IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'intelligence artificielle générative va révolutionner l'efficacité au travail
72 % des répondants déclarent qu'elle améliorera la productivité de manière significative, d'après une enquête de KPMG

Le , par Anthony

3PARTAGES

6  0 
Selon un rapport récent de KPMG, l'impact de l'IA générative sur les processus d'entreprise se développe rapidement avec des ramifications importantes pour la main-d'œuvre.

KPMG, l'un des principaux fournisseurs mondiaux de services professionnels, a récemment analysé les effets de l'IA générative sur les processus des entreprises. Les résultats sont clairs : une majorité écrasante de personnes interrogées pensent que l'IA générative a le potentiel de révolutionner l'efficacité du lieu de travail et d'améliorer la productivité.

72 % des participants ont exprimé leur confiance dans la capacité de l'IAGen à améliorer de manière significative les performances au sein de leur organisation, tandis que 66 % anticipent une transformation du paysage professionnel futur. En outre, 62 % reconnaissent le potentiel de l'IA à stimuler l'innovation et à faciliter le développement de produits et de services uniques.

KPMG a également constaté que 86 % des répondants à l'enquête investissent dans des capacités IAGen pour rester compétitifs dans une économie de plus en plus numérique. Les technologies modernes telles que l'apprentissage automatique et le traitement du langage naturel sont utilisées par les entreprises pour créer des solutions fiables capables de traiter des tâches difficiles plus rapidement et plus précisément que jamais auparavant.

L'enquête a révélé que de nombreuses entreprises poursuivent activement des stratégies conçues pour maximiser le potentiel de l'IAGen au sein de leur organisation. Il s'agit notamment d'embaucher des équipes dotées de compétences spécialisées pour développer des applications innovantes (63 %), d'investir dans la prise de décision fondée sur les données (60 %) et de mettre en œuvre des mesures d'amélioration continue (59 %).

Ces résultats suggèrent que l'IA générative devient rapidement un élément essentiel des opérations commerciales modernes. En tirant parti de son immense puissance, les entreprises peuvent débloquer des niveaux d'efficacité, de productivité et d'innovation sans précédent - tout en favorisant la créativité et le progrès dans l'ensemble de leur organisation.


Une nouvelle étude révèle que l'intégration de la technologie d'IAGen nécessite de nouveaux talents et une montée en compétences des employés, comme l'ont indiqué 66 % des professionnels interrogés. 71% des cadres de l'informatique et de la technologie reconnaissent que l'embauche et la formation sont essentielles pour une mise en œuvre transparente. Les compétences en matière d'IA, d'apprentissage automatique, de traitement du langage naturel et de technologie vocale sont jugées cruciales pour la réussite.

Étonnamment, seuls 12 % des répondants estiment que leur personnel est suffisamment préparé pour s'adapter à cette nouvelle technologie. En outre, 25 % des dirigeants américains n'ont pas de stratégie claire pour intégrer les capacités de l'IAGen dans leur personnel, et 30 % anticipent une résistance des employés lors de la mise en œuvre et de l'adoption.

Dans le monde des affaires, l'adoption de l'IA passe rapidement du statut d'avantage concurrentiel à celui d'exigence essentielle. C'est pourquoi les organisations doivent cultiver une culture d'utilisation responsable de l'IA, en soulignant l'importance de développer l'IA en toute sécurité et de l'adopter pour optimiser les objectifs de l'entreprise.

Selon une enquête récente, l'IA aura un impact significatif sur différentes catégories d'emplois, affectant positivement les emplois liés à l'informatique, aux logiciels, à la création et au service à la clientèle. Toutefois, les emplois administratifs, y compris la saisie de données et la tenue de registres, devraient subir l'impact négatif le plus important.

Pour que la transition se fasse en douceur, les entreprises doivent élaborer une proposition de valeur convaincante pour les talents techniques afin d'améliorer les pratiques d'IA et envisager d'explorer des moyens de reconnaître et de récompenser l'utilisation responsable de l'IA.

Dans l'ensemble, un engagement proactif de la part du personnel est essentiel pour adopter l'IA avec succès, et les dirigeants doivent aller de l'avant, inspirer confiance au personnel et l'aider à avoir une vision de l'avenir.

Source : Enquête de KPMG

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Trouvez-vous les résultats de cette enquête de KPMG pertinents ?

Êtes-vous d'accord avec les conclusions selon lesquelles les entreprises doivent investir dans l'embauche et la formation de nouveaux talents dotés de compétences spécialisées en IA, en ML, en NLP et en technologie vocale afin d'intégrer de manière transparente la technologie de l'IA générative ?

Pensez-vous que les organisations devraient prendre des mesures proactives pour réduire l'impact négatif de l'IA générative sur l'emploi ?

Voir aussi

L'intelligence artificielle générative boosterait la productivité des travailleurs de 14 %, selon une étude menée par l'Université de Stanford

Des expériences menées sur l'IA générative révèlent qu'elle augmente la productivité de 40 % et la qualité de 20 %, les chercheurs mettent en garde contre l'impact de l'IA sur l'avenir du travail

Une étude de Goldman Sachs affirme que l'IA pourrait automatiser 25 % des emplois actuels dans le monde, les économistes, les employés administratifs et les avocats devraient être les plus touchés

Un rédacteur de contenu a confié que tous ses clients l'ont remplacé par ChatGPT : « ça m'a anéanti ». Les craintes de voir l'IA générative conduire à un chômage généralisé s'amplifient

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/06/2023 à 10:45
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
ça devient ridicule...
Pas tant que ça: quand on voit le niveau de BS dans certains rapports KPMG, Gartner et consorts, ce n'est pas difficile d'imaginer un bot derrière la production
1  0 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/06/2023 à 14:47
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Pas tant que ça: quand on voit le niveau de BS dans certains rapports KPMG, Gartner et consorts, ce n'est pas difficile d'imaginer un bot derrière la production
Totalement d'accord, c'est de la publicité "infotainement" à peine dissimulée. Je travaille en cabinet d'expert comptable et de commissaire aux comptes mais pas un big4 comme KPMG mais pourtant l'engouement est quand même la.

Et pour cause ! Pourquoi me payer à écrire des contrats et des cessions de parts ou autre joyeuseté quand une IA générative pourrait le faire ? Mais voila pour le moment l'hypothèse relève encore du pur fantasme et leurs exutoire c'est ce genre d'article
1  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/07/2023 à 7:57
Êtes-vous surpris de lire que certains voient leurs charges de travail augmenter du fait de l'utilisation de l'IA ?
Biensur que non, et je pense que la culture ne sera pas les seuls à le payer.
Tous les métiers qui doivent filtrer du contenu seront impactés.
Et je penses que le monde des dev' verra, à moyen terme, sa charge augmenter si l'IA prend trop de place. Le problème est que cette charge sera assumée quand le mal sera fait et qu'il faudra le rattraper. Mais les (certains) managers ne voulant pas assumer leur mauvaise décision continueront dans la mauvaise direction.
Que pensez-vous de l’impact de l’IA sur le travail ?
Je penses qu'il aura autant un mauvais qu'un bon impact à court terme et que le tri se fera au fur et à mesure du départ des managers qui aurons pris la mauvaise décision mais ne l'assument pas pour arriver au bon équilibre.
C'est probablement la courbe d'intégration de toutes les technologies accessibles à tous.
Avez-vous déjà utilisé ou rencontré des outils d’IA dans votre travail ? Si oui, comment cela s’est-il passé ?
Oui, ça se passe bien quand des managers s'en servent pour remplir des Powerpoint et des words un peu creux.
Ca se passe un peu moins bien quand une personne se lancent dans du shadow IT sans compétences, le résultat semble convenir jusqu'à ce que quelqu'un demande pourquoi il y a un écart entre la réalité et la donnée fournie. Le "développeur" se retrouve alors face à son incompétence (ce qui n'est pas grave, on ne lui demande pas d'être compétent dans ce domaine) et chatGPT ne sais pas répondre... C'est à ce moment que mon téléphone sonne.
Quels sont les avantages et les inconvénients de l’IA pour les travailleurs et les employeurs ?
Il fait assez bien le travail qui a peu de valeur ajoutée.
Il fait bien une partie du travail technique et est pertinent à condition que l'utilisateur soit déjà compétent ET soit capable de détecter les erreurs en lisant le code (ce qui n'est pas mon cas par exemple)

Son énorme désavantage est qu'il permet à certains de se croire compétents alors qu'ils ne le sont pas et on se retrouve à devoir mettre plus d'énergie à corriger un truc mal fait plutot que de le refaire pour épargner l'ego du prétentieux.
Comment pensez-vous que l’IA va évoluer dans le futur ? Quels sont les défis et les opportunités que cela représente ?
Le défi est de ne pas succomber au chant des sirènes et de l'exploiter à sa juste valeur et à notre juste compétences. Mais ce n'est pas le fort de l'humain que d'évaluer sa compétence.
Quelles sont les mesures à prendre pour garantir une utilisation éthique et responsable de l’IA dans le travail ?
Il n'existe qu'une mesure pour garantir ça : ne pas s'en servir.
Je penses qu'il faut évaluer AVANT le projet d'utilisation d'une IA de son impact éventuel et des choses à vérifier pour ne pas dépasser la limite.
Le problème étant que l'objectif de certains est de dépasser cette limite, parfois de façon implicite.
1  0 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/06/2023 à 10:42
ça devient ridicule...
0  0