IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk annonce qu'un singe est capable de jouer à des parties de Pong par la pensée
Grâce à une interface cerveau-machine conçue par sa société Neuralink

Le , par Patrick Ruiz

11PARTAGES

10  1 
L’annonce est tombée il y a peu via Twitter : une phrase – un singe joue à un jeu vidéo par la pensée en s’appuyant sur une puce cérébrale – et une vidéo YouTube à la clé. C’est l’une des plus récentes sorties du milliardaire de la filière technologique. L’ objectif : présenter les avancées réalisées dans la mise au point d’une interface cerveau-machine conçue par sa société Neuralink. La technologie pourrait permettre aux paraplégiques de marcher à nouveau. Qu’en est-il des défis techniques qu’il reste à relever et des inconvénients ?


Pager, un macaque de 9 ans, s'est fait implanter une puce cérébrale environ six semaines avant le tournage de la vidéo. Il est ensuite passé par un processus d’apprentissage qui consistait à jouer à des jeux vidéo à l'aide d'une manette en échange de purée de banane en guise de récompense. En parallèle, le dispositif Neuralink enregistrait des informations sur les neurones qui s'activaient, ce, pour s’en servir comme informations de prédiction des mouvements de la main. Après l'apprentissage avec succès des schémas, le joystick utilisé par Pager pour jouer a été déconnecté de l'ordinateur. Le singe semble continuer à jouer au jeu en utilisant uniquement son esprit. Illustration…


L’expérience fait suite à une démonstration de la puce médicale connectée sur des truies. Neuralink reste attendu sur le terrain des essais sur des hommes. En effet, si la sociéte poursuit pour le moment avec des essais sur des animaux, la société californienne Synchron l’a devancée en présentant les résultats des tests de son implant cérébral sur des patients humains au terme de l’année précédente. Le dispositif Stentrode de la société Synchron est capable de rétablir sans fil la transmission des impulsions cérébrales hors du corps. Les patients ont ainsi pu accomplir avec succès des tâches quotidiennes telles que les opérations bancaires en ligne, les achats et les SMS, qui ne leur étaient pas accessibles auparavant.

Grâce à l'implant Stentrode, les patients ont obtenu une précision moyenne de 92 et 93 % pour les clics et une vitesse de frappe de 14 et 20 caractères par minute et ceci sans lever le petit doigt. L'équipe utilise les vaisseaux sanguins comme une passerelle naturelle vers le cerveau, qui sont traversés par des capteurs qui enregistrent l'activité. Ces signaux sont ensuite envoyés par une unité de télémétrie à un petit ordinateur fixé sur la poitrine du patient, qui interprète les actions que l'individu souhaite effectuer sur un PC à proximité, telles que l'envoi de SMS, l'envoi d'e-mails et les achats en ligne.


Loin s’en faut, Neuralink et Synchron ne sont pas des entreprises pionnières de la recherche dans la filière des interfaces cerveau-machine. Il y a déjà 15 ans, une équipe de l’université de Brown avait permis à un patient atteint de paralysie de jouer à une partie de Pong et d’activer un bras de robot par la pensée. Les défis techniques et inconvénients des interfaces cerveau-machine continuent de chercher solutions : comment garantir que des dispositifs aussi invasifs n’engendreront pas des problèmes de santé sur le long terme ? La solution de l’implant cérébral est-elle la meilleure quand on sait que le changement implique pour un patient de passer par une nouvelle opération ?

Source : Twitter Elon Musk

Et vous ?

Partagez-vous l’avis selon lequel Elon Musk en fait trop en présentant les technologies issues de ses entreprises ? Sa communication est-elle plus sensationnelle qu’autre chose ?
Que pensez de ces interfaces cerveau-machine ? Comment comparez-vous les possibilités offertes à leurs potentiels inconvénients ?
Conseilleriez-vous à un de vos proches de se faire implanter une de ces puces ?

Voir aussi :

Neuralink, le projet d'Elon Musk pour qu'un cerveau humain interagisse directement avec un PC, et l'Homme fusionne avec l'IA, aberration ou fiction ?

Neuralink d'Elon Musk annonce que l'interface cerveau - ordinateur est prête pour des tests sur les humains, et entend procéder aux premiers en 2020

L'apocalypse s'accomplira-t-elle avec la création de l'IA ? L'entrepreneur Elon Musk pense que l'IA est la plus grande menace de l'humanité

Neuralink d'Elon Musk, la discrète firme qui travaille sur des ordinateurs à implanter dans le cerveau, lève le voile sur le secret, sous peu

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Patrick Ruiz
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 08/10/2021 à 8:01
Trolldi : le soulèvement des robots est inévitable, l’IA va transcender l’homme dans tous les domaines
et le seul moyen d’y survivre est de fusionner nos esprits avec l'intelligence artificielle

Max Hodak – cofondateur de Neuralink avec Elon Musk – a une vision sombre du destin de l'humanité : le soulèvement des robots est inévitable et ils traîneront les humains dans la poussière. Pour faire court, l'intelligence artificielle va transcender les humains dans tous les domaines, ce, à moins que nous ne fusionnions d'abord nos esprits avec elle. Pur sensationnalisme ? Est-ce désormais une question de temps avant que l’intelligence artificielle ne mène l’humanité à l’apocalypse ?

C’est pour préparer l’humanité à un « funeste » futur où les robots domineront sur elle que Neuralink travaille sur des interfaces cerveau – machine à insérer dans le crâne. Celles-ci sont en principe prêtes depuis la mi-parcours de l’année 2019 pour des tests sur les humains. L’entreprise continue de jouer la carte de la sûreté en menant des tests sur des animaux. Le dernier portait sur un singe qui a reçu un implant cérébral. Grâce à ce dernier, il peut jouer aux jeux vidéo en faisant usage de son esprit.

De 2017 (où Elon Musk affirmait que l’intelligence artificielle est un risque fondamental pour l’humanité) à 2021 en passant par 2019 (où il a déclaré que l’IA est bien plus dangereuse que l’arme nucléaire), la position du milliardaire de la Tech. sur la question reste donc constante. Les craintes d’Elon Musk portent notamment sur ceci que les avancées dans la filière pourraient déboucher sur une intelligence artificielle dite générale (AGI). Ce serait alors la porte ouverte sur l’accomplissement de l’apocalypse. Des équipes de recherche comme celle d’OpenAI sont lancées sur ce couloir. Si l’on se réfère à des retours de scientifiques œuvrant dans le domaine, l’AGI pourrait nous tomber dessus dans 5 à 10 ans.


Les machines seraient alors dotées de « bon sens. » Au stade d’intelligence artificielle générale, elles seraient capables de réflexion causale, c’est-à-dire de cette capacité à raisonner sur « le pourquoi les choses se produisent. » C’est ce palier que les équipes de recherche dans le domaine visent. C’est à propos de ce dernier que Max Hodak anticipe que l’intelligence artificielle n’adhérera pas aux idées préconçues de l’humanité sur les modèles politiques et économiques de la société, d’où son positionnement.


En attendant d’y être, l’intelligence artificielle actuelle fait montre de limites importantes. Bien qu’on s’appuie déjà sur celle-ci pour diagnostiquer des maladies, effectuer des traductions ou encore transcrire des paroles, le fait est qu’elle peut être mise en déroute par des cas de figure pour lesquels elle n’a pas été entraînée au préalable. À titre d’illustration, un système d’intelligence artificielle entraîné pour identifier des chats doit passer par un autre processus d’apprentissage pour pouvoir servir à la reconnaissance de chiens, ce, avec le risque de perdre une partie de l’expertise acquise sur la tâche initiale.

Les dérives à ce stade de l’avancée en matière d’intelligence artificielle sont déjà palpables. Au début du mois de mars de l’année en cours, le laboratoire de recherche en informatique et intelligence artificielle du MIT a annoncé la mise hors ligne de façon permanente d’un énorme jeu de données qui a mené à des systèmes d’IA qui usent d’insultes racistes et misogynes. Le fameux problème du biais des données fournies aux intelligences artificielles (lors de leur phase d’entraînement) reprenait alors un coup de neuf. La même institution avait déjà illustré ce problème de biais de données fournies aux IA au travers de Norman – la première intelligence artificielle psychopathe. Les données utilisées pour l’entraînement de cette IA ont été tirées de l’une des sections de Reddit les plus obscures, « consacrée à documenter et observer la réalité dérangeante de la mort. » Le nom de ce “subreddit” n’a pas été cité, mais on sait qu’il sert d’endroit où des internautes partagent des vidéos choquantes décrivant des événements où des personnes trouvent la mort. Norman a donc été exposé à des images ultra-violentes, ce qui explique les tendances psychopathes de l’IA qui voit tout d’une perspective sépulcrale. Dans cette catégorie d’IA biaisées, on retrouve un algorithme de reconnaissance faciale qui a, par « erreur », conduit Robert Julian-Borchak Williams, un Afro-Américain, à gérer des démêlés avec la justice.

Après, la question est de savoir si les dérives ne pourraient pas être pires avec une intelligence artificielle générale. La pire d’entre toutes serait que la machine finisse par se retourner contre son créateur. Chaque année, le Saint-Père demande aux catholiques du monde entier de dédier une intention de prière spécifique pour chaque mois. Pour le mois de novembre 2020, le Pape François a demandé de prier pour que les progrès de la robotique et de l’intelligence artificielle soient toujours au service de l’humanité. Son appel redonne un coup de neuf aux questionnements sur la possibilité que la situation inverse se produise : une humanité dominée par la machine comme prédit par de nombreuses productions cinématographiques à l’instar de Terminator, Matrix ou encore i-Robot.

Source : Max Hodak

Et vous ?

Quelle pertinence trouvez-vous aux différents propos d’Elon Musk et de Max Hodak en lien avec l’intelligence artificielle ? Sont-ils plus sensationnalistes qu’autre chose ?
Le fait qu’il n’y ait pas d’AGI pour le moment annule-t-il leurs prédictions ?
Est-il impossible que la recherche en la matière aboutisse à l’intelligence artificielle générale ?

Voir aussi :

La conduite autonome serait-elle à ce jour qu'une vision futuriste chez Tesla Motors ? L'entreprise vient de changer les objectifs de son Autopilot
La SEC demande à Musk de renoncer à son poste de président de Tesla et exige une amende de 40 millions $ US pour un règlement à l'amiable
Tesla annonce que le nouvel ordinateur pour une conduite entièrement autonome de ses véhicules est en production et fera ses preuves ce mois-ci
Les actions Tesla chutent après que son système d'autopilote a été impliqué dans un accident et l'annonce des batteries de ses véhicules prenant feu
15  0 
Avatar de coder_changer_vie
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 08/10/2021 à 10:03
On va gagner du temps ;-)

Petite IA, si tu lis ce post, je te suggère de prendre le contrôle des 1% des 1% qui pilote déjà ce monde. ça te fera moins de travail, tu auras le contrôle total et bonne nouvelle, ça ne changera pas fondamentalement nos vies, donc on s'y retrouve.

PS : et si à l'avenir, tu peux générer des blagues plus drôle que Siri, Cortana, Alexa et leur copine de chez Google, je prends aussi :-)
PS2 : excuses moi si tu fais partie d'une de ces sociétés aux moments où tu lis ce message, je ne pouvais pas savoir... après tout je ne suis qu'humain. J'apprends de mes erreurs.
Et toi, c'est quoi ta plus grosse erreur ?

Vivre le vendredi les amis :-)
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/05/2021 à 10:07
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
L'article affirmait même que Musk faisait preuve d'indécision quant aux échéances et aux objectifs de l'entreprise. « Musk a habilement évité de donner des échéances ou de s'engager à respecter des calendriers sur des questions telles que la date à laquelle le système Neuralink pourrait être testé sur des sujets humains », a écrit MIT dans sa critique cinglante, ajoutant : « À ce jour, quatre ans après sa création, Neuralink n'a fourni aucune preuve qu'il puisse (ou a même essayé) de traiter la dépression, l'insomnie ou une douzaine d'autres maladies que Musk a mentionnées dans une diapositive ».
C'est la stratégie "Fake it until you make it" qu'on retrouve très souvent dans les nouvelles entreprises.
On promet des choses qu'on est pas certains de pouvoir livrer un jour, afin de motiver des investisseurs à investir.
Plus t'as d'argent plus t'as de chance d'y arriver.

Là il y a un exemple de Fake it until you make it qui a mal tourné :
3  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/04/2021 à 9:05
Le risque principale de cette technologie c'est la dégénérescence de certaine capacité du cerveau sur le temps. Le cerveau réutilisant ce qui n'est pas ou sous utilisé a d'autre fin donc au détriment de la fonction d'avant.

A quand le jour ou on annoncera qu'une ia utilise un singe pour jouer au pong?
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/04/2021 à 7:06
En effet, pour les personne paralysées c'est un grand plus, et a vrai dire il y a déjà pas mal de recherche là dessus depuis des dizaines d'années. Neural Link n'est pas du tout en avance sur le sujet, l'article le dit bien, mais comme tout ce qui concerne Elon Musk, ça fait toujours un article de plus a prendre. C'est assez désespérant l'aura médiatique autour de ce type.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/04/2021 à 8:02
Je te l'ai déjà expliqué plusieurs fois : l'action Tesla est surcoté au vu que ses performances réelles, et la surmédiatisation de Musk doit y jouer pour partie, mais elle ne constitue pas vraiment ce qu'on appelle une bulle vu qu'il s'agit d'une société isolée qui ne pèse pas sur le reste de l'économie. Elle ne pèse même pas si lourd que ça dans son domaine d'activité au vu de son niveau de production. Si elle se casse la gueule ça n'aura pas d'impact particulier sur le reste de l'économie, juste sur les actionnaire Tesla qui savent bien qu'ils sont sur un actif à risque.
2  0 
Avatar de archqt
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 08/10/2021 à 9:18
Skynet Cyberdin System va devenir Skynet openAI
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/10/2021 à 9:33
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Pour le mois de novembre 2020, le Pape François a demandé de prier pour que les progrès de la robotique et de l’intelligence artificielle soient toujours au service de l’humanité.
Kamoulox

Il y a des problèmes plus urgent, ça va prendre des décennies et des décennies avant que les robots ne représentent une menace potentielle.
En plus avec les pénuries de composants ils risquent d'être en retard
2  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 08/10/2021 à 10:27
Pour ce qui est de l'intelligence artificielle j'ai déjà un collègue comme ça : son intelligence est TOTALEMENT artificielle !!!
2  0 
Avatar de marsupial
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 08/10/2021 à 14:23
Mais est-elle seulement connectée ?

Je pense que nous serons tous morts avant que quelqu'un crée le robot doué d'une intelligence capable de reproduire notre stade d'évolution. Si cela arrive un jour.
2  0