au conseil d'administration de l'entreprise. Viré du conseil, le co-fondateur Greg Brockman a préféré démissionner

Microsoft annonce un nouvel investissement de plusieurs milliards de dollars dans OpenAI, le créateur de ChatGPT, afin d'accélérer les percées dans le domaine de l'IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !