IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'adoption de l'IA est-elle en train de stagner ? Le taux d'adoption qui a pratiquement doublé depuis 2017, peine aujourd'hui à franchir la barre des 60 %
Selon un rapport de McKinsey

Le , par Anthony

5PARTAGES

5  0 
L'intelligence artificielle fait partie des technologie les plus tendances et les plus innovantes du moment, et de nombreuses entreprises l'adoptent dans le monde entier. Un nouveau rapport de McKinsey révèle une augmentation considérable du taux d'adoption de l'IA parmi les entreprises commerciales. Malgré cela, l'adoption de l'IA semble également atteindre un certain plateau, beaucoup notant une décélération ou une stagnation de son taux de croissance.

63 % des entreprises prévoient d'investir davantage dans l'IA au cours des trois prochaines années, afin de rationaliser un grand nombre de leurs processus. Les taux d'adoption ont également plus que doublé au cours des cinq dernières années, passant de 20 % en 2017 à 50 % en 2022. Toutefois, ces taux d'adoption ont cessé de croître au même rythme ces derniers temps.

Les taux d'adoption peinent actuellement à franchir la barre des 60 %, ce qui laisse penser que l'adoption totale de l'IA pourrait prendre beaucoup plus de temps. Cependant, les entreprises qui ont déjà adopté l'IA augmentent le nombre de choses pour lesquelles elles peuvent l'utiliser. Les entreprises qui ont réussi à extraire une quelconque valeur de l'IA voient la probabilité qu'elles y consacrent plus de 20 % de leur budget technologique dans les années à venir, immédiatement multipliée par huit.


Une chose qui pourrait freiner la croissance de l'adoption de l'IA est le manque de valeur immédiatement apparente. L'IA ne va pas, à elle seule, résoudre automatiquement les problèmes auxquels les entreprises peuvent être confrontées. Ces dernières doivent plutôt élaborer des stratégies adéquates qui les aideront à la mettre en œuvre plus efficacement. La bonne stratégie peut améliorer l'efficacité de l'IA, et les organisations qui l'utilisent doivent continuellement recueillir des informations qui peuvent la rendre plus précieuse et utile à long terme.

Un autre élément que ce rapport a révélé est le manque de compréhension des risques associés à l'IA. La partialité et la cybersécurité sont deux facteurs importants qui doivent être pris en compte lors de l'utilisation de l'IA, et les organisations qui l'adoptent actuellement ne semblent pas prêtes à les accepter pour le moment. Il se pourrait toutefois que ce ne soit qu'une question d'acquisition de plus d'expérience. Les organisations qui ont réussi à devenir très performantes semblent être plus conscientes des risques qu'elles encourent, ce qui pourrait les rendre plus aptes à les atténuer à terme.

L'augmentation du nombre d'offres d'emploi pour les rôles liés à l'IA est une indication majeure que les organisations envisagent d'investir davantage dans ce domaine. Les ingénieurs en logiciels et en données sont maintenant interrogés sur leur expérience de l'IA, et cela pourrait devenir un critère de plus en plus important pour obtenir des emplois bien rémunérés. 39 % des ingénieurs logiciels embauchés au cours de l'année écoulée avaient une sorte de spécialisation en IA, et 35 % des ingénieurs de données ont également déclaré la même chose. Les spécialistes des données de l'IA sont peut-être les professionnels les plus dévoués dans ce domaine, et 33 % d'entre eux sont recrutés par les entreprises ces jours-ci.

Source : McKinsey

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Selon vous, les conclusions de ce rapport sont-elles pertinentes ?

Voir aussi

IBM vise à éliminer les obstacles à l'adoption de l'IA, et à diminuer les coûts et le temps d'investissement nécessaires pour créer et mettre en œuvre des applications d'IA

Les dépenses en intelligence artificielle aux États-Unis atteindront 120 milliards de dollars d'ici 2025

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !