IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Ashton Kutcher a eu accès à une version bêta de Sora d'OpenAI et affirme qu'elle permettra de personnaliser les films
Et d'améliorer la qualité du contenu grâce à une concurrence accrue

Le , par Jade Emy

0PARTAGES

5  0 
Ashton Kutcher livre ces impressions sur l'avenir de l'IA dans le domaine de la cinématographie. Ayant un accès à une version bêta de l'IA "Sora" d'OpenAI, il affirme qu'elle permettra de personnaliser les films et d'améliorer la qualité du contenu grâce à une concurrence accrue

Christopher Ashton Kutcher est un acteur, producteur et entrepreneur américain. Il est notamment connu sa carrière d'acteur dans des flims à succés. Au-delà du divertissement, Kutcher est également un investisseur en capital-risque. Kutcher a investi dans plusieurs startups de haute technologie. Il a investi dans les sociétés Skype, Foursquare, Airbnb, Path et Fab.com.

Lors du salon Berggruen à Los Angeles, Ashton Kutcher et Eric Schmidt, ancien président exécutif de Google, ont discuté de la façon dont la technologie perturbe l'industrie cinématographique et modifie la façon dont la créativité est abordée. S'aventurant dans l'inconnu, ils ont envisagé des scénarios possibles pour la prochaine évolution de l'ère de l'IA.

Si l'IA d'aujourd'hui est impressionnante, le cluster Blackwell que NVIDIA est sur le point de lancer est 30 fois plus performant que les GPU existants. À quoi cela ressemble-t-il ? Et qu'est-ce que cela signifie pour l'avenir de la production de contenu, des loisirs et de la créativité ? Voici l'avis d'Ashton Kutcher :

J'ai joué avec Sora, le dernier truc lancé par OpenAI qui génère de la vidéo, j'en ai une version beta. Et c'est assez incroyable. C'est plutôt bien. Je suis prêt à voir ce que Sora décrit comme étant 30 fois plus performant.

Sora est une plateforme d'OpenAI, où vous entrez le plan que vous voulez voir ou la scène que vous voulez voir ou la bande-annonce que vous voulez regarder. Et Sora invente cette chose que vous n'avez jamais filmée, les personnes qui s'y trouvent n'existent pas, cette zone qui semble se trouver dans le plan n'a jamais existé auparavant. Vous pouvez générer toutes les séquences que vous voulez. Vous pouvez créer de bonnes vidéos de 10 ou 15 secondes qui ont l'air très réelles.

Elle fait encore des erreurs, elle ne comprend pas encore tout à fait la physique, elle a encore des bulles. Mais si vous regardez la génération qui existait il y a un an, comparée à Sora, elle a fait des bonds en avant. En fait, elle contient des séquences que l'on pourrait facilement utiliser dans un grand film ou une émission de télévision.

Par exemple, pourquoi iriez-vous tourner un plan d'ensemble d'une maison ou d'une émission de télévision alors que vous pourriez simplement créer ce plan d'ensemble pour 100 dollars, alors que cela vous coûterait des milliers de dollars. Des scènes d'action comme celle où je saute de ce bâtiment. Il n'est pas nécessaire de faire appel à un cascadeur. Vous n'avez pas à le faire, vous pouvez simplement y aller.

J'ai eu l'idée d'un ultra-marathonien courant dans le désert et poursuivi par une tempête de sable. Je n'ai pas eu besoin d'engager un département CGI pour le faire. En cinq minutes, j'ai créé une vidéo d'un ultra-marathonien courant dans le désert et poursuivi par une tempête de sable. Et c'est exactement ce qui s'est passé. Il vous suffira de trouver une idée de film, d'en écrire le scénario, de l'introduire dans le générateur vidéo et de générer le film. Ainsi, au lieu de regarder un film conçu par quelqu'un d'autre, je peux générer un film et regarder mon propre film.

Ce qui va se passer, c'est qu'il y aura plus de contenu qu'il n'y a d'yeux sur la planète pour le consommer. Par conséquent, tout contenu n'aura de valeur que dans la mesure où les gens le consommeront. C'est ainsi que la version catalytique d'une bonne chose va devoir monter en flèche. Car pourquoi allez-vous regarder mon film alors que vous pourriez simplement regarder le vôtre ?
Et vous ?

Pensez-vous que ces déclarations sont crédibles ou pertinentes ?
Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Sora : OpenAI lance un modèle d'IA qui serait capable de créer une vidéo avec des scènes réalistes et imaginatives à partir d'instructions textuelles, mais la durée est limitée à 60 secondes

Sony Pictures utilisera l'IA pour réduire les coûts des films, déclare le PDG Tony Vinciquerra, dans un contexte où de plus en plus d'intervenants sont d'avis que l'IA dans le cinéma est inévitable

Les studios hollywoodiens conviennent que le contenu généré par l'IA ne devrait pas réduire le salaire ou le crédit des humains pour mettre fin à une grève qui a paralysé l'industrie

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/06/2024 à 17:50
Trop de film tue les films, j'ai pratiquement arrêté d'en regarder a cause de la baisse flagrante de qualité des films et série ainsi que du wokisme. Pas qu'avant il n'y avait pas de la merde mais ceux de qualité étaient plus mient en avant. Quand je vois star wars....
3  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 17/06/2024 à 20:11
evidemment que ce sera possible et ca reduira les couts. mais qui sa interessera. une ia ne fait pas dart. c'est juste un copiste de talent..

le 7eme art dopé a l'ia ne sera plus de l'art.
1  0 
Avatar de _toma_
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/06/2024 à 21:06
Bah, vu comme une partie de l'industrie cinématographique fait déjà du travail à la chaîne, ça se verra peut-être pas de trop ;-).
1  0 
Avatar de d_d_v
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/06/2024 à 9:33
A la place de "créativité et d’innovation", on aura surement droit à une bonne dose d'"inclusivité" et de wokisme, avec des personnages insipides et respectant les "règles" de la diversité: 30% de blancs, 30% de noirs, 20% de métisses, 10% d'asiatiques, 10% "autres". Idem pour les genres (inclure au moins deux ou trois "non-binaires", des femmes féministes avec des cheveux bleus et des piercings, etc.). Et bien entendu, aucune réplique "choquante" qui pourrait froisser les "minorités". Sans compter la promotion déguisé de l'écologisme et le réchauffisme Bref, un truc voué à l'échec.
1  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/06/2024 à 11:27
1. Vu qu'il ne sera plus nécessaire de payer des dizaines de millions pour profiter des qualités de pseudo-stars, je suppose que le prix de la place de cinéma va baisser de manière drastique?

2. Vu qu'il ne sera plus nécessaire de faire appel à de géniaux scénaristes, souvent en grève, qui passent leur temps soit à répéter la même histoire (genre les Super Héros) soit tout simplement à faire dans le rermake d'un film déjà tourné autrefois du genre King Kong 1932, King Kong 1976, King Kong de Jackson du "Seigneur des anneaux", King Kong avec cette fois l'acteur Jackson où l'on voit avec une flotte d'hélicoptères détruite à l'arrivée sur l'ile de King Kong (désolé, j'ai pas pris la peine de mémoriser le titre de l'oeuvre), on va enfin avoir droit à des histoires originales?

PS: Le remake est maintenant devenu un incontournable, même les gros succès du box office sont des remakes. Exemple, le film Gladiator qui n'est rien d'autre qu'un remake d'un péplum des années 60!!!
0  0